Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
Arbre des j'aime2Aime
  • 2 Message par RyuDesChats

(embolie fibro-cartilagineuse)handicap train arrière

C'est une discussion (embolie fibro-cartilagineuse)handicap train arrière dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Sharpei Avatar de RyuDesChats
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    77
    Messages
    273
    Date d'inscription
    juin 2010

    (embolie fibro-cartilagineuse)handicap train arrière

    Bonjour,

    voilà une éternité que je n'étais pas venu sur le forum, mais voilà, là ça me parait nécessaire. Dans un premier temps pour partager mon expérience d'erreur de diagnostique, mais aussi pour trouver des solutions.

    je plante le décor : Ryu, 9 ans, un dossier médical déjà bien fourni :malformation congénitale cardiaque (les deux ventricules communiquent, vus par son premier cardiologue Dr Be au cours d'une vérification avant l'opération d'un abcès), une rhinite chronique ulcéreuse sévère découverte l'année dernière (diagnostiquée par Dr Bo, rhinoscopie), et une pathologie cardiaque à venir (me dit Dr Be début 2018 au cours d'un suivi). Je synthétise un peu évidemment !

    Novembre : Ryu est vautré sur moi, comme tous les soirs, mais je sens que quelque chose ne va pas, je le trouve ... curieux, mon instinct de maman chat me dit que ça sent pas bon. 10 minutes après en le "serrant" un peu je me rend compte au niveau des omoplates qu'il a des salves de tremblements à peine perceptible ... un chat, ca tremble pas pour rien, pas comme les chiens. je le pose gentiment sur le coté, le trouve un peu "mou" (plus que d'habitude du moins il est déjà pas bien vif d'origine ). Je vais dans la cuisine, dans l'optique de secouer la boite à gourmandise, pour voir si il est réceptif. Sur le plan de travail je secoue la boite, Ryu ouvre grand les yeux et court se précipiter sur le plan de travail pour avoir ces bonbons préférés, sur le coup je suis rassuré, il est au taquet ! Et la, tout bascule ...

    Ryu foire son saut (ça lui arrive souvent il est pataud) en une fraction de seconde, il foire, tombe et hurle comme jamais, une de ces pattes arrière est tendu et remonte vers le dos, je panique, le bloque au sol parce qu'il hurle, crache, et essaie de s'en allé en rampant avec ses pattes avants. Il s'isole dans la salle de bain, je le laisse tranquille parce qu'il me crache dessus et parce que je suis paniqué, ça ne l'aide pas. Je réfléchie à aller aux urgences véto, car évidemment nous sommes la nuit. Un peu plus tard il revient dans le salon, boite de sa patte arrière. Il ne bronche pas, je me dis que j'irais voir ma véto le lendemain matin.

    Véto : il a perdu 1 kilo,tripotage intensif, aucune réaction de douleur, radio, rien d'apparent, début d'arthrose au bassin au passage, mais rien n'explique la boiterie. Elle essaie de le faire marché dans le cabinet, mais Ryu stresse, il rampe, on ne voit pas bien comment il boite. Je repars avec des antibios (sa rhinite est bien présente), et des anti inflammatoire (méta***). 4 jours passent, aucun changement, je sais que les anti inflammatoire sont normalement efficace très vite, ça va toujours pas. J'y retourne : j'ai filmé Ryu à la maison, car il boite d'une manière très particulière, il "chaloupe du cul". Injection de cortisone. Ca va mieux en quelques heures, Ryu boite mais c'est mieux, du coup il s'enflamme et tente un saut sur le canapé : rebelotte, sa patte part en cacahuète et il hurle, je suis dans tous mes états, je ne comprends pas. 1h après ca va mieux, il ronronne et veut des calins, mais sa patte traine, il n'a plus de reflexe de retrait ect, demain on va au CHV de meaux.

    CHV de Meaux : il est vu par 2 vétos, on voudrait faire un scanner, voir une IRM pour vérifier les pattes, la colonne. On me parle de Thrombose aortique car elle ne sent pas son pouls fémoral à la patte qui boite (ma véto l'a toujours senti, et moi aussi) je trouve ça curieux, pour moi (j'ai quelques connaissances) si c'est bouché sa patte devrait être froide, cyanosé, elle ne l'est pas, même si elle est totalement inerte. C'est ca ou une tumeur à la conne d'après eux. Bref avant toute chose, échographie cardiaque car nous ne sommes pas sur qu'il puisse encaisser une anesthésie avec son coeur flingué. Je le laisse, je pleure toutes les larmes de mon corps en me demandant pourquoi le sort s'acharne sur lui. Elle me dit qu'on m’appel dans la journée.

    On m'appel, retour au véto : il me l'on gardé toute la journée (pour rien), elle me dit qu'ils se sont penché sur son cas à plusieurs, dont le cardiologue Dr Bo, qui le connait déjà. Le "diagnostique" tombe : ils n'ont fait qu'une écho, car son coeur va bien mal, Thrombose aortique sure à 95% me dit-on... Tout un tas de médicament hardcore. Je me renseigne, lit un tas d'études sur le sujet, deuxième coup de massue : les chats qui font une première thrombose récidive à coup sur, entre 2 jours et 11 mois maximum, avec embolie pulmonaire à la clé, donc mort assurée. L'espérance de vie de Ryu raccourcie à nouveau. Son nez s'infecte, il refuse de manger et tremble : je commence à savoir reconnaitre la douleur chez lui, morphine en intra musculaire (super ), antibios, diurétique, et tout le merdier qui va avec, des inhalations en plus. Il remange. Le temps passe, Ryu a prit ma salle de bain en otage, c'est son nouveau fief. Il ne monte plus nulle part, je ne le laisse pas sortir, mon quotidien est rythmé par ces médicaments, ces injections, et son hygiène (sa patte traine parfois dans le pipi). Une semaine de morphine plus tard, on arrête, ca a l'air d'aller mieux, on a pas récupéré la motricité de sa patte, tant pis, on fait avec. Le temps passe, je lis, lis et re lis un tas de truc sur cette Thrombose à la con, j'ai la haine.

    Un mois et demi après ce "diagnostique" : Ryu sort avec une laisse et un harnais, il prend un peu les rayons du soleil, ca le stimule, hors de question de l'en privé, surtout si il doit vivre peu de temps, mais quelque chose me taraude ... mon instinct de maman chat me met mal : je me lève Ryu, je dors Ryu, je respire Ryu ... quelque chose cloche ! Peut être qu’inconsciemment je refuse d'accepter ce diagnostique et que je me fais des films ? non non non, j'ai besoin de certitude, jai vus beaucoup de chose entre temps, grosse similitude avec une embolie fibro-cartilagineuse. En terme de statistique, l'embolie FC est rare, ceci dit la Thromb touche généralement les 3 membres postérieurs, c'est paralysie complète avec incontinence, rien ne colle parfaitement pour moi, mais je veux en avoir le coeur net plutôt que d'avoir peur de la récidive tous les jours : j'appel Frégis, c'est à 50km mais je serais allé au bout du monde si il le fallait, je mise tout sur un neurologue, mais j'explique au téléphone que je veux LE neurologue, celui qui a de la bouteille, car Ryu ne peu subir aucun examen avec anesthésie, il me faut un pro ! Elle me dit que si on ne peut pas lui faire d'examen je vais me déplacer pour rien, je m'en fous !! JE VEUX VOIR UN CHEF NEURO !! rendez vous prit.

    Frégis : je sort de Frégis en pleurant, de joie ce coup ci, je suis même heureuse de payer : après une consultation d'une heure, l'embolie fibro cartilagineuse est affirmée, c'est ce que je pensais depuis un moment ! trop tard pour récupérer la motricité de la patte, je m'en fous, il va vivre. Le neuro me remercie : on a parlé comme deux vétos, ca facilite les choses.

    Aujourd'hui : Ryu va bien, même sil en profite pour être TRES capricieux ! On a supprimé des médicaments (ceux pour les thrombus imaginaire), il fait des séances de laser (pas très cher et vraiment pas mal), se réintègre à la vie familiale (remonte sur le lit, le canapé, ect), et joue même à la bagarre avec le petit dernier. Je lui ai fait des "chaussons", pour pas que sa patte se blesse, car normalement quand c'est inerte on ampute, mais lui on ne peut pas, pas grave, son sang circule malgré la paralysie donc on reste comme ca et on prend soin de la patte boulet

    Conclusion : désolé pour le pâté, mais je trouvais ça important de partager ça. Une fois de plus, l'instinct n'a pas menti, il faut toujours s'y fier ! Ne pas hésiter : un avis, deux avis, peut importe, si votre instinct vous le dis, il ment rarement. Si j'avais écouté le mien plus tôt, Ryu aurait peut être encore ces 4 pattes ... mais c'est pas grave, il va bien, et surtout n'a plus mal ! Le gros problème maintenant c'est de trouver un moyen pour qu'il puisse sortir sans dépendre de moi et sans pouvoir s'enfuir du jardin
    Miniatures attachées Miniatures attachées (embolie fibro-cartilagineuse)handicap train arrière-wp_20181118_003.jpg  
    Dernière modification par RyuDesChats ; 24/03/2019 à 08h07.
    Phnix and Sydolice aiment ça.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Psychopathe de l'écriture
    Fonction
    Association
    Messages
    2 310
    Date d'inscription
    décembre 2011
    ENTIEREMENT d'accord qu'il faut faire confiance à son intuition. Surtout lorsque l'on est si proche d'un autre être.
    Combien de fois l'ai-je vérifié avec mes propres animaux. Le problème, c'est quand la peur vient tout fausser. Entre la peur et l'intuition, il faut parfois savoir s'y reconnaître.
    Je suis aussi méga d'avis de demander souvent plusieurs avis vétérinaires.
    Exemple : les yeux de mon Urfée.
    - Mon vétérinaire traitant, pourtant très compétent et professionnel, n'a pas su la soulager. Me recommandant d'accepter que ses yeux se détérioraient.
    - Le spécialiste ophtalmo de son cabinet, que je suis allée consulter de ma propre initiative, après les échecs médicamenteux a parlé d'énucléation !!!
    J'ai fait alors des recherches sur le net ...
    - Je suis allée chez un autre spécialiste à Paris qui lui, a conservé ses yeux, lui a prescrit un traitement qui lui permet de mener une vie normale au niveau de ses yeux. Bon, les soins sont TRES contraignants mais à cette condition, nous nous en sortons plutôt bien.
    Sans ma persévérance et cette intuition qu'il existait pour elle une autre solution que la résignation ou la perte de ses yeux, elle serait aveugle.
    Par contre, quand mon véto m'a annoncé en février dernier que ma chatte adorée était condamnée, j'ai immédiatement su qu'il disait la vérité. Je l'avait même ressenti en moi avant de l'emmener en consultation ... C'est quelque chose de terrible de recevoir en soi aussi que c'est terminé !

  3. #3
    Sharpei Avatar de RyuDesChats
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    77
    Messages
    273
    Date d'inscription
    juin 2010
    oui c'est bien pour ça que je trouvais important de partager tout ça ! Pour ma part quand on à découvert que Ryu avait un problème de coeur le Dr Be m'a envoyé au CHV voir le Dr Bo car meilleur matériel d'échographie. J'ai appris par la suite que les 2 n'étaient pas du tout d'accord sur la procédure à mettre en place, et ma vétérinaire m'a confié que le Dr Bo avait une rancune vis à vis du Dr Be (que moi je préfère il est adorable avec les poilus contrairement à l'autre qui est très froid) et qu'il ne pouvait pas le saquer ... il avait dit a cette époque à ma véto (que je connais depuis 20 ans) "ce chat va mourir vite puisqu'elle S'AMUSE à le faire suivre chez plusieurs cardiologue" MERCI mec tu me reproche de trop faire suivre mon chat alors que ca vaut mieux que de ne pas le faire suivre du tout je crois !!!C'est ce fameux Dr Bo qui a posé le diagnostique de Thrombose ...

    Bref, problème d'égo, je n'irais plus le voir celui la il m'a soulé ! l'erreur est humaine, mais la c'est stupide !! entre outre, quand le contre coup du diagnostique de Th est retombé, j'ai repris le compte rendu qui orientait dessus puisque ça commençait à me titiller : "pouls fémoral FRAPPE et SYNCHRONE" ... impossible donc que ce soit une Thrombose aortique avec les autres signes : circulation du sang jamais interrompu, pas de cyanose ect ... je suis quand même bien verte d'avoir perdu du temps, mais je considère qu'on s'en sort bien malgré tout ! Je pouvais pas accepter la condamnation à court terme et au quotidien. Maintenant c'est dur, ça prend énormément de temps (je vis seule et j'ai 5 enfants poilus) mais c'est le choix que j'ai fait, et je regrette pas un instant, même quand Ryu laisse trainer sa patte dans le CACA et m'en met partout à la maison

    Force et honneur les amis, l'instinct dépasse de loin les diplômes !

  4. #4
    Sharpei Avatar de RyuDesChats
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    77
    Messages
    273
    Date d'inscription
    juin 2010
    EDIT : bonjour à tous, c'est la catastrophe ! depuis une semaine Ryu se paralyse totalement du train arrière, lui qui s'en sortait plutot bien à 3 pattes, actuellement il se traine avec ses pattes avants et depuis hier il a l'air de devenir doucement incontinent

    lundi dernier je suis retourné voir le neuro, puisque sa patte arrière droite a commencer a flancher également, cortisone a gogo, si c'est encore un bout de cartilage qui s'est bloqué ca doit calmer l'oeudème qui provoque la paralysie, mais voilà, aucun résultat, ca empire même. demain je l'emmène passé une irm, sachant qu'il y a un risque anesthésique élevé car il a également une cardiopathie avancé. Je suis au bout du bout. il essaie d'aller dans sa litière mais n'arrive pas à se positionner pour faire pipi dedans, alors il se fait pipi dessus et parfois un filet de pipi sort tout seul (vus en direct hier quand j'essayais de lui couper les poils de derrière).

    j'ai tenté un coup de poker avec une injection de cortisone, espérant un miracle, qui n'a pas eu lieu. Demain je perds peut être mon chat, a cause du risque anesthésique ou si il voit quelque chose ou ils ne peuvent rien faire. je le déplace en poussette, parce qu'a chaque fois que j'essaie de le porter il a mal. je lui ai fais un aménagement dehors pour qu'il puisse profité du soleil malgré tout, hors de question de le privé de ca malgré sa dépendance.

    c'est très difficile pour lui, pour moi aussi, et autour de moi la plupart des gens me disent que si il est incontinent il vaut mieux l'endormir pour de bon. Je ne m'y résoud pas, car il mange, papote avec moi, fait des poutous, des ronrons, des caprices, comme avant. Ma limite à moi ce n'est pas le handicap, c'est surtout la souffrance. Si ce n'est pas douloureux, je m'occuperais de mon petit "pulapisse" jusqu'au bout, j'ai signé pour la vie !

    je voulais surtout demander si quelqu'un vit avec un chat dans le même cas que lui : avec quoi le nettoyer quand il se fait pipi dessus (j'imagine qu'a repetition beaucoup de truc sont irritant) un chat avec un chariot, bonne ou mauvaise idée ? quelles conséquences sur le moyen/long terme ? ca ne leur déforme pas la colonne ? comment le corps vit ca : esquarre, etc ? je me sens impuissante mais si demain il survit a tout ce merdier, je veux m'en occupé au mieux, sachant que j'ai 3 autres chats et un chien. je sais que ce sera un quotidien difficile (changer/laver les dodos plein de pipi par exemple) mais je vais jusqu'au bout avec chacun de mes gosses, on abandonne personne !

    aussi : la première fois il avait fait du laser, ca avait l'air pas mal. j'ai lus qu'il y avait aussi de la mésothérapie, ostheo, kiné, electro ... quelqu'un aurait un retour d'expérience dans le cas du handicap ?

    désolé, edit très très long, mais la tout se bouscule dans ma tête j'essaie d'être parée à toute les eventualités, merci !

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien