Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
Arbre des j'aime13Aime
  • 8 Message par armandine
  • 1 Message par domi
  • 3 Message par raiana
  • 1 Message par raiana

Un moment magique avec des petites mésanges

C'est une discussion Un moment magique avec des petites mésanges dans le forum Autres Animaux, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Saouleur professionnel Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    3 703
    Date d'inscription
    juin 2009

    Un moment magique avec des petites mésanges

    Depuis le début de l'hiver, je mets une mangeoire pour les oiseaux dans le grand bouleau qui est dans le jardin donnant sur la rue de chez moi. Mais les mésanges et les rouge-gorges vivent plutôt à l'arrière du jardin..... Et bien qu'elles viennent se restaurer à la mangeoire actuelle, j'ai rajouté durant ces vacances, une grande mangeoire en bois, dans leur coin préféré.
    Elles s'y sont vite précipitées. J'avais peur que nous les gênions avec nos allées et venues par la porte fenêtre dans le jardin (donc au dessous de leur mangeoire).... mais non pas du tout. Resto non strop pour les mésanges et les rouge gorges (plus farouches cependant).
    Et puis, comme leur mangeoire dans le bouleau était vide, j'ai pris la grande échelle pour aller le remplir..... Et là....... j'ai vu tout un groupe de mésanges qui venaient me voir, qui pépillaient, qui chantaient, qui virevoltaient autour de moi dans les branches(moi, je pensais plûtot que j'allais leur faire peur....) et une petite mésange s'est approchée sur une branche tout près de moi. J'ai même cru qu'elle allait venir sur mon épaule. Et j'ai pu ressentir toute leur gratitude. Elles venaient me dire merci. Et la petite mésange me montrait toute sa confiance en moi et me disait aussi un grand merci de la part de toutes .
    Je vous jure que c'était MAGIQUE..... je me serais crue dans un dessin de Walt Disney avec les petits oiseaux qui aident cendrillon à construire sa robe ou qui communiquent avec Blanche Neige. Je suis restée longtemps en haut de l'échelle pour profiter au maximum de ce moment. Cela m'a profondément touchée.
    Voilà, je voulais partager ce moment de magie avec vous..... parce que moi, je ne cesse d'y repenser...
    Dernière modification par armandine ; 03/01/2017 à 13h58.
    del28, lili2000, Delphane et 5 autres aiment ça.
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Habitué
    Messages
    913
    Date d'inscription
    avril 2006
    C'est vrai que les oiseaux reconnaissent leur nourrisseur ; j'en ai également beaucoup dans le jardin et ce matin les gamelles étant vides ils se rapprochent de ma fenetre et font leur pantomine ; un rouge gorge boit également dans un bassin que j'ai crée dans un grand pot de fleur, la résistance de chauffage permet à l'eau de ne pas geler ; c'est très agréable de voir leur activité ;
    armandine aime ça.

  3. #3
    Sharpei
    Localisation
    Paris
    Messages
    108
    Date d'inscription
    juin 2011
    Séquence émouvante et bien retranscrite!

    En effet, je suis certaine que les oiseaux nous reconnaissent.
    Ils sont même surprenants par leur intelligence et leur bienveillance.

    Il y a quelques années, j'ai offert la "demi-pension" à une petite tourterelle striée tombée du nid dans le jardin de mon lieu de travail. Ne pouvant encore voler, elle était exposée à divers prédateurs à la tombée de la nuit. Je la ramenais chez moi en rentrant et la déposais tous les matins dans le jardin pour la journée. Sa mère l'avait retrouvée et avait repéré mon manège. Elle s'était organisée en fonction!
    Tous les matins, elle attendait mon arrivée, reconnaissait ma voiture, le repas était déjà prêt dans son bec et elle se précipitait pour nourrir sa petite dès que je la relâchais dans le jardin.
    Ensuite, elle l'éduquait, lui apprenait à voler jusqu'au soir.
    Ceci a duré environ deux semaines.
    Un jour, je voulais ramener la tourterelle, j'ai alors constaté qu'elle arrivait enfin à se percher en hauteur, à l'abri du danger. Là, sa mère m'a fixée et a poussé un drôle de cri, qui a signifié la fin de mon opération de sauvetage.
    armandine, xd36 et Findus aiment ça.

  4. #4
    Saouleur professionnel Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    3 703
    Date d'inscription
    juin 2009
    Tu as drolement bien géré tout cela car ce n'est pas évident avec les oisillons qui tombent du nid. Et la mère, elle est tout simplement merveilleuse d'intelligence et d'adaptation. Et elle a très vite compris que tu ne voulais pas de mal à son petit. Et elle a su te dire d'arrêter, que le petit pouvait se débrouiller tout seul.
    C'est vraiment touchant et cela fait tellement chaud au coeur de pouvoir sauver une vie et de voir que l'on peut communiquer et faire des choses ensemble avec une race qui n'est pas la nôtre
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  5. #5
    Sharpei
    Localisation
    Paris
    Messages
    108
    Date d'inscription
    juin 2011
    C'était incroyable de les voir tous les matins, au moment des retrouvailles, tomber dans les bras, euh, les ailes, l'une de l'autre.

    Autre moment magique: un jour, il s'est mis à pleuvoir des cordes. Je me suis précipitée à l'extérieur pour ramener la petite tourterelle dans sa cage et l'ai installée dans le jardin, sous la fenêtre de mon bureau, protégée par un auvent. Aucun danger de froid, l'histoire se déroule dans une île du Pacifique.

    Lorsqu'il pleut de la sorte, d'ordinaire, tous les oiseaux disparaissent, en quête d'un abri. Ce jour-là, deux tourterelles sont restées, ensemble, sur la plus basse branche d'un arbre de faible hauteur situé à deux mètres de la cage. Elles veillaient patiemment sur la petite. La mère et le père?

    Depuis le cri de la mère du haut de leur perchoir, je ne les ai plus jamais revues mais j'y repense souvent.

    L'univers des oiseaux est une découverte riche en surprises, enseignements et émerveillements.
    Dernière modification par raiana ; 08/01/2017 à 11h29.
    armandine aime ça.

  6. #6
    Sharpei
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    218
    Date d'inscription
    février 2014
    Que de belles histoires
    Moi à un centre de soins, après la cage, les oiseaux sont mis dans une première petite volière puis dans une seconde plus grande, après s'être occupé d'un qui venait d'arriver à la volière, il n'est pas rare qu'ils viennent se poser sur nous Mais forcément, c'est de la "triche" et le but des centres de soins c'est justement qu'ils n'aient plus cette habitude ; en général en quelques jours, accompagnés d'autres oiseaux, ils ne viennent plus sur nous.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien