Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
Arbre des j'aime3Aime
  • 2 Message par fifine1
  • 1 Message par fifine1

Le refuge de Douai recherche des terrains pour libérer des chats stérilisés

C'est une discussion Le refuge de Douai recherche des terrains pour libérer des chats stérilisés dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Coupe d'argent !
    Messages
    6 055
    Date d'inscription
    octobre 2006

    Le refuge de Douai recherche des terrains pour libérer des chats stérilisés

    Personnellement, je trouve cette idée vraiment excellente: tant de chats croupissent au fond des boxs sans espoir d'adoption...
    http://adoptionspadouai.over-blog.com/
    Certains chats du refuge sont enfermés dans leur petite pièce depuis des années... Il semble que la meilleure solution pour ces petits timides, craintifs que personne ne peut adopter, soit d'être relâchés en tant que "Chats Libres" ! Pour leur bien être et leur sécurité, il serait préférable de les relâcher dans des fermes, pâtures ou autres propriétés. Nous cherchons donc des propriétaires de terrains qui pourraient accueillir quelques chats stérilisés pour qu'ils puissent vivre en plein air voir même des fois être adoptés par des gens de passage. Nous vous serons reconnaissant d'en parler autour de vous et de nous faire part des réponses positives à ce projet.

    Merci d'avance !
    Téquila, type Caniche, 15 ans. Bénéficie de l'opération Doyen à hauteur de 600 euros.
    https://refugevermelles.wixsite.com/refugevermelles

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    fifine1
    Invité
    J'ai jamais été "fan" de cette idée je trouve que ca fait "on les relache et zou c'est réglé y'a plus de problème et ca fait de la place",en effet comment être sur qu'ils soient bien nourris régulièrement et qui prend en charge la nourriture des chats le propriétaire du terrain ou le refuge? Il faut une vraie implication de la personne et que les chats ne soient pas juste un élément du "décor" et ce sur une longue période, de plusieurs années et que se passe t-il en cas de déménagement de la personne et/ou de vente de la maison?

    Leur sécurité ensuite il faudrait un endroit totalement clos sinon y'a 1 risque "d'éparpillement" et/ou de perte des chats qui seront déboussolés au début

    Et enfin quid de leur suivi sanitaire vaccinations, vermifuges, éventuelles blessures qui gère dans ce cas et comment, les emmène au véto et qui règle les soins? Et l'épineuse question de la fin de vie aussi qui prend la décision etc

    Bref relacher oui mais faut voir comment, ou et qui est responsable des chats et comment on les gère
    Dernière modification par fifine1 ; 18/03/2015 à 16h16.
    inari and jarentone aiment ça.

  3. #3
    Je scrute le forum Avatar de Aya94
    Fonction
    Indépendant
    Association
    Pattounes du <3
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    1 794
    Date d'inscription
    mai 2012
    Citation Envoyé par fifine1 Voir le message
    J'ai jamais été "fan" de cette idée je trouve que ca fait "on les relache et zou c'est réglé y'a plus de problème et ca fait de la place",en effet comment être sur qu'ils soient bien nourris régulièrement et qui prend en charge la nourriture des chats le propriétaire du terrain ou le refuge? Il faut une vraie implication de la personne et que les chats ne soient pas juste un élément du "décor" et ce sur une longue période, de plusieurs années et que se passe t-il en cas de déménagement de la personne et/ou de vente de la maison?

    Leur sécurité ensuite il faudrait un endroit totalement clos sinon y'a 1 risque "d'éparpillement" et/ou de perte des chats qui seront déboussolés au début

    Et enfin quid de leur suivi sanitaire vaccinations, vermifuges, éventuelles blessures qui gère dans ce cas et comment, les emmène au véto et qui règle les soins? Et l'épineuse question de la fin de vie aussi qui prend la décision etc

    Bref relacher oui mais faut voir comment, ou et qui est responsable des chats et comment on les gère
    Je suis d'accord qu'il y a "mieux" mais en même temps, quelle autre solution ?

  4. #4
    fifine1
    Invité
    Je sais pas Aya malheureusement je n'ai rien d'autre à proposer mais disons que la solution "relachage" devrait etre utilisée en ultime recours selon moi

    Je suis pas loin de penser que le box est une "meilleure" solution ou du moins une moins "pire" que le relachage dans le sens ou au moins mm si c'est pas chauffé le chat est pas sous la pluie et surtout on sait ou il est, on peut surveiller de prés sa santé, s'il a besoin de soins on a pas besoin de le chercher pendant des jours en espérant pas le trouver mort ou en train d'agoniser dans 1 buisson et d'essayer de le trapper tant bien que mal (qui s'en chargerait d'ailleurs?)

    Sans compter les éventuels voisins malveillants bien sur, les voitures etc du coup je suis pas du tout convaincue mais g pas de solution miracle non plus
    Dernière modification par fifine1 ; 20/03/2015 à 08h26.
    jarentone aime ça.

  5. #5
    jarentone
    Invité
    Certains chats du refuge sont enfermés dans leur petite pièce depuis des années... Il semble que la meilleure solution pour ces petits timides, craintifs que personne ne peut adopter, soit d'être relâchés en tant que "Chats Libres" !

    Ils libéreront de la place pour d'autres qui seront adoptables (les chatons surtout) et qui feront rentrer du cash?
    Ces pauvres chats n'ont pas l'habitude de chasser,de défendre leur territoire,de dormir sous des branchages ,de défendre leur pitance,de vivre en colonie, et de se défendre contre des prédateurs redoutables.Ils n'encombreront pas longtemps.
    Ils trouveront des nourrisseurs de colonie à la campagne,ou bien "des nettoyeurs de chats" ?

  6. #6
    Faites le taire ! Avatar de flokelo
    Messages
    3 878
    Date d'inscription
    juin 2007
    Citation Envoyé par jarentone Voir le message
    Certains chats du refuge sont enfermés dans leur petite pièce depuis des années... Il semble que la meilleure solution pour ces petits timides, craintifs que personne ne peut adopter, soit d'être relâchés en tant que "Chats Libres" !

    Ils libéreront de la place pour d'autres qui seront adoptables (les chatons surtout) et qui feront rentrer du cash?
    Ces pauvres chats n'ont pas l'habitude de chasser,de défendre leur territoire,de dormir sous des branchages ,de défendre leur pitance,de vivre en colonie, et de se défendre contre des prédateurs redoutables.Ils n'encombreront pas longtemps.
    Ils trouveront des nourrisseurs de colonie à la campagne,ou bien "des nettoyeurs de chats" ?
    Ce n'est peut être pas la meilleure solution mais qu'avez-vous à proposer pour ce refuge saturé ?
    Avoir beaucoup de chat non adoptable engendre des frais, il faut bien les nourrir, les dons, sauf erreur de ma part, ne tombent pas du ciel. Et pour avoir un minimum d'équilibre financier dans un refuge ou une association, gage de la pérennité dans le temps de l'asso ou du refuge, effectivement, il faut avoir un minimum de chat adoptable ne serait-ce que pour au moins couvrir les frais vétos basiques engagés pour eux.

    C'est si facile de critiquer les assos ou refuges qui relâchent quand ces mêmes personnes qui critiquent ne seraient même pas capables de se proposer pour prendre un sauvageon chez elle.

    Quand on voit déjà que quand on met un chat un peu craintif chez une famille d'accueil qui s'est proposée et qu'on se fait planter au bout de 3 jours sous prétexte que le chat serait trop sauvage parce qu'il ne se laisse pas prendre dans les bras, qu'on ne peut pas le manipuler comme on le ferait avec une peluche, il faut arrêter de critiquer.

    De plus, je pense que si le refuge a fait cette proposition, ils ne vont pas relacher les chats dans la nature, il souhaite surement simplement trouver des personnes vivant en ferme qui pourraient les accueillir sur leur terrain et les nourir. Quand on est dans la protection animale, on n'a pas idée d'aller lâcher un chat en pleine campagne en le laissant se démerder pour trouver à manger.

    Quant aux soins, je vous mets au défi d'aller soigner un vrai sauvage même enfermé dans une pièce. J'ai l'habitude de ces chats là et hormis une anesthésie chez le véto pour le soigner, impossible de lui faire avaler des médocs même planqués dans la pâté car ces chats là ont un très bon odorat pour détecter les médocs, donc les maladies chroniques sont impossibles à soigner chez ces chats là, on fait juste ce qu'on peut pour les soigner tant qu'on peut.

  7. #7
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de elmine
    Localisation
    Paris 10
    Messages
    4 026
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Je trouve personnellement que cette idée est pas mal, même si il est trèèèèès difficile de trouver des terrains de relâche adaptés.

    J'ai beaucoup vécu à la campagne, dans un hameau où il y a avait nettement plus de chats que d'habitants

    Une fois réglé le problème de la reproduction (merci à la SPA locale qui avait prêté les trappes et aidé au financement) et de la bouffe (mon père achetait des maxi sacs de croquettes et les fermiers du coin fournissaient un max de restes de tables et "déchets" de production divers), et bien je trouvais que ces chats n'avaient pas une vie si atroce...

    Pas de bagnoles, du soleil une bonne partie de l'année (bon c'était le sud comme on dit), des lézards à chasser (une hécatombe ), des granges pour l'hiver, des potes, et pour les plus sociables (3/4 grand max) au final des maisons où ils étaient plutôt les bienvenus.

    Après je sais bien que ce type de contexte n'est pas facile du tout à reproduire, mais je suis persuadée que ce type de vie, même si elle expose à des dangers, est plus épanouissante pour un sauvage que 15 ans dans un box...

  8. #8
    jarentone
    Invité
    Flokelo :C' est si facile de critiquer les assos ou refuges qui relâchent quand ces mêmes personnes qui critiquent ne seraient même pas capables de se proposer pour prendre un sauvageon chez elle.
    J'ai précisément adopté un sauvageon ,un chat libre, pour lequel j'ai été famille d'accueil,avant même de savoir ce en quoi cela consistait.
    Il est adopté officiellement avec ICAD et carnet de santé.J'ai fait des dons financiers à l'association et j'ai payé moi-même la nourriture et les soins vétérinaires.
    Ce chat était qualifié de "caractériel",mais je l'ai choisi.Et il a bien changé.

    flokelo :Quant aux soins, je vous mets au défi d'aller soigner un vrai sauvage même enfermé dans une pièce. C'est effectivement très difficile et même douloureux de soigner un chat libre.Je ne compte plus les morsures et les griffures,ni les soins chez le médecin pour mes mains en piteux état.Mais j'ai réussi à lui faire avaler ses cachets.

    Je ne critique pas les associations mais certains comportements me surprennent.L'association à laquelle j'adhère agit différemment.

    Je vous remercie de ne pas porter de jugement de valeur sur une personne dont vous ne savez rien.
    Dernière modification par jarentone ; 27/03/2015 à 14h36.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien