Vagabond a eu la patte prise dans un piège à renard le 9 février : sa patte gauche est broyée à hauteur du poignet ; le piège était juste posé, il réussit donc à rentrer chez la voisine qui appelle les pompiers pour le délivrer. Il est récupéré par ses "maîtres" qui attendent trois jours avant de le montrer à un vétérinaire sans pour autant l'empêcher de souffrir. Le vétérinaire fait un pansement car il faut que le chat soit opéré par un vétérinaire orthopédiste. Le coût de l'opération est élevé, les "maîtres" décident de le faire opérer en Pologne, disent-ils au vétérinaire et rentrent avec le chat qu'ils vont jeter dehors sans scrupule pour éviter les dépenses de soins. Le chat se réfugie chez la voisine qui, ne sachant que faire, appelle l'association et le dépose au refuge. Il reçoit immédiatement une énorme dose de calmant pour apaiser la douleur : on est alors le 21 février ! Dès le lendemain, il est montré au vétérinaire et la décision de l'amputer est prise rapidement car sa patte ne peut plus être sauvée. Depuis, soulagé car il n'a plus mal, il se repose et récupère tranquillement au chaud.

Que dire des abrutis qui posent encore des pièges à renard alors que c'est interdit ?
Que dire des soit-disants maîtres qui n'ont aucun sens de leurs responsabilités face à leur animal ?

Vagabond, quand il ira mieux, sera mis à l'adoption. Nous espérons qu'il tombera sur de bons maîtres et qu'il sera enfin heureux !

Vagabond miraculé d'un piège à renard-20160211_072458.jpegphoto prise à sa récupération chez la voisine.


L'association L'arche de Vive vient de faire une demande d'aide pour Vagabond afin d'être aider suite aux dépenses faites avec son opération, auprès de la fondation Brigitte Bardot. Le piège à renard se trouvait sur un terrain vague où des enfants vont également jouer...Le but de mon post ici est simplement d'attirer l'attention sur l'histoire de ce chat qui comme tant d'autres a subi la bêtise humaine.