Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24
Arbre des j'aime5Aime

S.O.S. : chat qui refuse de s'alimenter depuis des semaines.

C'est une discussion S.O.S. : chat qui refuse de s'alimenter depuis des semaines. dans le forum Chats, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Sharpei
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    91
    Messages
    164
    Date d'inscription
    août 2009

    S.O.S. : chat qui refuse de s'alimenter depuis des semaines.

    Bonjour,

    J'ai depuis 15 jours en FA un chat du refuge où je suis bénévole. Il nous a été confié car ce dernier ne s'alimentait plus et qu'au refuge, le gavage était difficile à assurer. Cependant, la situation ne se débloque pas et j'ai vraiment besoin de l'aide et des conseils de personnes ayant vécu une situation similaire car, à terme, j'ai peur concernant l'avenir de notre protégé s'il refuse toujours de manger. Je vais vous raconter son histoire, du moins ce que j'en sais.

    Il a 4 ans et a été adopté dans un autre refuge alors qu'il était encore tout jeune (pas plus de 7 mois) par une jeune femme. Il mangeait normalement et pesait il y a encore quelques mois environ 6kgs (il pèse 3,8 kgs actuellement). Cette dame lui donnait des croquettes Purin* One et parfois aussi du thon (qu'il adorait), du jambon, du Nutella et des chips. Il aurait toujours rechigné la pâté. Il vivait avec un autre chat et tout se passait bien si ce n'est qu'il avait quelque soucis de propreté une fois de temps en temps (urine hors litière).
    3 mois après la naissance d'un bébé dans son foyer, ce chat a commencé à uriner tous les jours hors litière. Il a été mis sous antidépresseurs (Cl*micalm). Là les symptômes se sont atténués voire ont disparu mais à chaque oubli de médicament et une fois le sevrage terminé, cela a repris de plus belle. De surcroît, il a fini par cesser de s'alimenter il y a environ 6 semaines. Il est arrivé au refuge il y a un peu + de 15 jours, sa maîtresse ne sachant plus que faire à priori. Je me suis permise de la contacter et elle m'a dit qu'elle avait tout essayé : phéromones, javel dans la litière, comportementaliste (pas très compétente selon ses termes). Elle m'a aussi précisé que son chat avait changé de comportement, notamment car elle devait lui donner des médicaments et qu'il ne supportait plus cela. De docile, il devenait "agressif", il ne mangeait plus, ne faisait plus sa toilette, ne jouait pas, se cachait, fuyait lorsqu'il la voyait alors qu'il était câlin avant. A noter qu'il n'a jamais montré d'agressivité envers l'enfant. A noter également que j'ai lu sur un compte-rendu que son conjoint ne voulait plus de ce pauvre matou.

    Arrivé au refuge, il a été vu par l'un de nos vétérinaires et un bilan sanguin a été effectué. Pas de problème détecté si ce n'est des reins petits qui lui causeront souci par la suite mais qui ne sont pas en cause à l'heure actuelle. Par chance il n'était pas encore en lipidose hépatique même si son foie commençait à être en souffrance (coloration légèrement jaune au niveau des yeux et des gencives). Nouvelle visite vétérinaire de contrôle 1 semaine + tard : il avait "meilleure mine" selon la véto et l'auscultation montrait une amélioration. Il avait repris environ 500 grammes grâce au gavage. Prochaine visite dans 1 semaine. Je précise aussi qu'il n'a aucun problème buccal et qu'il est FIV- / FeLV -.

    A mon domicile, même après l'arrêt des injections d'anti-vomitif, il n'a pas vomi une seule fois (ce qui était le cas avant sa prise en charge dans mon foyer). Il joue, fait sa toilette, ne se cache pas, réclame par moment des câlins ou vient donner des petits coups de tête, a ronronné 2-3 fois (il ne le faisait pas au début, du moins il esquissait 2 ronrons et plus rien. Mais les ronrons restent encore difficiles pour lui), dort avec nous la nuit et se colle contre nous. Mes 2 autres chats le tolèrent même s'ils n'en sont pas proches. Il fait généralement dans la litière même si on a eu le droit à 2 accidents en 2 semaines. En terme de comportement, il y a donc une amélioration par rapport aux dernières semaines passées chez son ancienne adoptante. Mais en matière alimentaire, c'est toujours la catastrophe... Le lendemain de son arrivée, il a tenté de manger un petit bout de steak (il le prenait, mastiquait un peu, le relâchait et ainsi de suite). 3 jours plus tard, il acceptait de manger quelques friandises puis au bout d'une semaine chez nous, la victoire fût qu'il mange une gamelle de thon. Mais depuis, rien... Ou plutôt il vient désormais le matin dans la cuisine au moment où je sers les gamelles à mes chats, semble s'intéresser au fait d'avoir lui aussi une gamelle mais... Au mieux il léchouille si c'est du thon, au pire il sniffe et fait demi-tour (il lui arrive également d'esquisser parfois comme une sorte de renvoi en sentant la nourriture). Il a aussi accepté de léchouiller un peu de lait. On essaie tout ce qu'on peut pour ne plus avoir à la gaver avec la pâté AD : pâté proche du thon puisque c'est la seule chose qu'il ait daigné un peu manger jusqu'à présent (gamme Almo et Moments), rillettes de thon et saumon, jambon, beurre, Nutella (en désespoir de cause pour voir s'il remangerait au moins ce qu'il aimait avant), différentes croquettes dont celles qu'il mangeait avant (Purin* One, Royal C*nin, Mast*ry, ...). Mais rien n'y fait. La vétérinaire nous avait prévenu qu'il ne remangerait pas avant au moins 15 jours, d'autant plus qu'il n'était pas dans son foyer et qu'il fallait donc en plus qu'il recréée un lien affectif avec son nouvel environnement. La gavage est censé aider son foie à repartir mais à priori la vétérinaire ne sait pas expliquer pourquoi certains chats acceptent tout à coup de remanger du jour au lendemain, ce qui veut dire que cela peut arriver demain comme... jamais ??? Et le gavage, il le supporte de moins en moins, dans le sens où il commence à se débattre.

    Alors si quelqu'un a déjà eu un vécu similaire et des pistes pour nous aider, elle serait vraiment la bienvenue. Il est possible qu'il soit hospitalisé si la situation ne se débloque pas mais est-ce que cela sera vraiment efficace sur du moyen et long terme ? Si on a accepté de le prendre quelques jours en FA, c'était justement pour lui éviter d'en arriver là, d'autant que la vétérinaire pense qu'il doit gérer à la fois un mal-être physique et émotionnel. Alors on continue le combat mais on se sent un peu démunies et surtout, on ne pourra pas continuer ce gavage éternellement pour lui comme pour nous. Ce n'est pas une vie...

    Merci infiniment à celles et ceux qui auront pris le temps de lire son histoire et pour l'aide éventuelle que vous pourriez lui (et nous) apporter. Je viendrai consulter mes messages régulièrement mais ne m'en veuillez pas si je tarde à répondre car entre le travail, la vie privée, le refuge et notre pauvre petit protégé, ce n'est pas facile tous les jours...

    Bon courage à vous également dans vos combats, et belle semaine à vous et vos protégés !
    Dernière modification par Alcyana ; 18/10/2015 à 23h54.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Sharpei
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    125
    Date d'inscription
    juillet 2015
    Tu peux tenter staphysagria 9ch en homéopathie. Sur ma chatte ça a toujours un bon effet quand elle est jalouse (car si je comprends bien, c'est un problème de jalousie du bébé).

    Ou bien voir un vétérinaire homéopathe. Pour le coup, je pense que l'homéopathie pourrait aider à débloquer la situation.

  3. #3
    Sharpei
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    91
    Messages
    164
    Date d'inscription
    août 2009
    Bonsoir lucette22,

    Merci beaucoup pour votre réponse rapide !
    Je ne suis pas comportementaliste mais, même si cela n'explique pas tout, je pense également qu'il y a un lien avec l'arrivée du bébé. Ceci étant, je ne suis pas certaine que ce soit une véritable jalousie envers l'enfant mais peut-être plus le fait qu'il ait peut-être été plus ou moins délaissé involontairement par son ancienne adoptante. Et si vraiment son conjoint ne voulait plus de ce chat, il l'a peut-être également ressenti et cela a renforcé son mal-être.
    Pour l'homéopathie, j'en prends bonne note mais mon souci va être de savoir comment lui administrer car il ne mange pas et est réticent à toute prise de médicaments. Quelle a été la durée du traitement sur votre chatte svp ?

  4. #4
    Toujours à l'heure !
    Messages
    5 600
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Son antidépresseur, peut donner comme effets secondaires: nausées, vomissements, perte de l'appétit. Du coup çà peut expliquer son anorexie.
    Il en a encore?

  5. #5
    Sharpei
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    91
    Messages
    164
    Date d'inscription
    août 2009
    Si j'ai bien compris, il a été mis sous antidépresseurs à cause de ses soucis de propreté. Je sais qu'il a été sevré ensuite mais depuis combien de temps, ça je ne sais pas malheureusement... Ce qui est sûr c'est qu'il n'est plus sous antidépresseurs au moins depuis son arrivée sous notre association il y a 15-20 jours. Ceci étant c'est intéressant ce que vous me dites nat34 car je ne le savais pas. Savez-vous quand les effets des antidépresseurs s'estompent pour de bon ?

  6. #6
    Toujours à l'heure !
    Messages
    5 600
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Non, mais s'il élimine moins rapidement a cause de ses reins par exemple, ou s'il a une sensibilité a cette molécule, çà pourrait expliquer son anorexie a l'époque et une fois installée difficile de faire redémarrer la machine.
    Du coup, il pourrait être un bon candidat au gavage.

  7. #7
    Sharpei
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    91
    Messages
    164
    Date d'inscription
    août 2009
    D'après les informations que j'ai en ma possession, cela fait environ 6 semaines qu'il ne mange plus. Il est gavé par nos soins depuis un peu plus de 15 jours. Je crois que son ex-adoptante avait commencé avant de l'amener au refuge mais rien de sûr. Ce que nous souhaiterions, c'est qu'il ait un déclic qui le fasse manger à nouveau (et pas juste léchouiller un peu ici et là, même si c'est toujours mieux que rien du tout) car être gavé plusieurs fois par jour durant toute une vie, c'est de mon point de vue difficilement vivable pour le chat et l'adoptant (et qui sera prêt à l'adopter dans ces conditions ? ). Je vais me renseigner sur l'anorexie du chat mais ce que je viens de commencer à lire n'est pas très réjouissant.

  8. #8
    Sharpei
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    125
    Date d'inscription
    juillet 2015
    Pour Staphysagria 9ch, tu peux acheter un tube en pharmacie (ça coûte 2 euros) et diluer cinq granules dans un tout petit fond d'eau. Tu peux lui donner ensuite délicatement à la seringue (sans l'aiguille bien entendu) ou mélanger au peu de nourriture qu'il avale (peut-être plus judicieux).
    Autre possibilité: faire préparer le remède en solution aqueuse mais ça coûte 10 euros.
    Tu peux donner ce remède matin et soir pendant une semaine pour voir s'il y a une amélioration.

    - - - Mise à jour - - -

    En homéopathie il y a plusieurs remèdes d'anorexie mais commence par celui-là car on a la jalousie (même si elle justifiée).
    Dernière modification par lucette22 ; 19/10/2015 à 10h09.

  9. #9
    Caribou Nordique Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    37
    Messages
    12 261
    Date d'inscription
    avril 2007
    Et arrêter le gavage pendant 24h pour voir s'il y retourne? Peut être que le gavage liu suffit donc il ne cherche pas à manger?
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

  10. #10
    Saint Bernard Avatar de Develya
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    93
    Messages
    733
    Date d'inscription
    juin 2012
    Il faudrait savoir si ça ne pourrait pas être une effet rebond de l'antidépresseur qui provoquerait une anorexie.

    Il y a quelques années ma vieille minette a fait une anorexie suite à un effet rebond dû à la cortisone suite à une injection retard.
    Elle réclamait, allait à la gamelle, léchouillait une croquette et c'est tout et pareil pour toutes les "friandises" qu'elle aimait: jambon, crevettes...
    On a fait tous les examens, rien de physique et l'effet rebond ça a été la dernière piste du véto
    du coup, on lui a redonné de la cortisone en diminuant la dose doucement
    elle s'est réalimenté en quelques jours

    durant son anorexie elle est passée de 5 à 3kg, on a mis presque 2 mois à trouver
    elle a même eu un détartrage, qui était prévu de toute façon, mais aussi pour vérifier qu'elle n'avait pas de problème de dents

    en fonction de quand a été fait le sevrage de l'anti depresseur ça peut être une piste

  11. #11
    Sharpei
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    91
    Messages
    164
    Date d'inscription
    août 2009
    Bonjour à tous,

    Tout d'abord, merci beaucoup pour vos réponses. Ca fait du bien de pouvoir échanger sur ce sujet et que quelques pistes se dessinent pour notre petit loulou.

    lucette22, j'ai pris bonne note de l'homéopathie et j'en discuterai avec le vétérinaire lors du prochain rendez-vous la semaine prochaine.

    Houitie, je doute fortement que le gavage suffise malheureusement. Avant de le gaver, nous lui présentons un mets différent à chaque fois pour voir s'il le mange. L'unique fois où il a mangé une gamelle de thon, on ne l'a pas gavé. Mais s'il ne mange pas le plat présenté, c'est gavage obligé juste après. S'il avait seulement pu associer le fait que lorsqu'il mange de lui-même, on lui fiche alors la paix avec ce gavage déplaisant...

    Develya, le comportement que tu décris concernant ta vieille minette ressemble un peu à celui de notre protégé. Je ne vais pas jusqu'à dire qu'il réclame mais depuis quelques jours il vient dans la cuisine, est réceptif aux paquets de croquettes qu'on ouvre (il a l'air sensibilisé au bruit qui indique une nourriture à venir), vient lorsque je lui tends une gamelle (surtout le matin, moins en journée), léchouille uniquement s'il y a beaucoup de sauce avec le thon nature servi (mais léchouille quand même !), ... Il paraît avoir un intérêt pour la distribution des gamelles mais ne les mange pas une fois servies, même si c'est ce qu'il aimait auparavant.
    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi il y a environ 10 jours il a mangé d'un coup 5-6 friandises d'une traite puis 1 gamelle de thon 48h plus tard (mangé cette fois, pas juste léchouillé !) pour être à nouveau comme bloqué.
    Develya, pourquoi ta minette avait-elle été mise sous cortisone ?

  12. #12
    Chèvre Charmante Avatar de Bolinette
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Lyon/Ain
    Âge
    29
    Messages
    8 078
    Date d'inscription
    septembre 2013
    La cortisone donne souvent de l'appétit. Quand Lewis avale trop de poils, il refuse ensuite de manger et pour relancer son transit on lui fait une injection de cortisone qui le pousse à se réalimenter.
    Mes dons et ventes, par ici
    Ventes au profit de l'association la Graine Vagabonde par

  13. #13
    Saint Bernard Avatar de Develya
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    93
    Messages
    733
    Date d'inscription
    juin 2012
    Ma vieille Yom (elle a 15 ans maintenant) avait eu à l'époque une injection de cortisone retard pour calmer une crise de dermatite.
    Elle a une allergie assez sévère traitée à l'atopica depuis 7 ou 8 ans et parfois nécessité de faire appel à la cortisone lors de crises sévères

    La cortisone donne souvent de l'appétit, mais ça n'a jamais eu cet effet sur elle, elle ne mange pas plus lorsqu'elle en prend mais elle a aussi un très petit appetit et mange rarement plus de 4-5 bouchées en une fois et passage à la gamelle toutes les 2h maxi

    Et suite à cette injection qui a été la dernière pour elle, elle a arreté de manger environ 1 mois après la fin de l'action de l'injection.
    Il lui arrivait de grignoter un peu, quand je lui présentais quelque chose de nouveau, mais après 2-3 bouchées elle arretait et n'en voulait plus ensuite
    Par contre, elle restait assise à attendre à coté des gamelles de croquettes
    Après 2 mois de recherche avec analyse (plusieurs prises de sang, tous les organes ont été vus), l'effet rebond a été la dernière chose évoquée.

    Elle a eu de la cortisone mais pas en injection, en cachets, et on a fait une descente de sevrage rapide pour venir à une faible dose puis très lente de la dose faible jusqu'à l'arret
    Elle a remangé assez rapidement après les premières prises de cortisone.

    Chez l'humain, l'effet rebond est courant avec les anti dépresseurs même avec un sevrage, mais bon si l'anorexie est apparue très longtemps après l'arret, ça n'est pas lié.

  14. #14
    Pro du blabla ! Avatar de duma762000
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Seine Maritime
    Messages
    1 459
    Date d'inscription
    juin 2011
    est ce que le véto a examiné sa face ? Ma chatte avait arrêté de manger, elle ne reconnaissait pas l'odeur de nourriture car elle avait une tumeur à la face. J'ai dû la gaver aussi mais malheureusement elle est morte quelques jours après le diagnostic
    je soutiens l'association Au Bonheur des Chats à Darnetal (76) - chatons et chats à adopter
    https://www.facebook.com/Au-Bonheur-...8973936764618/

  15. #15
    Accro au forum ! Avatar de Caloute84
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Adeo Animalis
    Localisation
    Avignon, France
    Messages
    2 404
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Le vétérinaire a-t-il vérifié l'état de son estomac en passant une caméra à l'intérieur ?

    Je dis cela car mon chien a eu une gastrite très importante à la suite de l'ingestion d'un tendeur. Il ne voulait plus manger. Le vétérinaire l'avait traité mais pas suffisamment fort. En plus, il lui avait donné de la cortisone ce qui avait aiguisé son appétit pendant 1 semaine. mais à la fin du traitement, de nouveau, il ne mangeait plus.

    Le véto pensait que c'était plus un problème de comportement étant donné que la gastrite avait été traitée. Mais devant mon insistance (forte), il a fini par lui passer la caméra dans l'estomac. Le diagnostic a été sans appel ! Il avait une gastrite à la limite de l'ulcère. Il l'a donc placé sous traitement de cheval et depuis, plus de difficultés pour manger (c'était il y a un peu plus d'un an)

    Bien sûr ce n'est pas la même espèce, mais peut-être est-ce une piste à ne pas ignorer, hormis si elle a déjà été explorée

 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien