Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 18
Arbre des j'aime2Aime

Quel degré d'importance un chon attache t il a son foyer et a ses "maitres" ?

C'est une discussion Quel degré d'importance un chon attache t il a son foyer et a ses "maitres" ? dans le forum Autres Animaux, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 193
    Date d'inscription
    juin 2009

    Quel degré d'importance un chon attache t il a son foyer et a ses "maitres" ?

    Depuis que ma petite chonne est seule suite au décès de sa soeur, je me pose beaucoup de questions. Entre autre, je n'arrive pas bien à évaluer cette question (surement parce que je ne les connais pas suffisamment). Donc, si vous pouviez m'aider par vos avis et vos témoignages, cela me serait d'une aide précieuse.
    Pour les chats, comme pour les chiens, quand ils doivent quitter leurs lieux de vie habituels et ne plus vivre avec leurs humains adorés, c'est le traumatisme complet et complètement catastrophique (on le voit suffisamment dans les refuges).
    Mais pour un chon, l'attachement au lieu, au confort psychique et physique, à la sécurité de ce lieu, aux personnes qu'il cotoie (même s'il n'y a pas de calins) est il également important ? Et sur quelle échelle (si c'est possible de l'évaluer). Ou est il plus facile pour ce type d'animaux de changer de foyer ? Est ce moins traumatisant pour lui ?
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Sharpei
    Messages
    254
    Date d'inscription
    avril 2011
    Bonsoir,

    A mon avis (mais cela n'engage que moi) je ne pense pas que le cochon d'inde soit traumatisé si il change de foyer. Je ne pense pas qu'il s'attache à son humain comme le chat ou le chien. Je pense que le plus important pour eux c'est son milieu de vie "personnel", donc pas forcément la maison dans lequel il vit (sauf si il y est en liberté totale, ce qui est râre) mais sa cage, son enclos, ses petits repères (cabanes en bois, ratelier etc...).

    C'est d'ailleurs pour cette raison que c'est le seul animal que je laissais à garder sans problème et sans culpabilité lorsque je partais en vacance à condition bien sûr qu'il garde son même habitat (donc sa cage) et qu'on leur donne à manger, bien sûr . Je me demandais même si ils s'apercevaient qu'ils n'étaient pas à la maison ...quand je demandais à ma sœur elle me disait qu'ils faisaient tout pareil que chez moi au mêmes heures et au mêmes moment...

    Mais bon je met un bémol aussi car le cochon d'inde est peut être plus difficile à cerner qu'un chat ou un chien aussi niveau comportement, disons que si je les laissais à garder je ne constatais pas de différence quand je les récupérais, la vie reprenais son cours comme si ne rien était et d'après ce que me décrivait ceux qui les ont gardé pareil durant le séjour (pas comme mon chat quoi...).

  3. #3
    Petit Bambi
    Messages
    8 619
    Date d'inscription
    mai 2005
    les 2 loulous que j'ai recupéré (avec leur propre cage) n'ont pas été traumatisés. Dès le soir ils roucoulaient....

    par contre quand je les mets dehors dans leur parc ils font fonction de nains de jardin.... ils ne bougent pas!

  4. #4
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 193
    Date d'inscription
    juin 2009
    Merci beaucoup Leo228 pour ton avis.
    Cerbere, les deux loulous que tu a récupérés venaient d'un sauvetage ? ou venaient d'un milieu sympa avec de bonnes conditions de vie ?
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  5. #5
    Chèvre Charmante Avatar de Bolinette
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Lyon/Ain
    Âge
    29
    Messages
    7 986
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Cesar savait très bien faire la différence entre son humaine et les autres. Mais on pouvait le deplacer assez facilement pourvu que ce soit avec sa cage. Il avait passé sa première année dans une petite cage à souris et il n'avait jamais aimé être en enclos.
    Mes dons et ventes, par ici
    Ventes au profit de l'association la Graine Vagabonde par

  6. #6
    Clavier greffé aux mains ! Avatar de chaoscilliation
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    45-Loiret.
    Messages
    4 464
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Ça dépend des chons.
    J'en avais deux à une époque et puis y a eu un incendie chez nous. On a été obligé de les vonfier à des amis. Ils sont partis avec leur cage et toutes les affaires.
    L'un s'y est très bien, l'autre pas du tout. Ils sont pourtant resté 8mois chez eux, mais mon malou déprimant beaucoup.
    A partir du moment où on l'à récupéré il a revécu !
    Attention, p'tits loustiques mignons, mais grognons !

  7. #7
    Chenille Pressée Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 621
    Date d'inscription
    septembre 2009
    C'est vrai que ça dépend des chons (j'en ai eu 2 : l'une était un vrai petit chien, l'autre a toujours été plus distante et timide), mais je pense quand-même qu'ils savent très bien qui est qui.
    Je dirais qu'ils reconnaissent leur maître et peuvent s'attacher beaucoup à lui, mais pour ça, se sont des animaux qui demandent beaucoup d'attention, sinon, moins apprivoiser, ils gardent plus un côté "sauvage".
    Après, ce qu'un cobaye déteste le plus je pense, c'est le changement, quel qu'il soit... Ils aiment leurs petites habitudes et leur petit confort...

    Parce que la question c'est quoi Armandine ? Tu voudrais replacer ta chonne parce qu'elle est toute seule ? Suivant son âge et son comportement, peut-être qu'elle peut finir sa vie toute seule si tu t'en occupes beaucoup... Ou alors, tu peux lui trouver 2 petites jeunettes comme copines (je dis 2, pour ne pas te retrouver dans la même situation trop rapidement) ?
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  8. #8
    Labrador
    Fonction
    Inactif
    Association
    Bazar des Nac
    Localisation
    Lyon
    Messages
    332
    Date d'inscription
    septembre 2014
    On dit que hormis leurs congénères c’est leur environnement immédiat, qui constitue leur territoire, qui compte le plus. Cela dit moi aussi je trouve qu’ils savent très bien qui est qui et où ils sont. L’odeur des mains qui les nourrissent et les voix qui leur parlent le plus souvent font partie de leur monde. En tous cas les miens ont mis une bonne semaine à s’habituer à nous quand on les a accueillis à la maison, ils n’étaient pas paniqués le moins du monde mais il a fallu quand même briser la glace (bon, avec eux ça c’est fait en leur donnant à manger à la main, ce sont déjà des sociables qu’on peut caresser à la base ^^) De même lorsque l’on reçoit du monde ils disparaissent sous la planche dès qu’un humain nouveau venu approche de la cage, pour laisser passer juste le bout du nez et renifler qui c’est. Lorsque l’on part en vacances, on emporte tout leur matériel, donc ils ont leur territoire immédiat et leurs humains, et bien il y a quand même une petite adaptation aux odeurs de la nouvelle maison. Ce n’est pas flagrant, mais ils ne sont pas comme d’habitude pendant 2 jours, ont tendance à disparaitre quand on approche de la même façon que si on était des étrangers et ressortent une fois qu’ils sont surs que c’est bien nous.
    Je pense qu’à partir du moment où ils gardent leur territoire immédiat il n’y a pas de panique ni d’angoisse profonde comme pour un chien ou un chat, mais cela peut surement dépendre des chons, comme l’a vécu Chaoscilliation.
    Ta petite chonne intègrerait un foyer en étant toute seule, donc cette adaptation aux nouvelles odeurs et aux bruits devra se faire avec d’autant plus de douceur, en plus de l’adaptation à de nouveaux congénères. Mais c’est tout à fait réalisable. En fait faut essayer pour savoir...

    Cerbère, le ciel leur fait peur (surement l’instinct de la peur de l’oiseau de proie.) Il y a-t-il un abri dans le parc ? Si oui, c’est encore le changement d’odeur qui doit les perturber, odeur différente = territoire différent, mets leur un truc qui vient de la cage. Ma chonne est très exploratrice alors c’est elle qui ouvre le chemin en ballade, mon chon lui est beaucoup plus plan-plan pépère et sans elle lui aussi reste sur place, mais en mangeant toute l’herbe autour de lui quand-même.
    "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots." Martin Luther King

  9. #9
    Chenille Pressée Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 621
    Date d'inscription
    septembre 2009
    mais en mangeant toute l’herbe autour de lui quand-même.
    Ils ne perdent jamais de vue les choses importantes...
    MarieSue aime ça.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  10. #10
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 193
    Date d'inscription
    juin 2009
    Pour te répondre Delphane (désolée pour le retard mais je n'ai pas d'ordi à la maison, d'où l'interruption de la communication), oui, mon idée de départ était de trouver un nouveau foyer à ma petite chonne pour qu'elle ait une copine parce que je vois qu'elle est extrèmement malheureuse. Et moi, je suis très très fatiguée et ma santé n'est plus du tout au top, vieillesse n'arrangeant rien. Et je trouve qu'avoir des chons est vraiment très dur (surtout au niveau des soins et du véto) et très couteux.
    Mais, je sais que ma petite chonne aime son enclos, toutes les petites habitudes et rituels que nous avons installés, qu'elle aime le calme qui règne à la maison parce qu'elles n'ont jamais peur et qu'elles adorent vaquer à leurs occupations à droite et à gauche, en toute quiétude.
    La laisser seule me parait impossible vu son age et vu sa souffrance. Moi, je n'ai pas la possibilité de m'occuper plus d'elle, vu toute ma grande famille de félins et mes poissons et surtout le fait que je passe ma journée à travailler (et ça je m'en passerait bien mais fric oblige).
    Tout ce que vous me dites confirme bien ce que je ressens et toutes les réflexions que je me suis faites et qui n'arrêtent pas de tourner dans ma tête. Et je me dis qu'elle vient déjà de perdre sa petite soeur et qu'elle le vit très très mal. Donc, si en plus, je lui enlève son environnement qu'elle affectionne particulièrement (et franchement retrouver un enclos intérieur, cela n'est surement pas facile). Et vous me dites bien que c'est particulièrement important..... Je vais tout lui enlever, je vais tout lui faire perdre. Et avant de se retrouver à la maison, toutes les deux ont déja vécu en enfer.....
    Et c'est vrai que mon odeur, ma voix la (les) rassure. Il y a quelques jours, pour la première fois, elle m'a léchouillé les doigts et moi j'en ai eu les larmes aux yeux car elle n'avait jamais fait cela auparavant. De même elle se laisse beaucoup plus caresser le cou.
    Donc, je me dis que je ne peux pas faire cela, que je n'ai pas le droit de lui faire cela.
    Donc, oui, reprendre une copine à la maison...... mais ce n'est vraiment pas facile, pour dire impossible de trouver une chonne de 3 ans et en plus, il faut que les deux chonnes se plaisent et s'entendent.....Il faut tout un rituel de présentation qui sera dur à faire avec l'enclos. Je ne suis vraiment pas partante pour reprendre une chonne jeune ou un "bébé" car à chaque fois qu'un décède l'autre se retrouve seul et on recommence. C'est un cercle infernal. Il me semble qu'on a plus la possibilité de briser ce cercle si on prend des chons du même age (mais de toute façon, rien n'est certain), la preuve puisque sa petite soeur est morte à 3 ans et demi pour le malheur de tout le monde.
    Dernière modification par armandine ; 10/04/2017 à 14h56.
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  11. #11
    Petit Bambi
    Messages
    8 619
    Date d'inscription
    mai 2005
    je pense qu'ils étaient bien (vu qu'il y avait une aubergine / foin dans la cage)

    après je n'ai pas vu la personne ni le lieu de vie des mulots (co voiturage)

  12. #12
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 193
    Date d'inscription
    juin 2009
    Merci en tous les cas pour tous ces témoignages et avis très intéressants. Cela m'aide à y voir un peu plus clair dans cette situation qui me parait difficile à gérer et pour laquelle je n'arrive pas à trouver de solution satisfaisante.
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  13. #13
    Chenille Pressée Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 621
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Parfois, il n'y en a pas vraiment...
    Après, je pense que, suivant le comportement de ta chonne (mais bon, un cochon d'inde qui déprime, ça se remarque facilement), tu peux créer un nouvel équilibre entre vous 2.
    Pour ça, c'est sûr, il faut passer beaucoup de temps avec elle, des câlins, des sorties, qu'elle puisse voir ce qui se passe dans la maison etc... qu'elle ne se sente pas "isolée" en fait.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  14. #14
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 193
    Date d'inscription
    juin 2009
    C'est sur que ma chonne est extremement malheureuse. Elle reste pratiquement uniquement dans les deux maisons sur la mezzanine, mange moins, aime moins de choses, mange moins de foin, ne circule plus dans l'enclos (je peux le voir facilement car je ne retrouve plus de crottes nulle part, alors qu'avant j'en voyais partout. Ne fait plus des "sauts de cabri" ou des courses dans l'enclos. Elle ne parle plus......
    Elle se montre juste quand elle me voit arriver ou quand elle m'entend rentrer du travail.
    La pièce où il y a l'enclos est au coeur de la maison et elles ne sont pas isolées du tout. Elles entendent tout ce qui se passe dans la maison, les chats viennent leur dire bonjour, moi, je vais tout le temps les voir en passant et rentre dans l'enclos pour leur apporter des friandises ou demander des "gouzi gouzi". Mais je ne peux pas passer plus de temps avec elle et les calins ce n'est pas mon truc du tout, ni le leurs je pense (je n'ai jamais voulu réveiller le traumatisme d'avoir servit pendant tout un temps de jouets manipulables à souhait par des enfants quand elles étaient chez les anciens proprios). De toute façon, je reste persuadée qu'aucun humain ne peut remplacer la relation que peuvent avoir deux soeurs ou deux copines chons. Je les ai vues tellement heureuses ensemble, avec une telle complicité et une telle harmonie. Rien ne peut remplacer ce type de relation.
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  15. #15
    Chenille Pressée Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 621
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Non, c'est sûr...
    Mais après, je pense que si les chons aiment les câlins et apprécient les contacts avec les humains, il faut juste de la patience. Tu peux commencer par lui donner des trucs qu'elle adore à la main.
    Elle est sûrement encore traumatisée par la perte de sa sœur, il faut laisser le temps au temps.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien