Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

besoin d'infos sur le cancer des sinus chez le chat

C'est une discussion besoin d'infos sur le cancer des sinus chez le chat dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Berger Allemand
    Messages
    462
    Date d'inscription
    avril 2008

    besoin d'infos sur le cancer des sinus chez le chat

    a la spa de ma région,il y a un adorable minou de 4 ans environ,hélas ce pauvre coeur souffre d'un cancer des sinus
    j'envisage de le prendre en famille d'accueil afin qu'il finisse sa vie aimé et au chaud mais pour cela je souhaiterai savoir à quoi m'attendre,comment va evoluer son cancer etc...et si certains d'entre vous sont (hélas) déjà passé par là...
    je n'arrive pas a trouver des infos sur le net


    je vous remercie d'avance pour vos réponses!

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Saint Bernard Avatar de Mylenium
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Chambéry
    Âge
    45
    Messages
    769
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Tu as pu voir avec une animalière pour les précisions sur sa maladie ?
    "Il nous faudra du courage, mais, tu ne le dis pas..."

  3. #3
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vosges
    Messages
    44
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Je pense qu'il faudrait directement poser la question à un véto.... savoir comment ça évolue, qu'elles sont les possibilités éviter des souffrances, et surtout quand soulager.

    J'ai trouvé ceci (source http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=335 ) :

    8 – TUMEURSLes tumeurs de l’appareil respiratoire supérieur sont inhabituelles chez le chat et intéressent
    le plus souvent les cavités nasales et le sinus frontal (21) ; Elles sont le plus souvent malignes
    (54).


    a) Tumeurs nasales et sinusales


    Etiologie et épidémiologie


    Les tumeurs nasales et sinusales sont rares chez le chat et intéressent principalement des
    animaux âgés, bien que de jeunes chats puissent être atteints (27, 34, 40, 54). Les chats
    castrés et les chattes ovariectomisées semblent plus touchés (influence hormonale ?) (27).
    Le sinus frontal est beaucoup moins touché que les cavités nasales (21).
    Les tumeurs bégnines y sont tellement rares que certains les considére comme inexistantes ;
    On peut quand même trouver des hémangiomes caverneux de la cavité nasale ou des
    ostéochondromes des cornets nasaux (2, 21).


    Les tumeurs malignes ont une invasion plus locale que métastasique (27, 34, 52, 54). Dans
    l’ordre décroissant de fréquence, on retrouve : les épithéliomas spino-cellulaires, les
    adénocarcinomes, les carcinomes non spécifiques, les lymphosarcomes et sarcomes. De
    façon inhabituelle, on peut rencontrer des sympathicoblastomes et des tumeurs des
    myéloblastes et myélocytes. (21, 54).


    " Symptômes



    Ce sont des symptômes non spécifiques et qui apparaissent souvent seulement lorsque le
    processus tumoral est déjà bien avancé (27).


    Le jetage nasal habituellement unilatéral, mucopurulent, pouvant rarement s’accompagner
    d’épistaxis est le signe clinique prédominant (21, 34, 38, 40, 54, 59). Il peut être associé à des
    épisodes d’éternuements et à une déformation faciale (21, 27, 38). La respiration est
    fréquemment bruyante (sifflements, grognements, ronflements…) et se fait parfois bouche
    ouverte (21, 54). Un épiphora du même coté que le jetage est également possible (27, 34, 54).


    Diagnostic


    La déformation faciale, lorsqu’elle est présente, peut orienter le diagnostic (38, 54).
    La radiographie des cavités nasales va être très utile dans le diagnostic des tumeurs des
    cavités nasales ou des sinus paranasaux ; En effet, on note, dans une seule cavité nasale
    généralement, une densité de tissu mou anormale associée à des modifications lytiques et
    prolifératives de la structure osseuse des cornets nasaux (l’atteinte est d’abord caudale mais
    s’étends rapidement à toute la cavité nasale) (2, 21, 26, 27, 34).
    L’utilisation éventuelle du scanner permettra de préciser la topographie de la tumeur.
    Cependant, seule l’histologie suite à une biopsie par endoscopie ou à l’exérèse de la masse
    pourra apporter un diagnostic définitif (2, 38, 54).


    Traitement


    Le traitement chirurgical seul est décevant. En effet, l’exérèse complète de la tumeur est
    généralement impossible ce qui implique un taux de récidives important (21, 52, 54). Par
    contre, associé à la radiothérapie, la chirurgie permet de réduire le volume de la tumeur et
    d’avoir ainsi un meilleur résultat (34).
    La radiothérapie reste le meilleur traitement des tumeurs nasales et paranasales (surtout
    pour le lymphosarcome). Les doses utilisées sont faibles et les effets secondaires limités chez
    le chat comparativement au chien (une kératite ou une ulcération de la cornée sont les effets
    secondaires les plus importants) (34, 54).
    Le pronostic reste cependant sombre.

  4. #4
    Berger Allemand
    Messages
    462
    Date d'inscription
    avril 2008
    l'animalière m'a dit que c'était une tumeur aux sinus

  5. #5
    Saint Bernard Avatar de Mylenium
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Chambéry
    Âge
    45
    Messages
    769
    Date d'inscription
    novembre 2006
    T'as pas eu plus de renseignements ? Mince, tu ne vas pas pouvoir en dire bcp plus à ton véto alors.
    "Il nous faudra du courage, mais, tu ne le dis pas..."

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien