http://www.mesopinions.com/petition/...e-animaux/9865À l'attention : M. Le Président de la République François Hollande

Depuis 2007, on assiste en France à l'explosion d'une mendicité de type nouveau basée sur l'exploitation des animaux, petits et grands, exhibés sur les trottoirs de Paris, ainsi que de toutes les grandes villes, par des femmes et des hommes de tous âges, valides, venus d'ailleurs .

Les pauvres animaux vivent un calvaire : apeurés, mal nourris, assoiffés, brutalisés, attachés court et serré par des cordes, ficelles et chaines, maintenus immobiles 24/24H, dans le soleil ou la pluie, trimbalés dans des sacoches ou des sacs poubelles, couverts de puces, non vaccinés, souffrant de différentes pathologies, gestantes, allaitant voire mettant bas sur les trottoirs en plein centre de Paris, à côté de l'Opéra. A longueur d'années, j'ai remarqué les mêmes têtes, dans les mêmes endroits mais avec des différents animaux.

Plus récemment, avec un coq et une poule à l'entrée du R.E.R. rue Auber à Paris. Mon soupçon m'a été confirmé par quelques mendiants plus bavards, à savoir tous les animaux meurent assez vite fauchés en principal par la diarrhée violente suivie par le typhus, galle etc. Dès le premier signe de maladie, ceux-ci s'en débarrassent en les tuant par étouffement. Ces "animaux kleenex" sont aussitôt replacés par d'autres soit achetés, soit loués (les tout-petits sont les plus chers), fournis par les réseaux parallèles et rivaux des organisateurs de cette mendicité leur rapportant également une "redevance" encaissée au quotidien.

Les Pouvoirs Publics concernés laissent faire. Leur indifférence ainsi que le vide juridique- bien connu par les chefs de file de cette mendicité - favorisent son développement galopant. AUCUNE LOI, EN FRANCE, NE L'INTERDIT .
L'absence d'un instrument juridique mis à la disposition de la Police d'une part réduit énormément l'efficacité des rares interventions de celle-ci, et d'autre part privé de légitimité les actions de sauvegarde des Associations pour la protection des animaux. Face à ce fléau la France est désarmée.

Cette situation inédite scandaleuse, amorale, moyenâgeuse, provocant l'indignation et la colère des Français réclame de toute urgence une LOI claire, adaptée, interdisant à jamais la mendicité avec animaux. Monsieur le Président, les Français vous ont donné le pouvoir. Les Français vous demandent de les écouter, de les entendre et d'agir conformément.

Vous, les lecteurs de cette pétition, par votre signature, vous exigez que le Chef de l'État intervienne sans délai, en initiant le projet de loi faisant défaut à présent.

Merci, Monsieur le Président .