Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 7 sur 7
Arbre des j'aime4Aime
  • 1 Message par lealouboy
  • 2 Message par Rose78
  • 1 Message par Daysie433

14 ans après, je ne m'en remet toujours pas. Que faire?

C'est une discussion 14 ans après, je ne m'en remet toujours pas. Que faire? dans le forum Hommages, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Chihuahua
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Lyon
    Messages
    1
    Date d'inscription
    décembre 2013

    14 ans après, je ne m'en remet toujours pas. Que faire?

    Je ne sais pas comment commencer. C'est arrivé un soir en 1999, je ne me rappelle plus de la date ni même de la période (je sais juste qu'il ne faisait pas froid car je suis sortie en pleine nuit sans manteau sans y penser).
    Ma chienne, Chipie, croisé caniche-york et moi même avions 6 ans à l'époque. Il faut savoir que nous vivions toutes les deux dans des conditions très difficile. Mon père nous battait, elle, moi, ma mère, mon frère et mes soeurs. Je ne peux pas vous dire ce que nous avons vécu, tous les jours je pensais que mon père pouvait nous tuer, tous, sur un coup de tête.
    Chipie était plutôt agressive mais n'a jamais mordu. Ma mère l'avait déjà recueilli auprès d'un voisin parce que son ancien maitre voulait la tuer (à l'époque nous étions toutes les deux bébé). Ma mère a toujours eu beaucoup de coeur, elle voulait simplement la sauver.
    Tous les jours, nous nous faisions frapper, on entendait crier dans le quartier et aucun de nos voisins n'a daigné lever le petit doigt pour nous aider, ne serai-ce qu'appeler la police. Nous étions tous incapable de nous sortir de là seul, nous avions trop peur, mon père était fou.
    Ma chienne Chipie était plus frappée par amusement que par rage, bien sur pour un rien, avec tout ce que mon père pouvait se mettre sous la main. Si il ne trouvait rien, c'était les coups de pieds, ou alors il la balançait dans les escaliers. Je m'en veux énormément pour cette vie qu'elle a eu, je fais des cauchemars, je pense à elle souvent, j'aurai aimé changer son destin, avoir pu la rendre heureuse.
    Ce soir là de l'année 1999, elle nous a été volé, dans le jardin alors qu'elle avait demandé à faire ses besoins. J'étais désemparée, je m'en voulais tellement de ne pas avoir fait plus attention (je sais aujourd'hui que ce n'était pas de ma faute). Pendant un peu plus d'un mois, nous avions tout fait pour la retrouver. Nous avions accroché énormément d'affiches partout où nous pouvions, parcouru toutes les spa, fourrières du coins, appeler la police, les associations. Ma mère l'appelait le soir, se rendait tous les 5 jours à la spa (sans l'aide de mon père, bien sur, qui s'en foutait royalement). Moi je faisais de terribles cauchemars toutes les nuits.
    Et puis un jour nous l'avons retrouvé, des étudiants nous l'avaient ramené. Elle était dans un état lamentable, (je ne pourrais pas vous dire comment car j'ai occulté cette image de ma mémoire) elle avait fait des combats de chiens. Ils l'avaient trouvé près d'Orléans La Source (j'habitais à Olivet, dans le coin), une corde autour du coup qu'elle avait du rongé. Nous étions soulagés et terrifiés à la fois. (A l'école j'ai dessiné des chiens morts pendant 6 mois.) Et puis presque 1 mois après on nous l'a encore volé, à cause de mon père, qui ne l'avait pas surveillé. Nous ne l'avons jamais retrouvé. Je sais désormais qu'elle est décédée et la manière dont elle est décédée. Je n'ai jamais fait le deuil de ma chienne. Au moment où j'écris je suis en larme.
    Au bout d'un moment, comme je manifestais des signes de traumatisme important, mes enseignants et ma mère m'ont envoyé consulté un spécialiste. Je ne me rappelle de rien durant cette période. Tout ce que je sais, c'est qu'il a conseillé à ma mère de prendre un autre chien. Ce que nous avons fait. Elle s'appelle Rita, c'est un bichon maltais pleins de vie et tout fou, elle a 14 ans et va très bien. Mon père frappait moins Rita (parce qu'elle lui avait couté cher et qu'elle est pure race).
    Arrivée à mes 10/11 ans, ma mère et mon frère ont porté plainte contre mon père (suite à un évènement qui fut la goutte d'eau, nous avions tellement tellement peur des représailles), qui a écopé, pour 20 ans d'extrème violence, à 6 mois de prison avec sursis et une amende dont je ne connais pas le montant. Il est partit quelque jours avant Noël avec l'interdiction de nous approcher (de toute façon il se fiche de ses enfants).
    Aujourd'hui, je suis heureuse, j'ai quelques séquelles dut aux violences que j'ai subit dans mon enfance mais je vais bien. Malheureusement je ne me remet toujours pas de la perte de ma chienne. Elle me manque affreusement. J'ai le sentiment qu'on m'a arraché une partie de moi. Je sanglote encore parfois quand je pense à elle. Néanmoins Rita a contribué , c'est vrai, à mon rétablissement. Je suis tout de suite allée mieux ensuite et mes dessins macabres et mes cauchemars ont cessés.
    Je voulais faire part de mon histoire, que je cache souvent mais que je ne peux plus garder pour moi, pour peut être avoir des conseils et ou des témoignages de vécus similaires.
    Merci de m'avoir lu.
    Dernière modification par SuperMado ; 13/12/2013 à 18h40.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    cerbere
    Invité
    heu tu devrais aller voir un psychologue car ce n'est pas sur un forum que tu vas arriver à tout régler. Ne le prends pas mal mais je crois vraiment que c'est la meilleure des solutions.

  3. #3
    Galantine
    Invité
    Cerbère a raison.
    Vu ce que tu as vécu, nous risquons nous d'être maladroits avec toi.

  4. #4
    Lion Téméraire Avatar de lealouboy
    Localisation
    Dordogne
    Âge
    41
    Messages
    13 358
    Date d'inscription
    avril 2008
    Je ne peux pas t'aider non plus

    Mais je suis très triste de lire ton histoire et je t'envoie plein de réconfort
    Agnès HL aime ça.

  5. #5
    Presque étoilé !
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    3 028
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Je pense aussi qu'il est difficile de vous aider via internet. Vous avez vécu dans un tel climat de violence et la mort même de votre chienne est empreinte elle aussi, d'une violence terrible.
    Vous dites, par exemple, que vous auriez aimé changer son destin, la rendre "plus" heureuse. En thérapie, vous pourriez peut être prendre conscience que vous lui avez donné beaucoup et que la petite fille que vous étiez, ne pouvait pas faire plus...d'autant plus que votre propre vie était en danger.
    Peut être est-ce votre impuissance à la sauver qui vous est si douloureuse ?
    N'hésitez pas à vous faire aider pour enfin pouvoir faire le deuil de votre petite chienne et vous sentir enfin libre
    Je vous souhaite bon courage
    Agnès HL and superdogs aiment ça.

  6. #6
    Crabe Danseur Avatar de Daysie433
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Basse Normandie
    Messages
    9 774
    Date d'inscription
    novembre 2008
    quelle terrible histoire et que dire sinon que nous souhaitons tous que le bonheur soit présent dans votre vie actuelle

    petite fille vous ne pouviez rien faire pour votre petite chienne, ne vous en voulez pas vous n'y êtes pour rien

    courage jeune fille

  7. #7
    Coupe de bronze ! Avatar de superdogs
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    5 964
    Date d'inscription
    mars 2013
    Il ne faudrait pas que tu continues à te sentir responsable plus longtemps..tu es jeune, ta vie démarre, et il ne faut pas la ternir avec des images d'un passé cruel, mais qui doit maintenant être vraiment le PASSE..
    Je t'engage vivement à faire un pas pour toi, un pas vers la vie, un pas pas facile, mais qui au final te libérera : va parler à quelqu'un, un professionnel, une oreille neutre, choisis celui ou celle avec qui le courant passera, et fais toi du bien ; comme ça, tes souffrances et celles de cette petite chienne n'auront pas été vaines.
    Je te souhaite beaucoup de courage, et du bonheur à venir, tu le mérites...

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Rose78 Voir le message
    Je pense aussi qu'il est difficile de vous aider via internet. Vous avez vécu dans un tel climat de violence et la mort même de votre chienne est empreinte elle aussi, d'une violence terrible.
    Vous dites, par exemple, que vous auriez aimé changer son destin, la rendre "plus" heureuse. En thérapie, vous pourriez peut être prendre conscience que vous lui avez donné beaucoup et que la petite fille que vous étiez, ne pouvait pas faire plus...d'autant plus que votre propre vie était en danger.
    Peut être est-ce votre impuissance à la sauver qui vous est si douloureuse ?
    N'hésitez pas à vous faire aider pour enfin pouvoir faire le deuil de votre petite chienne et vous sentir enfin libre
    Je vous souhaite bon courage
    + 1
    *Signature trop grande, merci de redimensionner.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien