La Haute cour de justice de l’État de l’Uttarakhand, en Inde, a accordé le 4 juillet 2018 les mêmes droits aux animaux qu’aux humains, comme le rapporte le site d’informations The Telegraph.







Selon la cour :

[Les animaux] ont une personnalité distincte, avec les droits qui lui correspondent, les devoirs et les responsabilités d’une personne vivante.


Les juges Rajiv Sharma et Lokpal Singh ont appliqué ce statut à « l’ensemble du règne animal ». Cependant, cette décision doit encore être ratifiée par la Cour suprême indienne. Elle s’inscrit dans une volonté plus globale de freiner le braconnage, ainsi que les entreprises peu regardantes de l’environnement.


L’année dernière, l’État de l’Uttarakhand avait déjà pris des mesures pour protéger deux rivières sacrées, le Gange et le Yamuna. Cette nouvelle disposition va donc encore plus loin, et fait de tous les habitants de l’État les protecteurs des animaux qui y vivent. Ils deviennent responsables de leur bien-être.

Source : Marco Zanferrari

La décision de la cour englobe non seulement les animaux sauvages, mais également les animaux domestiques, y compris ceux utilisés dans l’agriculture. Le jugement interdit l’utilisation d’instruments de coercition pour forcer les animaux à travailler. Il est également interdit d’utiliser des animaux pour traîner des véhicules si les températures dépassent les 37 ° C ou tombent sous les 5° C. Les bêtes devront également porter des signes distinctifs sur les routes pour limiter les risques d’accident.

http://www.holidogtimes.com/fr/en-in...ns/#gs.N918ngMM