Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 57
Arbre des j'aime30Aime

Nouveau, Asperger, Adoption husky , Pleins de questions

C'est une discussion Nouveau, Asperger, Adoption husky , Pleins de questions dans le forum Chiens, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    11
    Date d'inscription
    octobre 2018

    Nouveau, Asperger, Adoption husky , Pleins de questions

    Bonsoir, bonjour à toutes et à tous...


    Une petite présentation s'impose je pense.
    Je m'appelle Pierre, j'ai 23 ans et je suis étudiant en informatique. Atteint d'un asperger m'ayant handicapé (car réfuté, nié et ignoré à tord jusqu'à sa confirmation à l'âge de 21 ans...(je vous laisse imaginer l'enfance que j'ai vécu dans la totale incompréhension même si aujourd'hui je suis plutôt fier de mon parcours, que je vais ici vous épargner) j'ai toujours été solitaire de nature même si la sociabilisation de représente plus un problèmes pour moi (même si ça reste une épreuve).


    Je viens ici car je suis en quelques sorte en détresse... Et après avoir lu beaucoup de lignes ici (nottament l'article "à lire avant une Adoption") je me lance dans les questions..


    Comme vous avez pu vous en douter je suis sur le point d'adopter un husky, le ptit loup a 2 ans et sa maîtresse déprime (réellement) de ne pas pouvoir lui donner de l'attention (8h- 19h tous les jours, petite promenade en rentrant (juste dequoi faire pipi caca et retour maison)) et ça la rend malade de savoir son chien enfermé dans un appartement toute la journée (je pense qu'il le saccage mais ce n'est pas le genre de chose qu'elle me dirait pour éviter de me dissuader mais passons)


    J'ai toujours été très proche des animaux (j'ai eu 4 chats en comptant le miens, ceux de ma sœur et le main coon de mon frère) et ait participé à plusieurs éducations (le labrador de ma sœur aujourd'hui décédé depuis 3, le spitz japonais de mon ex compagne qui était une vraie taigne) mais n'en ai encore jamais eu personnellement (faute d'étude et de contexte psychologique / médical et familiale (joie.) très complexe).


    Aujourd'hui je souffre de ne pas pouvoir mettre de l'énergie dans un chien afin de créer une relation de complicité et je pense adopter ce husky sus-cité (âgé de 2 ans).


    J'ai conscience que cela représente énormément d'implication et de travail (moi même programmeur, je sais qu'un chien "se programme" et ne se limite jamais qu'à son passé, aussi dure et/ou longue soit la tâche.


    Il va falloir le sortir 2/3 fois par jour et cela ne représente aucunement un problème à mes yeux (j'étudie à Marseille, au campus de luminy (à 2 pas des calanques) et y habite dans une grande maison à 2 pas (vaufrege) avec jardin..


    Je suis également au courrant du caractère de ces chiens.. Mais je me pose quand même beaucoup de question et au vu des réponses fréquemment postées ici, je suis certain que certains d'entre vous peuvent m'apporter l'aide dont je nécessite afin que je créer au mieux un contexte parfait pour mon futur binôme..


    Tout d'abord, le premier jour, je ne sais pas comment faire comprendre au mieux à mon chien que je serais son dominant, son maître, mais son papa avant tout (ces positions contradictoires me rendent dubitatif quant aux comportements que je dois adopter)..


    Comment éviter qu'il aille sauter le muret sans arrêt pour aller chez le voisin ? (une clôture oui, mais ça ne serait pas possible dans l'immédiat ou même le cours terme car il y a plus de 300m de longueur sur le dit muret ce qui représente un investissement assez conséquent en argent et en temps/travail surtout)


    (Mon emploi du temps est tantôt "normal" (8h/16h) tantôt light (15j à la maison pour les projets) ce qui veut dire que je peux mettre beaucoup d'énergie dans son élevage et son apprentissage de départ, pour qu'il s'habitue etc...)


    Quels sont les moyens à adopter pour éviter les comportements que je veux voir disparaître (exemple : grognements des chats/n'écoute pas si je le dis de se calmer, veut partir loins / cours derrière les chats sans avoir l'air de vouloir jouer)?


    Je sais également que si le chien a tendance à fuir, c'est qu'il veut explorer. Le fait de lui faire faire beaucoup beaucoup de marche dans les forêts/ calanques / villes etc (qu'il s'habitue à voir de toutes les situations) va lui retirer cette envie de se barrer à la première occasion, et qu'idealement il associera que quand Maître est de retour, réveillé ou en train de faire une pause , c'est signe de "nouveaux endroits à découvrir" et donc aucun besoin de le faire de façon spontanée et qu'il associera la découverte à moi (je précise que le lieu géographique est tellement grand qu'il en découvrira tous les jours pendant les premiers mois).. Mais est-ce faisable réellement ?


    Je me pose aussi beaucoup la question du "dedans/dehors"? Si ça niche est dehors, je crains de devoir l'attacher un moment au début (ce fameux mur qui lui donne accès à la nature si il a un minimum de détente dans les papates) mais est ce que ça l'empêcherait d'établir son lieu de dodo à l'intérieur ? Dans le hall d'entrée par exemple, ce qui ne dérangerait pas..


    Comment en faire un chien non impulsif respectueux tout simplement ? ... Un chien heureux qui ne devient pas foufou quand je ne suis pas là (mon père étant vieux je doute qu'il supporte le fait de devoir s'en occupé ou passer derrière lui (moi ça ne me pose pas problème, même si la situation sera bien mieux que sa situation actuelle à l'heure où je vous parle) soyons réaliste, je ne serais pas là h24 malgré mes horaires assez permissives, mais je doute que tous détenteur d'husky (husky heureux j'entend) soient dans une sorte de "contrat à temps plein" avec leurs chiens..


    Je suis certain de pouvoir lui donner ce dont il a besoin, mais je doute sévèrement que ça soit aussi facile qu'il me le rende au travers d'un comportement rationnel (rapidement) (pas sauter des qu'un mur de trouve devant lui) , obéissant (pas courir derrière le premier chat quil croise quitte à s'en retrouver 5km plus loins) et respectueux (un chien quoi, comme on les aimes qui ne grognera ni mon frère ni mon père (et à terme, les chats) , qui écoutera quand on lui dira de s'asseoir, tout simplement...


    J'ai trop peur du comportement imprévisible de ce chien car je suis (enfin) amené à réaliser mon rêve que j'ai depuis que je suis gamin de posséder mon propre chien.. Mais maintenant que j'y suis confronté j'ai comme l'impression (paranoïaque) que je n'arriverai pas à le contenir ou qu'il me fera vivre un véritable enfer (alors que ça n'a pas commencé) j'appréhende et j'ai peur car je manque d'expérience dans le "demerde toi seul avec ton chien " meme si je m'en sens totalement capable. Aussi si vous avez des conseil.. Pour ce husky de 2 ans en appartement tellement malheureux aujourd'hui... Je lirais attentivement vos mots !


    Merci de m'avoir lu jusqu'ici ! Dans l'attente de vos réponse, je vous remercie déjà énormément pour ça !


    Cordialement, Pierre

    PS : désolé aux modérateurs si je me suis trompé de topic j'avoue ne pas avoir trouvé de post similaires pour savoir où me placer mais je pense que c'est ici ! Ce n'est pas dans mon intention de créer du doublon ou de causer du désordre

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Lézard à Ressorts Avatar de Poska
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    55
    Âge
    33
    Messages
    8 304
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Bonjour,
    mon conseil sera très simple: avant d'accueillir ce chien, mettez vous en recherche d'un bon éducateur canin ou comportementaliste (fuyez sans hésiter ceux qui commencent à vous parler de "dominant" ou de "chef de meute") qui pourra vous rassurer, vous aider et vous conseiller dès l'arrivée du chien et répondre à toutes vos questions au fur et à mesure, avec des conseils adaptés à ce chien en particulier

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur et d'amour dans cette aventure
    Poupoune 73 and Jade01 aiment ça.

  3. #3
    Caribou Nordique Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    37
    Messages
    12 189
    Date d'inscription
    avril 2007
    Voici une carte qui regroupe les éducateurs canins en positif. L'éducatrice que j'ai pour mes chiennes propose une première séance avant l'accueil du chien pour parler de toutes les questions que vous vous poser. COmment installer le chien, que prévoir, etc etc. https://www.google.com/maps/d/viewer...1499999963&z=4
    Il est normal de se poser plein de questions et c'est même plutot très sain !

    Dans ce que vous dites le seul point qui me semble un peu 'compliqué' c'est la cloture. Le husky a tendance à fuguer donc pour moi il ne faut jamais le laisser seul dans le jardin tant que la cloture n'est pas faite ! Et au départ le sortir en longe pour pouvoir gérer ses éventuelles tentatives de fugues. Il existe des longes jaunes en biothane qui sont extra (elles n'abiment pas les mains, se nettoient facilement et ne se gorgent pas d'eau ou de boue quand il pleut).

    Et n'hésitez pas à venir ici si vous avez d'autres questions. Vous pouvez aussi aller voir la cynothèque sur facebook ou vous aurez plein d'articles très intéressants.
    Poupoune 73 aime ça.
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

  4. #4
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    11
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Bonjour,

    Tout d'abord merci pour vos réponses et vos suggestions
    J'ai prit contact avec une comportementaliste qui va avoir un rôle de chaperon pour mes premiers pas

    Mais ici ce sont des conseils plus généraux et personnels que je souhaitait recueillir

    Pour ce qui est de la clôture j'ai pensé pouvoir lui faire comprendre moi même, mais en dernier recours si besoin, je peux dissimuler une clôture anti fugue qui lui fera comprendre que ce muret n'est pas signe de liberté et d'exploration mais de danger (c'est réellement le cas, un des voisins à assassiné le chat de mon frère avec de la mort au rat)..

    Pour revenir à la xomoortementaliste, je pense qu'une fois le chien en ma possession, ses conseils seront plus adéquat, car j'aurai de réels cas pratiques à résoudre à lui proposer (dans l'idéal je n'espère pas avoir recours à elle si toutou se montre coopératif) et ainsi, avoir de réelles questions

    Pour l'instant je ne suis qu'encore dans la théorie et le multiple questionnage qui me taraude.. D'où ce post un peu...generaliste

    Aussi, si d'autres témoignages sont à venir, ils seront là bienvenue, et pour ce qui est des comportementaliste, merci infiniment pour les adresses ! J' en ai trouvé une a 2 pas de chez moi que je n'avais pas trouvé,

    J'espère a bientôt,

    Cordialement,

  5. #5
    Rottweiler Avatar de pim-pam-poum
    Fonction
    Inactif
    Messages
    546
    Date d'inscription
    juin 2013
    Bonjour Pierre,

    La question que je me pose en te lisant et pour connaître assez bien le TSA sur le plan pro, c'est comment tu gères les imprévus ? est-ce qu'ils génèrent une anxiété importante ou est-ce que tu gères ?

    Je n'ai jamais eu de Husky et ceux que je connais sont très proches de l'humain mais aussi un poil "autonomes". Ils ont du rappel mais ça a souvent pris du temps et puis il ne faut pas qu'il y ait quelque chose de plus important pour eux que de revenir sinon tu vas attendre un moment ... ce ne sont pas des chiens qui obéissent "au doigt et à l'oeil". Enfin, ceux que je connais en tout cas ...
    J'ai pour ma part, un x samoyède qui me dit clairement "tu m'emmerdes" quand je lui demande qqchose dont il ne voit pas l'intérêt, soit il me tourne le dos, soit il se barre, genre "j'ai pas du tout entendu". Il me semble qu'un Husky peut tout à fait réagir comme ça aussi.

    Est-ce que tu es prêt à devoir travailler peut-être longtemps avec lui avant d'obtenir les résultats souhaités ?
    Te faire aider comme suggéré me semble essentiel effectivement.

    Je te souhaite que ça marche en tout cas !

  6. #6
    Crabe Danseur Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 705
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Je suis certain de pouvoir lui donner ce dont il a besoin, mais je doute sévèrement que ça soit aussi facile qu'il me le rende au travers d'un comportement rationnel (rapidement)
    Je n'ajouterai rien aux excellents conseils donnés par mes camarades, mais je voulais juste rebondir sur cette petite phrase, qui me semble en dire long...
    En fait (et encore une fois, les conseils donnés sont à suivre), je pense aussi que tu pourrais, et c'est une très bonne occasion pour le faire, aussi envisager de travailler sur toi (j'ai parfaitement conscience que tu fais ce que tu peux aussi, mais je ne doute pas un instant, vu la teneur de ton message, que tu en es parfaitement capable) et voir dans ce chien, aussi, un professeur de vie...

    Je veux dire, tu dis que tu crains que le chien ne te "rende pas" le soin que tu vas lui apporter... mais un chien, ou aucun autre animal d'ailleurs, n'est pas là pour te "rendre" quoique se soit... Au contraire, aimer un animal, c'est apprendre à donner sans compter, et à le faire sans, peut-être, espoir de retour. Parce que si nous, nous nous sommes engagés vis à vis d'eux, eux ne se sont pas engagés vis à vis de nous...
    Quand j'ai adopté ma première minette, j'ai mis un an à seulement la toucher... Elle était très craintive, pour la mettre dans une simple caisse de transport, je devais lui mettre des calmants dans de la nourriture... Certains personnes de mon entourage ne comprenaient même pas que je la garde, c'est à peine si on ne m'a pas dit "ça sert à rien d'avoir un chat qu'on ne peut même pas caresser". Mais moi, non seulement je m'étais attachée à elle, et en plus je considérai que si je l'avais sortie du refuge, ce n'était pas pour l'y remettre, je m'étais engagée vis à vis d'elle.
    Et chaque petit minuscule progrès a été un grand pas, et une grande joie... la première fois où elle a accepté une caresse, un câlin, de s'asseoir à côté de moi sur le canapé etc... ça a été un grand moment. Je ne doute pas un instant qu'elle m'a aimée et fait confiance... à sa façon.
    Elle était tout ce que je ne voulais pas, au départ : moi je voulais un chat câlin, qui dormirait avec moi sur le lit tout ça... mais au final, je ne regrette rien du tout : elle m'a appris beaucoup, elle était géniale comme elle était, et maintenant qu'elle n'est plus de ce monde, elle conservera toujours une place à part dans ma mémoire.

    Tout ça pour dire qu'il y a de très fortes chances pour que rien ne se passe comme tu l'as prévu... mais que c'est justement pour ça que ça sera "bien", que tu apprendras le plus de choses et que tu pourras apprendre et évoluer avec ton chien. Si tu sais l'aimer et lâcher prise sur le résultat, accepter qu'il soit juste ce qu'il est, c'est à dire un chien, qui n'a pas forcément des réactions "rationnelles" mais des réactions de chien qu'il t'appartient d'apprendre à lire en essayant de "penser comme un chien", il n'y a aucune raison que tu n'arrives pas à nouer une relation forte avec ce chien... prends ton temps, ne lui en demande pas trop et ne prends pas la tête, l'important c'est juste que tout le monde soit en sécurité, le reste c'est pas si grave et ça vient petit à petit. Et tu verras, ça va rouler...
    inari, Naloune, superdogs et 1 autres aiment ça.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  7. #7
    Eclaireur du coin Avatar de sylviana
    Localisation
    oise
    Âge
    43
    Messages
    5 068
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Ce chien, vous l'avez déjà rencontré? quel est son caractère?
    Le muret me pose aussi souci; c'est pas inhérent au husky, beaucoup de chiens seraient tentés d'aller voir ailleurs dans de telles conditions, même s'ils sont promenés tous les jours.
    Je plussoie pour l'éducateur en positif; il vous expliquera que la domination inter espèces n'existe pas et vous aidera à établir une relation harmonieuse avec votre animal.
    Pour les balades, ce sera plus 3 ou 4 que 2 ou 3. Et attention aux chiens qu'on laisse dans les jardins: ils ont tendance à aboyer et à provoquer des soucis avec le voisinage… Surtout quand en plus ils sont à l'attache.
    Enfin, le husky n'est pas la race la plus obéissante au monde, même s'il faut éviter les généralités. Il ne faut pas vous attendre à un chien tout le temps à l'écoute.

  8. #8
    PC Addict Avatar de Liolia
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Charente-Maritim
    Messages
    4 799
    Date d'inscription
    février 2016
    Je suis OK avec ce qui a été dit, mais il me semble que l'histoire des chats n'est pas a prendre à la légère. Il y a des chiens qui les verront toujours comme des proies, alors si tu as des chats chez toi, essaye d'en savoir plus face aux réactions face aux chats, car il y a l'instinct de poursuite inoffensif, mais parfois ça n'est pas juste ça.

  9. #9
    Crabe Danseur Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    9 705
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Il faut voir comment ce comportement est "ancré", effectivement, il y a des chiens qui voient les chats comme des proies, mais il y a aussi des chiens qui poursuivent les chats par jeu... et qui peuvent parfaitement apprendre à cohabiter avec les chats (le chien de mes parents, au départ, il coursait les chats... et maintenant, il s'en méfie, les chats lui font la misère... ).

    Et le mieux pour faire la part des choses, c'est effectivement de voir avec un comportementaliste qui saura "décrypter" l'attitude du chien, surtout si tu n'es pas sûr à 100% du chien, et que tu as toi-même des chats.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  10. #10
    Rottweiler Avatar de I-chan
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    517
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Citation Envoyé par Dinger Voir le message
    Je suis certain de pouvoir lui donner ce dont il a besoin, mais je doute sévèrement que ça soit aussi facile qu'il me le rende au travers d'un comportement rationnel (rapidement)
    Citation Envoyé par Delphane Voir le message
    Je n'ajouterai rien aux excellents conseils donnés par mes camarades, mais je voulais juste rebondir sur cette petite phrase, qui me semble en dire long...
    Oups, moi aussi.


    Bonjour Dinger,

    Je voulais juste rajouter un truc : les animaux sont toujours rationnels (et les humains aussi, qui sont des animaux), avec bien sûr la rationalité inhérente à chaque espèce et la part d'individualité de chacun. Si la réponse ne te paraît pas rationnelle, c'est qu'il y a un malentendu dans la communication de la demande (et comme c'est toi l'humain, c'est à toi de le gérer).

    Aussi je me permettrai un conseil : si tu espères beaucoup de cette relation et que tu te projettes dedans (que tu l'imagines, que tu la souhaites comme ceci ou comme cela - et ça semble le cas), assure-toi de prendre un animal dont le caractère correspond à tes besoins et à ton style de vie plutôt que d'espérer le changer. Si ce chien est indépendant, tu n'en feras pas un compagnon attentif et désireux de te plaire ; à l'inverse, on ne rend pas indépendant un animal hypersociable (sauf à négliger sa souffrance).

    Si tout se passe bien, c'est une longue vie commune qui vous attend, et c'est tellement mieux quand les différents membres de la relation s'y trouvent bien tout naturellement, sans sacrifices pour personne.

    Ah oui, et pour finir... Comme ça t'a été conseillé, oublie complètement la question de la dominance. Si tu attaches de l'importance à la relation avec ton chien, renseigne-toi sur les spécificités de son mode de cognition. Avec beaucoup de douceur, d'écoute et de cohérence, il est possible de créer un dialogue ultra enrichissant et parfois même bluffant.
    Dernière modification par I-chan ; 16/10/2018 à 17h23.
    superdogs aime ça.

  11. #11
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    11
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Merci, encore et à nouveau pour vos réponses...

    Je comptais répondre individuellement à vos réponses mais au vu des aspects soulevés et de votre nombre, je vais devoir grouper cela, en espérant que vous vous y retrouverai quant à qui a évoqué quoi.. C'est donc pèle mêle et sortie du cœur sans relecture mais j'espère vous montrer la nature sincère de ma démarche avec ça..

    Tout d'abord, mon TSA a été diagnostiqué (confirmé) très tard.. J'ai vécu énormément d'événements traumatisants (j'entend, qu'ils l'auraient été pour n'importe qui de normalement constitué, en dehors de tout contexte du spectre) que ça soit dans mon mauvais choix d'orientation à mes 15 ans en restauration (qui a failli me coûter la vie, littéralement) ou que ça soit dans ma famille et la perte de 2 frères et sœurs...
    Malgré ça, j'ai toujours su gérer mes problèmes même si j'ai toujours eu tendance à croire que je ne m'en sortirai jamais (mais je pense que ça, c'est pareil pour tout le monde là encore)
    Pour le plan pro, en restauration ça ne m'a jamais vraiment aidé, ça m'a même plutôt enfoncé ..
    Aujourd'hui en informatique, je peux dire que c'est tout l'inverse.. Ceci associé à un pragmatisme assez prononcé, cela ne peut qu'être bien pour l'étude poussée d'algorithmes, la prise de recule mathématique, ou des demandes spécifiques des clients /employeurs /profs (je sais m'adapter et je saurais toujours le faire, c'est ma plus grande qualité avec mon éclectisme doublé d'autodidacte (après tout j'ai toujours remarqué que l'approfondissement et la recherche personnelle m'apportaient plus de bons résultats que lorsque que je me sentais incompris ou ignoré (parfois à tord))) (et on ferme les balises :x)
    L'un dans l'autre, j'ai donc pu en tirer la conclusion que rien n'était jamais joué ou qu'aucune situation inconfortable n'était une fatalité, qu'il y avait toujours moyen de récupérer le bon santier.. Et je peux même dire que la restauration, qui a failli certes me coûter la vie, m'a apporté beaucoup d'expériences pour m'armer définitivement face à beaucoup de contextes de la vie : une magnifique leçon en soit.

    Pour ce qui est de "me le rendre", my bad, je me suis mal exprimé, et je le constate par 2 des réponses à ce sujet.

    Soyons clair : je ne cherche pas une peluche, si j'avais voulu parler de "me le rendre" dans le sens "positivité directe, câlin, obéissance, soumission" je m'en serais tenu à mes chats, véritables peluches vivantes.
    Or, je parle bel et bien (on va exagérer pour que cette fois l'idée que j'essaye de faire palper passe bien) de :
    "si je m'investis 1000h pour toi, mon chien, j'espère qu'après ces 1000h, j'aurai eu l'impression d'avoir avancé un minimum dans ton éducation et que j'aurais obtenu ta confiance et ton bonheur" car qu'on s'entende, à l'heure actuelle le chien déprime tellement que sa maîtresse ne soit jamais la, qu'il n'en a même plus la force (chien nordique ou pas) de saccager son appartement... Je ne parlais pas de "allez, j'minvestis, fait pareil" mais vraiment du côté "je vais m'investir à fond pour lui, j'espère qu'il en tirera vraiment quelques choses et qu'il ne sera pas amorphe /déprimé à vie à cause de ses 2 premières années en appartement"...

    Pour être encore plus clair sur ce point :
    Je suis en âge d'avoir un enfant.. Mais les choses ont été faites ainsi (cf : les choses ne se passent jamais comme prévue ) effectivement, je suis le premier à être d'accord.. Et des enfants, je n'en aurai finalement pas avant un moment (la encore, je vous passe l'histoire)
    Or c'est de ce chien dont j'ai besoin, je le vois comme un gosse, il ne saura pas toujours pourquoi je prendrai certaines décisions, il sera tantot victime de mes choix (ne pas le lâcher alors qu'il en sera peut être capable à ce moment précis) , mais c'est comme ça, je le ferais pour son bien, qu'il s'en retrouve déçu ou pas (par exemple, l'empêcher de croquer un lapin ou un chat) les choses ne se passent jamais comme prévu, c'est bien vrai et j'en suis conscient et c'est même ce que je recherche. Je préfère avoir la tête prise par "Rhan il a encore fait sa manie de défoncer les plantes il faut que j'trouve une solution sinon mon père va me gueuler dessus car ça fait 3 fois" plutôt que d'être confronter à ces pensées qui m'empêchent de dormir la nuit constamment ou de faire confiance à des gens en terme de sentiment

    Je le redis : je cherche un duo de loup solitaire, et non une peluche, j'ai déjà des chats pour venir me ronronner sur le torse en me pétrissant avec leurs patounes pour ça..

    En parlant de chat... Ça me pose également soucis.. Mais comme j'ai pu le lire, chez vous, ici même, ou ailleurs.. La encore je reprend la phrase (d'ici même) :
    Rien ne se passe jamais comme prévu (oui je l'aime) .. Il pourra faire partie de ceux qui ont un problème de blocage avec les chats (et la, je suis prêt à travailler comme un forcené si c'est le cas, j'étais un énorme joueur de jeux vidéo, toujours à chercher le top ladder monde, c'est pas un objectif "cohabitation" qui me démotivera) comme il pourra faire partie de ces husky qu'on voit en photo/vidéo en train de faire un gros câlin aux chats (wtf, si ça m'arrive je vous promet que je ressors ce post et que je vous post des photos) .
    J'ai, comme la plupart d'entre vous, malgré mon jeune âge, déjà vu de toutes les situations.. Et si le travail est le seul moyen d'obtenir une cohabitation(et j'espère que c'est le cas) (dans l'optique ou les choses ne seront -vraiment- pas facile, oui je suis prêt à travailler, je ne demande que ça..

    Pour ce qui est de la dominance.. J'ai ma définition et ma conception de la dominance .. Par exemple je n'y vois en rien un parralele d'espèce (en tout cas je n'évoque pas ça car c'est absurde de comparer l'incomparable effectivement). En revanche, je parle surtout de montrer qu'il peut me faire entière confiance, par tous les moyens et que ducoup, la complicité s'installe.. J'ai toujours eu tendance à placer les animaux au dessus des êtres humains, alors c'est même l'inverse qui risque de se produire si on voit ça comme un rapport de "domination" (je ne serais pas sa ptite chose non plus, mais il aura une énorme place sentimentale pour moi)
    Je vous ai déjà parlé de la notion de "gosse" ? Haha

    Il n'en fait qu'à sa tête ? Parfait, je fais de même et sans ça je serais sûrement mort à l'heure actuelle, si j'avais écouté ceux qui me disaient que je ne pourrais jamais rien faire en informatique.. Aujourd'hui je suis tellement épanoui dans ma passion que j'en ri.. Il me correspond donc bien en terme de caractère

    A part ça je ne l'ai vu qu'une fois et il avait l'air.. "normal".. Mais ça n'est pas représentatif, quand je connais sa situation malheureuse, ça n'est pas représentatif..

    Pour en revenir aux point des chats ou du caractère inhérent.. (têtu, explorateur).. On nage dedans.. JE nage dedans (et c'est pour ça que je suis ici) je n'ai pas trop d'idée (pas d'expérience serait le mieux) même si j'ai déjà vu ci ou ça , cette fameuse phrase refait surface :
    Rien ne se passe jamais comme prévu (tain, il devient lourd) c'est pour ça que je balise.. C'est pour ça que j'espère que le comportementaliste saura quoi faire mais alors..

    ... Mais alors.. Tout ce que vous m'avez dit, concernant le caractère profond immuable d'un tel chien etc... Pourra-t-elle (la comportementaliste) réellement y changer quelques choses si sa nature est si immuable que ça ? Si des la première seconde il voudra manger les chats.. Ça sera une situation dont je ne pourrai jamais me défaire ? Pourquoi quelqu'un qui déchiffre les animaux saurait changer le code source du chien et pas moi ? Pas un autre ? Est-ce possible réellement ?

    J'ai beaucoup d' espoir concernant l'éducation par renforcement positif.. Mais d'après ce que je lis, ça ne semble pas être un remède miracle quant aux chiens qui veulent manger les chats de leurs maître ou fuir ? Ou alors je remet en cause le concept du "maitre" et du chien, si il passe outre cela..
    Je ne sais rien, j'ai la plus grande motivation, la curiosité (la théorie, la lecture d'articles), le plus grand enthousiasme, la volonté.. Mais je ne sais rien.. Je veux, avant tout, qu'il se sente le mieux sans qu'il se sente le maître (ça engendre de mauvaises choses pour un duo censé être complice si ça devient le cas) car je suis persuadé que si il se sent bien, il n'aura ni envie de fuguer, ni envie de manger les chats de la maison ( qu'il court après les sauvages, si ça lui fait plaisir, mais pas les miens quoi)..

    J'espère avoir répondu à la majorité de ce qui a été soulevé et j'espère surtout que ce fil continuera de s'alimenter car je trouve ça très productif et ça me rassure,

    Je vous remercie encore pour toute vos réponses et à très bientôt j'espère


    Gros PS : Je suis quelqu'un de très émotionnel, et l'idée que je me fais du maître n'est en rien axé sur la domination, c'est une chose intrinsèque pour moi, (mon frère ne me domine pas et pourtant je le respecte au plus haut point, et je pense qu'on peut parler de dominance même si le fait de le dire, de le souligner, m'herisse les poils et me donnent envie de nier.. C'est le cas, il me domine bien indirectement )
    Je reste majoritairement doux (j'ai pleuré après avoir dégager une mouche qui me tournait autour dans la douche et l'avoir vu se noyer... Ou après avoir écrasé un gros escargot mal placé, depuis je ne fais plus de mal à une mouche et je regarde où je met les pieds à chaque pas même si j'habite la campagne) , compréhensif et impliqué, même si je suis parfois borné et que je ressens quelques fois le besoin de montrer ma force lorsque l'on me traite comme un faible à tort (j'ai fais partir 1 ou 2 prof en larme après les avoir confronté à leur bassesses et leurs acharnements traduisant un rejet de frustration personnel sur autrui ) ... Un peu comme un husky

    Je serais ravi de pouvoir poursuivre cette discussion, car je suis toujours très anxieux et dans l'appréhension

    Bisous à vos n'animaux, et merci à vous ! Continuez ! Et à très bientôt j'espère

    Et n'oubliez pas, si les parenthèses sont trop longues ! Ne les lisez pas et les phrases seront plus claires ! Désolé du pavé d'ailleurs...
    Dernière modification par Dinger ; 17/10/2018 à 01h07.

  12. #12
    Rottweiler Avatar de pim-pam-poum
    Fonction
    Inactif
    Messages
    546
    Date d'inscription
    juin 2013
    A te lire, je ne doute pas du tout de ton pragmatisme concernant l'informatique ou les mathématiques. C'est assez rassurant au final toutes ces lignes de codes qui donneront, si elles sont bien menées, le résultat escompté.

    Mais là on parle d'un être vivant, qui peut faire foirer toutes les prévisions parce qu'il a son caractère propre, ses goûts, ses besoins, ses envies ou non envies, et qu'il faut sans cesse s'adapter pour le bien être de chacun, le sien et le tien, l'un comptant autant que l'autre.


    Citation Envoyé par Dinger Voir le message

    En parlant de chat... Ça me pose également soucis.. Mais comme j'ai pu le lire, chez vous, ici même, ou ailleurs.. La encore je reprend la phrase (d'ici même) :
    Comme il pourra faire partie de ces husky qu'on voit en photo/vidéo en train de faire un gros câlin aux chats (wtf, si ça m'arrive je vous promet que je ressors ce post et que je vous post des photos) .
    J'ai, comme la plupart d'entre vous, malgré mon jeune âge, déjà vu de toutes les situations.. Et si le travail est le seul moyen d'obtenir une cohabitation(et j'espère que c'est le cas) (dans l'optique ou les choses ne seront -vraiment- pas facile, oui je suis prêt à travailler, je ne demande que ça..

    Pour en revenir aux point des chats ou du caractère inhérent.. (têtu, explorateur).. On nage dedans.. JE nage dedans (et c'est pour ça que je suis ici) je n'ai pas trop d'idée (pas d'expérience serait le mieux) même si j'ai déjà vu ci ou ça , cette fameuse phrase refait surface :

    ... Mais alors.. Tout ce que vous m'avez dit, concernant le caractère profond immuable d'un tel chien etc... Pourra-t-elle (la comportementaliste) réellement y changer quelques choses si sa nature est si immuable que ça ? Si des la première seconde il voudra manger les chats.. Ça sera une situation dont je ne pourrai jamais me défaire ? Pourquoi quelqu'un qui déchiffre les animaux saurait changer le code source du chien et pas moi ? Pas un autre ? Est-ce possible réellement ?

    J'ai beaucoup d' espoir concernant l'éducation par renforcement positif.. Mais d'après ce que je lis, ça ne semble pas être un remède miracle quant aux chiens qui veulent manger les chats de leurs maître ou fuir ? Ou alors je remet en cause le concept du "maitre" et du chien, si il passe outre cela..
    Il n'y a pas de remède miracle contre un instinct de prédation et/ou de mise à mort non. En le voyant en présence des chats de la maison, en fonction de ses réactions, elle devrait pouvoir de te dire si ça va aller ou non.
    Dans le premier cas, tout va bien, dans le second il faudra prévoir de les isoler chacun de leur côté.
    Il faut bien comprendre qu'il ne s'agit pas d'un problème d'éducation, le chien peut être un redoutable prédateur, certains ont cet instinct bien développé alors que d'autres ont perdu cet instinct.

    Dans l'idéal, ce serait bien de faire venir le chien chez toi (avec la comportementaliste) avant de prendre une décision si tu peux et si le chien n'est pas trop loin de chez toi ...

  13. #13
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    11
    Date d'inscription
    octobre 2018
    Bonjour,
    (mon métier n'a rien de prévisible, ce que vous dites est valable pour l'apprentissage élémentaire (développement, obtenir un résultat attendu) actuellement je suis dans la statistique, le décisionnel et les intelligences artificielles ... Ceci prend en compte des notions inferentielles, des variables et comportement aléatoires / imprévisible)

    Dans le "second" cas j'ai peur, cette fois que ce soient mes chats qui restent isoler (dans le sens où ils ne reviennent pas, se sentent chasser de "chez eux" etc) .. Ces petites taignes passent la majorité de leurs temps dans la nature, dans le jardin, chez les autres... Et ils ne sont pas (ils ne l'ont jamais été sauf pour les cas des chats d'appartements) maîtrisable.. Je ne comprend donc pas comment je pourrai les isoler pour éviter qu'ils ne s'approchent ou à l'inverse, faire en sorte qu'ils évitent de partir définitivement...

    Je suis dans impossibilité de faire en sorte de rencontrer le chien et la comportementaliste le même jour chez moi.. Il faudra a la limite que j'ai déjà le chien chez moi..

    Mais alors je resouleve une question qui n'a pas eu de réponse (sûrement du a la quantité de mots que j'utilise :x)

    Si je suis dans l'obligation de faire crécher mon chien dehors quelques jours, pour la situation "bouleversée du début" sera-t-il possible par la suite de lui faire comprendre qu'il peut rentrer dormir dedans ou il aura assigné dehors comme son unique endroit de droit ?

  14. #14
    Rottweiler Avatar de pim-pam-poum
    Fonction
    Inactif
    Messages
    546
    Date d'inscription
    juin 2013
    Par isoler, j'entends laisser une partie de la maison aux chats et l'autre au chien, dans la mesure du possible et pour éviter la possibilité d'une confrontation directe.

    C'est à dire qu'il vivrait directement dehors alors qu'il sortirait d'un appt ? avec un accès aux chats du coup ?

  15. #15
    Modérateur Avatar de Kyt's
    Fonction
    Bénévole
    Messages
    12 887
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Bonjour,
    Je n’ai pas vu la réponse à ce sujet : as-tu déjà rencontré le chien ? Et si oui, comment est votre entente ?

    Sortir un chien de la solitude de son appart pour lui proposer une autre solitude au jardin (et éventuellement à l’attache de surcroît) n’est pas souhaitable pour personne (chien et humain). Un chien ne peut être mis à disposition quand on le peut/le souhaite puis rangé au placard si besoin/souci.
    Je vois bien que tu es motivé et que tu n’es pas mal intentionné, hein.

    Peut-être est-il préférable de chercher un autre foyer à ce husky et pour toi, de chercher un chien « plus facile » (dont on connaît les affinités également) et donc plus adapté pour un novice ?
    Dernière modification par Kyt's ; 17/10/2018 à 14h18.
    Sydolice aime ça.
    http://www.rescue-forum.com/sos-appels-divers-55/200-chiens-50-chats-dans-un-refuge-cours-destruction-russie-help-171365/

 

 
Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien