Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 38
Arbre des j'aime6Aime

Pétition pour les loups par les associations de CAP loup

C'est une discussion Pétition pour les loups par les associations de CAP loup dans le forum Pétitions, Actions, et Manifestations, dans la catégorie SOS - Appels Divers ; ...

  1. #1
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010

    Pétition pour les loups par les associations de CAP loup

    http://www.ferus.fr/actualite/grande...e-pastoralisme




    Merci d'être un maximum à signer pour que cesse, entre autre, cette désinformation des médias sur les loups et que cesse le massacre de cette sublime espéce ( protégée qui plus est ! )

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Pitchoun'
    Invité
    Signée.
    leea aime ça.

  3. #3
    Giemma
    Invité
    signée!
    leea aime ça.

  4. #4
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010
    http://www.consultations-publiques.d...id_article=483

    consultation publique du gouvernement pour le plan loup : n'hésitez pas à aller donner votre avis !

  5. #5
    Faites le taire ! Avatar de Wilo
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    3 983
    Date d'inscription
    août 2008
    signée, diffusée et commentaire mis sur la consultation.
    leea aime ça.

  6. #6
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010
    Bientôt 22 000 signatures ....

  7. #7
    Faites le taire ! Avatar de Wilo
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    3 983
    Date d'inscription
    août 2008

  8. #8
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010
    Bientôt 36 000 signatures .........

  9. #9
    Chihuahua
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    69320
    Âge
    44
    Messages
    3
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Pétition signée.

  10. #10
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010
    44 000 signatures ........

  11. #11
    Faites le taire ! Avatar de Wilo
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    3 983
    Date d'inscription
    août 2008
    espérons que le gouvernement en prendra compte

  12. #12
    Habitué Avatar de leea
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Vendée
    Âge
    36
    Messages
    830
    Date d'inscription
    février 2010
    http://www.ferus.fr/actualite/segole...oup#more-26204


    oui oui le gouvernement en tient compte ....... pour faire tout l'inverse

  13. #13
    Faites le taire ! Avatar de Wilo
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    3 983
    Date d'inscription
    août 2008
    ils ont "prélevé" une louve de 12 kgs, encore un bébé à ce poids, quelle tristesse et là les chasseurs vont organiser les battues aux loups pour bientôt, tout excités à l'idée de tuer du loup. Je suis dégoutée

  14. #14
    Abeille Travailleuse Avatar de bab
    Messages
    9 171
    Date d'inscription
    décembre 2005
    18 septembre 2014 : ouverture de la chasse aux loups dans les Hautes-Alpes, les Alpes maritimes et la Savoie.

    Savoie :


    Le préfet de la Savoie Eric Jalon a signé le 15 septembre deux arrêtés autorisant chacun le prélèvement de deux loups (voir ICI et LA), dans le cadre du dispositif prévu par l’arrêté ministériel du 5 août 2014 (qui prévoit le recours aux battues au grand gibier, chasse à l’approche et à l’affût). Les tirs pourront être effectués jusqu’au 16 octobre.L’ASPAS, FERUS et ONE VOICE ont déposé un recours en référé-suspension contre ces deux arrêtés préfectoraux.

    Hautes-Alpes :

    Mise à jour du 25/09 : deux nouveaux arrêtés de tirs de prélèvement viennent d’être signés par le Préfet des Hautes-Alpes. Le premier sur les communes de Monêtier-les-Bains et Névache et le deuxième sur les communes d’Ancelle et La Bâtie-Neuve (voir –> ICI). Cela porte donc à 5 le nombre de loups pouvant être abattus dans le seul département des Hautes-Alpes.Le 12 septembre, le préfet Pierre Besnard a signé 2 arrêtés de tir de prélèvement :- A Ceillac dans le Queyras est autorisé un « tir de prélèvement classique » d’un loup (sans recours aux battues au grand gibier). Pour info, Ceillac est la commune où un louveteau a été percuté par une voiture, soigné en centre de soins et où le préfet a d’ores et déjà annoncé que si elle survivait -c’est une femelle-, elle ne serait de toute façon jamais relâchée en milieu naturel ;- Sur la commune du Dévoluy, un prélèvement de deux loups est autorisé dans le cadre du dispositif prévu par l’arrêté ministériel du 5 août 2014 (avec recours aux battues au grand gibier, chasse à l’approche et à l’affût).

    Alpes-Maritimes :

    Pas moins de 6 autorisations de tirs de prélèvement ont été signées le 11 septembre par le préfet Gérard Gavory, toutes ayant recours à l’arrêté ministériel du 5 août dernier, donc aux battues au grand gibier (voir –> ICI). Contrairement aux 2 arrêtés des Hautes-Alpes,aucune limitation dans le nombre de loups pouvant être abattus.
    Pour rappel, ASPAS, Ferus, FNE, LPO et One Voice ont déposé le 3 septembre un recours auprès du Conseil d’État afin de contester l’arrêté du 5 août qui permet d’abattre des loups lors de battues au grand gibier (voir –> ICI). Tous les arrêtés des Alpes-maritimes et un des 2 arrêtés des Hautes-Alpes sont donc concernés par la décision que prendra le Conseil d’Etat.


    24 septembre 2014 : chasse au loup dans les Alpes de Haute-Provence, le Var et la Drome

    Alpes de Haute-Provence :

    Mise à jour du 29/09 : un nouvel arrêté de tir de prélèvement a été pris le 24 septembre 2014. Deux loups pourront être tirés sur les communes d’Anthon, Auzet, Barles, Hautes-Duyes et La Robine-sur-Galabre.La préfète Patrica Willaert a pris 3 arrêtés de prélèvement les 5, 16 et 18 septembre :- Un tir de prélèvement de 2 loups, sur la commune de Villars-Colmars –> ICI.- Un tir de prélèvement de 2 loups sur le territoire de la nouvelle meute dite « Teillon-Estéron » dans le Moyen Verdon, en limite avec le Var et les Alpes-Maritimes (sur les communes des Angles, Demandolx, Saint-Julien-du-Verdon, Soleilhas, Ubraye, Vergons) –> ICI.- Un tir de prélèvement d’un loup sur les communes de Castellet-les-Sausses et Sausses–> ICI.Un autre arrêté concernant le prélèvement de deux loups pourrait être signé dans les prochains jours a indiqué la préfecture.

    Var :

    Avant de partir, le préfet du Var Laurent Cayrel n’a pas pu s’empêcher de signer un arrêté de tir de prélèvement de 3 loups sur plusieurs communes de Canjuers. Evidemment, le recours aux battues aux grands gibiers est autorisé –> ICI.

    Drôme :

    Une autorisation de tir de prélèvement d’un loup sur 5 communes de la Drôme a été signée par Didier Lauga (Bouvières, Chaudebonne, Montjoux, Valouse & Vesc)


    25 septembre 2014 : un jeune loup abattu à Canjuers
    Ça n’aura pas traîné… Cinq jours après la signature de l’arrêté par le préfet du Var, un jeune mâle de l’année a été abattu hier dans le cadre d’une battue qui s’est déroulée sur la commune d’Aiguines. D’après les informations de Nice Matin, le louveteau était accompagné de 2 autres louveteaux et d’une femelle adulte.« La louve aurait également été tirée mais manquée. »L’arrêté autorise le prélèvement de 3 loups au total sur le secteur du camp militaire de Canjuers. Deux autres loups peuvent donc encore être tués.

    1er octobre 2014 : un louveteau abattu en Savoie
    Un louveteau a été tué lundi soir sur la commune de Valmeinier dans le cadre d’un tir de défense ordonné par la préfecture de la Savoie. Le tir a eu lieu dans la vallée de la Maurienne. Pour ce faire, deux louvetiers et le berger avait veillé deux nuits durant. D’après nos infos, le troupeau n’était pas protégé malgré que la zone soit considérée comme ZPP depuis 10 ans. Le loup abattu serait une femelle de seulement 5 mois…Le communiqué de la préfecture de Savoie :
    Un loup abattu sur la commune de Valmeinier
    Dans la nuit du 29 au 30 septembre, un loup a été abattu suite à une opération menée par les louvetiers sur la commune de Valmeinier. Cette opération s’est déroulée dans le cadre d’un tir de défense autorisé par arrêté préfectoral, en vue de protéger un troupeau d’ovins.Des attaques répétées avaient été constatées sur le secteur depuis plusieurs semaines et s’étaient intensifiées ces derniers jours.L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a recueilli le cadavre de l’animal et l’a transmis au laboratoire départemental d’analyses vétérinaires de la Savoie.Une autopsie va être pratiquée afin de définir les caractéristiques génétiques et pathologiques de l’animal.

    7 octobre 2014 : une jeune louve tuée dans les Alpes de Haute-Provence
    Une louve d’environ 1 an a été abattue ce matin près d’Entrages (12 km de Digne les bains). Le tir a été effectué par un éleveur détenteur d’un permis de chasse dans le cadre d’un tir de défense autorisé par la préfecture. Son témoignage a été diffusé.Les questions que l’on se pose :
    - Cet éleveur avait l’autorisation pour un tir de défense simple, il dit lui même avoir abattu la louve à 150 mètres. Cette louve était-elle une menace pour son troupeau, seule condition pour que l’éleveur puisse tirer?- Quel type d’arme avait-il ? Il dit lui même avoir tiré d’une zone surplombant la route menant au village, ce qui est interdit avec un fusil à canon rayé.- Où étaient les chiens de protection puisqu’il semble, d’après l’arrêté préfectoral, que cet éleveur réunissait tous les moyens de protection.En conclusion, ce tir ressemble fort à l’exécution sommaire d’un loup qui ne menaçait pas le troupeau.
    Il s’agit du 5ème loup tué dans le cadre « légal » cette année. Six autres loups sont morts en 2014 : 3 ont été braconnés (poison ou tir illégal) et 3 ont péri dans des collisions avec des voitures.

    13 octobre 2014 : deux loups ont été abattu ce week-end

    Un loup a été abattu par un éleveur à Larche (Alpes de Haute Provence) vendredi soir et un autre a été tué dimanche matin à l’occasion d’une battue dans le Dévoluy (Hautes-Alpes). Avec la louve d’Entrages abattue le mardi dernier, cela porte à 3 le nombre de loups tués en l’espace d’une semaine…Alpes de Haute-Provence

    Vendredi soir, un loup a été abattu par un éleveur dans le cadre d’un tir de défense près du village de Larche (Ubaye). Le troupeau devait redescendre en camion le lendemai. Le cadavre va être autopsié afin de déterminer le sexe et l’âge de l’animal.CP préfecture + Plan loup : rappel des dispositions
    Hautes Alpes

    Dimanche matin, une louve a été tuée au cours d’une battue de chasse sur le secteur de Saint-Etienne en Dévoluy (photo), dans le cadre d’un arrêté de tir de prélèvement.La préfecture précise que ce loup a été tué lors d’une battue, par un chasseur qui avait suivi au préalable une formation spécifique.C’est le sixième loup tué depuis l’arrêté du 30 juin 2014 :


    20 octobre 2014 : un loup abattu dans les Alpes Maritimes

    Nous apprenons aujourd’hui (sic) qu’un loup a été tué lors d’une battue au grand gibier le samedi 18 octobre sur la commune de Beuil.La préfecture indique dans son communiqué qu’il s’agissait d’un mâle de 36 kg.Cette battue s’est déroulée dans le cadre d’une autorisation de prélèvement prise par arrêté préfectoral le 11 septembre. En tout, pas moins de 6 autorisations de tirs de prélèvement ont été signées par le préfet Gérard Gavory (voir –> ICI).C’est donc le 7ème loup qui sera décompté du plafond 2014-2015 (4 tirs de prélèvement, 3 tirs de défense)…Ferus condamne toujours aussi fermement ces tirs de prélèvement, inefficaces et injustes. Tout cela est déplorable.

    27 octobre 2014 : deux loups tués la semaine dernière

    Alpes de Haute-Provence

    Dans le cadre de l’arrêté du 24 septembre autorisant l’abattage de 2 loups sur les communes d’Authon, Auzet, Barles, Hautes-Duyes et La Robine-sur-Galabre, un loup a été tué le 22 octobre dans le massif des Monges. Lire le communiqué de la préfecture qui ne donne aucune info supplémentaire –> ICI.Il s’agit du 3ème loup tué dans le département des Alpes de Haute-Provence pour la période 2014/2015 :

    Alpes-Maritimes

    Une louve de 31 kg a été tuée et un autre blessé samedi 25 octobre au cours d’une battue qui avait lieu sur la commune de Roubion.Il s’agit là aussi du 3 ème loup tué dans ce département :

    Cela porte à 9 le nombre de loups abattus (+ 1 en « expertise ») dans le cadre de l’arrêté du 30 juin et donc déduits du plafond 2014/2015. Pour rappel, cet arrêté permet le « prélèvement » de 24 loups avec possibilité de réexaminer ce plafond à 36 en cours d’année.


    7 novembre 2014 :
    les associations de cap-loup redemandent un rendez-vous à Ségolène Royal

    Courrier des associations de CAP-Loup à Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, 7 novembre 2014

    Objet : Renouvellement d’une demande d’audience pour la remise d’une pétition favorable au loup

    Madame la Ministre,
    Nous vous avions adressé le 3 juillet dernier un courrier présentant notre souhait de pouvoir vous rencontrer, afin de vous remettre en main propre une pétition ayant désormais recueilli plus de 50 000 signatures en faveur d’une meilleure protection du loup, et afin de vous faire part de nos propositions pour favoriser l’indispensable cohabitation entre le loup et le pastoralisme. Notre courrier est resté sans réponse à ce jour, c’est pourquoi nous renouvelons notre demande.
    Depuis votre arrivée au ministère, force est de constater que le loup fait l’objet dans notre pays d’une politique encore plus défavorable qu’elle ne l’était jusqu’alors avec vos prédécesseurs. La protection des troupeaux domestiques ne justifie pas les nombreux arrêtés publiés, visant non pas à limiter la prédation sur le cheptel, mais bel et bien à réduire la population de loups en France. Y compris au cœur même d’un Parc National !
    Le mouvement associatif s’est organisé en conséquence, et 26 associations de protection de la nature et du droit animalier se sont regroupées au sein du collectif CAP Loup. Parmi celles-ci, deux associations siégeaient au Groupe National Loup mais refusent dorénavant de participer à ses réunions, car elles sont devenues les chambres d’enregistrement des demandes des organisations agricoles et de la Fédération Nationale des Chasseurs.
    Désormais, si le loup reste une espèce « strictement protégée » sur le plan réglementaire, son nouveau statut dans les faits est pire que s’il était classé « gibier » voire « nuisible » : il peut être « chassé » dans 20 départements, et fait l’objet d’arrêtés de « tirs de prélèvement » réalisés à l’aide d’armes interdites en action de chasse, de jour comme de nuit, et même hors période de chasse.
    Madame la Ministre, vous devez savoir que nos concitoyens sont très attachés à la présence du loup en France, comme l’a montré le sondage IFOP réalisé en septembre 2013 pour l’ASPAS et One Voice qui montre que 79% des Français sont favorables à sa présence dans notre pays, y compris les ruraux.
    D’autre part, dans le cadre de la directive européenne Habitat, la France s’est engagée à maintenir l’espèce en bon état de conservation dans son aire de répartition naturelle. Or le loup n’occupe actuellement qu’une faible proportion des zones favorables du territoire national où il était autrefois présent. Il serait donc pertinent de favoriser le retour naturel du loup en l’accompagnant par des mesures favorisant la cohabitation avec les activités humaines, plutôt que de chercher à limiter sa population encore très réduite. L’espèce ne compte qu’environ 300 individus en France alors qu’elle est de 1500 en Italie, 2000 en Espagne. Même en Allemagne où le loup est de retour depuis 1995, il y a plus de meutes reproductrices qu’en France, avec des prédations sur le cheptel contenues grâce aux mesures de protection mises en place.
    Malgré cette forte demande des Français, malgré le caractère encore fragile de l’espèce dans notre pays, et malgré l’intérêt de la présence du loup pour des secteurs économiques clefs en zone rurale que sont le tourisme et la sylviculture, vous avez décidé de faire chasser le loup.
    Madame la Ministre, nous souhaitons pouvoir vous rencontrer afin de vous faire part de nos aspirations pour le respect de la faune, de la vie sauvage et de l’indispensable cohabitation loup/pastoralisme.
    Dans l’attente de vous rencontrer, au nom des 26 associations réunies dans CAP loup, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.
    Les associations de CAP Loup

    En avatar, Whisper, 2 ans , joyeux, sociable avec tous, à l'adoption à La Ferme des rescapés (46).
    tél :
    06 04 41 80 45

  15. #15
    Faites le taire ! Avatar de Wilo
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    3 983
    Date d'inscription
    août 2008
    Madame la Ministre de l'écologie ne reçoit que les fédérations de chasseurs et agriculteurs, et éleveurs, mais ne reçoit pas les assos écolos. Cherchez l'erreur

 

 
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien