Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 64

La dominance chez le chien = mythe

C'est une discussion La dominance chez le chien = mythe dans le forum Chiens, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    eirtzouille
    Invité

    La dominance chez le chien = mythe

    L'ancien poste ayant disparu avec le déménagement du forum, j'en ré-ouvre un, avec comme message principal, un petit article de VERONIQUE VALY Conseillère en éducation canine et Comportement en Normandie.

    Bonne lecture

    L’historique de l’éducation canine, hiérarchie et dominance

    Vers 1940 environ, des études ont été pratiquées sur des meutes de loups en captivité.

    Le modèle éducatif habituel et traditionnel du chien est basé sur ces observations erronées.

    Nous savons aujourd’hui que ces premières observations ont amené à des interprétations fausses et non fondées, comme si nous tirions des conclusions sur le fonctionnement de la famille humaine en étudiant l’être humain dans des camps de réfugiés (David Mech, Université du Minnesota / USA).

    Depuis des années, Coppinger et Mech ont étudié des loups en milieu libre et naturel et aussi des groupes de canidés sauvages. (Plus de 35 ans d’étude des loups pour David Mech et Mr et Mme Coppinger).

    Aujourd’hui, il est nécessaire de modifier notre vision du chien et la vision de la relation que nous avons avec lui. Il est nécessaire d’oublier le modèle Dominant/Dominé, cette notion est obsolète, fausse et inadaptée. Il faut arrêter de prendre comme modèle éducatif les loups pour éduquer nos chiens.

    Exemple : Non, il n’y a pas de mâle Alpha qui mange en premier. Donc non, il n’y a pas d’obligation de manger avant son chien.

    "Le dominant mange en premier: observation fausse. Les loups mangent les proies ensembles, comme les lions et lionnes, les lycaons aussi, les coyotes.
    Prendre le modèle des loups pour élever et éduquer nos chiens équivaudrait à prendre comme modèle les grands singes pour éduquer nos enfants..." ( Source F.Martin).

    Par conséquent, il est important aussi de ne plus croire qu’il doit être mis en place une hiérarchie à la maison, dans votre relation, entre l’homme et le chien. Non, le maître ne doit pas être le "dominant" vis-à-vis de son chien.

    Qu’il soit un leader, un guide, oui bien sûr et avec des règles de vie.

    Il ne peut pas y avoir de hiérarchie entre deux espèces différentes. La hiérarchie sociale ne peut exister que dans un même groupe social (même espèce).

    Apprendre et comprendre le code de langage et le langage corporel de l’espèce, en l’occurrence le chien, car des espèces différentes ont un code de langage différent.

    La remise en question de la hiérarchie ne veut pas dire absence de règles et de codes, ou transgression des règles. Les règles sont nécessaires pour l’équilibre du système humains/chiens. Il est important de respecter l’animal dans sa spécificité pour une coopération.

    Si les règles et les codes sont indispensables, ils peuvent être différents d’un système à un autre et n’ont pas à être modélisés : ce qui convient à l’un ne convient pas à l’autre, l’important étant que les règles soient respectées et que les individus vivant dans le système y trouvent leur compte.

    Les hiérarchies de dominance n’existent pas réellement, elles ne sont qu’une projection humaine.

    Le para verbal est uniquement relatif à des postures de communication (le chien dit quelque chose quand il grogne).

    Le fait de voir une hiérarchie de dominance dans la relation humain/chien installe obligatoirement une relation conflictuelle dans une finalité de gagnant/perdant, ou de persécuteur/victime." (Source F. Martin)

    Il y a une hiérarchie chez les humains, puis chez les abeilles chez les fourmis ….etc.

    Chaque espèce a son mode de fonctionnement propre et son modèle hiérarchique propre.

    Personne ne va dire : je dois être le dominant sur mes poules,
    pourquoi l’entend-on encore pour les chiens en 2011 ? !

    Pensez vous qu’il existe une hiérarchie entre une girafe et un éléphant ? Et pourtant ils peuvent vivre ensemble dans un même lieu.

    On sait aujourd'hui grâce aux nouvelles recherches scientifiques sur les chiens, que cette notion de dominance de l'homme sur le chien est fausse et obsolète. ET il y a eu une remise en question totale suite à des erreurs d'interprétation sur des études de loups en captivité dans les années 1940.

    La relation entre l'homme et le chien est une relation de coopération. Exclure la hiérarchie interspécifique (entre 2 espèces différentes) n'exclut pas de mettre des règles de vie à la maison, vos règles. Déterminer pour chacun ses règles et enseigner ce que l'on souhaite que notre chien fasse, mais ne plus obliger et / ou imposer par de l’autoritarisme.

    Non l’homme n’est pas le « chef de meute » car le groupe qu’il constitue avec son chien n’est pas une meute. Il n’y a pas de meute entre l’homme et son chien, une meute n’est constituée que de chiens, nous ne faisons pas partie du même groupe social (de la même espèce).

    Nous formons un groupe, constitué de 2 espèces qui cohabitent avec le respect des besoins inhérents à l'espèce canine qui vit chez nous (animal domestiqué de notre responsabilité = notions de bientraitance).

    Le "dominant": la hiérarchie de dominance chez les chiens.

    Le dominant n’est pas un bagarreur mais un individu calme et posé.
    Le dominant n’est pas un sujet autoritaire.

    Le dominant est celui qui est capable de..., qui a les capacités de... Il domine par ses qualités à faire... Le dominant est un statut qui est fluctuant, la dominance est contextuelle et situationnelle.

    Exemple : Dans un groupe, le chien A a un meilleur odorat, le chien B une meilleure souplesse/rapidité. Le premier (A) va mener la chasse du fait de son odorat, le B va mener l’attaque du fait de sa rapidité.

    Ca marche aussi chez les humains : souvent, Madame cuisine et gère la maison (elle domine donc pour gérer les tâches ménagères) et Monsieur sait parfaitement lire une carte (il domine pour gérer les déplacements), le fils gère la partie informatique (il domine la partie logistique)…

    "Les observations de David Mech (1999, 2001) concluent que la meute est gérée comme une "famille" avec des figures parentales adultes qui servent de guides. Ces "parents" n’utilisent pas de violences physiques. (S’il existe des "combats", ils ne sont présents que pendant la période de reproduction)." (Source F.Martin)

    Les méthodes d’éducation canine amicales et positives utilisent les méthodes d'apprentissage non associatif et les renforcements positifs afin d'enseigner au chien et non d'exiger.

    On ne peut pas exiger quelque chose de notre chien qui ne lui a pas été enseigné. Soyons pédagogues : enseignons à nos chiens à respecter NOS règles de vie chez nous (pas le mode d’emploi légendaire qui circule avec toute sa liste d’interdits : le chien ne doit pas ….. le chien ne doit pas ….), NON ! ce sont vos règles de vie, celles que vous avez choisies pour vous et votre compagnon à 4 pattes.

    Et l’éducateur canin professionnel est là pour vous aider à mettre en place vos règles et non pas à imposer une liste de règles type de ce que le chien doit faire ou de ne pas faire. A la sortie de la maternité personne ne vous donne une liste d’interdits pour élever votre enfant.

    Les règles de vie ne sont pas les même pour tout le monde, certains aiment le chien sur le canapé d'autre non, c'est un choix, juste un choix de vos règles de vie avec votre compagnon canin.

    Êtes-vous un guide/leader ou un dominant ? Qui voulez-vous être ? Quelle relation souhaitez-vous vivre avec votre chien ?

    Il y a une grande différence entre exiger un « assis » s'il n'a pas été enseigné : les gens disent "mon chien n'obéit pas " ou "mon chien est têtu".

    Et il y a aussi un autre différence sur comment on apprend le assis :

    - soit par la punition ( P+) parce qu'on met des saccades au chien jusqu'a ce qu'il s'assoit , et le chien s'assoit pour éviter cette punition , il s'assoit donc par évitement et non pas parce qu'il est en train d'apprendre. Il est déjà stressé par les saccades il a du mal à se concentrer sur l'apprentissage, il est juste en train d'éviter la punition ( P+)

    - soit on apprend le assis par apprentissage non associatif, on aide le chien , on le guide et on récompense quand il le fait bien de lui-même.

    Etes-vous Dominant ou Leader ?

    Auteur : Lisa Leicht, Animaux et Plus.
    La Différence entre un Dominant et un Leader est que le Leader n'utilise jamais la provocation ou la dominance. Le Dominant utilise JE. Le Leader utilise NOUS.
    Le Dominant crée la PEUR. Le Leader inspire la CONFIANCE. Le Dominant SAIT comment. Le Leader MONTRE comment. Le Dominant DONNE des ordres. Le Leader MONTRE comment obéir. Le Dominant se fie à son AUTORITE pour que les choses se fassent. Le Leader se fie à la COOPERATION pour que les choses se fassent. Le Dominant provoque du RESSENTIMENT. Le Leader provoque l'ENTHOUSIASME et la MOTIVATION.

    Au'tour du Chien
    Véronique Valy
    Diplômée de l'Université Paris Descartes
    Ethologie, Spécialisation relation Homme / Animal
    Guide en éducation Canine et en obéissance - Conseils en comportement canin
    Services canins spécialisés en Normandie http://www.autourduchien.fr

    © Véronique Valy Conseillère en éducation canine et Comportement en Normandie

    SOURCE : http://www.entre-chien-et-nous.fr/hiera ... chien.html

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    mimine
    Invité

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    pour compléter cet excellent texte, voilà quelques autres lectures intéressantes :

    http://www.spa-besancon.fr/comportementalisme02.html

    http://www.dogsdreamschool.com/?page_id=405

  3. #3
    cerbere
    Invité

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    rectificatif l'auteur c'est: Auteur : Lisa Leicht, Animaux et Plus.

  4. #4
    Berger Allemand
    Messages
    408
    Date d'inscription
    novembre 2005

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    C'est dommage que ce sujet ait disparu, même sur l'ancien forum, plus moyen de récupérer ce qui avait été mis .... plein de références etc, je sais même pas si j'ai gardé mes traductions, pffff. C'était un peu LE sujet important de la rubrique, pour ce qui est du comportement, c'est ballot .

    Je vais essayer de retrouver un maximum de trucs, mais je promets rien.

  5. #5
    Tortue Endurante
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    38
    Messages
    9 902
    Date d'inscription
    février 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    J'ai récupéré ta première traduction sur l'ancien forum :

    Début de traduction :


    « Les auteurs qui se réfèrent à la dominance et au comportement alpha dans l’éducation canine basent leur message sur une théorie obsolète et maintenant réfutée (Steinker, 2007) » -- La Théorie de l’Alpha : basée sur un postulat erroné – Debra Millikan

    « Les Drs. Peter Neville et John Wright croient tous les deux en l’anthropomorphisme lorsqu’on parle des états émotionnels des chiens. La théorie de Neville est que pour éliminer l’agression, il faut changer l’état émotionnel du chien qui le pousse à cette action, et relâcher le stress à travers l’activité. Il n’accepte pas qu’il y ait beaucoup de chiens vraiment dominants (si même il y en a) et ainsi (d’après lui) la hiérarchie chien/humain est vraiment un mythe. » -- Training Bytes

    « Il n’existe strictement rien de tel [que la hierarchie humain-chien] – les gens sont principalement des figures parentales pour leurs chiens, pas des chefs de meute au sein d’arrangements hierarchiques, et il y a une abondance de références scientifiques de biologistes de l’évolution comme Ray Coppinger pour confirmer cette opinion. » -- Interview du Dr. Peter Neville

    « Ce ne sera pas difficile de se débarrasser de « la mentalité de la meute de loups » simplement parce que nous ne croyons pas que beaucoup d’experts y aient jamais vraiment cru. C’est à travers le comportement social de jeu que les animaux apprennent les uns des autres. De plus, c’est amusant de jouer avec nos chiens même si aucun des deux n’y apprend quoi que ce soit. Cela aura certainement davantage de sens pour le chien que de se faire retourner sur le dos et grogner après par un humain. » -- Une discussion avec Ray & Lorna Coppinger

    « Cependant, les scientifiques pensent que les chiens n’ont pas de conscience d’eux-mêmes, il serait donc plus juste de dire que le chien se comporte sans inhibition et que c’est ce comportement désinhibé que nous interprétons comme un comportement dominant. Les maîtres exhibent souvent une croyance selon laquelle leur chien essaie d’augmenter leur statut hiérarchique au dessus d’eux. Cela nécessiterait que leur chien ait la capacité de prévoir à l’avance et de savoir comment son comportement affecte les sensations et les pensées des autres, ce dont nous pensons qu’il est incapable. La notion selon laquelle le chien se comporte avec une plus ou moins grande inhibition en fonction de celui avec qui il interagit et la valeur de la ressource en question est probablement une meilleure façon de décrire ce qui se passe. » -- La dominance canine revisitée – David Appleby.

    Tu peux y accéder en mettant en recherche le nom du post et en cliquant sur "afficher en cache" si tu veux récupérer les posts...
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  6. #6
    Tortue Endurante
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    38
    Messages
    9 902
    Date d'inscription
    février 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    « Le problème le plus important dans le fait de voir les relations chien-humain dans le contexte de la dominance sociale est le fait que cela implique et encourage une relation conflictuelle entre les deux. Cela installe un scénario « gagnant- perdant », qui dans les faits finit « perdant-perdant » (comme la plupart des scénarios « gagnant-perdant » finissent). Ce type de relation est incompatible avec la coopération de par sa nature même, la coopération étant nécessaire pour encourager un lien solide et un environnement de travail efficace. » -- Ce qui cloche dans la théorie de la dominance et les méthodes aversives – James O’Heare


    « Les éducateurs canins ont communément accepté un modèle d’éducation basé sur une supposée imitation des comportements des loups, particulièrement des loups alpha. Au centre de ce modèle est la notion de « dominance ». Ce modèle est conceptuellement erroné car il repose sur des idées sérieusement fausses sur le comportement des loups autant que sur les interactions entre chiens et humains. » -- Au-delà du mythe de la dominance – Morgan Spector


    « Les loups « alpha » (dorénavant appelés « reproducteurs » par la plupart des biologistes spécialistes du loup) n’éduquent pas les autres membres de la meute. Des études actuelles sur les loups ont également montré qu’ils ne sont pas forcément les leaders quand les loups voyagent, ni qu’ils dirigent tout le temps la chasse ou mangent en premier lorsqu’une proie est abattue. » -- Lâcher la dominance – Beth Duman
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  7. #7
    Tortue Endurante
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    38
    Messages
    9 902
    Date d'inscription
    février 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    « Les comportements de dominance et de soumission ne sont pas ce dont ils ont l’air : il faut plus justement les appeler des postures menaçantes et non-menaçantes. Et ce ne sont pas des traits innés chez le chien et le loup, ils ne font pas partie non plus de la structure hiérarchique non-existante de l’instinct de meute; Ce sont simplement des postures de communication qui expriment l’anxiété intérieure du chien. » -- Votre chien est-il dominant, ou juste anxieux ? – Lee Charles Kelley


    « La théorie de la dominance est si confuse qu’elle se contredit souvent elle-même. Par exemple, si un « chien dominant » agit de façon agressive et que la solution est dans un comportement « calme-assuré » qui fait de l’humain le « leader dominant de la meute », un chien dominant ne devrait il pas agir de façon calme-assurée plutôt qu’agressive ? » -- La controverse du « dog whisperer » - Lisa Mullinax


    « Cette étude montre que l’existence du phénomène dit « dominance » est contestable, mais que dans tout les cas la « dominance » ne fonctionne pas comme principe dans l'organisation sociale du chien domestique. Les hiérachies de dominance n’existent pas et sont en fait impossible à construire sans entrer dans le royaume de la projection et de l’imaginaire humains. » -- L’organisation sociale du chien domestique – Alexandra Semyonova


    « Cataloguer un loup de haut rang « alpha » souligne son rang dans une hiérarchie de dominance. Cependant, dans les meutes de loups naturelles, le mâle ou la femelle alpha sont seulement les reproducteurs, les parents de la meute, et les luttes de dominance avec d’autres loups sont rares, et encore si elles existent. Durant mes 13 étés à observer la meute d’Ellesmer Island, je n’en ai vu aucune. Ainsi, appeler un loup un alpha n’est habituellement pas plus approprié que de faire allusion à un humain ou une biche en tant qu’alphe. Tous les parents sont dominants par rapport à leur jeune progéniture, le terme « alpha » n’ajoute donc aucune information. » -- Le statut d’alpha ... – David Melch


    « Premièrement, parce que cela ne semble jamais arriver à l’état sauvage, cet article suggère que la forte hiérarchie de dominance qui a été décrite chez le loup peut être un sous-produit de la captivité. Si c’est vrai, cela suppose qu’il est possible que le comportement social – même chez le loup – soit davantage un produit des circonstances et contingences de l’environnement qu’une directive de l’instinct. Deuxièmement, parce que les chiens errants ne montrent pas la structure de meute classique du loup, la validité de la hiérarchie de dominance sociale chez le chien est encore remise en question. » -- Un regard nouveau sur la théorie de la meute de loups dans le comportement social du chien de compagnie – Wendy van Kerkhove
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  8. #8
    eirtzouille
    Invité

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Citation Envoyé par cerbere
    rectificatif l'auteur c'est: Auteur : Lisa Leicht, Animaux et Plus.
    Non l'article entier est de VERONIQUE VALY

    Seul le petit paragraphe est de LISA LEICHT :

    Auteur : Lisa Leicht, Animaux et Plus.
    La Différence entre un Dominant et un Leader est que le Leader n'utilise jamais la provocation ou la dominance. Le Dominant utilise JE. Le Leader utilise NOUS.
    Le Dominant crée la PEUR. Le Leader inspire la CONFIANCE. Le Dominant SAIT comment. Le Leader MONTRE comment. Le Dominant DONNE des ordres. Le Leader MONTRE comment obéir. Le Dominant se fie à son AUTORITE pour que les choses se fassent. Le Leader se fie à la COOPERATION pour que les choses se fassent. Le Dominant provoque du RESSENTIMENT. Le Leader provoque l'ENTHOUSIASME et la MOTIVATION.

  9. #9
    Chihuahua
    Localisation
    Baccarat
    Âge
    35
    Messages
    4
    Date d'inscription
    mars 2010

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Très intéressante , merci.

  10. #10
    RESCUE Maniac'
    Fonction
    Association
    Association
    APDA/LorcaAnimal
    Localisation
    espagne
    Messages
    2 927
    Date d'inscription
    mai 2010

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Ca marche aussi chez les humains : souvent, Madame cuisine et gère la maison (elle domine donc pour gérer les tâches ménagères)


    arfffff c'est une femme qui ecrit en plus !!!

    APDA : 4 rue Notre Dame 60350 PIERREFONDS

  11. #11
    Tortue Endurante
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    38
    Messages
    9 902
    Date d'inscription
    février 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Citation Envoyé par kiwigirly
    Ca marche aussi chez les humains : souvent, Madame cuisine et gère la maison (elle domine donc pour gérer les tâches ménagères)


    arfffff c'est une femme qui ecrit en plus !!!

    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  12. #12
    BebeStane62
    Invité

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Citation Envoyé par kiwigirly
    Ca marche aussi chez les humains : souvent, Madame cuisine et gère la maison (elle domine donc pour gérer les tâches ménagères)


    arfffff c'est une femme qui ecrit en plus !!!
    Jdois être un homme alors

  13. #13
    Tortue Endurante
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    38
    Messages
    9 902
    Date d'inscription
    février 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Citation Envoyé par BebeStane62
    Citation Envoyé par kiwigirly
    Ca marche aussi chez les humains : souvent, Madame cuisine et gère la maison (elle domine donc pour gérer les tâches ménagères)


    arfffff c'est une femme qui ecrit en plus !!!
    Jdois être un homme alors

    Tu nous avais caché ça?
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  14. #14
    Carrément à l'aise ! Avatar de Hagalaz
    Localisation
    Ardèche
    Âge
    30
    Messages
    1 006
    Date d'inscription
    juin 2008

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Moi j'ai un chien hyper dominant, hyper actif, hyper peureux et hyper anxieux dixit un véto jeudi dernier, il est trop fort hein mon chien?!

    Pis, si il essaye sans cesse de chevaucher les chiennes quand il en croise c'est parce que "il a été élevé par une femelle donc il essayera toujours de les dominer", j'adore! Moi femelle, toi mâle?

    Et pis et pis, si il est pas propre quand je suis pas là c'est encore parce qu'il est dominant, du coup il fait là où je pourrai le voir dès que j'entre dans la maison, c'est logique!

    Et pis et pis et pis et pis, lors de la consultation quand mon chien venait vers moi en baillant, s'étirant, reniflant le sol, évitant de me regarder et jouant de la queue à s'en décrocher les hanches pareil, il voulait me dominer parce qu'il voulait avoir l'initiative du contact.

    Bon voila, je vis avec un sociopathe, à votre avis il me reste combien de temps à vivre? Le véto commençait a me suggérer l'eutha alors pas longtemps je présume...
    Faut dire que Faelan lui a pincé les doigts, et ouais, dès l'arrivée dans le cabinet j'ai vu mon chien changer de regard, j'ai avertis le véto "attention, il est flippé là" et lui qui se met à le fixer dans les yeux, génial. Après "mettez-le sur la table, je vais voir si les testicules sont de tailles normales", "eeeeuh, ok, je vous conseille de lui mettre un lien, non?, ok...", Faelan qui commence à se débattre comme un fou, "mais tenez le mieux, mettez sa tête sous votre bras et bloquez le" "eeeeeuh, ok", bah moi pas être un gorille, la tête est partie et lui "il m'a mordu, je vous jure il m'a mordu, non mais collez lui en une bonne là, il m'a mordu je vous dis". Il t'aurai mordu t'aurai plus de doigts et non je taperai pas mon chien du-con...
    70€ pour ça, je voulais juste qu'il vérifie la thyroïde moi...

  15. #15
    eirtzouille
    Invité

    Re: La dominance chez le chien = mythe

    Oh mais dis moi, t'es tombé sur un bon là !

 

 
Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien