Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 79
Arbre des j'aime105Aime

Les disparus de l'Association SSAD

C'est une discussion Les disparus de l'Association SSAD dans le forum Hommages, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Faites le taire ! Avatar de flokelo
    Messages
    3 822
    Date d'inscription
    juin 2007

    Les disparus de l'Association SSAD

    J'avais envie d'ouvrir ce post depuis un petit bout de temps pour ne pas oublier les disparus de l'association SSAD pour ne pas qu'ils tombent dans l'oubli.
    Je n'ai pas eu le temps jusqu'à présent, les décès récents de certains loulous m'ont poussé à enfin trouver le temps pour créer ce post.

    Je souhaite que ce post reste ouvert et se complète au fur et à mesure (en espérant qu'il y ait le moins d'ajout possible), les familles d'accueil ayant eu des loulous de l'asso décédés sont invitées à poster les photos pour leur rendre hommage.




    Ulysse dit Lulu, décédé en janvier 2011 d'un oedème pulmonaire alors qu'il n'avait que 2 ans

    Il venait de chez une folle située à Conflans Ste Honorine où j'avais été appelée par la fondation Bardot pour une dizaine de chat au départ, qui finalement étaient plutôt une bonne trentaine.
    Un super chat vraiment sympa ayant eu une vie de merde ! Grâce à lui, j'ai pu savoir quels étaient les symptômes d'un oedème pulmonaire qui m'ont bien servi pour Gringo (qui est présenté ci-dessous).
    Les disparus de l'Association SSAD-lulu.jpg



    Gringo, décédé le 4 avril 2011 d'un oedème pulmonaire alors qu'il n'avait que 2 ans aussi

    Il venait de chez une vieille située à Asnières où j'avais été appelée par la fondation Bardot juste pour emmener les chats en stérilisation et identification chez le véto.
    Or, j'ai découvert une toute autre réalité : 9 chats dans un appartement sans litière, affamés et sans eau ayant comme propriétaire une dame qui semble aux premiers abords avoir toute sa tête mais ce n'est qu'une illusion.
    Cette dame devait perdre la boule, elle maltraitait certains chats qu'elle n'aimait pas n'hésitant pas à leur donner des coups de pied dans le ventre (lors de la stérilisation d'une des minettes de chez elle, la minette a fait une hémorragie et pour cause, elle avait un hématome tout le long de l'abdomen dû aux coups répétés, cette minette va bien et a été adoptée depuis).
    J'ai pris tout le monde en charge ne voulant laisser aucun chat là bas.

    Gringo a fait partie des premiers, aucun symptômes visibles. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille a été de voir de l'eau couler légèrement par son nez le lundi matin, lundi soir en rentrant, il n'était pas vraiment bien, j'ai foncé chez le véto d'urgence et en l'espace du trajet, il était agonisant.
    A 3 minutes près, il aurait pu mourir, le véto a fait les soins d'urgence et m'a montré comment tenir le respirateur pour la réanimation. Gringo s'en est sorti, et une écho cardiaque a été faite montrant une énorme pathologie cardiaque le condamnant à une espérance de vie de quelques semaines tout au plus.

    Une dizaine de jours après, il a eu une paralysie de la patte arrière, je l'ai emmené de nouveau en urgence à minuit passés.
    C'était un des premiers symptômes de l'embolie cardiaque mais insuffisant pour donner un traitement pour les embolies, je suis donc repartie avec de l'aspirine à lui donner.
    L'angoisse le lendemain de devoir aller travailler et risquer de le retrouver le soir mort ayant agonisé pendant des heures seul.

    Puis est arrivé le week end, je l'ai emmené pour 2e avis chez une autre véto où je m'étais dit que si elle confirmait la gravité du diagnostic, j'envisagerai l'euthanasie car hors de question de prendre le risque qu'il meure seul étouffé par son oedème pendant que je suis au travail, il ne mérite pas de souffrir.
    Quand j'étais dans la salle d'attente, Gringo s'est mis à hurler dans la cage et à tout faire pour se débattre et sortir, j'ai compris qu'il ne voulait pas partir aujourd'hui, la véto a confirmé la gravité de sa maladie cardiaque et une espérance de vie de quelques jours vu la gravité des symptômes récents et m'a proposé de le faire partir.
    Je lui ai expliqué que Gringo ne voulait pas, il venait de me montrer dans la salle d'attente qu'il ne voulait pas. Je suis reparti avec le chat et surtout un traitement d'urgence en cas de crise à lui administrer en piqûre pour le soulager dans les 2 minutes.

    Je l'ai fait dormir avec nous la nuit de samedi à dimanche, il a eu un comportement comme jamais il n'avait eu ne nous laissant pas dormir, nous faisant des léchouilles sur le visage, se blottissant entre nous deux, ronronnant à fond la caisse.
    Le lendemain matin, et je me souviendrai longtemps de cette image, Gringo s'est installé tout seul dans la cage de transport et a refermé la porte sur lui et miaulant pour me faire comprendre qu'on pouvait y aller.
    Il n'avait rien à ce moment là et refusait d'aller dans les cages de transport habituellement.

    Je l'ai donc emmené dimanche matin au véto d'urgence en expliquant la situation.
    Durant le trajet, j'avais laissé la cage ouverte et il a posé sa patte sur ma main, me faisait les yeux doux, roucoulait.
    Une fois arrivée chez la véto, elle n'a pas voulu l'euthanasier me disant qu'il n'était pas en train de mourir, mes arguments n'ont pas fait changé sa décision.
    Elle lui a fait une piqûre pour son oedème qui commençait à réapparaître, je suis donc repartie avec lui. Il était très énervé sur le retour, très nerveux.
    Moins de 5h après, il a eu sa crise d'embolie cardiaque (paralysie) et hurlait de douleur, j'ai remercié la véto qui m'avait filé les piqûres en cas de crise, je lui en ai fait 3, mon ami l'a pris sur les genoux durant tout le trajet, il était un peu apaisé, et quand la véto m'a revu, je lui ai bien fait comprendre que si j'avais demandé l'eutha ce matin, ce n'était pas pour m'en débarrasser mais réellement parce que c'est Gringo qui m'avait fait comprendre que c'était le moment !

    Il a été endormi, je m'en souviendrai aussi toujours de ses derniers instants à m'accrocher la main sur la table du véto et coller sa tête sur ma main.

    Les disparus de l'Association SSAD-gringo-2.jpgLes disparus de l'Association SSAD-gringo-1.jpg




    Je compléterai prochainement les nombreux disparus manquants, le temps de retrouver les photos de tout le monde.
    Dernière modification par flokelo ; 15/09/2013 à 11h41.
    fukita, lorris, hm707 et 1 autres aiment ça.

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Titipa87
    Invité
    Le truc c'est qu'à chaque fois que je vois un hommage ça me donne envie de pleurer Reposez en paix

  3. #3
    Faites le taire ! Avatar de flokelo
    Messages
    3 822
    Date d'inscription
    juin 2007
    Il y a de quoi.
    Le fait qu'ils soient tous sur un post unique fait qu'on ne les oublie pas car ce sont tous des supers loulous et louloutes
    Dernière modification par flokelo ; 15/09/2013 à 12h13.
    fukita, Elfenyu et hm707 aiment ça.

  4. #4
    Titipa87
    Invité
    2 ans et plus là ... après je sais ce que ça fais , le mien aussi 2 ans ... 2011 !!

  5. #5
    Furet Facétieux Avatar de Darlow
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Au Chat Zen
    Localisation
    44
    Messages
    7 652
    Date d'inscription
    février 2010
    Oxow, Darling, je vous aime, vous me manquez trop...
    Au Chat Zen se bat pour aider les chats en danger au Mans: https://auchatzen.com/
    Pour nous aider gratuitement:
    http://helpfree.ly/j38022





  6. #6
    Membre 1 étoile Avatar de -Orl-
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    22 - Plédran
    Âge
    27
    Messages
    3 111
    Date d'inscription
    mars 2007
    Voici l'histoire émouvante de Timousse, lui aussi était un SSAD,
    merci à tout ceux qui prendrons le temps de la lire.






    **************************************************









    15 octobre 2012 :
    Je reçois l’appel d’une adoptante chez qui j’ai placée un chat quelques mois auparavant, une amie à elle à trouvée un chaton sur son lieu de travail, dans une cour d’école. Il serait non sevré, sachant que je suis FA, elle me demande si je peux le récupérer.
    J’accepte de récupérer le chaton, je contact l’asso SSAD qui me couvre, pour savoir si une prise en charge est possible. Flokelo est d’accord, le petit restera en FA chez moi.


    Le jour même le chaton arrive à la maison, c’est une crevette rousse de 460 grs, un petit mâle d’environ 1 mois.
    Il lape le lait maternisé, mange de la pâté, il est affamé et défend sa gamelle comme un tigre (petit coup de patte et grognement si on touche à sa gamelle, mais vu sa taille, c’est plutôt rigolo), on voit qu’il a manqué de nourriture il n’est pas bien gros.
    Il est bourré de puce, il faudra plusieurs jours pour en venir totalement à bout (bain + frontline spray + peigne à puces).
    Il est gentil, déjà joueur. Il restera en quarantaine pendant 2 semaines.




    **************************************************





    3 Novembre 2012 :
    Timousse fini sa quarantaine, il va bien et rejoins ma troupe de chat adulte pour sa sociabilisation (il mordille pas mal durant le jeu). Il est joueur et de plus en plus câlin, on l’aime déjà.


    **************************************************


    10 novembre 2012 :
    Timousse grandit, il est temps de l’identifier, je l’amène chez la vétérinaire pour la pose de la puce électronique.
    Timousse n’aime pas la voiture, mais il est courageux, chez le vétérinaire il ronronne.
    On reviendra plus tard pour la primo, il est trop petit (700grs) pour le moment.




    **************************************************


    Novembre 2012 :
    Timousse est déjà réservé pour son adoption, il a eu une visite, les adoptants semblent sérieux, il mérite une bonne famille.




    **************************************************





    1 décembre 2012 :
    Retour chez le véto pour la primo vaccination, Timousse a passé la barre des 1kg.
    Il est en grande forme, un chaton bien dans ses pattes (il ne mordille plus), il est très joueur avec les autres chats, très câlin avec nous, Timousse il aime tous le monde et ronronne beaucoup !




    **************************************************


    14 décembre 2012 :
    J’amène Timousse dans sa famille d’adoption avec un petit pincement au cœur car je m’y suis attachée. Il s’appelera désormais Mozart.




    **************************************************


    16 décembre 2012 :
    J’ai les premiers nouvelles de Timousse/Mozart dans sa nouvelle famille, il va bien et ronronne beaucoup.




    **************************************************


    8 janvier 2013 :
    Je demande des nouvelles aux adoptants pour savoir si l’adoption est validée (nous faisons une période d’essai), tout va bien, ils sont ravis, pour eux Mozart est adorable et adoptés depuis longtemps à leur yeux.




    **************************************************


    13 janvier 2013 :
    Les adoptants laissent un message sur le portable de l’association, ils veulent qu’on les rappelle, il y aurait un soucis avec Mozart.
    Je les rappelle le jour même, dès que j’en suis informée. Les adoptants me disent que Mozart fait caca dans leur canapé, il a la teigne, et il ne saurait pas rester seul, ils ne veulent plus le garder.
    Je suis surprise, 5 jours plus tôt tout allait bien, je leur dis que je viens le récupérer le soir même.


    A mon arrivée chez les adoptants, je retrouve Timousse, il dort mais se réveille pour venir me voir. Il n’a pas beaucoup grandit. Je repars avec lui, il n’aime toujours pas la voiture.
    Je l’installe chez moi, il me fait des câlins et ronronne, je reconnais bien mon Timousse.




    **************************************************





    14 janvier 2013 :
    Je le pèse, il est très maigre (1kg200, il aurait pris moins de 150grs en 1 mois). Je m’aperçois qu’il a une diarrhée très liquide, il fait en dehors de la litière, mais cela est normal. Je comprends pourquoi il faisait sur le canapé chez ses adoptants... Mais qu'est-il arrivé à Timousse ?
    Je lui fait un bain d’imaveral pour soigner sa teigne. Et je lui donne du Bedelix pour sa diarrhée.




    **************************************************





    16 janvier 2013 :
    Il dort beaucoup, ne joue pas depuis que je l’ai récupérée, sa diarrhée ne passe pas. Il reste câlins et apprécie notre présence, il nous accueille en miaulant et en courant vers nous quand on vient le voir dans sa pièce et se couche sur moi.




    **************************************************


    17 janvier 2013 :
    Je suis inquiète la diarrhée ne passe pas, aucune évolution, je prends RDV au vétérinaire le jour même.
    Elle constate que Timousse est déshydraté, il est en hypothermie, maigre.
    Elle pense que la diarrhée pourrait être dû au médicament pour la teigne que le véto des adoptants a prescrit à Timousse, trop agressif pour lui (j’ai arrêtée ce traitement depuis que je l’ai récupérée).
    Je repars avec un médicament pour la diarrhée, elle l’a réhydratée, lui a fait une piqûre pour que la diarrhée passe plus vite. Elle me donne des échantillon de croquette Hill’s I/D pour voir si ça va mieux avec.




    **************************************************





    22 janvier 2013 :
    La diarrhée de Timousse ne passe pas, il dort toujours beaucoup, mais reste câlin et affectueux avec moi. Je lui donne ses médicaments matin et soir.
    En rentrant du travail, je constate que Timousse à des tâches de sang dans un œil. Je suis très inquiète, je préviens l’association.
    Je l’amène aux urgences vétérinaires dans la foulée. Les tâches de sang dans son œil sont une uvéite. Il a de la fièvre (39.8°). Il a perdu du poids, il fait 1kg080. On fait une échographie, on remarque un ganglion dans son ventre.
    Le véto pense à la Leucose, la toxoplasmose, la PIF. On fait une prise de sang, test FIV/FEV négatif. On attends le résultat pour le test corona qui pourrait nous orienté vers la piste de la PIF.
    Les minutes d’attente sont longues, la pièce est silencieuse, puis le résultat arrive, le test se révèle douteux, il n’est pas clairement positif, mais douteux donc à considérer comme positif.
    Je repars chez moi avec Timousse, un antibiotique et une pommade à mettre dans son œil malade. Le compte rendu du vétérinaire indique qu’il soupçonne une PIF ou une Toxoplasmose. Je reste optimiste, et si ce n’était pas la PIF ?




    **************************************************


    23 janvier 2013 :
    Je vais prendre de la pâtée pour chat convalescent au vétérinaire, il ne faut pas que Timousse perde encore du poids.
    Il a l’air d’aimer la pâtée. Je lui donne aussi du Nutrigel et des friandises qu’il aime bien.
    Il a fait un caca dans la litière aujourd’hui et rien à côté sa diarrhée est-elle en train de partir ? Je suis rassurée.




    **************************************************





    25 janvier 2013 :
    Je prends sa température chaque jour matin et soir comme me l’a demandé le vétérinaire et je vérifie qu’il ne soit pas déshydraté, un coup il a de la fièvre, un coup ça va, un coup c’est un peu bas.
    Ma mère qui veille sur lui dans la journée, me dit qu’il refuse de manger ce jour là, même le Nutrigel ne l’intéresse plus. Il a vomit le peu qu’il a avalé le matin quand j’étais là.
    Je rentre inquiète le soir même, il refuse toujours de manger, il est très fatigué, je le câline, il ronronne. Il n’a pas fait de selles depuis hier. Je suis triste, cela ne présage rien de bon.




    **************************************************





    26 janvier 2013 :
    Ce matin Timousse refuse toujours de s’alimenter. Il est épuisé.
    J’ai peur d’appeler la vétérinaire, je pense savoir comment cela va se finir. RDV prit à 14h.
    Mes craintes sont confirmées, Timousse a son foie qui commence à lâcher (ses gencives et l’intérieur de ses oreilles jaunisses), on remarque aussi une petite inflammation sur l'un de ses yeux, la véto confirme le diagnostic de la PIF, il est préférable d’arrêter là, il est condamné.
    Timousse s'endort dans mes bras, il avait 4 mois.



    Le temps est passé, mais il arrive encore a me décrocher des larmes, jamais je ne l'oublierais.
    momo, mariecaro, fukita et 6 autres aiment ça.

  7. #7
    Grenouille Saoule Avatar de Chenille
    Messages
    15 030
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Pinaise Orl, tu m'as mouillé les yeux

    à toi et à Timousse
    -Orl- and fukita aiment ça.

  8. #8
    Membre 1 étoile Avatar de -Orl-
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    22 - Plédran
    Âge
    27
    Messages
    3 111
    Date d'inscription
    mars 2007
    L'histoire de Timousse est triste et injuste, comme trop souvent.
    Saleté de maladie.

    Chez moi, il y a aussi eu Lola, petite chatonne que j'avais réussie à placée dans une super famille qui l'aimait très fort.
    Mais un beau jour, ses adoptants m'ont appelée, pour me prévenir qu'elle n'allait pas très bien, et quelques jours plus tard, c'est en larmes que son adoptante m'a annoncé que c'était terminé, encore une fois, la PIF.



    Il y a aussi Bounty, le frère de Lola, adopté lui aussi par une très bonne famille.
    Il est décédé quelques mois avant Lola, emporté par la PIF.



    Comme je hais cette maladie.
    lorris aime ça.

  9. #9
    Grenouille Saoule Avatar de Chenille
    Messages
    15 030
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Pour info (des erreurs ?):

    La PIF ou péritonite infectieuse féline est une maladie virale mortelle chez le chat. Celui-ci l’attrape à partir d’un autre chat ; le virus est très contagieux et subsiste dans le milieu extérieur pendant six semaines, mais il est rapidement détruit par les désinfectants usuels (eau de Javel…).

    C’est un virus fréquemment rencontré dans les collectivités, refuges ou élevages. Le chat peut héberger le virus plusieurs années sans déclarer de symptôme. C’est généralement à l’occasion d’un stress (nouveau maître, déménagement, chirurgie…) que la maladie va apparaître, conduisant inexorablement vers la mort.

    Elle se traduit par une fièvre élevée (supérieure à 40 °C), récurrente sur plusieurs jours voire plusieurs semaines. Puis le chat présente de l’amaigrissement avec parfois un épanchement abdominal (ascite) ou thoracique. Dans le premier cas, le chat est maigre avec un gros ventre et dans le deuxième cas il a du mal à respirer (ses mouvements respiratoires deviennent amples).
    Un chat contaminé sur cinq développe la maladie

    Contrairement à ces formes dites « humides », les formes sèches sans épanchement sont très difficiles à diagnostiquer et représentent un véritable casse-tête pour le vétérinaire. Des tests sanguins recherchant la présence d’anticorps de la maladie existent. Sachez cependant que votre chat peut être positif pour cette maladie et ne jamais la déclarer. Sachez aussi que certains chats sont négatifs au moment du test alors qu’ils sont en phase terminale de la maladie.

    Si votre chat meurt de PIF, vos autres chats sont sans doute contaminés mais, même dans ce cas dramatique, un chat sur cinq en moyenne développera la maladie, les chats de moins de 2 ans et ceux de 10 à 14 ans étant les plus concernés.

  10. #10
    Membre 1 étoile Avatar de -Orl-
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    22 - Plédran
    Âge
    27
    Messages
    3 111
    Date d'inscription
    mars 2007
    Et n'oublions pas Yubaba, chatte libre SSAD, renversé par une voiture.

    fukita, lorris et hm707 aiment ça.

  11. #11
    Membre 2 étoiles
    Localisation
    grisolles 82000
    Âge
    60
    Messages
    3 271
    Date d'inscription
    mars 2010
    Tendre et doux repos

  12. #12
    Habitué Avatar de Oxo
    Fonction
    Indépendant
    Messages
    818
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Reposez en paix les loulous
    Que de vies arrachées brutalement, c'est injuste

  13. #13
    Faites le taire ! Avatar de flokelo
    Messages
    3 822
    Date d'inscription
    juin 2007
    J'ajoute PACHA, mâle brun tabby et blanc de 5 ans sorti de fourrière quelques mois plus tôt.
    Il avait été testé fiv et felv négatif et est mort en quelques semaines en mars 2011 d'une leucémine foudroyante inexplicable...

    Les disparus de l'Association SSAD-pacha-2.jpgLes disparus de l'Association SSAD-pacha-5.jpg

    - - - Mise à jour - - -

    Houragan, mâle brun tabby estimé à 2/3 ans mais surement plutôt 8/9 ans au moins...décédé d'un cancer digestif cette année
    Il a été sorti de fourrière en novembre 2012 pour mourir quelques mois plus tard...

    Les disparus de l'Association SSAD-sans-titre.jpg
    Dernière modification par flokelo ; 16/09/2013 à 09h29.
    lorris aime ça.

  14. #14
    Faites le taire ! Avatar de flokelo
    Messages
    3 822
    Date d'inscription
    juin 2007
    3 chatons sur une portée de 5 récupérés en bas de mon nouvel appart par mon conjoint : Hulk, Hermine et Hunter

    Abandonnés dans le parc de la mairie de mon nouvel appart, un monsieur ayant trouvé le carton cherchait à les donner dans la rue principale, mon conjoint m'a appelé pour me demander quoi faire, j'ai répondu de suite : "descends et prends les tous"

    Ils ne mangeaient pas tout seul, j'ai dû aller chercher du lait en catastrophe chez un véto de garde le samedi soir.

    Ils sont tombés malades tous les 3 au même âge, même symptômes alors qu'ils n'étaient pas du tout ensemble.
    Symptômes particuliers : vomissements mais pas de fièvre, pas de diarrhée, anorexie, ventre hyper tendu et gonflé, aucun pb au niveau du foie et analyses de sang tout à fait normales
    Une des minettes a eu des pb oculaires et respiratoires, elle a dû être placée dans un caisson à oxygène et était devenue quasiment aveugle.


    Lorsque le 3e est tombé malade (aucun des 2 vétos ayant vu les 2 premiers chatons n'a su dire de quelle maladie ils souffraient), j'ai demandé à mon véto qui a sauvé Pili de faire une autopsie sur le 3e pour être fixée.

    J'ai bien fait car il s'agissait d'une espèce de vers ayant infecté les minettes gestantes au printemps 2012, vers qui s'est installé dans l'organisme des chatons et qui a infecté 3 chatons de la portée sur les 5, qui ont grandi avec, et qui résistait bien évidemment au milbémax puisqu'ils avaient été vermifugés régulièrement depuis l'âge de 2 mois (ils sont morts à 4 mois et demi).

    Quand les premiers symptômes sont apparus, il était trop tard, le vers avait bouffé littéralement tous les organes digestifs, les chatons ne pouvaient plus rien digérer.
    Mon véto qui a fait l'autopsie m'a dit que l'estomac était complètement rongé, le foie commençait à être attaqué, les intestins aussi.
    Ce vers s'attaque aussi aux voies respiratoires, et est un vers qu'on trouve dans les campagnes (c'est tout à fait cela car les chatons abandonnés dans une ville du 95 devaient surement venir de la campagne aux alentours).

    La seule chose qui aurait pu éviter cela était de les vermifuger au Panacur mais je garde le panacur comme vermifuge pour les chats vraiment infestés et dont le milbémax ne vient pas à bout, là, il n'y avait rien de visible du tout, tout était ok jusqu'à présent.

    J'ai vu les 3 partir sous mes yeux, je revois encore la minette dans son caisson à oxygène à demi aveugle chercher les câlins et gratter à la vitre.

    Tous les 3 des supers chatons toujours à demander des câlins.

    J'espère que cette super famille de merde qui les a jeté comme des merdes dans un carton (il s'agissait d'une famille vu qu'au fond du carton était placée une gigoteuse pour bébé !) aura les pires merdes qu'il puisse lui arriver pour payer ce qu'ils ont fait, tout ça parce que ces abrutis n'ont pas voulu stériliser leur minette, 3 chatons ont soufferts et sont morts prématurément.

    Les disparus de l'Association SSAD-p1010649.jpgLes disparus de l'Association SSAD-p1010640.jpgLes disparus de l'Association SSAD-p1010641.jpg

    - - - Mise à jour - - -

    Ces 4 chatons étaient chez l'une de mes familles d'accueil, mêmes symptômes que mes 3 chatons de la portée de 5...mais comme ils sont morts avant, on avait vraiment pensé qu'il s'agissait d'un typhus présent chez la fa.

    La fa a demandé un test typhus sur prélèvement revenu négatif....ils ont surement aussi été infectés par le même vers vu qu'ils ont été récupérés dehors à la campagne aussi, tous décédés au même âge (4 mois tout juste).

    Et pour cause, le véto m'a dit pour mes chatons que le vers mettait entre 3 et 4 mois à se développer et à tout bouffer dans l'organisme du chat d'où le fait qu'ils soient tous tombés malades en même temps au même âge.

    Nom : ch+óton 25.jpeg
Affichages : 1139
Taille : 21,7 KoNom : ch+óton 1.jpeg
Affichages : 1120
Taille : 15,4 KoNom : ch+óton 7.jpeg
Affichages : 1122
Taille : 15,3 KoNom : ch+óton 22.jpeg
Affichages : 1133
Taille : 16,5 KoNom : JOLIE CHATONNE1.jpeg
Affichages : 1141
Taille : 18,7 Ko
    Dernière modification par flokelo ; 16/09/2013 à 09h51.
    lorris aime ça.

  15. #15
    Pro du blabla ! Avatar de Elfenyu
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 420
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Pfiouuu que c'est triste et dur de lire tout ça ...
    Que de tristesse, de détresse et de vies fauchées bien trop tôt.

    C'est un bel hommage que tu leur rends Flokelo ainsi que tes FA.
    On n'oublie jamais les chats que l'on sauve, même si le dénouement est loin d'être toujours heureux.
    L'histoire des chatons est horrible....

    Reposez en paix tous les loulous.

    Merci pour eux.

 

 
Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien