Bonjour, bonjour !

Je m'étais déjà présentée sur l'autre forum, mais jamais ici, je répare donc cet oubli

Je suis Jen, 22 ans (et demi !), et j'habite dans les Landes. Passionnée d'animaux depuis toute petite, j'ai depuis toujours eu un ou plusieurs animaux chez moi, des hérissons,hamsters, des chats, des cobayes, des rats, souvent des "éclopés" de la vie ou des animaux abandonnés. Petite, j'étais toujours accompagnée des chiens errants (et prétendument "dangereux") du quartier, je les emmenais chez moi en suppliant ma mère de les garder. J'essayais de soigner tous les animaux blessés que je trouvais (et j'arrêtais pas d'en trouver, à croire qu'ils me cherchaient !), mais bien que mon père soit aussi passionné que moi, ma mère est plutôt une personne "lambda", elle aime les animaux, à sa manière (très "campagne"), mais n'en est pas passionnée, donc j'ai toujours été freinée.

A 10 ans, j'ai eu mes premiers rats, et je suis tombée amoureuse ^^

Après avoir fait un peu de reproduction (je voulais créer des familles que je suivais, afin d'isoler les soucis éventuels et les corriger en sélectionnant les animaux pour avoir des rats le plus gentil et en meilleure santé possible), j'ai découvert Internet, et j'ai déchanté sur les (mauvais) conseils que j'avais reçu, et également sur les mauvais traitements accordés aux animaux par les humains. Considérée comme une "folledingue des animaux" par mes "amis", je me suis isolée peu à peu pour me consacrer à "l'étude" des animaux, de leur comportement, de leurs besoins, et tout naturellement j'ai cherché un métier dans ce domaine.

Et vous savez vers quoi je me suis tournée ? La vente en animalerie ^^ (hey, au fond, je vous entend rire, c'est méchant de se moquer !). Je voyais ça comme le pays des Bisounours, un monde avec que des gens qui aiment les animaux, un peu comme une affiche de pub géante pleine de bonheur. Première année d'études, je suis tombée de haut. Sur ma classe, 80% de personnes voyant les animaux comme de la marchandise "qui se vend bien"...
Après avoir songé abandonner pour l'éducation canine ou pour devenir comportementaliste, je me suis dit que si personne ne suivait ce chemin (la vente en anim) pour faire évoluer les mentalités, ça ne changerait jamais (je sais, je suis une douce rêveuse). J'ai donc fini mes études (avec brio, je dis ça pour la frime ), j'ai cherché du boulot, et j'ai fini par en trouver.

Pendant ce temps, je suis devenue assez active sur les forums de rats, qui restent les animaux que j'aime le plus. J'ai continué à faire de la reproduction, je sais que beaucoup ici sont entièrement contre ça, mais je considère que les "vraies", les "bonnes" rateries, et la Protection animale sont du même coté : le bien des animaux. J'ai été très fière de faire partie du projet des "éleveurs ratouphiles associés" pour ceux qui connaissent : une Charte que des éleveurs s'engagent à suivre, pour "prouver" qu'ils sont respectueux des animaux et reproduisent leurs rats selon des critères très stricts (max deux portées et à des âges ni trop jeunes ni trop âgés, que des adoptants "triés sur le volet", des familles suivies, et une vraie sélection, c'est à dire pas de la reproduction "pour le fun", mais pour améliorer une famille). Je combats d'ailleurs férocement les particuliers et les pseudos "rateries" qui font des portées "pour le fun", sans même chercher à comprendre, juste pour l'esthétique ou parce que c'est "mignon". Bref, entre temps, j'ai cherché à monter une asso, mais je n'ai pas confiance aux gens, j'ai toujours peur de me faire planter, donc j'ai lâché l'affaire, de toute façon il y a pas mal de bonnes assos déjà, et puis au final chacun à sa manière, chacun avec sa pierre, son énergie, on peut aider !


Bref, aujourd'hui, je suis vendeuse en animalerie, et je peux vous dire que des abrutis, j'en vois passer. Autant chez des "collègues" dans d'autres magasins (mon collègue, je m'en occupe héhé, et il aime vraiment les animaux) que chez les clients. Oui, beaucoup de gens sont contre la vente d'animaux en magasin, et peut être, un jour, on y arrivera. En attendant, moi, je suis là pour conseiller mes clients, pour leur apprendre à respecter les besoins de leurs animaux, et leur donner de vrais conseils. Après, il y en a beaucoup qui s'en fichent, malheureusement, mais au moins, une partie est sensibilisée à la cause animale, et c'est pour ça que je me "bat" chaque jour.

Voilà voilà, désolée pour le pavé, si vous avez des questions, n'hésitez pas, par contre merci d'éviter les jugements hâtifs, et les insultes, c'est très dur d'être "le cul entre deux chaises" et se faire juger pour rien, c'est très dur