Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Chat et calcivirus, besoin d'aide

C'est une discussion Chat et calcivirus, besoin d'aide dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Membre
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1
    Date d'inscription
    avril 2017

    Chat et calcivirus, besoin d'aide

    Bonsoir,

    je vous écris car je suis un peu démunie par ce qui vient de m'arriver, et j'aimerais comprendre, pour pouvoir faire mon deuil et ne pas refaire les mêmes erreurs. J'ai perdu mon petit coeur hier, décédé dans mes bras. Il allait avoir 2 ans. Il pétait la forme, vacciné, puis castré, tout allait bien jusqu'en novembre, où il a commencé à avoir mal en mangeant. Direction le véto qui me parle de calcivirus et de gingivo-stomatite (il n'a pas l'air d'avoir les gencives très enflammées, c'est plutôt les dents et l'arrière gorge qui lui feraient mal). Il lui a fait une piqure (il y a écrit "injection 4" sur l'ordonnance donc je ne sais pas vraiment ce qu'il y avait dedans) + metacam et kesium. J'ai suivi le traitement à la lettre, tout allait bien. Et puis rechute mi janvier. Il lui a fait le même traitement, accompagné d'une seringue sans aiguille de buprecare que j'ai dû lui administrer à la maison. Beau bébé de 4,7kg, il n'avait pas la peau sur les os, je me suis dit qu'en suivant bien le traitement ça allait forcément s’arranger. Je m'intéresse parallèlement à la médecine douce, car j'ai peur que tous ces médocs ne soient pas bons pour l’organisme à la longue, donc je lui donne tour à tour de l'extrait de Pépin de Pamplemousse bio, du macérât de bourgeon de cassis (réputé excellent anti douleur), de l'argent Colloïdal et de l'huile de saumon sauvage (pas tout en même temps évidemment, j'alterne, et je fais des cures de plusieurs jours par semaine). J'observe mon petit chat et je trouve qu'il dort beaucoup, qu'il mange peu, je trouve qu'il maigrit. Parfois, alors qu'il est en train de manger il part en courant. Dans le doute, je retourne chez le véto (mi- Mars), le poids est tombé à 4,1kg, je trouve que ça fait beaucoup de perte de poids. Mon chat crie quand le veto lui ouvre la bouche, il trouve que les 2 dents du fond sont très abîmées, mais il est plutôt contre l'extraction dentaire. Il le trouve déshydraté et me dit qu'on le mettra sous perfusion si ça ne s'améliore pas. Il lui redonne les mêmes médicaments + encore la seringue de buprecare. Il ne me donne pas vraiment de solutions à long terme quoi. Je ne suis pas rassurée vraiment. La seringue de buprecare a eu l'air de lui redonner un coup de fouet, voilà qu'il mange, qu'il ronronne et me fait des câlins alors que ça faisait un moment qu'il restait dans son coin. Je reprends espoir. Parallèlement une fois la prise de médicaments terminée je m'essaie avec lui à la spiruline pour lutter contre l'anémie car je le trouve faiblard. Il a toujours très mauvaise haleine, et je trouve que ces gencives sont pâles, pas assez roses. Je lui délaye des petites mousses avec de l'eau pour qu'il ne peine pas à manger et qu'il reste hydraté, je lui donne aussi de la viande rouge fraichement hâchée par mon boucher qui a l'air de lui fondre dans la bouche et qu'il a l'air d'apprécier. Mais je ne trouve pas que son état s'améliore pour autant. Chaque repas est une victoire - si je ne lui présente pas la gamelle + son bol d'eau, j'ai l'impression qu'il n'irait pas de lui même. 30 mars, je le trouve vraiment faible, ce n'est pas normal, je le ramène chez le véto qui arrête le metacam et me dit qu'on passe à la cortisone (toujours accompagné de késium). Encore une fois je suis son traitement, et je continue la spiruline, pour essayer d’augmenter ses chances de guérison. Entre temps j'ai lu beaucoup d'avis sur l'extraction des dents, et "s'il faut choisir entre la vie de mon chat et lui enlever 2 dents alors je préfère la 2e option", je pense. Donc s'il fallait le ramener à nouveau chez le véto dans les prochains jours, je demanderais l'extraction de dents, je ne pouvais pas rester à rien faire, les médicaments ayants eu l'air d'atteindre leurs limites. Dimanche midi, Monsieur a dévoré son steak haché, un miracle!! Il a mangé avec appétit j'étais très contente, l'espoir renaissait, même s'il avait l'air fatigué et qu'on revenait de loin.
    Pour le récompenser je le laisse prendre l'air dans le jardin 5 minutes. Quelques minutes de trop où le chat errant du quartier lui est tombé dessus. Il ne m'a fallu que quelques secondes pr sortir et le ramener illico à l'intérieur, sans blessure apparente. Je l'ai immédiatement pris dans mes bras pour le bercer et le calmer. Mais cette "interaction" avec le chat a eu l'air de l'avoir secoué, lui a donné un vrai gros coup de stress. Et ça lui a été fatal apparemment, car il a vomi son repas peu après. J'ai d'abord cru que c'était le contre coup du stress, j'ai essayé de le faire boire, il n'a pas voulu, alors je l'ai laissé tranquille quelque temps. Il était allongé, il reprenait ses esprits. Quand je suis revenue vers lui un peu après, je l'ai trouvé tout mou, un peu froid, donc inquiète j'ai appelé les urgences vétérinaires (on était dimanche, je suis tombée sur mon véto habituel), je lui décris l'état de mon chat, je me suis peut être pas assez bien exprimée.. Toujours est-il qu'il m'a dit que ce n'était peut être dû qu'au coup de stress avec le chat errant, qu'il fallait que je lui donne son antibio habituel (le kesium donc), et de le rappeler le lendemain (lundi - aujourd'hui donc) pour voir ce qu'on faisait. Il était clair que j'allais débarquer au cabinet à la première heure le lundi ! Mais le sort en a décidé autrement.. Mon pépère allait un peu mieux après qu'il ait absorbé son antibio, mais une heure après, son état a changé brusquement. Il s’est mis à haleter la bouche ouverte pendant quelques minutes, j’ai senti qu’il était en train de partir puis il s’est mis à hurler pendant 10 secondes peut être, c’était atroce, puis il s’est étendu et a cessé de respirer. J’en suis malade depuis hier, impossible de dormir, de penser à autre chose, je cherche des causes, qu’est ce que j’aurais pu mieux faire, qu’est ce que je n’ai pas su déceler, est-ce qu’il aurait fallu extraire les dents, est-ce qu’un chat peut mourir d’un calcivirus ou est-ce qu’il y avait une autre maladie derrière ? Le véto n’a même pas fait de test FIV/leucose alors je ne sais pas s’il était atteint de ça… J’ai lu bcp de posts où les gens parlaient d’analyses de sang de leur chat, mon chat n’en a jamais eu… est ce que j’aurais dû en demander ? J'aimerais tellement comprendre.... Si vous avez des éléments de réponse à me donner je prends.. Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Vache Polie Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    37
    Messages
    12 468
    Date d'inscription
    avril 2007
    Il n'est pas mort du calcivirus là...
    Je travaille en chatterie, nosu avons une chatterie entière de chats atteints de cette maladie à des stades plus ou moins avancés et aucun n'est mort ainsi.
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

  3. #3
    Carrément à l'aise !
    Messages
    1 089
    Date d'inscription
    avril 2006
    J'espère que vous aurez des réponses à vos questions ; bon courage c'est terrible ;

  4. #4
    Carrément à l'aise !
    Messages
    1 089
    Date d'inscription
    avril 2006
    peut être qu'une autopsie vous aurez permis de savoir ce qui s'est passé ;

  5. #5
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1
    Date d'inscription
    avril 2017
    Bonsoir, j'ai également mon maine coon Julius qui souffre du calicivirus depuis ses un an. Il aura 3 an le 7 juin.je suis désespérée car je n'arrive pas à le débarrasser de ce fichu virus. Tout à été essayé, homéopathie, phytothérapie, il a eu bien entendu de la cortisone et des antibiotiques qui l'ont soulagé au début, de la morphine quand la douleurvest trop forte. Il me fait des gingivite tout le temps, le veterinaire lui a réitéré les dents du fond, et en dernier recours, on essaye l'interferon qui coûte très cher, il y a des hauts et des bas, hé ne sais plus quoi faire. Qui peut me conseiller, qui a vécu la même chose avec son chat ?

  6. #6
    Vache Polie Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    37
    Messages
    12 468
    Date d'inscription
    avril 2007
    Il faut retirer toutes les dents (à la chatterie on ne laisse que les crocs), on a remarque que quand on laisse les incisives ça marche moins bien. Ensuite radio pour voir si tout à bien été retiré puis traitement homéopathique sur du tres long terme (voir "les chats font la loi")
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien