Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 36
Arbre des j'aime2Aime

auto mutilation chez le chat

C'est une discussion auto mutilation chez le chat dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008

    auto mutilation chez le chat

    Un collègue m'a raconté une aventure étrange.

    En partant en formation 5 jours, il n'a pas vu qu'un de ses chats s'était faufilé dans le bureau et il l'a enfermé sans le savoir. Une personne est venue donner à manger et de l'eau mais comme ce sont des chats qui ont un accès à l'extérieur, il n'a pas tiqué en ne voyant pas le matou.
    Du coup en rentrant, mon collègue a découvert son chat qui avait fait ses besoins partout, n'avait pas mangé/bu et avait la queue en sang. Il a pensé qu'il s'était coincé en essayant de s'échapper mais le véto lui a parlé d'auto mutilation.

    Du coup, depuis, le chat continue à mordre son bout de queue jusqu'au sang et à hurler. Le véto a prescrit des antibios mais il pense que soit le bout de queue va tomber tout seul, soit qu'il faudra l'amputer.

    Avez-vous déjà entendu parler de cas similaires ? que peut-on faire ?

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Presque étoilé !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    3 028
    Date d'inscription
    juillet 2012
    A priori, ce chat est traumatisé par ce vécu... avait il des problèmes de comportement avant ? Est-ce un chat qui avait été maltraité ? Comment était il avant le départ de ton collègue ?
    N'existe t'il pas des anxiolytiques légers pour soulager ce chat ?

    J'espère que tu auras des réponses, c'est dur de savoir ce chat qui souffre

  3. #3
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    oui je trouve ça atroce.
    Ce collègue a eu un chat (ce matou) et ensuite en a pris un autre. Cohabitation difficile puis acceptation. Chats stérilisés.
    Pas de maltraitance et ce sont des chats qui sortent.

    - - - Mise à jour - - -

    Les chats ont une vie à eux, mon collègue ne les laisse pas dormir dans les chambres et en ce moment, comme il a repris des études il est peu là.

  4. #4
    Presque étoilé !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    3 028
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Peut être aurait il besoin d'une présence humaine justement ? Comment était il avant son départ ? Ca peut être un grand traumatisme pour un chat de se trouver enfermé sans nourriture, sans eau et sans présence pendant 5 jours. A part les antibio, il en pense quoi le vétérinaire ? Il faut vraiment s'occuper de ce chat, le remettre en confiance.

  5. #5
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    Tu sais, malheureusement, je ne sais pas grand chose d'autre. Le véto parle amputation. Je pense un peu comme toi, il a besoin aussi d'amour. A priori ce ne sont pas des chats super chouchoutés comme chez nous, mais pas mal non plus.

  6. #6
    Carrément à l'aise ! Avatar de soulier rouge
    Messages
    1 094
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Pauvre chat
    Il faudrait vraiment un traitement pour l'aider à s'apaiser, et de l'amour évidemment.
    Tu pourrait conseiller à ton collègue de lui donner du zylkène ? Ou mettre du rescue dans l'eau de boisson, ce n'est pas compliqué et ça vaut mieux que rien.
    La leçon à retenir pour nous c'est ne jamais trop se reposer sur les gens qui viennent nourrir, prendre des nouvelles, téléphoner, poser des questions...

  7. #7
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    c'est clair. C'est un affreux concours de circonstances. Il y a une chatière, donc le chat était forcément dehors pour les gens. Ce qui m'étonne c'est que le chat n'a pas miaulé du tout ou alors la personne est vraiment passée en coup de vent.....

  8. #8
    Crocodile Râleur Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    10 297
    Date d'inscription
    juin 2005
    Moi, je donnerais des anti-dépresseurs. Dans un cas aussi grave, le zylkène et autres produits light risquent de ne pas faire d'effet.

  9. #9
    Presque étoilé !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    3 028
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Citation Envoyé par lna59 Voir le message
    Ce qui m'étonne c'est que le chat n'a pas miaulé du tout ou alors la personne est vraiment passée en coup de vent.....
    Une personne - que mes puces connaissaient - est venue faire des travaux chez moi, en mon absence.
    Le soir, en rentrant, il m'a fallu une heure pour les retrouver. Elles ne répondaient pas à mes appels et s'étaient blotties, l'une contre l'autre, dans un recoin de la douche, terrorisées (et le mot n'est pas trop fort je t'assure)
    Il leur a fallu plusieurs jours pour se sentir à nouveau en sécurité chez moi. Elles sursautaient au moindre bruit et détalaient dès que quelqu'un frappait à la porte.

    Ce chat a vécu un énorme stress et il est important que ton collègue prenne ça au sérieux. D'autant qu'en cas de stress, les défenses immunitaires des chats diminuent et ils sont sensibles aux maladies. Il faut qu'il passe du temps avec ce chat, qu'il joue avec, qu'il le caresse s'il le souhaite et surtout qu'il trouve une aide pourquoi pas effectivement médicamenteuse, de courte durée c'est mieux, pour l'aider à passer le cap.
    Et demander l'avis d'un spécialiste (véto ou comportementaliste) des chats.

    Pour l'anectode, quand j'étais petite je me "bouffais" le creux de la main, parce que le stress, du à la maltraitance dans mon cas, était trop fort...

  10. #10
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    oh mince, tu as dû vivre des choses très dures

  11. #11
    Presque étoilé !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    3 028
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Oui, mais je suis là aujourd'hui et je vais bien :-)
    C'est aussi possible pour ce chat si tu arrives à convaincre ton collègue de prendre vraiment soin de lui. Imagines ce que ce pauvre chat a du ressentir durant ces 5 jours. Enfermé dans une pièce sans pouvoir sortir. Ressentir la douleur physique de la faim, de la soif. Entendre une personne autre que son maitre venir tous les jours.. c'est un traumatisme autant physique (faim, soif) que psychologique. C'est pour celà qu'il faut prendre ce stress au sérieux et donner les moyens à ce chat de se sentir à nouveau sécurisé. C'est possible si ton collègue s'investit : pour moi, ça fait partie de la responsabilité que nous avons quand nous prenons des animaux à notre charge.
    J'espère que tu vas réussir à le convaincre :-)

  12. #12
    Sharpei Avatar de roxane33
    Messages
    173
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Deux choses:
    - pour l'auto-mutilation, il faut trouver la cause: ma Pénélope a fait une crise d'automutilation très grave (genre véto en urgence et anesthésie pour nettoyer les dégâts) juste à cause de 3 puces. Elle n'a jamais re-eu de crise depuis... Il faut dire que ça m'a servi de leçon et que je la traite maintenant toutes les 3 semaines, sans faute, bien qu'elle ne sorte pas.
    - sachant que je fais moi-même des gardes, la personne qui a gardé les chats a été très légère. Il m'est arrivé un cas similaire, il y a deux semaines: une maison où je garde 3 chats qui ont accès à l'extérieur, je n'en ai trouvé qu'un en arrivant. J'ai commencé par appeller dehors, rien. Et j'ai entendu un petit bruit dans la maison, assez étouffé en fait: les deux autres étaient enfermés dans une chambre (sachant que non seulement la chambre était fermée mais aussi la porte du couloir qui donne sur les chambre).
    Quand on ne voit pas un animal, on le cherche, ça me parait être la base. Même si je n'avais rien entendu, j'aurais fait le tour des portes fermées, pour le principe. Et appelé le proprio si je ne les avais pas trouvé. Un de ces trois chats rentre rarement, l'été dernier quand je les ai gardés, je ne le voyais pas, j'ai vérifié auprès des voisins, qui le connaissent, qu'ils le voyaient bien régulièrement.

  13. #13
    Carrément à l'aise ! Avatar de soulier rouge
    Messages
    1 094
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Oui la personne a vraiment été très légère, c'est hallucinant de ne pas avoir cherché !

  14. #14
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    Voilà ce que j'ai trouvé sur le net :

    Un phénomène très fréquent est l'automutilation ou les plaies de léchage qui ressemblent à des brûlures. L'animal se mord la queue jusqu'au sang. Il se ronge aussi les griffes, les arrache violemment (phénomène d'onychophagie). Ce comportement est dû à une tension émotionnelle. Cette réaction de léchage s'explique scientifiquement. En se léchant, le chat entraîne une stimulation de la peau qui est transmise au cerveau. Celui-ci libère alors une substance qui a pour effet d'apaiser le chat (un peu comme de la morphine) Mais pour entretenir la sécrétion de ces produits apaisants, le chat va devoir se lécher de plus en plus. Il secrète lui-même ses "drogues" qui le désangoisse mais il est de plus en plus "accro". Ce comportement est fréquent chez le Burmese et le Siamois.
    Que faire ?
    Il faut bien-sûr s'assurer qu'aucune autre pathologie ne peut être responsable de cette situation. Si le chat a la diarrhée, s'assurer auprès du vétérinaire qu'il n'a pas une gastro-entérite virale, si ses poils tombent cela peut être une affection parasitaire. Une fois toutes les hypothèses médicales écartées, il faut rechercher les causes comportementales et agir vite car l'anxiété non traitée évolue souvent en dépression.
    Il faut absolument analyser les évènements qui ont pu intervenir dans la vie du chat de façon récente et plus ancienne. Il est parfois difficile de connaître les antécédents d'un animal.
    Si vous prenez un chat à l'âge adulte et que vous ne connaissez rien de lui, soyez vigilant et notez toute modification du comportement.
    Si l'événement est récent, il est plus facile de "déconditionner" l'animal.
    il existe deux types de traitement : la chimiothérapie et la thérapie comportementale.
    La chimiothérapie.
    Cette méthode consiste en l'utilisation de médicaments, type anxiolytiques mais elle doit être associée pour être pleinement efficace à une thérapie de comportement.
    Les anxiolytiques diminuent l'anxiété. Mais ces produits sont fortement à éviter chez les chats présentant des comportements agressifs. Seul un vétérinaire pourra vous conseiller pour l'utilisation de tels produits car les doses sont fonction de la façon dont l'animal réagit au traitement. Il dure en général trois mois et doit être réajusté de façon régulière.
    La thérapie de comportement
    Il existe deux types de traitements appelés savamment le "contre-conditionnement "et "l'habituation".
    Le contre-conditionnement consiste à associer à la situation de peur une situation de plaisir. Le chat a peur de votre départ, jouez avec lui et laissez lui de la nourriture

  15. #15
    Moulin à paroles ! Avatar de lna59
    Localisation
    Le grand Nord
    Messages
    1 875
    Date d'inscription
    mars 2008
    Je suis d'accord avec vous. C'est lamentable. Je pense que mon collègue va soigner son chat, mais pas sûr niveau câlin que ce soit la panacée. Je suis au moins contente qu'il m'en ait parlé, sachant que j'aime les chats. Je ne compte pas lâcher l'affaire

 

 
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien