Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
Arbre des j'aime9Aime
  • 1 Message par Mado33
  • 2 Message par
  • 1 Message par bouba92
  • 1 Message par coquelicot28
  • 1 Message par mademoisellecha
  • 1 Message par Tchangou
  • 1 Message par spatule2
  • 1 Message par theophee

La PIF est une maladie absolument horrible

C'est une discussion La PIF est une maladie absolument horrible dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    6
    Date d'inscription
    décembre 2014

    La PIF est une maladie absolument horrible

    Voilà, c'est dit. Notre chat est parti ce matin, après s'être battu pendant deux mois contre la péritonite infectieuse féline, maladie mortelle à ce jour, contre laquelle il n'existe aucun traitement. Dans le cas de notre chaton, il s'agissait de la forme humide ; le thorax s'est rempli de liquide une première fois fin octobre, le vétérinaire a effectué une thoraco-synthèse et prescrit des corticoïdes. Le bout de chou a récupéré, même s'il ne jouait plus comme avant. Puis, il y a une semaine, sa respiration était de nouveau difficile, il a fallu retirer le liquide une seconde fois. Mais il s'est enfoncé, le liquide est revenu presque immédiatement, il ne bougeait presque plus, ne mangeait plus, était constamment essoufflé, ne pouvait plus dormir. Ce matin, nous l'avons emmené chez le vétérinaire. Celui-ci nous avait préparé à l'idée que la thoraco-synthèse ne peut pas se pratiquer à répétition, surtout pas dans des délais de temps si rapprochés, sous peine de souffrance de l'animal, et de risques pour son coeur. Nous l'avons donc fait euthanasier, et même si nous y étions préparés puisque l'issue de la PIF est toujours fatale, c'est un moment d'une douleur extrême. Je n'arrête pas de revoir les images de mon petit chat dans ses derniers instants. Nous l'avons accompagné jusqu'au dernier moment. Je viens chercher ici un peu de réconfort, une histoire similaire à la mienne, des paroles de soutien... Les gens qui n'ont pas d'animaux minimisent la douleur, et moi je trouve que c'est une souffrance très comparable à celle qu'on éprouve quand on perd un être proche. Merci d'avance pour vos messages.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Berger Allemand Avatar de Mado33
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Gironde
    Messages
    430
    Date d'inscription
    novembre 2014
    Oui c'est une douleur tout à fait comparable à celle qu'on éprouve pour les humains. Courage, c'est très dur de trouver les mots en pareil cas, la souffrance ne se partage pas mais je sais ce que ça signifie. C'est comme si on nous arrachait une partie de nous mêmes. On ne peut rien contre la PIF, cruelle destinée pour ce doudou mais il aura été aimé et accompagné jusqu'au bout.
    theophee aime ça.

  3. #3
    Pro du blabla ! Avatar de Chatdesîles
    Messages
    1 443
    Date d'inscription
    mars 2007
    Bonsoir Theophée C'est terriblement douloureux en effet ...
    Moi aussi je comprends ce que vous vivez ...
    La maladie est injuste.
    La séparation est toujours cruelle.
    Vous avez bien fait de l'accompagner pour son dernier voyage.
    Maintenant, ce petit cœur va veiller sur vous, parce que vous avez pris soin de lui.
    Courage à vous
    Mado33 and theophee aiment ça.
    Le tatouage c'est bien mieux que la puce, car çà se voit !
    http://colibri-et-eowin.eklablog.com/

  4. #4
    Pro du blabla !
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    92/28
    Messages
    1 521
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Je comprends votre douleur, une jolie petite chatonne est partie aussi à cause de la PIF. C'était il y a 8 ans et je ne l'ai pas oublié. Courage.
    theophee aime ça.

  5. #5
    coquelicot28
    Invité
    Moi aussi, Theophée, je comprends votre immense douleur.

    Vous avez accompagné votre chaton jusqu'au bout et pour des êtres si sensibles que sont les chats, c'est terriblement important.

    Beaucoup (trop) d'humains ne comprennent malheureusement pas ce que nous ressentons quand ils s'en vont, mais ici sur ce forum, vous ne trouverez que paroles de réconfort et de soutien car tous, nous avons souffert de leur départ.

    Cela fait un peu plus de 19 mois que mon chat adoré a été emporté par la maladie (CMH) alors qu'il n'avait pas encore 8 ans ; 5 mois pendant lesquels nous avons tout tenté pour enrayer la maladie mais celle-ci a été plus forte. Il est parti dans les bras de mon mari ! Il nous manque terriblement !

    Je partage tout à fait ce que Mado33 a écrit ! La souffrance est personnelle ! Difficile d'y mettre des mots !


    Je m'étais promise de ne plus adopter car la souffrance est trop dure à supporter quand ils s'en vont mais ma maison était si vide, sans âme ! Alors j'ai fait Famille d’Accueil ....... et j'ai adopté !

    bon courage à vous
    Dernière modification par coquelicot28 ; 18/12/2014 à 11h06.
    theophee aime ça.

  6. #6
    Psychopathe de l'écriture Avatar de mademoisellecha
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    2 300
    Date d'inscription
    septembre 2006
    Vous avez fait tout ce qu'il fallait, cela n'enlève rien à votre peine et c'est injuste mais votre petit chat est parti sans douleur grâce à vous, plein plein de courage Theophee
    theophee aime ça.

  7. #7
    Je campe ici ! Avatar de Tchangou
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    1 208
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Courage à vous, je comprends ce que vous ressentez: vous avez fait tout ce qui est humainement possible et vous êtes dévastée. J'ai vécu ces fins qu'il faut assister car l'acharnement n'est que souffrance. J'ai des chats depuis 50 années et je souffre chaque fois autant, pleurant déboussolée malgré la fait que je savais cette fin inéluctable. Courage, vous avez fait tout ce que vous pouviez et lui avez offert une fin digne. Il est dans votre cœur à jamais.
    theophee aime ça.
    Montesquieu avait gravé dans le collier de son chat: "Monsieur de Montesquieu m'appartient"

  8. #8
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    6
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Merci de tout coeur pour vos messages, ça me fait tellement de bien de voir que vous comprenez ma douleur.
    Mon chaton me manque terriblement, j'ai l'impression qu'il est là à chaqe minute et puis quand je crois le trouver, je me rends compte brutalement qu'il n'est pas là et ne sera plus jamais là. Je voudrais surtout pouvoir considérer ses derniers moments avec un peu plus de sérénité ; pouvoir me dire qu'il est parti doucement. L'euthanasie était bien la meilleure solution dans ce cas ; mais c'est un moment réellement dramatique, qui reste malgré tout difficile à contrôler. Notre chaton aurait dû s'endormir pendant l'injection de tranquillisant, or il s'est accroché, il avait de plus en plus de mal à respirer, s'étouffait, et le vétérinaire a dû lui placer un masque à oxygène avant de lui faire l'injection létale. Je ne le rends pas responsable de cela, il nous avait laissé seul avec notre chaton pour nous laisser profiter de lui encore un peu, il pensait qu'il s'endormirait sans problème (il était faible, terrassé par la maladie qui l'empêchait de dormir depuis 3 jours) mais tout ne s'est pas passé exactement comme il l'avait prévu. Ce n'est pas cette image de notre chaton que je voudrais voir se graver dans mon esprit.
    Je ne sais pas où en est la recherche sur la PIF. J'ai l'impression que les progrès sont lents, d'après ce que m'a dit notre vétérinaire, qui se trouve confronté à cette maladie depuis 30 ans. Je voudrais faire un don pour cette recherche , je pense à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort mais certains d'entre vous sont probablement mieux renseignés que moi sur la manière dont il faut s'y prendre. En tout cas, je suis contente d'avoir trouvé ce forum, merci encore.

  9. #9
    Je campe ici !
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Alsace
    Messages
    1 229
    Date d'inscription
    septembre 2014
    theophee, je suis encore malade du décès d'un chaton de six semaines que j'ai eu un seul week-end en FA et qui est décédé ensuite chez le véto, toujours malade de celui d'un très vieux papi chat sauvé de l'eutha pour qu'il vive de bons moments avant de mourir, et qui est resté trois mois chez moi avant d'être eutha, mais c'était le "bon" moment pour lui, si je puis dire.
    On s'attache fort et vite à ces petites créatures, et leur mort est un déchirement, une vraie douleur, à chaque fois que je pense à eux je pleure, et pourtant cela fait plusieurs années maintenant.
    C'est te dire...
    Ceux qui ne comprennent pas sont légions, perso je m'en fous, qu'ils gardent leur coeur de pierre et leur vision étriquée de la vie, eux et moi n'avons rien à faire ensemble....
    Le décès de ton chaton est terrible, la vie est atrocement injuste parfois, mais on n'a pas le choix, on doit faire avec. A part te dire que je te comprends et que je suis de tout coeur avec toi, les mots helas ne servent pas à grand-chose, c'est juste le temps qui aide à faire le deuil et à l'accepter... un peu mieux
    Que ce petit chaton vive à travers toi et le souvenir que tu en as, et que sa pauvre et courte vie soit ensoleillée par l'amour que tu as lui donné
    Dernière modification par spatule2 ; 18/12/2014 à 14h50.
    theophee aime ça.

  10. #10
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    6
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Merci, Spatule, ton message me réconforte parce que je m'y retrouve. Moi aussi, je suis malade, depuis hier. C'est une souffrance morale mais qui se manifeste physiquement. Je sais que le temps agira, mais pour l'instant il ne passe pas assez vite.
    spatule2 aime ça.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien