Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 23
Arbre des j'aime56Aime

L’amour des bêtes

C'est une discussion L’amour des bêtes dans le forum Chiens, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010

    L’amour des bêtes

    je suis désolée si ce texte a déjà été partagé ici/ si ce n'est pas le bon endroit pour le mettre...

    ( le texte est plus facile à lire sur le lien )

    L’amour des bêtes

    Pourquoi la rencontre d'un chien perdu, dans une de nos rues tumultueuses, me donne-t-elle une secousse au coeur ? Pourquoi la vue de cette bête, allant et venant, flairant le monde, effarée, visiblement désespérée de ne pas retrouver son maître, me cause-t-elle une pitié si pleine d'angoisse, qu'une telle rencontre me gâte absolument une promenade ?Pourquoi, jusqu'au soir, jusqu'au lendemain, le souvenir de ce chien perdu me hante-t-il d'une sorte de désespérance, me revient-il sans cesse en un élancement de fraternelle compassion, dans le souci de savoir ce qu'il fait, où il est, si on l'a recueilli, s'il mange, s'il n'est pas à grelotter au coin de quelque borne ?Pourquoi ai-je ainsi, au fond de ma mémoire, de grandes tristesses qui s'y réveillent parfois, des chiens sans maîtres, rencontrés il y a dix ans, il y a vingt ans, et qui sont restés en moi comme la souffrance même du pauvre être qui ne peut parler et que son travail, dans nos villes, ne peut nourrir?Pourquoi la souffrance d'une bête me bouleverse-t-elle ainsi? Pourquoi ne puis-je supporter l'idée qu'une bête souffre, au point de me relever la nuit, l'hiver, pour m'assurer que mon chat a bien sa tasse d'eau ? Pourquoi toutes les bêtes de la création sont-elles mes petites parentes, pourquoi leur idée seule m'emplit-elle de miséricorde, de tolérance et de tendresse?Pourquoi les bêtes sont-elles toutes de ma famille, comme les hommes, autant que les hommes ?*
    * *


    Souvent, je me suis posé la question, et je crois bien que ni la physiologie, ni la psychologie n'y ont encore répondu d'une façon satisfaisante.D'abord, il faudrait classifier. Nous sommes légion, nous autres qui aimons les bêtes. Mais on doit compter aussi ceux qui les exècrent et ceux qui se désintéressent. De là, trois classes : les amis des bêtes, les ennemis, les indifférents. Une enquête serait nécessaire pour établir la proportion. Puis, il resterait à expliquer pourquoi on les aime, pourquoi on les hait, pourquoi on les néglige. Peut-être arriverait-on à trouver quelque loi générale. Je suis surpris que personne encore n'ait tenté ce travail, car je m'imagine que le problème est lié à toutes sortes de questions graves, remuant en nous le fond même de notre humanité.On a dit que les bêtes remplaçaient les enfants chez les vieilles filles à qui la dévotion ne suffit pas. Et cela n'est pas vrai, l'amour des bêtes persiste, ne cède pas devant l'amour maternel, quand celui-ci s'est éveillé chez la femme. Vingt fois, j'ai vérifié le cas, des mères passionnées pour leurs enfants, et qui gardaient aux bêtes l'affection de leur jeunesse, aussi vive, aussi active. Cette affection est toute spéciale, elle n'est pas entamée par les autres sentiments, et elle-même ne les entame pas. Rien ne saurait prouver d'une façon plus décisive qu'elle existe en soi, bien à part, qu'elle est distincte, qu'on peut l'avoir ou ne pas l'avoir, mais qu'elle est une manifestation totale de l'universel amour, et non une modification, une perversion d'un des modes particuliers d'aimer.On aime Dieu, et c'est l'amour divin. On aime ses enfants, on aime ses parents, et c'est l'amour maternel, c'est l'amour filial. On aime la femme, et c'est l'amour, le souverain, l'éternel. On aime les bêtes, enfin, et c'est l'amour encore, un autre amour qui a ses conditions, ses nécessités, ses douleurs et ses joies. Ceux qui ne l'éprouvent pas en plaisantent, s'en fâchent, le déclarent absurde, tout comme ceux qui n'aiment pas certaines femmes ne peuvent admettre que d'autres les aiment. Il est, ainsi que tous les grands sentiments, ridicule et délicieux, plein de démence et de douceur, capable d'extravagances véritables, aussi bien que des plus sages, des plus solides volontés.Qui donc l'étudiera? Qui donc dira jusqu'où vont ses racines dans notre être? Pour moi, lorsque je m'interroge, je crois bien que ma charité pour les bêtes est faite, comme je le disais, de ce qu'elles ne peuvent parler, expliquer leurs besoins, indiquer leurs maux. Une créature qui souffre et qui n'a aucun moyen de nous faire entendre comment et pourquoi elle souffre, n'est-ce pas affreux, n'est-ce pas angoissant? De là, cette continuelle veille où je suis près d'une bête, m'inquiétant de ce dont elle peut manquer, m'exagérant certainement la douleur dont elle peut être atteinte. C'est la nourrice près de l'enfant, qu'il faut qu'elle comprenne et soulage.Mais cette charité n'est que de la pitié, et comment expliquer l'amour ? La question reste entière, pourquoi la bête en santé, la bête qui n'a pas besoin de moi, demeure-t-elle à ce point mon amie, ma soeur, une compagne que je recherche, que j'aime ? Pourquoi cette affection chez moi, et pourquoi chez d'autres l'indifférence et même la haine?
    la suite là :
    http://bibliodroitsanimaux.voila.net...rdesbetes.html
    Dernière modification par phacélie ; 11/05/2014 à 17h16.
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010
    allez, je vous mets la toute fin ?

    Et voilà que j'ai fait un rêve, à l'appel que j'ai reçu de Rome, cette lettre suppliante d'un vieux soldat, qui me demande de venir au secours des bêtes.Les bêtes n'ont pas encore de patrie. Il n'y a pas encore des chiens allemands, des chiens italiens et des chiens français. Il n'y a partout que des chiens qui souffrent quand on leur allonge des coups de canne. Alors, est-ce qu'on ne pourrait pas, de nation à nation, commencer par tomber d'accord sur l'amour qu'on doit aux bêtes ? De cet amour universel des bêtes, par dessus les frontières, peut-être en arriverait-on à l'universel amour des hommes. Les chiens du monde entier devenus frères, caressés en tous lieux avec la même tendresse, traités selon le même code de justice, réalisant le peuple unique des libertaires, en dehors de l'idée guerroyante et fratricide de patrie, n'est-ce pas là le rêve d'un acheminement vers la cité du bonheur futur ? Des chiens internationaux que tous les peuples pourraient aimer et protéger, en qui tous les peuples pourraient communier, ah! grand Dieu! le bel exemple, et comme il serait désirable que l'humanité se mît dès aujourd'hui à cette école, dans l'espoir de l'entendre se dire plus tard que de telles lois ne sont pas faites uniquement pour les chiens!Et cela, simplement, au nom de la souffrance, pour tuer la souffrance, l'abominable souffrance dont vit la nature et que l'humanité devrait s'efforcer de réduire le plus possible, d'une lutte continue, la seule lutte à laquelle il serait sage de s'entêter. Des lois qui empêcheraient les hommes d'être battus, qui leur assureraient le pain quotidien, qui les uniraient dans les vastes liens d'une société universelle de protection contre eux-mêmes, de façon que la paix régnât enfin sur la terre. Et, comme pour les pauvres bêtes errantes, se mettre d'accord, tout modestement, à l'unique fin de ne pas recevoir des coups de canne et de moins souffrir.
    parce que je le trouve beau et émouvant ce texte , pas vous ?
    Dernière modification par phacélie ; 04/05/2014 à 18h00.
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  3. #3
    Pro de l'écoute ! Avatar de superdogs
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    4 927
    Date d'inscription
    mars 2013
    C'est bizarre que ce post n'attire pas les foules... je ne connaissais pas ce texte de Zola, mais très franchement, et sans fausse pudeur, il me tire des larmes.. parce que je pleure encore des chiens dont le regard m'a transpercé quand j'étais enfant... et que mes parents, eux mêmes très émus, me disaient que l'on ne pouvait pas l'emmener avec nous....

    j'ai vécu, enfant, avec des poules, des canards, des tortues, même un tout jeune renardeau dont un chasseur avait tué la mère.. ce ne sont que des souvenirs de gosse, je ne me souviens pas des fins de chaque animal (heureusement...) mais ce que je suis aujourd'hui, je le leur dois..

    Parce que je me souviens d'un jeune chien, labrador, rencontré lors d'un séjour en Irlande, qui se cachait de son ma^tre derrière mes jambes... et j'ai dû partir, j'avais 12 ans.. et je n'étais que de passage. J'aimais déjà follement les loulous à l'époque, je les aurais tous emportés avec moi

    Parce que j'en ai ramassé une petite chienne teckel, sur la route pendant des vacances, (mon jules faisait la gueule, et le même été, on a ramené une petite minette,... qui a miaulé pendant 800 kms en voiture... ... ben oui, après l'avoir nourrie pendant 3 semaines, je ne pouvais pas la laisser là, pauvrette !!)

    et que après avoir alerté la gendarmerie et tutti quanti, quand cette chienne a retrouvé ses maîtres, (elle qui avait à priori l'air assez heureuse avec moi), a littéralement pété les plombs de joie en retrouvant sa famille !!! je la revois encore, on se promenait dans la rue, et d'un seul coup, la louloute a filé droit devant : le temps qu'on comprenne, et elle se jetait dans les bras d'une dame agenouillée en larmes au milieu de la foule ...
    Ce jour là, j'ai compris qu'abandonner un animal est un CRIME... Perdre leur maître est le pire qu'il puisse leur arriver.. celle ci s'était perdue.. mais que dire de ceux que l'on attache, dont on s'éloigne sans se retourneR, ceux qui croient quelque temps que c'est un "jeu"... Honte à ces humains.......

    Je me souviens d'un chien espagnol, quelque part dans le sud de l'Espagne, j'avais dans les 10, 11 ans ; ce chien errait dans la foule, et quand je l'ai regardé, j'ai vu tellement d'espoir, tellement d'attente.. il a remué son bout de queue,, espérant, il n'avait vraiment pas besoin de la parole.. Il était tout galeux, mais tellement, tellement en attente d'amour .. ma mère a vu le coup venir, et elle même, des années après, en parlait encore... mais à l'époque, nous étions en vacances, pour quelques jours seulement, et la PA n'était pas ce qu'elle est maintenant ; vous me croirez où pas, depuis, à chaque fois que je vois un "Black and White", un Scottich Terrier, noir, je pense à cette pauvre bête qui m'a regardée partir avec l'espoir qui diminuait plus je m'éloignais..Son regard était littéralement humain.......
    Ce chien mort depuis longtemps, je crois que c'est lui qui a fait la pauvre petite protectrice des animaux que je suis. CHaque fois que j'aide, que je peux donner de l'amour à un animal, quel qu'il soit, je me dis que "merde alors, quand est ce que les humains comprendront que l'Amour est la base de la Vie ?

    Quand l'être humain comprendra qu'il n'est qu'un maillon de la chaîne, un animal parmi d'autres... et que même doté de la parole et de la raison, c'est lui le plus déraisonnable.. pour rester polie.........

    Des fois, j'en ai ma claque de lutter, lutter....... de ne pas avoir les moyens de donner pour tous, de ne pas pouvoir tous les accueillir.. des fois, j'ai honte de ne pas donner à certains, parce la cause me parait si désespérée... parce que mon banquier me demande des comptes, parce que mes loulous on t besoin de bien manger.. parce qu'il faut payer la maison, perdre des heures précieuses au boulot... bref.......................


  4. #4
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010
    merci beaucoup superdogs d'avoir pris la peine faire ce témoignage émouvant, je pensais aussi que ce texte ferait écho chez plus de personnes ici, mais à part Jenny02, toi et moi, il semblerait que non.

    ( OSEF, mais il a fallu que je tombe sur ce texte parce je suis devenue allergique à Zola, suite à la véritable autopsie en règle de quelques chapitres de L'assomoir ( bien nommé ) qui a duré une année entière au collège ,....c'est peut-être le cas pour d'autres qui ne veulent plus en entendre parler...
    je modifie le titre, pour voir si ça change qqchose
    Dernière modification par phacélie ; 11/05/2014 à 17h17.
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  5. #5
    Chihuahua Avatar de tarapo
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Lorraine
    Messages
    21
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Magnifique texte, très émouvant!

    je ne connaissais pas, merci de le faire partager
    phacélie and superdogs aiment ça.

  6. #6
    Habitué
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    871
    Date d'inscription
    avril 2014
    Je connais bien Zola, ce que je préférais: c'était le réalisme de ses oeuvres et quand c'est bien écrit, on ne se rend pas compte de la longueur du texte.
    superdogs aime ça.

  7. #7
    Sharpei Avatar de Filousse
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    266
    Date d'inscription
    avril 2014
    Phacélie : merci beaucoup pour ce texte

    Superdogs : comme je retrouve dans ton message ! Ce même amour des animaux, cette volonté de les aider, de leur apporter du bonheur, de soutenir leur cause même de la faire avancer quitte à être regardé de travers ou insulté par des personnes (qui ont bien peu d'humanité en elles puisque qui n'aime pas les bêtes, n'aime pas les Hommes (comme on dit chez moi)).
    Ce même énervement face aux humains qui n'ont que faire des animaux qui souffrent sous leur nez quand ce n'est pas pour leur bon plaisir.
    Cette même révolte devant la lâcheté de tous ceux qui abandonnent leur soit disant animal chéri sur le bord de la route parce qu'il parte en vacances.
    Je me souviens de tous les petits (et moins petits d'ailleurs) animaux que j'ai aidé, sauvé, apaisé quand d'autres détournaient le regard. De cette joie intérieure que je ressens à chaque fois. Je me souviens aussi de tous ceux que j'ai croisé mais pour qui je n'ai rien pu faire parce que je manquais de moyens, d'espaces et parce que la vie de tous les jours a aussi ses coûts et son lot d'obligations.

    Pour tout ça j'ai juste envie de dire que nous devrions tous nous souvenir qu'un animal est doté de sentiments et d'émotions, il ne parle pas notre langue mais il comprend beaucoup de choses; pour cela nous nous devons de le respecter, nous qui sommes intelligents et doté de raison (parait-il ...).
    phacélie, Zaély et superdogs aiment ça.
    "On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités." Gandhi.

  8. #8
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010
    allez, un ptit up pour le début des vacances
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  9. #9
    Sharpei Avatar de Filousse
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    266
    Date d'inscription
    avril 2014
    Je te rejoins à 100% ! Up pour les vacances !
    "On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités." Gandhi.

  10. #10
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010

    un p'tit up


    si vous souhaitez apporter votre témoignage/si vous pensez à d'autres textes sur le même sujet, faites passer !
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  11. #11
    soniaidir
    Invité
    Bonjour, je n'ai pas trouvé un texte mais une vidéo qui m'a touché.

    Dernière modification par soniaidir ; 28/12/2014 à 17h00.

  12. #12
    Chenille Pressée Avatar de phacélie
    Messages
    9 644
    Date d'inscription
    janvier 2010
    magnifique
    j'ai tout plein de buée dans les yeux

    merci du partage soniaidir

    je ne sais pas si cette vidéo est déjà dans la rubrique des vidéos de sensibilisation, mais personnellement je trouve qu'elle y aurait aussi sa place
    " Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  13. #13
    soniaidir
    Invité
    .
    Dernière modification par soniaidir ; 10/04/2015 à 01h10.

  14. #14
    Asticot Timide Avatar de loulouk
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    belgique
    Messages
    14 105
    Date d'inscription
    février 2010
    juste merci
    phacélie aime ça.

    Les animaux sont mes amis, et je ne mange pas mes amis !

  15. #15
    Flokie
    Invité
    A MON MAÎTRE...
    Ne me prends pas pour esclave,
    Car j'ai en moi le goût de la liberté.
    Ne cherche pas à deviner mes secrets,
    Car j'ai en moi le goût du mystère.
    Ne me contrains pas aux caresses,
    Car j'ai en moi le goût de la pudeur.
    Ne m'humilie pas
    Car j'ai en moi le goût de la fierté.
    Ne m'abandonne pas,
    Car j'ai en moi le goût de la fidélité.
    Sache m'aimer et je saurai t'aimer
    Car j'ai en moi le goût de l'amitié..
    phacélie and superdogs aiment ça.

 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien