Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 68
Arbre des j'aime10Aime

Comment rendre son chien sociable envers ses congénères

C'est une discussion Comment rendre son chien sociable envers ses congénères dans le forum Chiens, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014

    Comment rendre son chien sociable envers ses congénères

    Je m'explique, mon chien est un réunionnais qui est en métropole depuis 5 mois. Jusqu'ici, ses contacts en extérieur avec les chiens étaient indifférents ou curieux le plus souvent sans plus
    Au fur et à mesure qu'il devient lui même à la maison, il devient lui même en extérieur, et c'est un gros lourd grondeur, qui approche la gent canine, en grondant automatiquement
    Je n'ai pas réussi à décrypter si c'était "je veux jouer et je gronde"
    "pousse toi de là c'est mon territoire"
    "j'aime pô les chiens"
    Et aussi, c'est tout récent, il aboie après les motos et vélos et les course
    Avant, il était zen, là on a l'impression que le quartier lui appartient
    Est-ce normal ? Peut-on et doit-on pacifier ses relations en extérieur ?
    Dernière modification par mamandeuna ; 19/10/2017 à 15h50.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Psychopathe de l'écriture
    Fonction
    Association
    Messages
    2 309
    Date d'inscription
    décembre 2011
    Il a juste besoin d'un peu d'éducation ... Temps pour lui d'aller " à l'école " pour y apprendre ce qui est permis et ce qu'il ne l'est pas. Parce que hier les chiens, aujourd'hui les motos et les vélos ... en général, cela ne s'arrête pas là.
    Ton loulou doit apprendre à rester zen chez lui ET en extérieur.

  3. #3
    Crabe Danseur Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    9 875
    Date d'inscription
    juin 2005
    Tu dis qu'il course les vélos. C'est carrément dangereux. Pour commencer, je pense que tu devrais le tenir en laisse.

  4. #4
    Je campe ici ! Avatar de duma762000
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Seine Maritime
    Messages
    1 363
    Date d'inscription
    juin 2011
    il faut corriger très vite sinon cela va devenir ingérable. Quelques cours d'éducation peut être ?
    je soutiens l'association Au Bonheur des Chats à Darnetal (76) - chatons et chats à adopter
    https://www.facebook.com/Au-Bonheur-...8973936764618/

  5. #5
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014
    Euh, non il est attaché, un réunionnais libre en ville, 2 mn de vie
    Il aboie sur les cyclistes et les motos quand ils sont dessus et va faire des mamours aux mêmes quand ils ne sont pas sur leurs destriers (pour lui, ce sont des bêtes à moteurs... ).
    On lui dit non, clairement, donc on ne le laisse pas faire. Mais ce qui nous étonne, c'est qu'il le fasse alors qu'avant non.
    On en a parlé avec son père, et en fait, il ne fait ça que quand il est sur son parcours de promenade quotidien. Pas ailleurs. Il s'est délimité tout seul son territoire, donc, tous ceux qui passent là, animal à moteur ou autre chien, est considéré comme intrus sur son territoire.
    Contente d'avoir trouvé la raison.
    Maintenant, on va changer les parcours de promenade.
    Pour les relations avec les autres chiens, on intervient pas, même si le fait qu'il gronde soit gênant, car on le voit attiré et pas sûr de ce qu'il veut... (il a peur des petits chiens, comme lui, pas des grands

  6. #6
    Psychopathe de l'écriture
    Fonction
    Association
    Messages
    2 309
    Date d'inscription
    décembre 2011
    Changer son parcours, c'est une idée mais que feras-tu lorsqu'il prendra le nouveau parcours pour le sien ?
    Puis le suivant et le suivant ?
    Il y a clairement une ré-éducation à prendre en main. Fuir le problème en le contournant ne le résoudra pas.
    Dans son ancienne vie, se montrer territorial lui a peut-être sauvé la vie. Mais dans sa toute nouvelle, les règles sont différentes. Lui apprendre à se montrer " civilisé " au sein de cette nouvelle vie où tout lui est désormais bénéfique, est tout à fait indispensable. Ou tu ne vas pas t'en sortir ...
    Ce n'est pas parce qu'un chien a souffert qu'il ne doit pas être par la suite éduqué.
    A-t-il la possibilité d'être lâché en liberté avec des congénères ?

  7. #7
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014
    On ne fuit rien
    Et on ne le lâche pas, car il n'a aucun rappel, donc ce ne serait qu'en terrain clos, et ses congénères, en bon chien de ville, il les cotoie dans la rue, au bout d'une laisse comme lui.
    Et on l'éduque, à ne pas aboyer, à ne pas tenter de courir après les vélos, comme à ne pas japper pour rien dans l'appartement.
    Et, gros progrès, il ne gronde plus devant certains chiens, il aboie

  8. #8
    Surprise !
    Messages
    5 443
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Vous faire aider pourrait être un plus.
    J'ai décidé que ma Miss réunionnaise ne gérerait pas ma vie et mes sorties et que, de mon côté, je lui apporterai la sérénité dont elle a besoin pour s'apaiser en toute situation!
    Téquila, type Caniche, 15 ans. Bénéficie de l'opération Doyen à hauteur de 600 euros.
    https://refugevermelles.wixsite.com/refugevermelles

  9. #9
    Pipelette ! Avatar de La Rainette
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    RP
    Messages
    2 712
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Bonjour,

    Pour le vélo, je vous conseille de vous-même faire du vélo avec lui (lui au sol), ça marche aussi pour les joggers.

    Pour le rappel ; une longe de 10m, un parc, des petits morceaux de gruyère ou des croquettes. Chaque rappel réussi donne une friandise, puis un sur deux, un sur trois etc. En tous les cas, sur féliciter le retour (renforcement positif).

    Pour la sociabilité congénères, je ne saurais que trop conseiller la promenade en groupe. Un groupe équilibré fera l'éducation du nouveau. Il se peut aussi que ses grognements soient liés à de la peur.

    Bon courage, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

  10. #10
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014
    Merci La Rainette pour vos conseils !
    Le vélo, hélas, impossible d'en faire, la longe, on le fera dès acquisition.
    Pour les promenades en groupe, je sais que ça se fait dans des groupes constitués en ville. Je pense qu'il n'aime simplement pas les autres chiens, et qu'il est enchanté d'être l'unique chien de la maison
    Dans tous les cas, il ne manifeste plus d'hostilité ni aux cyclistes, ni aux motos.

  11. #11
    Surprise !
    Messages
    5 443
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Ces conseils ne sont pas forcément valables pour des réunionnais au passé bien compliqué et ayant vécu livrés à eux-mêmes en pleine nature et à l'état sauvage durant les premiers mois de leur vie.
    Pour ce faire, il nous faut prendre le relais et prendre les décisions pour les libérer de leurs angoisses afin qu'ils apprennent à profiter de la vie en toute quiétude: ils peuvent et doivent enfin compter sur nous ce qui ne passe pas forcément par une éducation"habituelle".
    Dernière modification par lénou ; 30/10/2017 à 12h30.
    Sydolice and N'Gorongoro aiment ça.
    Téquila, type Caniche, 15 ans. Bénéficie de l'opération Doyen à hauteur de 600 euros.
    https://refugevermelles.wixsite.com/refugevermelles

  12. #12
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014
    Merci Lenou pour ton message. Effectivement, bien peu peuvent se prétendre connaitre les réactions des petits réunionnais en extérieur, et savoir les gérer.
    Titus est un réunionnais spécial entre le tout sauvage qui a vécu (survécu) dehors comme Calhy, et un chien qui a été aimé et très bien éduqué. Cette éducation se retrouve en intérieur, où il ne commet aucun impair, mais en extérieur, on a une lecture très basique de son comportement...
    Est-il territorial ? Hostile ?
    En fait, on le gronde dès qu'il aboie sur les vélos. Il s'assied, nous regarde oreilles en arrière, truffe au vent, et on voit qu'il ne comprend pas ce qu'on lui reproche.
    Pour les autres chiens, à la fois il est content d'en voir, ça lui permet de frimer torse au vent, à la fois, une fois qu'ils viennent le voir, il gronde. Sans sortir les crocs et sans vouloir mordre, donc pas spécifiquement de l'agressivité, pour nous, il ne sait pas utiliser les bons codes...
    Donc, contrairement à Calhy, pas de réactions de panique totale, ni de peur sans raisons.
    Quand à le promener avec une meute, euh on en a parlé avec son père, euh...
    On préfère se balader en toute quiétude, et qu'il se confronte avec des situations différentes dans son vécu, plutôt que de les provoquer artificiellement.
    J'ai juste ouvert cette discussion pour avoir des explications éventuelles sur ce comportement. On veut, à la base, surtout que notre chien soit heureux dans notre vie commune...
    Dernière modification par mamandeuna ; 31/10/2017 à 13h40.
    lénou aime ça.

  13. #13
    Surprise !
    Messages
    5 443
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Justement mamandeuna, c'est intéressant d'échanger et d'avancer ainsi avec nos loulous grâce aux discussions, aucun jugement, juste une aide éventuelle car on se sent démuni parfois.
    Je suis comme toi: je ne demande pas la lune mais je veux une Cahly heureuse à mes côtés et une vie normale et épanouie avec elle.
    Voilà pour quelles raisons Cahly fait sa rentrée vendredi. Je te raconterai et vous en dirai plus prochainement, n'est-ce pas Sydolice.
    Dernière modification par lénou ; 01/11/2017 à 07h38.
    Sydolice aime ça.
    Téquila, type Caniche, 15 ans. Bénéficie de l'opération Doyen à hauteur de 600 euros.
    https://refugevermelles.wixsite.com/refugevermelles

  14. #14
    Carrément à l'aise !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    1 082
    Date d'inscription
    juin 2014
    Calhy rentre à l'école de Sydolice.

    Je suis heureuse de voir comment tu as avancé avec Calhy

    Avec Titus, on a pas de réelles difficultés, surtout des questions.
    On a vu ce qui l'effraie, la nuit, les hommes titubants, les hommes assis sur des marches, les bruits stridents, trop de monde, le tonnerre
    A la maison, on a fait une seule fausse note, essayer, après une sortie sous la pluie, de le sécher avec une serviette Le pauvre était paniqué, terrifié, il en a même vomi. Donc tout ce qui l'enferme, arriver par derrière sans bruit, aller vers lui brutalement sans parler...
    On a des descripteurs, et aussi les recettes pour le rassurer, rester calme, ne pas fléchir le pas devant ce qui lui fait peur, mais il va toujours de l'avant, ne se bloque pas, et nous fait confiance.
    Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on apprend dans les discussions, qu'on compare peut-être son propre vécu.

  15. #15
    Psychopathe de l'écriture
    Fonction
    Association
    Messages
    2 309
    Date d'inscription
    décembre 2011
    Pour ma chienne, qui était phobique des humains au point de se vider de son sang lorsqu'elle en voyait, éviter les " situations à risque " n'a fait que renforcer ses terreurs et comportements dysfonctionnels. Cela les a ancrés et multipliés au contraire et elle passait son temps à sembler craindre la vue d'un éventuel humain sans plus jamais me faire confiance.
    Bien évidemment, bien que très gourmande, lui proposer quoi que ce soit dans ces moments-là était complètement inutile.
    Elle aussi avait un vécu dramatique, largement comparable au niveau intensité à ce que vivent les chiens dans la rue. Et chez elle aussi il y avait un côté génétique avec des parents inapprochables, qui ne jouait pas en sa faveur... Tout comme chez les réunionnais ou autres chiens issus de l'errance et de la survie qui apprennent aussi des adultes à se méfier des humains.
    Mais j'ai trouvé une personne qui ne s'est pas autorisée à ne voir en elle qu'une pauvre petite chose affolée, paniquée et en souffrance. Au contraire, elle a lu en elle toutes les magnifiques possibilités que son être recélait réellement. Et l'a traitée comme un chien " normale ". La mettant au sein des situations qu'elle craignait ... comme une chienne courageuse et équilibrée qu'elle a fini par devenir.
    Ma puce est devenue chien visiteur. Elle a participé à de nombreux concours d'agility et d'obérythmée, où les gens était si nombreux qu'on pourrait plutôt parler de foule autour d'elle. Elle n'a plus jamais fait de crises ou perdu de sang. Elle appréciait au contraire la découverte de notre nouvelle vie.
    Pas à pas, petit à petit, je l'ai emmenée là où JE voulais aller avec elle. Je lui ai imposé de découvrir le paradis que j'avais toujours voulu lui offrir ! Si j'avais continuer de la suivre ELLE, elle ne serait plus jamais sortie su placard dans lequel elle se cachait dès qu'elle entendait une voix humaine autour de la maison.
    Urfée est la plus heureuse des chiennes maintenant. Elle fêtera ses 14 ans et demi dans deux jours.
    11 mois d'enfer et plus de 13 ans et demi d'un bonheur absolu.
    Il y a toujours quelque chose à faire !

 

 
Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien