Un de mes 3 chats SDF a disparu après les fêtes de Noël. Nous ne l'avons plus vu, ni nous ni les voisins qui leur donnaient aussi des restes depuis le WE du 29 décembre 2019.
Ils étaient 3 chatons nés dans le quartier en 2004 que nous avons adoptés, stérilisés et identifiés pour les mettre à abri des fourrières, et nous les nourrissons depuis. Même s'ils vivent dehors, les 2 mâles qui sont extrêmement potes et proches, ne veulent absolument pas rentrer même quand il gèle ce qui me désolait particulièrement ces derniers jours quand il a fait froid. Pour autant, ils viennent toujours au moins manger quasiment chaque jour ce qui me rassurait, de plus je les voyais dans le jardin, prendre le soleil ou siester.
Mais depuis WE dernier Garfield n'est plus venu. Il était particulièrement maigre et semblait avoir mal aux dents depuis plusieurs mois car je lui trouvais du mal à manger. Parfois il lapait un peu la pâtée et partait, je me disais qu'il n'aimait peut être pas cette marque. Le lendemain matin il avalait goulûment ses croquettes donc j'y comprenais pas grand chose à ces douleurs... et comme les voisins me disent aussi qu'ils mettaient des restes ajouté au fait que ces SDF ont toujours été chasseurs, au final je ne savais pas vraiment ce qu'ils mangeaient. De plus, avant de disparaitre, j'ai trouvé par deux fois de beaux oiseaux morts dans le jardin, mais pas mangés. La première fois c'était une tourterelle, laissée intacte. La seconde fois un gros pigeon ramier là commencé à être déplumé mais il ne manquait trois fois rien de chair. Comme il n'y avait plus de chat autour à part la femelle qui n'a jamais été une grande chasseuse contrairement à Garfield qui a plusieurs fois rapporté lapin et pigeons, j'ai douté que ce soit son oeuvre, Garfield n'y était pas non plus, j'ai ramassé le gibier et l'ai jeté au compost. Je me demande si j'ai bien fait... Cet épisode des gros oiseaux retrouvés quasiment intact dans le jardin m'ont amené bcp de questions car actuellement et peut être depuis plus d'un mois, des chasseurs tirent pas loin de la maison justement je pense du gibier à plumes. Et Garfield étant celui qui se déplace le plus et celui qui chassait le plus (d'ailleurs nous l'avions autrefois plusieurs fois trouvé en embuscade dans les champs pour chasser) je me suis demandée s'il n'avait pas été piquer ce gibier au nez des chasseurs qui lui aurait peut être valu des représailles de ces gens qui ne supportent aucune "concurrence"...
De plus, et avec le recul, je trouvais que la fourrure de Garfield n'était pas très épaisse (son poil était rêche et pas vraiment de sous poil) il lui arrivait souvent d'attraper des tiques qu'on lui retirait à la pince, et il y a peut être 3 mois je l'avais deparasite vu avec le véto parce que justement comme je le trouvais particulièrement maigre, il m'a dit de commencer par ça, sauf qu'il ne s'est pas vraiment remplume et quand il a commencé à faire froid déjà en septembre octobre il avait encore son poil d'été comme s'il était trop maigre pour que sa fourrure soit établie pour l'hiver, et ça n'avait pas vraiment évolué mais malgré tout il refusait toujours de rentrer, parfois je le trouvais même carrément couché dans l'herbe mouillée, parfois même dehors sous le crachin, je ne comprenais pas comment il pouvait rester ainsi dans l'humidité et le froid et j'étais vraiment pleine de pitié pour lui mais si je m'approchais il partait plus loin alors je n'insistais plus à vouloir le mettre au chaud et me contentais de lui parler gentiment en passant à côté de lui pour ne pas le déranger pour qu'il ne se force pas à se déplacer. Mon père me répétait sans cesse qu'un chat n'a pas froid même si je n'en étais pas certaine, je ne savais pas comment faire, il y a bien des abris dans le jardin : ancienne niche du chien en bois, dépendances où il y a tout un tas de bazard où ils peuvent se faire un petit nid, mais il a fait jusqu'à -4 la nuit we dernier et début de semaine dernière, et même dans un abri il devait pas y faire bien chaud... Les 2 mâles étaient très proches et devaient certainement dormir ensemble, mangeaient ensemble et il arrivait qu'ils venaient se faire câliner tous les 2 au moment du repas.
Et aujourd'hui le restant déprime, ne mange plus non plus, reste sur le balcon à attendre son copain, la gamelle pleine devant lui, je ne sais plus quoi faire. Ce soir il s'est laissé particulièrement câliner mais je sens que ça ne va pas.
J'ai téléphoné partout : au vétérinaire, police municipale, voisins, sacpa, personne n'a vu Garfield, je crains le pire.
La dernière fois que je l'ai vu il m'a semblé comme d'habitude, il s'est assis un court instant derrière la porte fenêtre de ma chambre (j'ai peur de n'avoir pas compris que c'était un "au revoir", peur d'être passée à côté de qqchose, peur de n'avoir pas compris ses besoins, je n'arrive pas à penser à autre chose, je dors très peu et très mal et dès que je m'endors je rêve de Garfield....) j'ai pensé qu'il avait froid alors je me suis levée pour lui ouvrir, mais dès que j'ai ouvert la porte, fidèle à lui même il est parti en traversant le jardin en direction du voisin de derrière d'une démarche habituelle et a disparu. Je ne l'ai jamais plus revu :'(
Je voudrais comprendre, et surtout le retrouver, mort ou vif, mais je ne sais pas quoi faire de plus.
Y a rien de pire que de ne pas savoir ce qu'est devenu son chat. Je m'excuse pour le roman mais je suis vraiment très triste et ça devait sortir.
Svp, aidez moi à le retrouver :'(