Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Arbre des j'aime1Aime
  • 1 Message par Vero94

Hémobartonellose, attention

C'est une discussion Hémobartonellose, attention dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Rottweiler Avatar de Belyviel
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Lyon
    Messages
    576
    Date d'inscription
    avril 2013

    Hémobartonellose, attention

    Willy est décédé il y a quelques semaines de cette maladie. J'ai mis longtemps à venir poster car le deuil est difficile (je n'ai pas réussi à lui faire un topic "hommage", peut-être un jour...). Mais je voulais venir témoigner sur cette maladie, car avec un diagnostic plus rapide Willy aurait peut-être pu être sauvé.

    L'hémobartonellose (https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A...se_f%C3%A9line) est une infection consécutive aux piqûres de puces ou tiques et qui provoque une anémie très sévère.

    Lors du rappel des vaccins il y a 6 mois, le vétérinaire me dit qu'il a trouvé des crottes de puces sur Graal. Etrange, puisque mes chats n'ont aucun accès extérieur. Je décide quand même de traiter chats et lapins au Stronghold et de traiter le linge et la literie. 2 mois plus tard, j'emmène Horus pour un autre problème et le vétérinaire trouve encore des crottes de puces. Re-traitement. Mais d'où viennent-elles ? Ils ne sortent pas, je n'ai pas été en contact avec d'autres animaux. Une amie me dit que les sièges du métro de Lyon en sont infestés.

    Fin juillet, je dois remettre du Stronghold mais je ne l'ai pas reçu. Je décide de passer les loulous au shampooing anti-puces en attendant. Et là, l'eau de Willy est rouge sang ! Il n'a aucune blessure et l'eau et toujours rouge après de multiples rinçages. J'ai appris par la suite que ce sont les crottes de puces, gorgées de sang, qui ont donné cette eau rouge. On est vendredi soir, mon vétérinaire revient de vacances lundi.

    Dans la nuit, en quelques heures, Willy devient amorphe. Il mange, boit mais maigrit à vue d'oeil. Il est apathique, son poil est terne, il cherche à se cacher, le moindre saut pour aller se cacher lui demande un long temps de récupération. Il ne pourra pas attendre lundi. A l'ouverture des cabinets, j'appelle tous les vétérinaires que je peux. La grande majorité est en vacances, ceux qui sont ouverts ne le prennent pas car complets. Je finis quand même par arracher un rendez-vous.

    On fait une prise de sang à Willy et le verdict tombe : anémie très sévère, son sang est rose pâle, son pronostic vital est engagé. Il doit être hospitalisé et sans doute transfusé. Il n'y a que 2 centres à Lyon qui pratiquent les transfusions et l'un des deux est fermé jusqu'à septembre. L'autre centre (une clinique) peut transfuser mais n'a pas de réserves de sang. Ils prennent Willy si nous avons un donneur. Graal remplit les critères, Willy part donc pour la clinique.

    La clinique est surchargée. Willy est rapidement pris en charge au vu de la gravité de son état. Je suis presque rassurée mais quand je demande des nouvelles au bout d'1h30, j'apprends que Willy n'a pas été installé et qu'il est toujours dans sa poussette souillée d'urine. On me dit qu'il est surveillé et que "Vous savez, il est passé devant beaucoup de monde". Willy finit par être placé sous perfusion. Le diagnostic d'hémobartonellose est posé, même s'il faut attendre le résultat des analyses qui ne pourront être traités que lundi. Je laisse Willy après un gros câlin.

    Quelques heures plus tard, Willy répond bien au traitement, la transfusion ne sera peut-être pas nécessaire. Je me tiens tout de même prête à emmener Graal si besoin.

    A 22h, la vétérinaire de la clinique m'appelle. Quand elle a pris sa garde, Willy s'était dégradé. Il avait cessé de répondre au traitement, il aurait fallu le transfuser mais il n'a pas été surveillé. 10 minutes après son arrivée, Willy s'est couché sur le flanc et est décédé.

    Voilà, l'hémobartonellose a emporté mon bébé en quelques heures. Et même les chats qui ne sortent pas peuvent être touchés. Willy était un chat costaud, en bonne santé, un sorti de fourrière que j'ai mis 2 ans à socialiser. Il faisait encore des progrès. Il était ma fierté. Alors je veux informer sur cette maladie qui est souvent assez mal connue et diagnostiquée. C'est moi qui après recherches ai orienté le vétérinaire vers cette maladie pour laquelle la prise en charge doit être extrêmement rapide. C'est une histoire d'heures. Même si l'issue est souvent fatale, une transfusion peut sauver l'animal (les chiens sont aussi touchés). Je ne sais pas si sans le défaut de surveillance de la clinique Willy aurait survécu. Je ne veux pas le savoir. Mais je veux que les gens sachent que les puces et les tiques peuvent provoquer beaucoup plus que de simples piqûres.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Rottweiler Avatar de Vero94
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    RP
    Âge
    56
    Messages
    564
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Merci pour ton témoignage qui en plus d'être informatif laisse transparaitre l'amour que tu avais pour ton chat.
    Plein de courage pour cette épreuve
    Belyviel aime ça.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien