Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire

Cabinet WILHEM


Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
Arbre des j'aime1Aime
  • 1 Message par Jo_77

Alopécie

C'est une discussion Alopécie dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Labrador
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    309
    Date d'inscription
    octobre 2018

    Alopécie

    Je suis perdue face à la perte de poils de ma poupette. Avant de développer davantage, je précise qu'un nouveau RDV est déjà prévu pour fin de semaine, ce post n'a que pour but d'essayer de comprendre un peu, et recueillir d'éventuelles infos intéressantes si quelqu'un a déjà vécu cela avec son chat mais il ne remplacera aucunement la consultation déjà planifiée.

    Depuis 2 mois, une fichue dépilation au bas du dos m'embête. Premièrement justifiée par une reprise de son allergie aux puces qu'elle a depuis toute petite, nous étions parties sur un traitement anti-puce pour tous. Cela a peut-être stabilisé l'alopécie mais ne l'a pas réduit, elle n'avait alors en dehors de sa perte de poils, aucun signe visible de présence de puces (pas de grattage, pas de puces/crottes trouvée en passant le peigne). Fin du mois passée, la pipette Stronghold ne couvrait donc plus, j'ai eu l'impression que l'alopécie s'est un peu étendue sans certitude du tout que cela soit lié. Mais encore une fois, aucun signe de puce trouvée. Dans le doute, on est repartis sur un nouveau traitement (Advantage), mais de nouveau zéro changement.
    D'habitude, avec sa DAPP, j'identifie clairement et son attitude ne laisse pas de doute. Mais là, sauf la localisation typique cela ne semble pas être cela. De plus, sa soeur qui a un gros terrain allergique aussi (DAPP et allergies alimentaires sévères il y a quelques années), elle n'a aucun souci de peau en ce moment.

    Ça c'était la première hypothèse véto, à laquelle je n'y crois plus personnellement.
    De moi-même, j'ai envisagé l'alopécie d'origine psy. Mais cela ne colle pas à ma puce. Mais en dehors de sa perte de poils, elle n'a aucun changement physique dernièrement d'où cette possibilité qui m'a effleurée. Sauf que je ne la vois clairement pas se lécher de manière compulsive, elle ne fait pas plus sa toilette que d'habitude. J'ai été confronté à l'alopécie de stress d'un autre de mes chats suite à un deuil, et elle ne réagit et ne fait clairement pas comme lui. Pourtant, il y a bien une cause à ça.

    Ma poupette va avoir 10 ans bientôt. 2018 n'a pas été sa meilleure année, elle a cumulé deux petits soucis de santé ; une perte de poids et un regain d'énergie début d'année où une prise de sang a été faite. Deux paramètres étaient hors normes; les triglycérides plus élevés et un résultat bizarre au niveau du cortisol que le laboratoire n'avait pas su quantifier. Quand j'ai demandé pourquoi au vétérinaire, il m'a dit qu'il recontacterait le labo mais le lendemain, il m'a resonné pour me dire que le laboratoire n'avait plus assez de sang pour refaire l'analyse mais que ce n'était pas grave ni nécessaire. Il a conclu qu'elle avait perdu du poids parce qu'elle devait manger trop gras. J'avoue avoir eu du mal à croire à cela. Le vétérinaire est alors partie sur l'option d'une éventuelle gastrite et a prescrit de l'oméprazole. Elle a repris un peu de poids dans les semaines qui ont suivies, et le fait qu'elle soit plus joueuse n'étant pas signe de maladie, j'ai finis par mettre de côté cette histoire de cortisol.
    En juillet, elle a fait un abcès dentaire; un traitement antibiotique et l'arrachage de la dent en cause, d'autres qui étaient limites et un détartrage plus tard, elle s'est complètement remise et a repris son poids de départ très vite (celui d'avant son histoire de gastrite de début 2018). Finalement, je me suis dit que peut-être malgré que ses dents avaient été vérifiées au moment de son précédent problème de santé, ses dents lui faisaient peut-être déjà un peu mal. Depuis, j'ai pu cessé l'oméprazole.

    En dehors de ces deux pépins de santé, elle n'a jamais eu de gros problèmes. Elle a été stérilisée à 6 mois, avant ses premières chaleurs dont elle a malheureusement gardée une hernie, mais celle-ci n'a jamais posée problème. Elle a une tumeur au niveau de la hanche, que le vétérinaire a conclut être un lipome. Autrement, RAS.

    Au niveau de son mode de vie, rien n'a changé dernièrement. La famille n'a plus changée depuis bientôt 6 ans. Elle s'entend très bien avec ses copains-chats, sauf avec sa soeur qu'elle tolère sans plus (alors que petites, elles étaient inséparables) mais cela fait 9 ans que c'est ainsi. Elle joue beaucoup avec son meilleur pote chat, et en dehors du fait qu'elle s'énerve de temps en temps, lui jamais, tout va bien. Elle bavarde toujours autant, dort avec moi depuis 10 ans sans changement. On n'a pas déménagé, pas fait de travaux depuis un an et demi. Son alimentation ne change pas plus que d'habitude (on a toujours beaucoup alterné), mais son alopécie n'est clairement pas typique d'une allergie alimentaire.

    Alors, je ne comprends pas. Et jusque maintenant le vétérinaire non plus (ce n'est plus le même qui l'a suivait l'année passée). Seulement la voir ainsi me désespère. Ne pas savoir me fait craindre une maladie plus grave ou un mal-être psychologique que je ne comprends pas car je ne serais pas capable de le voir, et je me sens nulle comme maîtresse d'être dans cette situation.

    Est-ce que quelqu'un aurait déjà vécu cela ?

    Merci.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Kangourou Boxeur Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    36
    Messages
    12 094
    Date d'inscription
    avril 2007
    Le souci de cortisol est à mon avis à creuser... Il me semble que ça peut avoir un lien avec les maladies type cushing ou addison qui peuvent entraîner des soucis de peau et de poids. J ai vu plutôt chez le chien, à voir si ça arrive chez le chat.
    Sinon pour les puces elle n à pas besoin d en avoir sur elle. Une simple puce dans l environnement peut sufir.

  3. #3
    Labrador
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    309
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Oui c'est ce que je veux écarter aussi, le cushing. C'est pour ça notamment que le rdv est prévu vendredi, j'aimerais réussir à avoir son urine pour faire le premier test urinaire dans des conditions normales, bien qu'elle ne soit pas traumatisée des consults, le stress fausse. C'est justement ce "pire" que je redoute.

    Pour la DAPP évidemment, d'ailleurs elle a de base un poils fin sans sous-poils donc clairement les puces restent rarement sur elle, mais il suffit d'une piqûre. Mais même une puce dans l'environnement, sans traitement cela va proliférer et sa sœur réagit d'hab toujours voire même plus vite qu'elle et ici ce n'est pas le cas.
    Elle est tout de même sous traitement ici malgré que je déteste les pipettes pour être certain que cela ne soit pas ça, mais il y a zéro changement :/

  4. #4
    Labrador
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    309
    Date d'inscription
    octobre 2018
    J'ajoute dans le cas où cela pourrait avoir un lien que mon autre chat qui lui a fait une alopécie psy suite à un deuil est son meilleur pote chat. Mais il joue normalement avec elle en ce moment.

    Et je leur donne à tous les deux justement de la levure de bière pour aider la repousse depuis fin janvier.

  5. #5
    Kangourou Boxeur Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    36
    Messages
    12 094
    Date d'inscription
    avril 2007
    L alopécie de stress c est plus souvent sous le ventre.

  6. #6
    Labrador
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    309
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Oui, mon petit gars l'a fait sur le ventre.
    Ma poupette n'a rien au niveau du ventre. Le stress c'est moi qui l'ai envisagé, mais je n'y crois pas réellement. Juste je ne sais pas donc j'envisage tout. Écarter cette histoire de cortisol me rassurerait déjà, j'espère que j'arriverais à avoir son urine pour vendredi.

  7. #7
    Sharpei Avatar de Jo_77
    Localisation
    Meaux (77)
    Âge
    35
    Messages
    195
    Date d'inscription
    décembre 2017
    Sinon ça n'existe pas le salivettes pour animaux ? Chez l'humain on peut aussi faire les dosages de cortisol dans la salive.

    Bon courage à vous, je croise les doigts pour que ce ne soit pas un cushing.
    Loa aime ça.

  8. #8
    Labrador
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    309
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Le vétérinaire qui suit mes chats actuellement ne m'en a pas parlé pour mon diabétique chez qui on va aussi vérifier le cortisol pour être certain d'écarter toutes causes possibles. Le véto précédent qui a suivi ma poupette et fait sa pds l'année passée, ne m'en a pas parlé non plus. J'imagine donc que cela n'existe pas, sinon clairement ça serait plus simple. Parce que l'urine, faut encore réussir à l'avoir à temps :/

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien