Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 13 sur 13
Arbre des j'aime3Aime
  • 1 Message par
  • 1 Message par
  • 1 Message par

Oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin en France

C'est une discussion Oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin en France dans le forum Général & Actualités sur les Animaux et la Protection, dans la catégorie Protection et Mode de Vie ; ...

  1. #1
    Moulin à paroles ! Avatar de Andromaque
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 927
    Date d'inscription
    décembre 2010

    Oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin en France

    Oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin en France

    Selon le bilan 2018 de l’Office national des forêts, 180 000 espèces sont en danger, notamment en raison de l’usage de pesticides et de l’artificialisation des sols.

    Le Monde.fr avec AFP | 18.06.2018

    Trois mois après la publication d’une étude choc par le CNRS et le Muséum d’histoire naturelle, le bilan 2018 de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), publié lundi 18 juin, le confirme : les populations d’oiseaux connaissent un déclin vertigineux.


    Ce projet participatif, piloté par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d’organismes en métropole et outre-mer, montre notamment une
    baisse des espèces d’oiseaux agricoles de 30 % entre 1989 et 2017.
    Selon Julien Massetti, chef de projet à l’AFB, ce déclin touche aussi les oiseaux des villes, comme les moineaux parisiens, et même depuis 2005 les oiseaux « généralistes » (qui vivent dans tous types de milieux) qui, avant, contrebalançaient la disparition des autres. Le « phénomène [est] en train de changer d’ampleur », dit-il.

    40 % de chauves-souris en moins

    Les oiseaux ne sont pas les seuls menacés. Le rapport de l’ONB met aussi en évidenc
    e une diminution considérable des effectifs de chauves-souris, mammifères insectivores : près de 40 % en dix ans. Une tendance « à mettre en perspective avec la diminution de 76 % de la biomasse en insectes volants, constatée par une équipe de recherche entre 1989 et 2016, dans les aires protégées en Allemagne ».
    L’Office fait état de plusieurs menaces pesant sur les 180 000 espèces présentes sur le territoire français et rappelle que « métropole et outre-mer confondus,
    près d’une espèce vivante sur trois est en danger de disparition ».

    Principale cause désignée de cette hécatombe : la consommation de pesticides en agriculture, qui a augmenté de 18 % entre la période 2009-2011 et la période 2013-2015, selon le bilan de l’ONB.

    L’artificialisation des sols est également mise en cause : « Entre 2006 et 2015, la France métropolitaine a perdu 590 000 hectares de terre agricole et d’espaces naturels », dénonce l’ONB, soit « l’équivalent d’un département comme celui de Seine-et-Marne ».

    L’AFB s’inquiète aussi du sort de poissons qui vivent entre mer et eau douce, comme l’anguille et le saumon atlantique. Pour ce dernier, qui se reproduit dans une cinquantaine de fleuves et rivières français, (Rhin, Loire, Garonne, Dordogne…), le linéaire de cours d’eau qu’ils fréquentent a baissé de 70 % depuis 1900, selon l’AFB.
    Dans la Loire, le nombre de saumons par an est passé de 100 000 au XIXe siècle à moins de 1 000 aujourd’hui, « en dessous du seuil minimum pour assurer le maintien des stocks ».
    Eco-gestes/ecologie/permaculture/etc. : http://ecologie-du-quotidien.puzl.com/

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    On est des monstres
    armandine aime ça.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  3. #3
    Moulin à paroles ! Avatar de Andromaque
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 927
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Je lisais hier qu'un nombre croissant de municipalités font appel à des chasseurs pour se débarrasser des oiseaux en ville qui font "trop de bruit" en période de reproduction, quand je pense au bruit que font les mecs en bas de chez moi jusqu'à 3h du mat'...

    Mais bon, ne désespérons pas. Il y a pas mal de projets de "nature en ville" (murs végétalisés, phytoépuration, agriculture urbaine...) qui se développent et beaucoup de solutions offertes par l'agroécologie qui ne demandent qu'à être appliquées à grande échelle.
    En fait, quasi toutes les solutions existent déjà dans tous les domaines et il faudrait "juste" réussir à les faire appliquer ^^
    Eco-gestes/ecologie/permaculture/etc. : http://ecologie-du-quotidien.puzl.com/

  4. #4
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Oui, j'ai lu ça aussi...
    Parfois, trop rarement, ces chasses sont empêchées Finistère : une chasse aux oiseaux empêchée par un collectif

    Pour les chauves-souris, il y a eu cette initiative https://actu.fr/occitanie/toulouse_3..._16822975.html c'est quand-même dans un but utile aux humains avant tout.
    Quoiqu'avec l'expansion du domaine où les moustiques tigres s'installent, ça peut s'étendre à d'autres villes.
    Et puis, heureusement, il y a de bonnes nouvelles parfois Une nouvelle espèce de chauve-souris se cache dans Paris
    armandine aime ça.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  5. #5
    Plus rien ne l'arrête ! Avatar de armandine
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Région parisienn
    Messages
    4 045
    Date d'inscription
    juin 2009
    Maintenant le chant ou les bruits des oiseaux derangent plus les gens landa que le bordel et les nuisances sonores du voisinage dans le style musique a fond la caisse, hurlement humains en tout genre, bricolage ...
    Je pense que malheureusement de pire en pire et l'humain a de plus en plus de pouvoir pour tout bousiller autour de lui (du moins ce qu'il en reste).
    Bocaux = engin de torture et de mort.
    C'est 50 L minimum par poisson rouge et ils doivent vivre au minimum à deux (animaux grégaire) dans un bac planté de plantes naturelles

  6. #6
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Une autre initiative aidant les chauves-souris toujours dans un but utilitaire (pour limiter les pesticides dans les vignes) :
    https://www.francetvinfo.fr/economie...e_2816307.html
    Andromaque aime ça.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  7. #7
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Pour les chauves-souris, il y a eu cette initiative https://actu.fr/occitanie/toulouse_3..._16822975.html c'est quand-même dans un but utile aux humains avant tout.
    Quoiqu'avec l'expansion du domaine où les moustiques tigres s'installent, ça peut s'étendre à d'autres villes.
    chuuuut....
    Spoiler:  
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  8. #8
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010



    Inquiet de la disparition des oiseaux des champs, le jeune Plouguernéen propose des mesures pour les sauver. La mairie va travailler avec les écoles de la ville pour les mettre en place.

    C’est un courrier peu commun que Yannig Robin, maire de Plouguerneau, a reçu mercredi dernier. Écrit à la main d’une écriture ronde, il lui a été envoyé par Maël Libert, 9 ans. « Je viens d’apprendre que les oiseaux des champs vont disparaître d’ici cinq à dix ans. Je vous propose donc de les aider. »


    Suivent quatre mesures simples pour préserver les espèces d’oiseaux : construire des nids, replanter des arbres et des haies, installer des mangeoires et semer des fleurs.

    Un enfant passionné

    « Mes grands-parents ont lu dans le journal que les oiseaux étaient menacés, explique le jeune Maël. J’aime bien les animaux, je ne veux pas qu’ils disparaissent ! » L’élève de CE2 se passionne depuis longtemps pour les oiseaux.« Je regarde plein de documentaires sur eux. Mon espèce préférée, c’est l’aigle pêcheur » sourit-il.« Maël c’est une encyclopédie vivante sur les oiseaux ! » lâche Faustine, sa copine de classe. Même constat de la part de son enseignante, Geneviève Simier. « C’est un élève vraiment passionné. Et avec sa lettre, il a créé un mouvement dans la classe »
    Depuis, les enfants sont incollables sur les oiseaux, et sur la nécessité de les protéger.« S’ils disparaissent, y aura plus rien dans le ciel » se désole Gabin. Sa voisine renchérit. « Les oiseaux sont importants pour l’équilibre de la chaîne alimentaire ! »
    Plusieurs élèves ont construit des mangeoires ou des nids à la maison. D’autres ont trouvé des techniques plus originales. « J’ai dit à mon papi que les produits chimiques sont dangereux pour les oiseaux. Puisqu’il ne voulait pas arrêter d’en mettre sur ses salades, j’ai caché ses bouteilles ! »


    Le maire enchanté

    Hasard du calendrier, le courrier de Maël est arrivé à la mairie le jour de la présentation par Nicolas Hulot de son nouveau plan de sauvegarde de la biodiversité. « C’est une très belle lettre, réagit Yannig Robin. Son message est bousculant, engageant. On ne peut pas l’ignorer ! »
    Il salue « la démarche courageuse d’un enfant de 9 ans », allant même, « toutes proportions gardées », jusqu’à la comparer au discours de l’adolescente Severn Cullis au sommet de la Terre à Rio en 1992.


    La mairie va diffuser son courrier dans le bulletin d’informations municipales, et réfléchir à des actions concrètes à mener avec les élèves des écoles et les habitants de Plouguerneau pour sauver les oiseaux des jardins. En attendant, Maël profite de sa première journée de grandes vacances. À quoi va-t-il les occuper ? « A construire des mangeoires ! »

    https://www.ouest-france.fr/bretagne...-maire-5867721
    Dernière modification par phacélie ; 10/07/2018 à 15h56.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  9. #9
    Chenille Pressée
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    37
    Messages
    9 686
    Date d'inscription
    février 2008
    Concernant les oiseaux en ville, tant que les gens se plaindront, les nids seront détruits, des piques posées, etc...
    Le maire a le devoir d'intervenir dès qu'il y a plainte. Que voulez-vous qu'il fasse?
    Ce qui est "marrant" c'est que les gens qui portent plainte sont souvent dans cette catégorie d'écolo des villes qui ne veut pas "qu'on fasse du mal" aux ptites bêtes, qui déteste la chasse, l'élevage, la pêche, les abattoirs, mais qui parallèlement veut des trottoirs propres (pesticides inside) pas de bruit (salut les corbeaux, moineaux, pigeons, étourneaux), pas de prédation (bouh le vilain renard il a bouffé ma poule), pas de salissures (dégagez moi ces pigeons/étourneaux), etc... En clair, qui "aime les animaux"... Mais chez les autres.
    Heureusement que tous les "écolos des villes" ne sont pas comme ça (et je vous rassure on a les mêmes à la campagne : ne faîtes pas de mal aux bêtes, mais tuez moi cette fouine qui a rongé les durit de mon moteur/les sangliers qui ont retourné ma pelouse...).
    Je me dis que certains sont schizo, c'est pas possible autrement...
    Ou alors on peut avoir des convictions à mi-temps?
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  10. #10
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    C'est sûr, certaines personnes se comportent en cloisonnant les choses, leurs convictions sont à géométrie variable/ à temps partiel suivant les domaines concernés, même ici d'ailleurs.

    Malgré le fait qu'on en voit toujours les effets dans certains endroits, les pesticides ne sont-ils pas interdits dans les espaces publics (hormis aéroports et autres autoroutes ?) depuis 2015 ?

    L'article L. 131-1 C.communes établit que le maire est chargé, sous le contrôle administratif du représentant de l'Etat dans le département de la police municipale et de la police rurale. La définition de l'objet de la police municipale est donnée par l'article L. 131-2 C.communes selon lequel la police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique.

    En quoi ça concerne la mise à mort d'animaux tels qu'un renard qui aurait mangé une poule non protégée correctement par son "propriétaire" ou des oiseaux qui feraient trop de bruit, des sangliers qui retourneraient un pelouse dans un endroit qui a été soustrait à leur territoire naturel, des pigeons ou des étourneaux qui auraient sali des voitures, une fouine qui en aurait bouffé les durits ?
    La mesure prise en réponse à ces "nuisances" ne doit-elle pas être proportionnée à celle-ci ?
    La mise à mort des adultes et les petits qui crèvent (dans les nids ou les terriers) en conséquence est-elle vraiment considérée comme proportionnée aux "nuisances incriminées ?
    Dernière modification par phacélie ; 20/07/2018 à 16h56.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  11. #11
    Chenille Pressée
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    trou perdu...
    Âge
    37
    Messages
    9 686
    Date d'inscription
    février 2008
    Les gens se foutent que ce soit proportionnel/adapté ou pas, ils veulent que quelqu’un paie/soit responsable/que les nuisances cessent. C'est bien ça le problème : il faut toujours un responsable...
    * "Parler aux c*ns ça les instruit"...
    La bonne nouvelle, c'est que je me couche un peu moins bête chaque soir!*

  12. #12
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Les gens sont peut-être crétins, mais le maire, il pourrait faire autrement, moins radical, non ?
    Effaroucher les oiseaux avant qu'ils ne fassent leurs nids plutôt que de les tuer quand les oisillons sont déjà nés par exemple.
    Dernière modification par phacélie ; 24/07/2018 à 15h21.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

  13. #13
    Ecureuil Vif Avatar de phacélie
    Messages
    8 147
    Date d'inscription
    janvier 2010
    ...et l'effarouchement, ça fonctionne apparemment, pour faire partir les "indésirables"




    L’étourneau : cet oiseau migrateur indésirable


    La municipalité mène, jusqu'au 10 août, une nouvelle campagne d’effarouchement des étourneaux, une problématique qui s’invite régulièrement dans le quotidien de la commune.


    En effet, l’étourneau (sturnus vulgaris) prend ses quartiers d’été dans les haies et les arbres au détriment des riverains indisposés par les nuisances olfactives et sonores de ces oiseaux migrateurs qui se sont sédentarisés. On peut en compter entre 20 et 30 000 avec un pic en octobre pouvant atteindre 90 000.

    Pour lutter contre les divers désagréments, la municipalité a mis en place des campagnes d’effarouchement destinées à empêcher les volatiles de coloniser les arbres et laisser leur signature sur les pare-brises des véhicules.

    Une opération en deux phases

    Depuis 1993, Jean-Jacques Dumont, responsable propreté urbaine de la ville de Roanne, mène un combat impitoyable contre cette armée d’oiseaux. La brigade anti-étourneaux intervient sur trois sites différents : l’école de Matel où le problème de l’hygiène est important pour les enfants à l’aube de la rentrée scolaire, boulevard d’Arras, et boulevard Baron-du-Marais.

    L’opération se déroule en deux phases, la première et la plus déterminante consiste à bouter impérativement le volatile hors de tout ce qui pourrait lui servir de dortoir en lui interdisant de stationner sur le site de 19h30 à 21 heures, au moyen de cartouches détonantes et l’émission du cri de l’étourneau blessé.

    Le cri du geai pour les déloger

    La deuxième phase se déroule le matin à 6h30, où notre ami est tiré brutalement de son sommeil par un enregistrement sonore reproduisant le cri du geai, la sentinelle de la forêt, prévenant du danger immédiat et qui possède le pouvoir de les déloger de leur dortoir promptement.

    Ils partent ainsi vers la campagne, dans les champs, les vignes, un vaste terrain de jeux qui leur permet de s’ébattent avant de revenir parfaire leur digestion dans notre belle ville.Ces campagnes d’effarouchement débouchent sur des résultats significatifs, notre ami l’étourneau déserte pour un temps les arbres de la commune.

    https://www.leprogres.fr/loire-42-ed...ur-indesirable

    Dernière modification par phacélie ; 15/08/2018 à 19h26.
    "Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux." A. Einstein

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien