Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 29
Arbre des j'aime9Aime

trouver une nouvelle famille pour ma chienne, cela changerait-il quelque chose ?

C'est une discussion trouver une nouvelle famille pour ma chienne, cela changerait-il quelque chose ? dans le forum Chiens, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua Avatar de kawagoogoo
    Fonction
    Bénévole
    Messages
    10
    Date d'inscription
    juin 2021

    trouver une nouvelle famille pour ma chienne, cela changerait-il quelque chose ?

    Bonjour à tous de bon matin, j'avais posté il y a un petit moment déjà pour avoir des conseils sur ma louloute roumaine qui a/avait de l'agressivité congénère et humains par peur/protection de ressource/dominance, selon les situations.

    Je reviens vers vous car je ne suis vraiment pas bien... j'avais vu une seconde comportementaliste en début d'année (7 séances au total), suite à ça il y a avait eu quelques progrès avec les chiens, et on pouvait même faire des promenades en ville, tant que les gens ne venaient pas au contact, tout etait cool.
    Avec le début de l'été (et davantage d'enfants dehors), j'ai du adapter les heures de sortie, très tôt le matin et tard le soir, ce qui fait que forcément niveau stimulis on est loin de la Place Concorde. Et en plus de ça, qui dit été dit enfants dehors, centres aérés ouverts, qui sont légions dans mon quartier puisque j'habite en ville.
    Donc là, ça fait trois quatre semaines, elle bloque au milieu des escaliers pour sortir quand il y a du monde dehors (plus facile aux horaires "calmes"), est dans la tension permanente, se retourne tout le temps, recommence à grogner quand des inconnus s'approchent ou souhaitent aller au contact. La goutte d'eau c'est ce matin, je me suis levée à 5h pour qu'on fasse une promenade au calme et au frais, tout se passe bien, et là d'un coup elle hurle sur un mec qui passe en courant mais à 25 mètres, puis essaie de bouffer un chien qui venait au contact mais sans aucune agressivité (et avec qui même si peu croisé il n'y avait jamais eu de soucis).

    Je m'excuse parce que j'ai vraiment la sensation de me plaindre pour peu, et de ne pas être assez "forte". J'écris aussi ce post parce que je me pose des questions sur l'impact (puisque c'est lié aussi) que mes émotions peuvent avoir sur ma chienne, je me dis que c'est entièrement ma faute si elle est tellement tendue, que je déteins sur elle. Je suis très sensible et anxieuse de base (un TDAH + trouble de l'anxiété généralisée ça fait un petit cocktail sympa pour les terrasses). Il y a des moments où je ne suis pas forcément bien, mais je fais toujours de mon mieux, elle a ses sorties, voit des copains chiens. Je ne peux pas monter en randonnée aventuresque tous les jours, mais on essaye d'aller à la campagne de temps en temps.
    Donc je fais de mon mieux, mais j'ai l'impression d'avoir merdé quelque part, que si je vois encore 5/10 autres comportementalistes je serai toujours moi, à gérer mes émotions au mieux mais pas assez pour que ma chienne soit stable. Je me dis que si j'ai un nouveau coup au moral, à chaque fois ça l'impactera forcément (mais peutêtre que je surestime et culpabilise trop).

    Je me dis, et j'en pleure rien que d'y penser, qu'une personne plus "posée" et moins prise de tête que moi serait mieux pour ma chienne, mais ça me crève le coeur. Je me dis qu'un environnement plus calme, avec un jardin, moins de bruits serait mieux pour elle, mais qui la voudrait ? Il y a tellement de chiens à l'adoption, plus "stables", sachant qu'elle il lui faut du temps avant d'accorder sa confiance et que clairement elle a des problèmes comportementaux. Les gens sont lourds aussi, je pousse un coup de gueule au passage, il y a des propriétaires qui ont toujours eu des petits chiens (moins de 8kg) venant de lignées cleans, pas de refuges, et qui se permettent de juger quand ils apprennent que ma chienne est avec moi depuis 1,5 ans,et ne comprennent pas ses réactions alors qu'il y a deux mois ou presque elle était beaucoup plus calme.
    Je me suis dit que là les grandes vacances débutent, j'ai deux mois de congé, on va se faire un planning béton de sorties en alternances avec du boulot en école du chien, bosser un peu avec la muselière, mais je ne pourrai pas faire plus.
    Je suis tiraillée entre l'amour que j'ai pour ce chien, et me voir tirer 10 ans à devoir galérer en promenade et profiter juste le week-end quand on pourra aller dans des endroits déserts en pleine nature. Je ne peux pas déménager à la campagne à cause du travail, et je ne sais d'ailleurs pas si j'en aurais envie, même si forcément ce sont des choses auxquelles je pense, puisqu'un environnement moins stressant la ferait redescendre et la rendrait surement mieux disposée à assimiler de nouvelles situations.

    Et trois remarques annexes

    Je vois beaucoup de témoignages tourner sur les chiens de Roumanie, je connais des gens qui ont adopté, et je ne peux que me dire que la génétique, la transmission du stress etc font que c'est forcément aussi la surprise quand on rencontre notre futur chien pour la première fois, ce sont des chiens qui ont plus de risques d'êtres anxieux que d'autres.

    J'avais aussi une question par rapport à l'utilisation de la "canette" qui fait du bruit dans l'éducation canine, dont vous avez forcément entendu parler. Ma comportementaliste a mis ça en place quand on a bossé sur l'agressivité congénère, et au final je me demande si, vu le profil de ma chienne, ça a vraiment apporté quelque chose. Je ne remets pas en cause les séances qu'on a fait en liberté avec d'autres chiens, mais je me pose quand même des questions.

    Enfin je me dis, pour voir beaucoup de témoignages aussi, que le mythe du "chien toujours perfectible" est juste mais à nuancer. C'est assez la mode, même sur des chaines comme Esprit Dog ou quoi, de vendre un truc où le maitre a foiré (ce qui est évidemment le cas), mais où ça marcherait en faisant certaines choses ou "trucs magiques" qui ne sont expliqués qu'à moitié. Il y a des chiens qui sont à gérer au mieux, et dont certaines choses classiques qu'on attendrait d'un "chien normal" ne sont pas accessibles, je trouve.

    Merci d'avoir lu mon pavé et passez un beau week-end

    Marie

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Caribou Nordique Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    12 107
    Date d'inscription
    juin 2005
    Bonjour,

    adopter un chien dont on ne sait rien quand on habite au centre ville, c'est une mauvaise idée. Ça ne va pas t'aider, mais si ça peut éviter d'autres galères, je prends le risque de me faire huer.

    Certaines personnes qui s'occupent d'adoption internationale (chiens ou enfants, d'ailleurs) sont de véritables ayatollahs, qui refusent toute critique, et qui rejettent forcément la faute sur l'adoptant.

    Je pense qu'il faut réserver l'adoption de chiens compliqués aux personnes qui savent y faire, et qui en ont la vocation.

    Ceux qui veulent juste un brave toutou feront mieux d'aller dans le refuge près de chez eux, où il y a aussi des chiens malheureux qui risquent l'euthanasie. Si ça se passe mal, ils auront un repli possible. Il y a surtout des toutous habitués à un mode de vie urbain, des chiens de mamie qui pourront être heureux en appartement.

    Il faut arrêter de faire adopter en centre ville des chiens qui ne supportent pas le mode de vie urbain. C'est de la maltraitance de leur imposer la vie en appartement et les sorties dans la foule. Autant les laisser dans leur refuge, où ils ne seront pas plus mal.

    Je me permets d'en parler, parce que justement, j'ai un chien qui ne supporte pas la ville, et qui a parfois de mauvaises réactions avec ses congénères. J'habite une toute petite ville, je peux aller tous les jours à pied dans les champs, bois et vignes, et surtout, j'ai un jardin pour le pipi urgent, où mon chien adore se faire rôtir au soleil. Je l'ai adopté il y a un an, d'une famille qui vivait au départ à la campagne, et qui s'est retrouvée en pleine ville. Ils ont eu la sagesse de voir le très profond malaise de leur chien, et au bout de plusieurs années de galère, ils lui ont cherché une nouvelle famille. Je peux témoigner de la renaissance de ce chien quand il a été sorti de son environnement stressant.

    Parfois je l'emmène quand je vais au marché ou à la poste. Je vois bien qu'il déteste ça.


    Pour ton cas personnel, à part emmener ton chien le plus possible à la campagne, et rester à distance des autres chiens pour éviter le baston, je ne vois pas.
    Zabou 95 aime ça.

  3. #3
    Caribou Nordique Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    12 107
    Date d'inscription
    juin 2005
    Donc là, ça fait trois quatre semaines, elle bloque au milieu des escaliers pour sortir quand il y a du monde dehors (plus facile aux horaires "calmes"), est dans la tension permanente, se retourne tout le temps, recommence à grogner quand des inconnus s'approchent ou souhaitent aller au contact. La goutte d'eau c'est ce matin, je me suis levée à 5h pour qu'on fasse une promenade au calme et au frais, tout se passe bien, et là d'un coup elle hurle sur un mec qui passe en courant mais à 25 mètres, puis essaie de bouffer un chien qui venait au contact mais sans aucune agressivité (et avec qui même si peu croisé il n'y avait jamais eu de soucis).
    En même temps, je ne vois rien de dramatique dans ce que tu écris. Un chien qui aboie sur un joggeur, ils peuvent tous le faire. Un chien qui va au baston sur un autre qui vient au contact aussi. Le mien le fait, ça ne me perturbe absolument pas. C'est un chien, quoi....

    Le chien idéal n'existe pas, l'enfant idéal non plus.

  4. #4
    Labrador Avatar de Myko78
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    78200
    Âge
    41
    Messages
    324
    Date d'inscription
    juin 2022
    Canette à cailloux et esprit dog ne marche pas sur les Roumains.

    - - - Mise à jour - - -

    Je répondrai mieux plus tard mais en résumé il faut travailler sur leurs émotions et non leurs réactions.

  5. #5
    Ourson Bricoleur Avatar de Houitie
    Fonction
    Association
    Association
    SPA
    Localisation
    Maine et Loire /
    Âge
    40
    Messages
    13 129
    Date d'inscription
    avril 2007
    Borneo je suis d accord avec toi !
    Je nuance juste un.point c est que pour moi les assos qui connaissent leurs chiens sont encore plus responsables que les adoptants.
    Ma soeur vient de s installer comme éducatrice (elle est éducatrice depuis 13 ans mais elle s installe a son compte) elle est effarée sur le nombre de chiens roumains ou espagnol placés dans des environnement qui ne leur convient pas du tout. Forcément ça amène à de gros soucis de comportement a cause de la tension permanente .
    Celui qui se sait coupable croit toujours qu'on parle de lui! (Denys Caton)

  6. #6
    Habitué Avatar de flomyspra
    Messages
    832
    Date d'inscription
    février 2009
    Les chiens de Roumanie n'ont, pour la plupart, pas eu l'habitude d'être en ville et beaucoup d'entre eux ont subi des maltraitances. Mais pour moi, ça n'a rien à voir avec la génétique. Si un chien roumain d'une petite mamie habitant à Bucarest se retrouve à l'adoption parce que la mamie est décédée, le chien n'aura pas de soucis en ville. Le problème c'est que quand on adopte sans connaître le chien et c'est le cas pour les chiens roumains ou espagnols, c'est loin d'être gagné qu'il ne soit pas réactif, pas peureux, et compatibles avec les chiens.

    Je trouve que tu mets un peu trop tes difficultés sur ta faute à toi. Perso, j'ai 2 roumains, ils sont tous les 2 un peu réactifs et je ne m'imagine pas en ville avec eux. Ce serait un calvaire. J'ai eu 3 autres roumains et ce n'aurait été facile pour aucun d'entre eux mais j'y serais arrivée sans problèmes avec Dolma et Marga. Pas avec les 3 autres. Je ne pense pas être stressée, en tout cas moins que mes amis qui ont des chiens d'élevage ou de refuge mais ayant des vécus moins compliqués que les miens car maintenant ça fait longtemps que j'en ai eu 2 ou 3 à la fois. Quand les chiens jouent ou se remettent à leur place, ils paniquent vite car ils en ont qu'un et ont moins l'habitude des interactions entre chiens. Mais même si je suis beaucoup moins facilement stressés qu'eux, ça reste compliqué parfois quand je suis avec eux, qu'il y a du monde et des chiens.

    Pour ce qui est des remarques de gens qui ont des chiens faciles, j'en ai eu plein mais il faut arriver à faire abstraction. Le résultat, au bout de 3 ans, que je fréquente un groupe de gens avec des chiens plutôt très faciles dans l'ensemble, c'est que ces gens se sont hyper attachés à mes roumains. Et pourtant, les 2 qui me restent sont parfois difficiles, réactifs avec les chiens inconnus, voire les personnes parfois, mais ils sont hyper attachants et ils sont particulièrement aimés par mon groupe d'amis même si ils créent un peu de perturbation parfois. Ils ont souvent un petit quelquechose de plus, une vraie personnalité, du caractère mais aussi beaucoup d'affection pour les gens qu'ils connaissent bien. J'aime bien aller au parc où il y a du monde mais on y va que le week-end, parfois de 1 à 3 fois, entre le vendredi, samedi et dimanche, d'autres fois pas du tout. Si on devait être confronté tous les jours au monde, ce serait très dur pour moi car je redoute souvent d'y aller, je le fais car ça fait progresser mes chiens, en plus souvent ils y prennent un grand plaisir et une fois que c'est fait, généralement j'y ai passé un bon moment aussi.

    Donc ne mets pas trop la faute sur toi, tu es peut-être plus sensible et peut-être que ça joue mais un chien réactif reste un chien réactif. Il peut progresser, et plus facilement dans un environnement où il n'y a pas trop de sollicitations qu'en ville mais l'état émotionnel du maître ne fait pas tout. Si le chien se retrouve confronté trop violemment avec ses peurs, il réagit avec qui que ce soit. Perso, avec le vécu que j'ai eu avec mes roumains, comme Bornéo et Houitie, je déconseillerai d'adopter un chien dont on ne connait pas les réactions, en ville. ça peut être hyper compliqué.
    Mais réfléchis bien si tu veux le remettre à l'adoption, toi, tu l'aimes et tu fais tout pour lui mais il n'y a pas tant d'adoptants que ça qui font tout pour leur chien. Il y en a beaucoup, à la campagne, qui sont laissé à l'abandon dans les jardins. C'est triste mais c'est une majorité des chiens de campagne.

  7. #7
    Saouleur professionnel Avatar de Alantka
    Fonction
    Indépendant
    Âge
    26
    Messages
    3 600
    Date d'inscription
    décembre 2013
    Bonjour Kawagoogoo,

    Je tiens tout d'abord à t'adresser toute mon empathie, la situation dans laquelle tu es n'est vraiment pas simple mais on sent à quel point tu désires aider ta louloute, quitte à t'en séparer malgré le déchirement que ce serait pour qu'elle puisse être heureuse.

    Je me sens particulièrement touchée par ta problématique pour avoir rencontré une situation similaire ces derniers mois. Je ne vais pas m'étaler mais pour résumer brièvement, j'ai adopté un louloup en refuge espagnol il y a 3 mois qui n'a absolument pas supporté mon environnement très urbain. Lui qui était décrit comme OK chiens s'est mis à agresser tous ses congénères, tous les passants, hurlait de toutes ses forces en promenade, ne profitait d'aucune balade tant il était tendu. Les éducatrices vues ont compris qu'il ne serait pas capable de le faire travailler là où nous vivons. Par conséquent, mon chien est aujourd'hui placé chez un ami à la campagne et je le vois revivre. Il n'aurait tout simplement jamais dû être adopté en centre-ville, ce que je ne lui aurais jamais imposé si j'avais su à l'avance qu'il le vivrait si mal. Maintenant tout est mis en place pour que l'on puisse déménager dans un environnement moins urbain et le récupérer définitivement, mais déménager n'est clairement pas si simple et je comprends totalement que ce ne soit pas envisageable dans ton cas.

    Contrairement à mon chien, tu dis que pour la tienne, avec des séances d'éducation, tu as pu voir des progrès en ville. Même si en ce moment tu sens qu'elle régresse, ce n'est pas forcément définitif, il peut y avoir des améliorations en dents de scie et des périodes de mieux suivies de périodes de moins bien. Concernant tes propres difficultés émotionnelles, c'est indéniable, elles peuvent avoir un impact sur ta chienne, nos animaux sont des éponges à émotions. Maintenant, les angoisses profondes de ta chienne ne viennent pas de toi, même si tu étais la personne la plus stable, confiante et zen du monde, cela ne ferait pas disparaître par magie les potentiels traumatismes de ta louloute. Si tu es particulièrement joyeuse ou au contraire énervée durant une balade, ta chienne le ressentira, mais cela ne changera pas drastiquement son comportement, elle ne va pas se mettre à avoir confiance en tous les chiens/passants que tu croiseras juste parce que tu es de bonne humeur. Un conseil néanmoins si tu sens que tu perds pied, c'est de fermer les yeux, respirer et expirer lentement un bon coup et compter jusqu'à 3 le temps de laisser la tension qui monte en toi redescendre. C'est un exercice tout simple qui m'a bien aidé.

    Courage pour les personnes qui se permettent de te juger, les gens ne peuvent pas s'empêcher d'intervenir de toute façon, quoi que tu fasses. J'ai réalisé avec les années que le plus compliqué quand on adopte un chien qui n'est pas tout simple, ce sont les réflexions des gens qui ne vous connaissent ni d'Adam ni d'Eve mais savent curieusement mieux que vous comment gérer votre vie. Je compatis sincèrement, car ce n'est pas aussi simple de "juste les ignorer" comme on nous le conseille souvent.

    Citation Envoyé par borneo Voir le message
    Ceux qui veulent juste un brave toutou feront mieux d'aller dans le refuge près de chez eux, où il y a aussi des chiens malheureux qui risquent l'euthanasie. Si ça se passe mal, ils auront un repli possible. Il y a surtout des toutous habitués à un mode de vie urbain, des chiens de mamie qui pourront être heureux en appartement.
    Petit hors-sujet car je ne sais pas ce qu'il en est pour Kawagoogoo, mais pour m'être faite refuser par toutes les associations et tous les refuges près de chez moi, ce n'est pas si simple d'aller adopter dans le premier refuge que l'on visite. Je précise aussi qu'il y a une nuance entre ne pas supporter la ville et ne pas supporter l'appartement, certains chiens vont être hyper à l'aise même dans un petit studio mais perdre pied en promenade, alors que d'autres ne se montreront pas spécialement gênés dans un milieu urbain mais ne supporteront pas de rester entre quatre murs au quotidien.

    Citation Envoyé par Myko78 Voir le message
    Canette à cailloux et esprit dog ne marche pas sur les Roumains.
    Je pense même que les canettes à cailloux ne devraient être utilisées sur aucun chien. C'est rajouter un bruit stressant à un environnement qui l'est déjà et peut même amplifier l'anxiété du chien. J'imagine du coup que les éducateurs que tu as vus ne sont pas en méthodes positives (tu parles de "dominance") ? J'ai déjà vu des progrès inespérés sur certains chiens, y compris les miens, grâce à ce type d'éducation. Je ne dis pas qu'un professionnel pourra miraculeusement changer ta situation, mais si jamais cela t'intéresse, voici le site du Mouvement professionnel Francophone des Educateurs de Chiens de compagnie : https://www.mfec.fr/

    Je n'ai malheureusement pas de réponse toute faite à tes interrogations "Oui il faut la replacer" ou "Non garde-la et persévère" car je ne suis pas toi, je ne connais pas ta chienne, je ne vis pas ton quotidien, je ne sais pas non plus ce que l'avenir vous réserve. Il est évident, au vu de ce que tu décris, que ta louloute serait plus apaisée dans un environnement moins stimulant et donc anxiogène pour elle, maintenant il n'est pas non plus impossible qu'elle puisse trouver son équilibre à tes côtés. J'ai deux chiens, un qui n'aime pas la ville mais y a trouvé son compte (grosse balade en parc/forêt le matin et le soir et petites sorties pipi la journée durant les horaires où l'on est susceptibles de croiser beaucoup de monde), et l'autre qui a dû être placé temporairement à la campagne tant le quotidien était ingérable.

    Peut-être qu'un traitement pourrait dans un premier temps aider ta chienne à s'apaiser ? Tu pourrais en discuter avec ton vétérinaire, c'est peut-être une piste à creuser.

    Désolée je n'apporte pas beaucoup de pistes, mais je vous souhaite de tout cœur que votre situation s'améliore et que vous puissiez être heureuses d'une manière ou d'une autre. Bravo pour ton investissement malgré toutes vos difficultés.
    Des milliers d'animaux abandonnés attendent leur famille. N'achetez pas, adoptez.
    "Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empêchera d'être heureuse". - La Sauvage

  8. #8
    Labrador Avatar de Myko78
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    78200
    Âge
    41
    Messages
    324
    Date d'inscription
    juin 2022
    Tout d'abord je ressens qu'elle a du beaucoup progresser depuis la dernière fois, avec même une phase calme.

    Je pense qu'il faut trouver des astuces pour vous rendre les sorties plus agréables.

    Le problème c'est que par écrit, faudrait un livre, ici 4 Roumains, 4 stratégies différentes.

    Je pense qu'on est plus dans le cas de ma Doïna, hyper réactive même à la campagne, il m'a fallu deux ans pour trouver la bonne méthode c'est à dire éviter les situations à problème et lorsque je pouvais pas je la faisais s'asseoir en la carressant jusqu'à ce que le chien où la personne passait, très rare qu'elle parte en réaction et si ça arrivait j'avais juste à la tenir au harnais. Il a fallu 7 mois comme ça pour qu'elle réagisse beaucoup moins, bien sûr ça arrive encore mais quand on sait qu'il n'y aura pas de soucis ça stresse beaucoup moins.

    Ce qu'il faudrait c'est que quelqu'un de plus habitué, vous accompagne de temps en temps en promenade. Mais ça n'est pas simple à trouver

    Bon courage, j'espère que ces deux mois renforceront votre lien et peut être à trouver les petits compromis pour que ça se passe mieux
    Dernière modification par Myko78 ; 02/07/2022 à 13h15.

  9. #9
    Caribou Nordique Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    12 107
    Date d'inscription
    juin 2005
    Citation Envoyé par Alantka Voir le message

    Petit hors-sujet car je ne sais pas ce qu'il en est pour Kawagoogoo, mais pour m'être fait refuser par toutes les associations et tous les refuges près de chez moi, ce n'est pas si simple d'aller adopter dans le premier refuge que l'on visite.



    .
    OK, je n'avais pas compris cette problématique. Je pensais que certaines personnes allaient adopter des chiens en Espagne ou en Roumanie par militantisme, et pas parce qu'ils sont refusés par les refuges.

    Avec tous les chiens qui leur restent sur les bras, ils font les difficiles ?

    J'ai adopté plusieurs chiens au refuge qui est à quelques km de chez moi. Là, je suis connue, il n'y a pas de soucis.

    Mais j'ai aussi adopté dans les SPA de Plaisir et de Genevilliers (région parisienne), sur ma simple bonne mine, alors que j'habite à plus d'une centaine de km, et qu'ils ne pouvaient pas enquêter sur moi. Vous leur dites quoi, pour qu'ils vous refusent ?

  10. #10
    Labrador Avatar de Myko78
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    78200
    Âge
    41
    Messages
    324
    Date d'inscription
    juin 2022
    Si on était déjà amis à l'époque des recherches, je suis sûr qu'Alantka n'aurait eu aucune difficultés à adopter en refuge. D'un côté je trouve ça moche de devoir être un ami de, de l'autre c'est normal au niveau du suivi,...

    Cela dit le plus triste serait que Zuko ne rencontre pas Alantka, enfin pour moi c'est le chien parfait pour elle, mais en ville effectivement vraiment pas pour eux.

  11. #11
    Caribou Nordique Avatar de borneo
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    12 107
    Date d'inscription
    juin 2005
    Le coup des amis, ça ne m'étonne pas. Je paye ma cotisation au refuge près de chez moi, mais je ne suis pas amie avec eux (elles, plutôt). Je constate que les petits chiens gentils et faciles sont replacés dès leur arrivée, aux gens qu'ils connaissent.

    J'imagine que pour avoir un chien facile et jeune, dans un refuge, il faut avoir un pied dans la place. Effectivement, les chiens que j'ai adoptés dans les deux refuges où on ne m'a rien demandé étaient vieux, et avec des pathologies.

  12. #12
    Labrador Avatar de Myko78
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    78200
    Âge
    41
    Messages
    324
    Date d'inscription
    juin 2022
    Dès leur arrivée, non, on regarde quand même leur comportement, pathologies, ... sur plusieurs semaines avant de les placer, même chez les dirigeants.

    D'un autre côté, c'est eux aussi qui font l'association et parfois qui prennent les urgences.

    Bref cela dit ça nous éloigne de Kawagoogoo et sa Roumaine, malheureusement elle serait bien difficile à replacer, les places étant de plus en plus rares et les adoptants préfèrent un chien un dont on ignore tout, qu'une qui a pleins de qualités connues mais est réactive.

    Déjà je voudrai rassurer Kawa que tout ce qu'elle a mis en place, cours d'éducation, ... paiera le jour où sa fifille aura le déclic !
    Dernière modification par Myko78 ; 03/07/2022 à 06h54.

  13. #13
    Chihuahua Avatar de kawagoogoo
    Fonction
    Bénévole
    Messages
    10
    Date d'inscription
    juin 2021
    Bonjour à tous, déjà merci beaucoup, parce que vos réponses m'ont énormément touchée, ça fait tellement du bien de pouvoir partager librement sur ces sujets là ! Je ne vous connais pas, mais je vous embrasse, il n'y a pas d'autres mots !

    J'ai pris le temps de réfléchir un peu, je ne suis encore sûre de rien, mais je me dis que si je dois déménager dans un environnement plus calme peut-être que je le ferai. Le seul soucis c'est que j'aime faire plein de trucs, et j'ai peur de "m'enfermer" à la campagne. Ce n'est pas directement le sujet, mais si vous avez aussi pour certains des avis sur le fait de réussir à concilier vie sociale, militantisme et vivre un peu plus loin de la ville, je suis preneuse aussi (tant qu'on y est ). Ca serait plus simple pour ma chienne, et me permettrait aussi qui sait d'avoir un chat ou un autre chien que j'aurai eu le temps de "mieux" choisir, qui serait plus chill et lui ferait beaucoup de bien, puisque je vois que des promenades avec des copains à elle sont mieux et la font moins focus sur les stimulis.

    Alors OUI, pour répondre justement à la fameuse question des refus d'adoption....J'ai été recalée par la SPA de ma ville, pour une femelle croisée berger qui est là bas depuis presque 4 ans, et n'a toujours pas été adoptée. On ne m'a donné aucune autre proposition, parce que j'étais primo adoptante et n'avais ni maison ni jardin. Ensuite, l'association par laquelle je suis passée avait des malinois nés en Alsace à l'adoption, j'ai demandé et on m'a refusé,sous prétexte qu'on ne donne pas un malinois comme premier chien, ce qui est un comble, parce qu'en fait les problématiques par rapport aux roumains ne sont justes pas les mêmes. Quand j'y repense je comprends, mais je me dis aussi que jusque dans les associations il y a des apprioris sur les besoins d'une race et qu'il faut être un warrior maitre chien pour adopter un tel ou un tel. Et c'est sur simple photo que j'ai finalement choisi ma chienne, en n'étant, il faut le dire, davantage dans la sensation de ne pas avoir mon avis à donner finalement. Ce qui est horrible à dire je l'admets, ce n'est pas très cool pour ma chienne, mais j'ai d'abord pensé à faire un geste. Donc oui pour moi adopter un roumain ne relevait pas du militantisme au premier abord, ma priorité c'était d'aider à sauver un chien de refuge près de chez moi, mais on ne m'a pas donné cette alternative.

    C'est intéressant cette histoire d'appartement. La mienne en vrai s'y est bien habituée, c'est plus l'environnement autour qui devient de moins en moins gérable, des nouveaux immeubles (crèches, ehpad, logements sociaux bétonisés) ont été construits tout près de chez moi, ce qui fait que le bruit est beaucoup plus présent en fait; je veux dire, je ne le ressens pas,mais je vois que fenêtres ouvertes ma chienne est moins sereine.
    Et le plus chiant je pense, mais ça me fait péter un câble, c'est les gens qui direct veulent la caresser et ne me demandent pas, ou me disent "ah mais elle est a l'air d'avoir envie !" alors qu'en fait elle veut surtout avoir le temps de renifler et découvrir par elle même sans que direct on essaye de lui mettre la main sur la tête. C'est marrant en fait, parce que beaucoup de gens propriétaires d'animaux sont à bavasser et dire qu'ils sont pro SPA, Brigitte Bardot, 30 Millions d'Amis, mais quand un autre chien refuse le contact, ce sont les premiers à s'offusquer ou à se dire que le chien a un problème et qu'il n'est pas "normal", ce qui est pour moi la remarque spéciste par excellence.

    J'ai énormément de mal à faire abstraction des remarques des gens, je sais que c'est ce qu'il faudrait faire, mais en fait c'est quelque chose qui est tellement lié à une sorte d'inconscient collectif que "le maitre est mauvais si le chien est mauvais" ou qu'il faut impérativement pouvoir caresser un chien, donner son avis sur tout, que plus le temps passe, plus je suis en mode cocotte minute à ravaler des punchlines dont j'ai le secret (du genre "un chihuaha c'est pas un chien, rentre te bourrer la gueule, fais ta 1,5 promenade de qualité par jour, ta permanente au mois chez ta coiffeuse et me fais pas chier". Désolée pour les propriétaires de petits chiens au passage, mais c'est vraiment presque que ces gens là qui me font des remarques, et ça fait du bien d'évacuer la pression ).

    J'ai pensé au traitement. Si mes intuitions sont bonnes, elle redescendra un peu à l'automne parce qu'il y aura moins d'agitation, je pense aller voir mon vétérinaire pour en discuter avec lui. Ce n'est pas forcément quelque chose que je voudrais lui donner de manière permanente, mais je me dis qu'elle (et moi) avons besoin de ça pour redescendre, et combiné à l'environnement plus calme de chez mes parents j'espère pouvoir redresser un peu la barre. C'est juste que j'ai mis plein de choses de ma vie entre parenthèses depuis l'arrivée de la puce, et je ne l'ai réalisé qu'il y a peu tellement j'avais la tete dans le guidon, je vois moins mes amis, moins de rencards, et l'envie de partir en vacances mais de penser que ça la stressera. Autant de choses qui peut être je me dis seraient plus simples si je bougeais un peu plus loin de la ville.

    Donc la canette je m'en doutais aucun intérêt. J'ai acheté (ça me fait un peu marrer parce que le mec a l'air plutot cool mais c'est vraiment ambiance flouze business) les formations esprit dog pour chien agressif, pour voir. Vous avez une expérience de ça, j'ai lu que l'un de vous disait que ça ne marchait pas. Parce que justement si à moment donné je me rebooste par exemple pour aller en école du chien, en commencant très graduellement, elle devra avoir la muselière. Bonne ou mauvaise idée ? Si je lui ré-apprends à l'assimiler à quelque chose de positif.
    Myko78 aime ça.

  14. #14
    Kangourou Boxeur Avatar de Delphane
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Dijon
    Messages
    11 927
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Le seul soucis c'est que j'aime faire plein de trucs, et j'ai peur de "m'enfermer" à la campagne. Ce n'est pas directement le sujet, mais si vous avez aussi pour certains des avis sur le fait de réussir à concilier vie sociale, militantisme et vivre un peu plus loin de la ville, je suis preneuse aussi (tant qu'on y est ).
    Il y a pas mal de villes moyennes/petites, voire de coin de campagne où il y a justement pas mal de vie sociale, associative ou militante en fait.
    Surtout ses dernières années, où il y a eu pas mal de "retour" à la campagne grâce au télétravail etc...
    Donc, il faut sans doute se renseigner avant (je ne sais pas dans quel coin tu te trouves) mais il y a largement moyen de trouver ton compte de ce côté-là.
    Tu crois pouvoir écraser cette chenille ? Bien, c’est fait : ce n’était pas difficile. Bien, maintenant, refais la chenille…
    Lanza del Vasto
    .


  15. #15
    Labrador Avatar de Myko78
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    78200
    Âge
    41
    Messages
    324
    Date d'inscription
    juin 2022
    La muselière bien apprise ne pose pas de soucis, mais plus que l'école du chiot, je partirai plutôt sur des balades en positif. Quand les chiens sont en mouvement collectif, ils réagissent déjà beaucoup moins et ça permet au chien de retrouver ses codes et au maître les bons gestes en cas de réaction.

    Pour moi le problème d'esprit dog c'est qu'ils n'insistent pas assez sur le fait qu'il faut d'abord que le chien soit émotionnellement prêt pour l'éducation. Après il y a sûrement des choses intéressantes dans leur formation mais il faut savoir trier ce qui fonctionnera ou pas sur notre chien.

    Il ne faut pas forcément s'isoler complètement, juste un quartier plus calme avec plus de lieux de promenades détendues pourrait suffir. Si déjà elle passait de 80% de sa balade sous stress à 20% ce serait déjà plus la même fifille.

    Bon moi je suis parti m'isoler mais ça a toujours été mon rêve même là il y a encore trop de monde, après la ville n'est pas si loin et comme mes chiens sont plutôt zen à la maison, rien ne m'empêche d'aller faire la fiesta

    Profitez du séjour chez vos parents pour renforcer votre complicité, les Roumains adorent les exercices de flair, d'éducation c'est moins leur truc mais en y allant doucement on est souvent agréablement surpris.
    Dernière modification par Myko78 ; 04/07/2022 à 18h24.

 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien