Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Grand besoin de conseils pour une chatte

C'est une discussion Grand besoin de conseils pour une chatte dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    2
    Date d'inscription
    novembre 2020

    Grand besoin de conseils pour une chatte

    Bonjour,

    Cela fait une semaine que j’ai adopté une petite chatte âgée de 2 ans, qui vivait dans la rue et qui a été recueillie par une association en août dernier.

    C’est un choix mûrement réfléchi, j’ai passé de longues semaines à regarder presque quotidiennement les annonces d’associations afin de trouver un chat qui collerait à mon mode de vie et à mon tempérament. Vivant dans un appartement T2 au 2ème étage, il me fallait un chat qui supporte bien la vie en intérieur et ne demande pas à sortir. Je recherchais un chat au tempérament calme et serein, plutôt facile à vivre.

    J’ai trouvé une minette dont la description me convenait parfaitement: 2 ans, très calme, sereine, pas très joueuse, elle vivait en appartement dans sa famille d’accueil et ne manifestait pas d’intérêt pour l’extérieur. Elle ne faisait pas de bêtises et était en plus très câline. Sa famille d’accueil me l’a décrite comme une petite peluche un peu timide mais très sage et facile à vivre.

    Elle est arrivée chez moi samedi dernier. Elle a passé la journée cachée dans la chambre et je l’ai laissée tranquille car elle avait été très stressée par le voyage. En fin de journée j’ai commencé à aller la rassurer. Elle m’a rapidement fait confiance et elle a vite accepté et demandé les caresses qui étaient un moyen pour elle d’être rassurée, parce qu’elle était toujours très stressée par son nouvel environnement. Je n’étais pas inquiète.
    Mais dès la première nuit, la situation est devenue compliquée.
    Elle ne m’a pas laissée dormir, elle m’a réveillée toutes les 30min en miaulant et en me montant dessus. Elle n’avait jamais miaulé en 3 mois chez sa famille d’accueil. Elle a commencé à faire ses griffes sur les rideaux et le canapé... Elle n’avait jamais fait ses griffes en 3 mois chez sa famille d’accueil. Elle a vidé ses deux litières et en a mis absolument partout, elle s’est mise à grimper partout, ouvrir les placard et faire tomber ce qui était dedans. Elle n’avait jamais fait ça dans sa famille d’accueil. Au petit matin elle est repartie se planquer et n’est plus ressortie de la journée. Les nuits suivantes n’ont pas vraiment été meilleures, elle m’a réveillée toutes les 2h. J’ai fini par acheter des bouchons d’oreilles. Et la journée elle restait cachée dans le placard et n’en sortait pas du tout.
    Ce n’est que depuis quelques jours qu’elle commence à sortir d’elle même et à venir dans le salon. Je la félicite, je la caresse, mais je sens une petite chatte toujours aussi nerveuse.
    Elle est incapable de se poser tranquillement quelque part. Depuis 8 jours elle ne s’est pas encore assise ou allongée une seule fois dans le salon. A la place elle passe son temps à courir partout et elle se met très souvent subitement à détaler, parfois sans raison.
    Elle fait beaucoup de bêtises, griffes sur le canapé, les rideaux, le fauteuil et les tapis, elle a déjà fait quelques dégâts, et elle ignore tous les jouets et les griffoirs que je lui propose.
    Elle est très intéressée par l’extérieur et se met à courir aux fenêtres le matin dès que je relève les stores.
    Elle n’a pas du tout le tempérament calme et serein prévu. Au contraire je la trouve plutôt speed et nerveuse. Je ne la recommanderais pas à une personne âgée par exemple.
    Elle est par contre très câline, comme prévu, mais là encore je trouve que c’est très frénétique. Elle grimpe sur le lit ou le canapé, très excitée, et ne me laisse même pas le temps de m’installer. Elle tourne en permanence au lieu de se poser. Et elle enfonce tout le temps ses griffes.

    Je sais que la période d’adaptation peut durer un certain temps, plusieurs semaines même, mais je commence à me demander si le vrai tempérament de la chatte est aussi calme et serein que celui qui m’avait été décrit.

    L’association me dit que le comportement du chat est tout à fait normal et qu’elle ne montre aucun signe de nervosité.
    Quand j’interroge sur le fait qu’elle n’a jamais eu ce comportement dans sa famille d’accueil, on me répond que si, mais que la famille d’accueil, elle, est habituée aux chats, et que ça ne l’a pas choquée!
    Néanmoins, ma période d’essai a été prolongée.

    La famille d’accueil de son côté me confirme que la chatte ne s’est jamais comportée de cette manière.

    Après une semaine avec cette chatte je ne sais plus quoi faire. Ce n’est vraiment pas le tempérament auquel je m’attendais. Pour être totalement honnête je ne me sens pas très bien avec elle et je commence même à regretter mes soirées d’avant.
    Mais il ne s’agit pas que de mon bonheur, il s’agit aussi du sien. Et plus les jours passent, plus je me dis que cette chatte serait peut-être plus heureuse dans une autre famille, avec un copain chat par exemple qui la rassurerait, ou bien davantage d’espace pour se dépenser. Je me trompe peut-être, mais j’aimerais arriver à déterminer cela rapidement, pour ne pas qu’elle soit malheureuse. Je commence malgré tout à m’attacher à elle et l’idée de devoir la ramener me brise le cœur. Elle mérite vraiment d’être heureuse.

    Auriez-vous des avis ou des conseils à me donner concernant cette situation? J’avoue que je ne sais pas quoi penser, ni quoi faire.

    Un grand merci!

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Labrador Avatar de Jo_77
    Localisation
    Meaux (77)
    Âge
    37
    Messages
    363
    Date d'inscription
    décembre 2017
    Bonsoir,

    Y avait-il d'autres animaux dans la famille d'accueil ? C'est très possible qu'elle cherche de la compagnie (et de l'attention, c'est très souvent ça, les bêtises). Par contre une semaine c'est court pour un chat, il faut lui laisser le temps (c'est déjà super qu'elle ne se cache plus et qu'elle se laisse caresser !)

  3. #3
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    2
    Date d'inscription
    novembre 2020
    Dans sa famille d’accueil elle avait des conditions de vie similaires. C’est à dire un appartement T2 sans sorties à l’extérieur, une personne sans enfants qui travaillait toute la journée mais rentrait le midi, comme moi, et qui ne possédait pas d’autres animaux.
    C’est pourquoi je ne comprends pas du tout son comportement méconnaissable.
    Elle est arrivée amaigrie dans sa famille d’accueil et a sûrement apprécié d’avoir un endroit sécurisé pour se reposer et reprendre des forces. Maintenant qu’elle est remise sur pattes c’est peut-être différent, je n’en sais rien.

    Ses ententes avec les autres chats ne sont donc pas connues puisqu’elle était seule dans sa famille d’accueil. On sait juste qu’elle a eu des chatons dans la rue. Ils ont été recueillis avant elle, et lorsqu’elle a également été attrapée et remise avec ses chatons, elle les a rejetés.

    J’ai l’impression effectivement qu’elle recherche beaucoup l’attention et c’est pourquoi je me demande si je suis la meilleure famille pour elle. Peut-être qu’elle aurait besoin de beaucoup plus de compagnie.
    Moi je suis prête à prendre mon mal en patience et à lui accorder encore du temps. Mais je voudrais choisir aussi ce qu’il y a de mieux pour elle, et ne pas insister si je sais qu’elle ne pourra pas s’épanouir.

  4. #4
    Modérateur Avatar de Kyt's
    Fonction
    Bénévole
    Messages
    14 325
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Patience, elle est dans un nouvel environnement qui n’est pas le même pour elle que dans sa FA à ses yeux de chat (autres odeurs, autres humains, autres meubles etc.)


    Grand besoin de conseils pour une chatte-5da0c0aa-d524-4473-9682-c7a682f690f5.jpeg
    L'homme est le seul animal qui rougisse ; c'est d'ailleurs le seul qui ait à rougir de quelque chose.

  5. #5
    Sharpei
    Messages
    299
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Courir partout et se mettre subitement à détaler sont des comportements tout à fait normaux, surtout pour des chats qui ne sortent pas et qui sont jeunes. Personnellement, j'aime beaucoup voir mes chats actifs et s'ils ne le sont pas, je me demande vite s'ils sont malades ou dépressifs. Comme quoi, chacun perçoit les choses à sa façon.
    Faire les griffes sur certains canapés et tapis, c'est normal aussi. Je dis certains parce que les chats préfèrent certaines matières pour ça. Mes chats qui ont plein de griffoirs et arbres à chats font malgré tout parfois leurs griffes aussi sur les tapis et canapés.
    Etre plus ou moins actif la nuit est aussi normal pour un chat qui de nature est plutôt nocturne. La majorité des chats sont actifs de 17h à 24h et de 4h à 10h environ, avec des courtes siestes durant leurs périodes d'activité. Cela dit, les chats qui ne sortent pas finissent souvent par s'adapter plus ou moins au rythme de leurs humains. Cela peut donc s'arranger avec le temps.
    Les miaulements, j'ai souvent remarqué cela lorsqu'on déménage un chat et bien souvent, ça ne dure que quelques jours, le temps qu'il s'adapte à son nouvel environnement.

  6. #6
    RESCUE Maniac'
    Fonction
    Association
    Messages
    2 848
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Personnellement, je trouve très légitime de se poser des questions.
    A la mort de mes chats, j'ai adopté une mamie de 14 ans que sa maîtresse, hospitalisée, ne pouvait garder.
    Lulu correspondait à ce que je recherchais chez une nouvelle amie féline et j'étais heureuse de faire une bonne action.
    Sa maîtresse m'a assurée qu'elle était méga OK chiens car elle vivait avec 2 chiwawas et un springer, très câline et très sociable.
    Hors, Lulu qui avait besoin de soins quotidiens, m'a agressée dès le premier jour. Les conseils que j'ai reçue de toutes parts : vétos, associations etc ... ont été de me montrer patiente, que cela allait passer.
    De même avec mes chiennes, que Lulu a agressé sans raisons et dont apparemment elle avait très peur. J'avais peur moi aussi pour les yeux de ma petite Urfée, chienne aveugle de 15 ans, élevée par mes chats et qui les adoraient donc ne se méfiait pas de Lulu.
    En fait dans un premier temps, de février à octobre ( quand même ), Lulu s'est réfugiée loin de nous au premier étage. Elle y restait tout le temps. Si je la descendais, elle m'agressait ainsi que mes chiennes.
    En octobre, 8 mois après son adoption, un drame est survenu : des mouches ont pondu sur elle !!! Après deux jours d'hospitalisation, Lulu est revenue à la maison ... pour s'installer en bas, de son plein gré cette fois.
    Mais son comportement vis à vis de mes chiennes et moi ont fait que j'en avais peur maintenant.
    Ce n'est que pendant le confinement, 13 mois après son arrivée chez moi, que Lulu s'est détendue. Elle sortait un peu auprès de nous et n'attaquait plus les chiennes. Pour la première fois, elle me rendait heureuse.
    Un cancer foudroyant l'a emporté fin juin de cette même année.
    Si je repense à ce parcours chaotique, je me dis que ma patience n'a pas forcément été le meilleur pour cette minette que la séparation d'avec sa maîtresse avait de tout évidence profondément traumatisée.
    Sauf que moi, j'étais également profondément traumatisée par la mort de mes chats que j'aimais plus que tout au monde et j'ai beaucoup souffert de cette présence féline qui rejetait tout de moi, de ma vie et de ma maison.

    Voilà, tu as un second regard sur une adoption peu harmonieuse.
    Je pense que l'harmonie découle du fait que les deux parties, l'animal et l'humain, sont heureux.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien