Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24
Arbre des j'aime1Aime

Ma jument boite terriblement ! HELP

C'est une discussion Ma jument boite terriblement ! HELP dans le forum Autres Animaux, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Niort
    Âge
    36
    Messages
    41
    Date d'inscription
    octobre 2011

    Ma jument boite terriblement ! HELP

    Ma jument boite terriblement  ! HELP-wp_20130517_002.jpg
    Voici la plus belle de toutes les plus belles, j'ai nommé La Poderosa, OI boulonnaise (trait, donc).

    Je vous dis : elle boite, vous me répondez "véto !!". Et vous faites bien, j'ai appelé véto, maréchal, re-véto, re maréchal. Et là j'ai peur.

    Historique :
    J'ai acheté cette jolie jument il y a 4 ans de cela, elle avait alors 11 ans, elle en a 15 maintenant. Pour un cheval, c'est la force de l'âge.
    Je l'ai choisie à la base pour travailler, puisque j'ai monté mon entreprise de balades en calèche. Cette jument est une pure merveille, c'est l'amour de ma vie et un rêve d'enfant réalisé. Elle est formidable.
    Pour des raisons perso, j'ai cessé mon entreprise, j'ai déménagé et trouvé un travail très prenant. J'ai donc emmené ma jument avec moi, et lui ai trouvé une petite pension sympatoche, dont que laquelle avec je m'entends très bien avec la propriétaire. Donc.
    Elle est censée être au pré toute l'année, c'est le deal, mais la proprio de la pension, pour des raisons pratiques, la rentre en boxe l'hiver, sortie une fois par jour au pré, normalement une grande partie de la journée. Pour ma part j'essaie d'aller la voir et la monter régulièrement, en balades, montée ou attelée, mais j'avoue que le travail me prend beaucoup beaucoup de temps en ce moment, cet hiver je l'ai un peu, franchement délaissée en terme de travail. Mais comme je le répète régulièrement : cette jument, si jeune soit-elle, est à la RETRAITE. Elle est devenue une jument de loisir, et c'est très bien ainsi. Normalement, en pré avec les copains, tout va bien.
    Cet hiver, elle a pris du poids. Certes. Rien d'insurmontable, si seulement on voulait bien la sortir plus souvent et ARRETER de lui donner la ration d'un cheval qui travail. Dur à faire entendre à la proprio de la pension.
    Elle a quasi toujours été ferrée depuis que je l'ai, car en attelage, un lourd ne peut être pieds nus, il fait des routes, etc, avec son poids, c'est trop dur. Les rares fois où j'ai osé la déferrer, on sentait très vite qu'elle marchait sur des oeufs. J'en ai donc conclu qu'elle n'aimait pas cela, je la fait ferrer, et tout va bien.

    Il y a deux mois, mon maréchal m'a convaincu de la déferrer pour l'hiver, vu le peu d'utilisation que j'en avais. Je l'ai écouté et je pense que je n'aurais pas dû.

    Il y a deux semaines, soudainement, la proprio de la pension m'appelle : ma jument boite. J'y file à minuit au sortir du taf : ah oui, c'est pas une petite boiterie. Elle ose à peine se déplacer. Comme une fourbure, on sent qu'elle a mal de tous ses pieds. Véto dès le lendemain, qui gratte et ne trouve aucun abcès, qui pince la corne, pas de fourbure, plutôt vers l'arrière de la sole elle réagit : verdict : ossification des cartilages ungulaires. Irreversible. Que c'est pour cela qu'elle supportait pas d'être déferrée, et que donc ça ne date pas d'hier, et que c'est caractéristique des chevaux lourds. Que si je veux continuer à faire des choses avec elle, je n'ai plus qu'à prévoir la sortie deux jours avant, la mettre sous anti-inflammatoires de chwal pour qu'elle soit opé le jour j.
    Autant dire que ce n'est pas du tout la conception que j'ai d'une retraite paisible pour ma jument. Moi ce que j'ai entendu, c'est "elle souffrira toujours, sauf quand tu la doperas". J'étais désespérée.

    Après quelques recherches google, j'apprends que l'ossification des cartilages ungulaires est tout à fait répandu chez les chevaux de trait, d'autant plus s'ils travaillent, mais que ce n'est pas forcément cause de boiterie, sauf s'il y a fracture d'un bout de ce cartillage qui remonte le long de l'arrière de la deuxième phalange. Cela peut advenir si la jument est sur sol dur. Ce qui est le cas puisque je me suis aperçue que la jument n'était plus sortie en pré, pour ne pas flinguer les prés dans ces périodes ultra-humides, mais en paddock caillouteux.

    Plan d'action : elle est sous équipala-tsointsoin pendant une semaine pour la soulager, elle est ressortie en pré, elle doit perdre du poids, pour cela il faut que je puisse la bosser, mais avant toute chose la faire referrer. Chose faite samedi dernier, à la fin de son traitement. le traitement aura peu d'effet sur sol dur, sur sol mou elle va mieux, elle bouge !

    Après ferrure, j'observe un grand mieux : elle se déplace ! j'ose donc la sortir en main dans un premier temps, pour ne pas lui infliger mon poids et la remettre doucement au travail. Ca va, et on m'exhorte de la monter pour la bosser vraiment, il faut qu'elle perde du poids !

    Hier donc, je la sors, mais en carrière, pour éviter trop de contact avec sol dur. On marche, on marche, on marche, elle va bien, on fait deux tours de carrière au trot, elle va bien, fait sa malheureuse (elle préfère mille fois être attelée que montée, elle fait beaucoup de comédie montée), mais pas de boiterie. Je n'insiste pas, 3/4 d'h c'est bien pour une reprise du travail. Elle fait sa kéké sur le chemin de retour au boxe, pas si mourante que ça, je l'observe bien, elle va bien, pas de boiterie, rien.

    Ce matin c'est le drame : elle boite comme si elle n'avait plus de fer. Elle souffre que c'est un crève-coeur. J'ai pourtant vraiment pas l'impression d'avoir abusé hier (du pas en carrière ! elle ne transpirait même pas quand je suis descendue ! terrain mou au maximum...)

    Retour à l'équipala-tsointsoin pour la soulager. je ne sais même pas si ça va marcher. je ne sais même pas si je pourrais retravailler avec elle, et sans travail, comment lui faire perdre les kilos qu'elle a en trop ?

    Comment la soulager ? Je vous jure qu'elle fait pas semblant d'avoir mal, c'est atroce à voir.
    La remettre au pré à cette période de l'année serait pour moi une solution adéquate, mais les prés sont tellement gorgés d'eau, qu'au delà de lui moisir les pieds malgré goudron et autres onguents, elle y sera seule, car personne ne voudra mettre son cheval en pré à cette période...
    Attendre le printemps à coup d'anti-inflammatoires et la remettre au pré à ce moment là, c'est lui faire risquer pire que la fourbure en terme d'herbe bien grasse...

    Je suis malheureuse comme les pierres, je ne sais pas quoi faire...
    Je ne supporterais pas de la voir souffrir indéfiniment...
    Elle a 15 ans ! qu'est ce que ce sera dans 5 ou 10 ans ?
    Où est-ce que j'ai merdé ? Je m'en veux... Mais d'un côté trop de travail aurait accéléré le process, et ma jument n'a jamais été malheureuse de son état de retraitée jeunette : tant qu'elle a de l'attention, des copains, de quoi manger, elle ne montre aucun signe de dépression quelconque, bien au contraire.
    Je en veux pas qu'elle souffre....

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Habitué
    Fonction
    Association
    Localisation
    Lyon (69)
    Messages
    846
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Ta jument est magnifique, vraiment. Je rève d'une telle princesse. Un jour...

    Je ne vais pas pouvoir beaucoup t'aider car mon petit galop 6 ne me donne pas les connaissances nécessaires, mais voici les questions que je me pose...
    Peut-elle être mise au foin cet hiver ? Son box est sur quel sol, ne peut-il pas être paillé ?

  3. #3
    Berger Allemand
    Messages
    431
    Date d'inscription
    mars 2007
    Bonjour,
    La jument boite des 4 membres? Est-ce qu'elle engorge?

  4. #4
    Crocodile Râleur
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    39
    Messages
    10 158
    Date d'inscription
    février 2008
    C'est vrai qu'une perte de poids devrait déjà la soulager.
    Pour la reprise de la boiterie, peut être aussi qu'elle "se craint", c'est à dire légère courbatures dues à la reprise du travail et elle n'ose pas bouger de peur de souffrir plus (comme avant la ferrure).
    Effectivement, la passer au foin plutôt qu'en ration de compléments (de travail) pourrait être bénéfique. Est-ce que la propriétaire pourrait la lâcher dans la carrière avec un autre cheval, si elle ne peut pas accéder au pré? Ceci pour lui permettre de faire de l'exercice sur un sol mou...
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  5. #5
    Pipelette ! Avatar de La Rainette
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    RP
    Messages
    2 733
    Date d'inscription
    octobre 2007
    J'essaie de me demander ce que je ferais dans cette situation...

    Si véto et maréchal sont déjà passés par là, je dirais ostéo ? et en fonction du verdict de l'ostéo, peut être aller voir vers un podologue équin, il se peut qu'elle ait besoin d'une ferrure spéciale ou au contraire qu'un parage naturel pour une transition vers les pieds nus puisse l'aider... Au cas où la solution soit vers les pieds nus (je ne sais pas si cela sera le cas ou pas) il existe des compléments alimentaires pour les aider à préparer leurs pieds à la transition. Cette transition est d'une durée variable selon les chevaux, leur corne, leur mode de vie etc.

    Bon courage, j'espère que les choses vont s'arranger pour cette magnifique jument.

    Je vous souhaite de trouver vite la cause de cette boiterie et que celle-ci soit réversible.

  6. #6
    Dictaphone ambulant
    Âge
    36
    Messages
    4 347
    Date d'inscription
    mai 2007
    si le bout de cartilage cassé est ce qui la fait souffrir, le véto n'a pas envisagé une solution opératoire ?

  7. #7
    Berger Allemand Avatar de Les 3 F
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    417
    Date d'inscription
    mars 2012
    A lire ce long message, plusieurs idées me viennent à l'esprit. D'une part, sans doute la faire maigrir mais pas que du foin ou de la paille afin d'éviter toute colique. Il existe des aliments adaptés pour chevaux en convalescence (Dodson & Horell) => c'est top ! D'autre part, peut-être prendre un second avis véto, le premier est peut-être passé à côté d'une tendinite ou d'une entorse ou a conseillé une ferrure inadaptée au vue de la pathologie. L'osthéo, oui pourquoi pas ... mais je doute que cela vienne du dos tu l'aurais senti à cheval. Enfin, une remise au travail c'est progressif... 45 min c'est trop long. On dit qu'un jour d'arrêt correspond à un jour de remise au travail ... Ma jument a fait moultes tendinites et entorses en fonction de la durée des arrêts, j'avais un protocole de remise au boulot aussi long. Deux mois de box ferme la première fois, sa première sortie a durée deux minutes, puis le lendemain 4 min... au bout d'un certain temps, re-introduction du trot minute par minute puis du galop... Le protocole est toujours établi par le véto. Du fait de toutes ces pathologies, ma jument de 17 ans est en retraite complète et ferrée des antérieurs 365 jours dans l'année. Enfin, pour le pré, ma jument y a passé l'hiver elle est rentré la nuit sans souci et je suis en région parisien où la pluie a sévit pratiquement tous les jours depuis novembre. En revanche, couverture de paddock car elle n'a pas beaucoup de poils et abri dans les prés. Maintenant pour la remise au pré de ta jument, je pense qu'il va falloir aussi le faire de manière progressive. Conclusion: une visite véto (comme d'hab) et beaucoup de patience afin qu'elle continue sa douce vie à tes côtés. Bon courage
    Dernière modification par Les 3 F ; 03/03/2014 à 22h49.
    Les 3 .... euh finalement ... 4 F... y a des tape-l'incruste.... Plus les 2 I et un p'tit D pas à la lettre mais dont on taira l'âge pour éviter de lui faire de la peine ! Et le petit dernier un B... qui snobe toute la troupe du haut de ses 13 ans bien tassés ....

  8. #8
    Crocodile Râleur
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    39
    Messages
    10 158
    Date d'inscription
    février 2008
    Des nouvelles?
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  9. #9
    surmulot
    Invité
    Elle est magnifique. Je consulterais dans une Ecole Veto de ta region (4 en France : Maisons-Alfort, Toulouse, Nantes,Lyon) prendre RV avec un orthopédiste equin. Evidemment ca te coutera niveau transport mais ca vaut la peine si ca doit la soulager niveau traitement et peut etre kiné. Peut etre aussi lui faut il des fers orhopédiques selon prescription médicale. En attendant, ne la monte pas, épargne lui du surpoids, promène la en licol si elle ne souffre pas. Elle a quand meme un bel age vu qu'elle a travaillé et que ca la usée prématurément sans doute d'où sa retraite. Et pour la pension, c'est toi la propriétaire qui décide de ce qu'elle doit manger car une ration de travail chauffe le cheval et si l'énergie n'est pas dépensée, ce n'est pas bon. Es tu allée sur des forums spécialisés en chevaux de trait ? ca pourrait t'aider aussi. Bon courage à toi en souhaitant que son état s'améliore
    Dernière modification par surmulot ; 07/03/2014 à 17h09.

  10. #10
    Chihuahua
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Niort
    Âge
    36
    Messages
    41
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Mille milliard d'excuses, je n'avais pas vu vos réponses...

    Merci beaucoup pour votre soutien, vos encouragements et vos idées.

    Re désespoir aujourd'hui après une semaine plutôt encourageante. L'équipalatsointsoin a assez bien marché lors de sa re-boiterie. Elle a eu une bonne semaine, marche au pas en longe, carrière tant que faire se peut, elle a été charmante, on a fait des exercices à la voix uniquement, je ne m'étais jamais rendue compte qu'elle était aussi réceptive ! Bref, on s'amuse comme on peut, au pas, à pied, on broute trois petites touffes d'herbe et retour maison (plus sortie en paddock la moitié de la journée. mais on peut pas vraiment dire qu'elle s'y dépense).
    Pour moi elle a perdu du poids. Elle est bien sûr dans un boxe paillé, mais dont elle mange jusqu'au dernier brin de paille même dégueu, j'en suis à imaginer la mettre sur copeaux. Foin matin et soir, version régime. Et ses 2L de ration le soir, que j'ai réussi à faire descendre à 1, mais la proprio de la pension ne supporte pas de pas lui donner quelque chose quand tous les autres ont leur seau.

    Et aujourd'hui, elle bougeait plus d'un pouce. Elle faisait maxi deux pas, et plantée sur ses quatre pieds. j'ai l'impression que les postérieurs souffrent, et que les antérieurs soutiennent (comme dit plus haut, elle tente de se reposer tant qu'elle peut. D'ailleurs des filles du club m'ont dit "oh, elle était trop mimi t'à l'heure, allongée au soleil tranquille". Elles ont pas compris pourquoi je pleurais : pour moi, si elle est allongée, c'est que c'est son seul moyen de soulager ses pieds. Elle a mal)

    Le maréchal de la pension est passé cette semaine, la proprio de la pension lui a montré ma jument (ledit maréchal n'est pas le maréchal de ma jument). Il a sondé, avec sa grosse pince, et a senti une grande sensibilité de l'avant des antérieurs. Lui pense à un abcès sous le fer.

    De toutes façons, quand j'ai curé ma jument aujourd'hui, elle était sensible de base. Je ne sais même plus si elle est sensible de l'endroit où je la cure ou si simplement rester sur trois pieds lui est insupportable. J'ai baigné de teinture d'iode, par acquis de conscience...

    Je ne pense pas non plus à tendinite ou entorse, pas d'engorgement, je la sens vraiment sensible du pied même...

    Je vais tester plusieurs des choses que vous me conseillez (notamment la nourriture pour cheval au régime, je connaissais pas !), l'ostéo sans doute, même si à priori la dernière fois qu'elle l'a vu elle n'a rien trouvé, mais que là, vu comme elle peine à se déplacer, elle pourrait bien s'être déplacer quinze vertèbres tant elle se dandine.

    Et puis je vais de ce pas m'inscire sur tous les forums de chevaux de trait, j'ai terriblement besoin de réponses...

    Je suis très abattue... Elle souffre tant...

    Merci à vous

    - - - Mise à jour - - -

    Ah oui, et bien sûr, retour maréchal et véto pour vérifier cette histoire d'abcès...

  11. #11
    surmulot
    Invité
    et les ecoles veto que je te propose ? il faut d'urgence qu'elle soit prise en charge en milieu médical équin, car elle souffre ta jument, c'est URGENT, bon courage et tiens nous au courant

  12. #12
    Sharpei
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    234
    Date d'inscription
    février 2014
    Tiens voici un forum qui pourrait t'être utile : http://chevaux-en-vacances.forumacti...ins-des-sabots

  13. #13
    Chihuahua
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Niort
    Âge
    36
    Messages
    41
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Merci pour le forum, je connaissais pas, et l'école véto de Nantes (qui est la plus proche), je pense les appeler dans la semaine quand le maréchal l'aura revu...

  14. #14
    surmulot
    Invité
    oui ce serait bien que tu ailles à ENV de Nantes, bon courage

  15. #15
    Hamster Mignon Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    10 340
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Est-ce qu'elle a passé des radios ?...
    Et des ferrures orthopédiques, ce n'est pas possible ?...
    Dernière modification par Delphane ; 12/03/2014 à 14h16.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien