On ne peut rester impassible devant de telles inepties.
Cependant, il faut garder à l’esprit que ces gens ont poussé la porte du refuge et paient des frais d’abandon. Il y a bien plus d’animaux fichus dehors en toute discrétion qui, s’ils en réchappent, ne nous diront jamais pour quelle raison ils se sont retrouvés là.