Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 32
Arbre des j'aime8Aime

Comment évolue le syndrome de la queue de cheval ?

C'est une discussion Comment évolue le syndrome de la queue de cheval ? dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Caniche
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    71
    Date d'inscription
    novembre 2013

    Comment évolue le syndrome de la queue de cheval ?

    Bonjour,

    j'étais déjà passé par chez vous, depuis mon chat a vu un neurologue. Il a de multiples soucis sur la colonne vertébrale, visiblement des soucis neurologiques (non confirmés par l'examen), et un âge avancé (13 ou 14 ans).

    Après quatre radiographies, et une prise de sang, au final il m'a été annoncé que mon chat avait le syndrome de la queue de cheval. Mais on ignore la cause, donc si c'est opérable. Si ça l'est je doute qu'on puisse puisque d'après la neurologue il a fait un AVC pendant son dernier détartrage. Il a aussi de l'hypertension.

    Un traitement avec du Neurontin et du Dermipred a été mis en place mais dès le deuxième jour il a très mal réagi :
    ne répondait plus aux stimulus
    dormait presque tout le temps, très sur à réveiller

    Le traitement a été arrêté. Il garde les oreilles bouillantes, je ne sais pas pourquoi.
    La neurologue a quand même un doute sur l'état du cerveau, IRM et EMG devraient être faits, mais vu son état je ne suis pas certain que l'anesthésier soit une bonne idée.

    Son état empire :

    au début seule une patte arrière était touchée, aujourd'hui c'est les deux, par forte raideur
    il perd de plus en plus le contrôle de son arrière gauche
    il a tout le temps les pupilles dilatées
    ses muscles ont diminué de moitié sur la partie inférieure de son corps


    Certains d'entres-vous ont-il déjà été confrontés à ce symptôme ?
    On me demande de choisir. J'ai déjà dépensé 400 euros, on m'a dit 500 pour IRM et EMG, 2000 si on opère. Je suis prêt à faire ces efforts, mais si cela vaut le coup pour mon chat.

    Et si c'est opérable et qu'on opère, la guérison sera définitive ?

    Comment faire le bon choix ? Le meilleur choix pour lui, sa vie et son confort.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Toujours à l'heure !
    Messages
    5 600
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Je n'ai pas d'informations, mais je te souhaite beaucoup de courage pour prendre ta décision, qui c'est clair, sera prise avec le cœur.

  3. #3
    Chihuahua Avatar de Agate
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    9
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Pour moi, la bonne décision est celle prise pour que l'animal ne souffre pas...!!!! Même si l'euthanasie est triste...mais il ne faut pas s'acharner sur un animal juste pour le garder en vie....!!!
    borneo, Clochette7875 et Pch. aiment ça.

  4. #4
    Caribou Nordique Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    37
    Messages
    12 261
    Date d'inscription
    avril 2007
    As tu essayé de voir l'avis d'un véto ostéo?
    Je ne connais pas chez le chat mais je sais que chez le chien on m'avait déconseillé l'opération. Mon chien a été diagnostiqué agé et est mort d'autre chose seulement quelques jours après donc je n'ai pas d'expérience autre qu'il n'avait plus les memes réactions au niveau de ses pattes arrieres mais loin de l'état de ton chat.
    Je te souhaite beaucoup de courage.
    Je sais qu'une personne du forum avait un chien atteint de cette maladie aussi mais impossible de me souvenir de son nom, son avatar était un berger allemand. (Maya83?) je sais plus, peut etre que d'autres personnes sur le forum sauront.
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

  5. #5
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Caen, France
    Messages
    29
    Date d'inscription
    janvier 2014
    Alors, je ne suis pas vétérinaire et mes chats n'ont pas eu ce problème. Mais je suis interne en médecine et le syndrome de la queue de cheval existe aussi chez l'Homme. En fait la moelle épinière est plus courte que la colonne vertébrale et "au bout" ce n'est plus qu'un paquet de nerfs qui se retrouve dans la colonne vertébrale. Il peut arriver pour diverses raisons (le plus souvent l'arthrose +/_ associées à d'autres choses) que ces nerfs se retrouvent comprimés au sein même de la colonne : c'est le syndrome de la queue de cheval. Ca donne des douleurs dans les membres inférieurs à type de sciatiques, crurales (comme une sciatique mais devant) avec éventuellement faiblesse des muscles, diminution/abolition des réflexes et surtout anesthésie dites "en selle" (c'est à dire que tout autour de l'anus et de la vulve chez la femme et le sexe chez l'homme, on ne sent plus rien), perte d'urines, perte de selles (parce qu'on ne sent pas qu'on a besoin, du coup on ne peut pas retenir les urines et les selles et ce d'autant plus que les muscles sont touchés et n'ont plus de force). Ca c'est la forme typique du syndrome de la queue de cheval, chez l'être humain.
    Là, déjà, c'est chez un chat, donc je pense que ça doit être quasiment identique mais j'suis pas véto. En plus vous dites que votre chat a déjà fait un AVC... A-t-il des séquelles? Deux choses qui ne rentrent pas dans le tableau du syndrome de la queue de cheval à mon avis : les oreilles brulantes (a-t-il de la fièvre?) et surtout le fait que ses pupilles soient toujours dilatées (le nerf qui commande la contraction ou la dilatation de la pupille, en tout cas chez l'Homme, mais je pense que c'est pareil chez le chat, est un nerf crânien, le III, qui n'a absolument rien à voir avec les nerfs du bas de la colonne vertébrale).
    Donc pour moi, où il a quelque chose en rapport avec son AVC (un nouvel AVC? des séquelles?), ou il a quelque chose au cerveau (tumeur bénigne ou maligne, kyste, abcès... ou je ne sais quoi d'autre) qui pourrait expliquer à la fois que le nerf crânien soit touché d'où l'impossibilité d'adapter la contraction de la pupille à la lumière comme on le fait normalement, et que l'arrière gauche soit touché. Surtout que vous expliquez que c'était initialement uniquement le côté gauche qui est touché par forte raideur, ce qui peut évoquer plus un trouble de la commande centrale (donc au niveau du cerveau) qu'au niveau des nerfs (qui se traduit plus par un membre flasque). J'aurais donc tendance à faire l'IRM du cerveau. Mais ce n'est que mon avis.
    titia20090 and Pch. aiment ça.

  6. #6
    Chihuahua Avatar de Pch.
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Help Animals
    Localisation
    Saint-Gilles, Be
    Âge
    35
    Messages
    26
    Date d'inscription
    février 2014
    Comme je le disais sur FB, je n'ai jamais entendu parler du syndrome de "la queue de cheval", par contre, les autres symptômes (oreilles chaudes, pupilles dilatées, etc...) me font malheureusement penser à mon précédent chien qu'une dégénérescence nerveuse (liée directement au cerveau) a fini par emporter en dépit de nos bons soins...
    Le pauvre n'a fort heureusement pas souffert longtemps, vu qu'il s'est gravement affaibli sur une quinzaine de jours, mais il avait aussi commencé par perdre l'usage de ses pattes arrières et c'est très très vite remonté jusqu'aux pattes avant... pour finir par atteindre sa nuque qu'il ne pouvait pratiquement plus soutenir... Le verdict du véto a pour nous été sans appel, sa dégénérescence nerveuse (diagnostiquée par le véto mais qui aurait bien pu provenir d'une tumeur) évoluant trop vite...

    Donc, en ce qui me concerne, j'irais quand même voir ce qui se passe du côté de son cerveau...
    Mais vu son âge et les difficultés qu'il pourrait avoir avec une nouvelle anesthésie, je ne sais pas si cela aiderait réellement...
    Dernière modification par Pch. ; 16/02/2014 à 15h22.

  7. #7
    Presque étoilé ! Avatar de didou752
    Fonction
    Indépendant
    Association
    Diverses
    Localisation
    Chez les vaches
    Messages
    3 040
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Il a 14 ans, et a déjà fait un AVC suite à une anesthésie. Personnellement j'avoue que je le chouchouterai et que je l'aiderai à partir. L'anesthésier de nouveau (en prenant le risque d'un nouvel AVC qui le rendra potentiellement encore plus faible) pour faire un IRM pour déterminer une cause possible mais qu'il y a de forte chance que le véto ne prenne pas le risque d'opérer (AVC+ Hypertension).
    Pour moi, on est un peu à la limite de l'acharnement, et autant je serai prête à tenter beaucoup de choses pour sauver un animal, autant dans le cas présent j'aurai arrêté là pour ne pas faire pire que mieux.
    Bon courage
    Dernière modification par didou752 ; 16/02/2014 à 15h22. Motif: ortho
    Pch. aime ça.

  8. #8
    Caniche
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    71
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Bonjour,

    merci pour vos réponses. Pour détailler tout d'abord :

    il a une importante raideur à la postérieure gauche, aujourd'hui la raideur touche également la droite, la gauche déviant clairement de son axe par moment (quand il tourne, parfois il tombe)

    pour la mydriase permanente : suite au détartrage, il est rentré : très froid, il titubait, tombait, a vomi dix fois par jour sur deux jours, était en mydriase permanente... J'ai dû le ramener en urgence, le vétérinaire a dit qu'il ne comprenait pas. Quand j'en ai parlé à la neurologue pendant la consultation, elle m'a dit que ça correspondait à un AVC. C'est aussi pour cela, et parce qu'elle ne peut pas exclure une cause au niveau du cerveau et aussi pour voir l'état de la colonne, qu'elle souhaite faire l'IRM (l'EMG je ne sais pas)
    la mydriase était partie, mais elle est revenue depuis début décembre. A ma connaissance pas de séquelle, mais je ne savais pas avant cela que c'était un AVC

    Mon chat a vu un ostéopathe trois fois, c'est lui qui m'a dit que c'était une cause neurologique / nerveuse et qu'il fallait que je m'adresse à un spécialiste.

    En effet ça lui fait comme des sciatiques, il a perdu pas mal de muscles sur le train arrière et est amaigri au niveau de la colonne vertébrale.

    C'est quoi la maladie de la dégénérescence nerveuse ? Peut-être est-ce pour cela l'EMG ?

    Je ne sais pas à lire vos avis. La neurologue m'a dit qu'il faut envisager IRM et EMG, mais si ça ne sert qu'à empirer ou que ça ne sert à rien comme pas opérable, je vois pas pourquoi je lui imposerai cela. Je suis perdu pour être honnête.

  9. #9
    Chihuahua Avatar de Pch.
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Help Animals
    Localisation
    Saint-Gilles, Be
    Âge
    35
    Messages
    26
    Date d'inscription
    février 2014
    La dégénérescence nerveuse de mon chien n'est pas réellement une maladie, mais à l'époque, lorsque le véto nous a parler de ça, c'était un terme "général" signifiant simplement qu'il avait "quelque chose" au cerveau qui a fait que sur très peu de temps il a perdu complètement l'usage de son propre corps.

    Ce "quelque chose", vu qu'on a pas demandé d'autopsie (on était bien trop soulagé après l'euthanasie de savoir qu'il ne souffrait plus pour entamer des recherches approfondies), on ne saura jamais ce que c'était... Mais d'après le véto, cela pouvait être une tumeur, une méningite foudroyante, une forme de Parkinson, une inflammation quelconque du cerveau...
    Enfin, c'était "quelque chose" qui lui bouffait purement et simplement son cerveau, ses nerfs et cela se répercutait sur son corps...

    Au début, cela a vraiment commencé par des mouvements qu'il avait du mal à faire, comme descendre d'un sofa... puis il a commencé à tomber littéralement tout seul simplement en voulant se retourner, puis ses pattes ne l'on plus supporter... enfin bref, c'était atroce et pour nous et pour lui...

    Après, vu la vitesse à laquelle cette dégénérescence progressait, on a évidemment pas été dans le cas où on aurait pû lui faire passer un IRM etc... On a simplement abrégé ses souffrances...

    Donc, je comprends que cela soit une situation difficile, mais je pense que le plus important, est que ton chat ne souffre pas...
    Peut-être devrais-tu demander directement à la neurologue s'il souffre actuellement et s'il y a réellement une chance qu'il s'en sorte après les examens...
    Enfin, ce que je veux dire par là, c'est imaginons qu'on lui découvre quelque chose qui va demander un lourd traitement par la suite, est-ce qu'il pourra supporter ce traitement s'il a déjà des difficultés avec l'anesthésie ?

    J'avoue que je serais perdue également dans cette situation... Mais quoiqu'il en soit, courage!

  10. #10
    Je campe ici ! Avatar de hupet
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    sud 77
    Âge
    58
    Messages
    1 212
    Date d'inscription
    octobre 2007
    j'ai un chien de 14 ans qui souffre du syndrome de la queue de cheval
    il a fallu de longs mois pour poser le diagnostic
    cela à commencé il y a 3 ans, il avait des pb de fuites urinaires mais comme il avait des pb de prostate on a commencé à soigné ce pb mais
    les fuites continuaient, il avait aussi de pb d'augmentation d'agressivité, il était facilement irascible, il avait du mal à monter les escaliers, se mettre sur le canapé...
    et là on a tenté de lui donner du TROCOXIL, dans un premier temps c'était 1 comprimé tous les 15 jours maintenant c'est 1 par mois et cela lui a changé la vie
    bilan notre chien a tous les 6 mois un traitement pour sa prostate, un médoc tous les mois pour son pb de syndrome de la queue de cheval, un comprimé par jour pour son coeur et à plus de 14 ans il est propre, dort toujours sur le canapé, monte nos 2 étages
    ce traitement dure depuis près de 2 ans et franchement on peut lui caresser le bas du dos sans qu'il fuie la caresse
    je n'ai jamais eu ce syndrôme avec un chat je peux juste parler de mon expérience avec mon chien

    le chien dont je parle est celui que l'on voit sur mon avatar, il est roux et blanc et on voit que les chats pourtant posé sur son arrière train ne l'empêche pas de dormir, pourtant 3 mois avant cette photo il souffrait
    Dernière modification par hupet ; 16/02/2014 à 16h49.
    Pour faciliter les co voiturages merci de vérifier que vous n'avez pas une boite de transport avec un nom dessus. Pour chaque sortie de fourrière on court après les boîtes; personnellement j'en ai 10 qui se promènent quelque part et je ne suis pas la seule

  11. #11
    Caniche
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    71
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Merci. En fait la vétérinaire a mis en place un traitement (cumulant Neurontin et Dermipred), à poursuivre si ça allait. Elle avait dans l'idée de voir si ça le soulageait, auquel cas ça évitait l'IRM et l'EMG. Le soucis est que mon chat l'a très mal supporté, il dormait presque tout le temps, ne répondait plus aux stimulus ou au ralenti, et avait l'air drogué.

    J'ai vu avec mon vétérinaire traitant qui m'a dit d'arrêter le traitement tant que je n'aurai pas eu la neurologue, j'ai essayé plusieurs fois de l'avoir depuis mais elle n'est jamais disponible. N'étant pas vétérinaire, à ce sujet non plus je ne sais pas trop quoi faire. Elle a mis sur l'ordonnance : "si pas d'effet secondaire", le vétérinaire traitant a dit d'arrêter (il ne connaît pas le Neurontin en plus), elle injoignable.

    Le traitement lui fait vraiment du bien alors ? Si ça pouvait marchait ce serait bien, mais je n'ai pas envie de droguer mon chat (il dormait vraiment tout le temps et même quand je le bougeais ou claquais des doigts il répondait difficilement). Ton chien supporte bien son traitement ? Je ne connais pas le Trocoxil.
    Pch. aime ça.

  12. #12
    Toujours à l'heure !
    Messages
    5 600
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Peut-être un problème de dosage?

  13. #13
    Caniche
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    71
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Je ne pense pas, un Dermipred 5 par jour et une gélule de 25 mg de Neurontin par jour. Pour le Neurontin je sais pas mais pour le Dermipred c'est une dose normale d'après la notice.

    Edit : malgré l'arrêt du traitement, il reste très fatigué. Je ne comprends pas. Et la neurologue ne répond pas :/ (ce soir encore, il est comme "ailleurs", pas attentif, dort beaucoup)
    Dernière modification par Polisson ; 16/02/2014 à 22h08.

  14. #14
    Caniche
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    71
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Encore appelé aujourd'hui, pas réussi à avoir la neurologue.

  15. #15
    Chihuahua Avatar de Pch.
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Help Animals
    Localisation
    Saint-Gilles, Be
    Âge
    35
    Messages
    26
    Date d'inscription
    février 2014
    Et tu ne peux pas en trouver un(e) autre ?

    Je me doute bien que ça ne doit pas courir les rues, mais ton petit matou ne pourra pas rester dans cette "plus-ou-moins inconnue médicale" éternellement ...

 

 
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien