Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Nala, notre Duchesse, notre lionne

C'est une discussion Nala, notre Duchesse, notre lionne dans le forum Hommages, dans la catégorie Vos Animaux ; ...

  1. #1
    Rottweiler Avatar de punkiee
    Fonction
    Bénévole
    Association
    S.A 76
    Localisation
    62
    Âge
    29
    Messages
    558
    Date d'inscription
    mai 2010

    Nala, notre Duchesse, notre lionne

    Nala...
    Nala est entrée dans nos vies le 15 aout 2008
    Elle a été récupérée par ma voisine, dans un champ.
    Toute seule, toute jeune.
    C'est donc un mini truc qui nous est arrivé, couvert de puces et de poux...
    Le lendemain, vétérinaire, âgée de seulement 3 semaines, il lui en fallu du courage...
    Le coryza la rongeait, elle adorait ses inhalations tous les matons, avec sa pote Lilou.
    Puis Nala a grandit, nous apportant son amour.
    Puis lorsqu'elle est devenue adulte, elle nous a montré combien elle était douce, tolérante, aimante.
    Elle a toujours été attentionnée envers les autres, n'hésitant pas à couver les plus faibles, alors qu'elle se savait plus faible qu' eux...
    Nala était une vraie lionne....
    Mais sa gentillesse n'a pas suffit...
    Nala, a commencé à développer un coryza chronique, puis quand Farouck est parti, ce 16 novembre, elle a commencé à ne "plus aller". Elle a élevé Farouck comme son fils, le protégeait de tous, malgré les 3 ans bien avancés de Farouck, elle le lavait, toujours avec la même fougue. Puis il est parti...
    La pente était rude, mais on s'obstinait... C'est son Coryza...Je ne sais pas comment elle a a tenu...
    Vient le temps de l'amélioration.
    Puis ce mercredi 8 février, la rechute. Avec ici un diagnostic plus sérieux...
    Jamais nous ne l'avions vu dans une telle détresse...
    Du jour au lendemain, elle a refusé toute alimentation, ne se levait plus, ne prêtait même plus attention aux autres, elle qui a toujours couvé ses poussins.
    Les globules rouges ont quasiment disparus, la rate est énorme, elle est blanche, livide, plus rien ne passe dans son regard, pourtant si aimant.
    Nous tentons le tout pour le tout...
    Jeudi, une nette amélioration, elle a commencé à s'alimenter, à bouger un peu, et même se laver, elle pour qui il était inconcevable d'avoir une poussière sur le dos...
    Puis vendredi matin, le réveil le plus douloureux de ma vie...
    Nala est là, elle est toujours là, mais à quel prix? Son rythme cardiaque est plus rapide que la traviatta, l'anémie n'explique pas tout.
    Elle ne mange plus rien, elle fuit même la nourriture.
    Nous assistons à son agonie, aussi longue soit elle.
    D'un commun accord avec le vétérinaire, nous l'avons gardée avec nous, jusque 14h.
    Heure fatidique.
    On savait, elle savait.
    Nous l'avons prise sur nos genoux, en attendant.
    Elle se plaignait, c'était insupportable, plus elle miaulait, plus les larmes coulaient, on avait beau serrer les dents, elles coulaient.
    A ce moment précis, elle n'était pas résignée, elle voulait sortir, aller une dernière fois dans la pelouse. Puis encore un miaulement, déchirant cette fois ci.
    Le cancer de la rate a bel et bien été confirmé.
    Puis est arrivé le moment de se dire au revoir, le moment où tout s'arrêterait, où il n'y aurait plus que le bruit de nos sanglots...
    La première injection l'a faite vomir, pauvre Nala, elle n'avait rien à vomir, elle a sorti le peu d'eau qui lui restait.
    Puis elle nous a regardé, les yeux ronds, comme si elle voulait nous dire quelque chose.
    Puis sa respiration s'est ralentie, puis arrêtée.
    Une simple anesthésie l'a tuée.
    Je m'en veux, je m'en veux de n'avoir rien vu avant. Les choses sont toujours plus simples quand la dégradation se fait d'un jour à l'autre, si seulement il y avait un signe, j'aurais pu la sauver...
    Maintenant, ma Lionne est partie, partie rejoindre ses copains, partis eux aussi, beaucoup trop tôt...
    Je suis désolée Nala, je t'aime, pardonne moi...
    Nala, notre Duchesse, notre lionne-img_00001.jpgNala, notre Duchesse, notre lionne-s4020110.jpgNala, notre Duchesse, notre lionne-100_1745.jpg
    Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé... Farouck 16-04-2009/27-11-2011



    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Raven
    Invité
    Tu n'as rien à te faire pardonner... Elle doit t'en être reconnaissante, elle souffrait... vous avez tout tenté pour la sauver.

    Bon courage.
    Rip Nala.

  3. #3
    Membre 3 étoiles
    Localisation
    grisolles 82000
    Âge
    62
    Messages
    3 330
    Date d'inscription
    mars 2010
    Doux repos petit ange Courage a vous

  4. #4
    Modérateur Avatar de May-May
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Terre des Chats
    Âge
    29
    Messages
    32 241
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Quand c'est la fin, et qu'ils ne peuvent plus se battre, il est de notre devoir de les laisser s'en aller. Malheureusement, on ne s'en remet jamais vraiment
    Tu lui as offert la vie qu'elle méritait, c'est le plus important

  5. #5
    Sharpei Avatar de Tiffany45400
    Fonction
    Bénévole
    Messages
    293
    Date d'inscription
    août 2010
    On s'en veut oui, mais il ne faut pas. Tu n'as strictement rien à te reprocher, rien qu'à te lire, on voit bien que tu l'as aimé du plus profond de toi, et que tu aurais tout donné pour qu'elle puisses encore vivre quelques années, quelques mois. Nala s'est bien battue, mais son heure était arrivée. Vous avez tout essayé. Au moins, elle ne souffre plus là où elle est.

    Repose en paix petite Nala , et courage à ses maîtres aimants

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien