Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spéciste

C'est une discussion Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spéciste dans le forum Végétarisme : Informations et Discussions, dans la catégorie Protection et Mode de Vie ; ...

  1. #1
    Saint Bernard Avatar de Geek_Mary
    Fonction
    Bénévole
    Association
    WWF
    Localisation
    Brest/Paris
    Messages
    675
    Date d'inscription
    juin 2009

    Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spéciste

    Bonjour à tous et à toutes,

    Je souhaite commencer un débat qui je l’espère se déroulera dans les meilleures conditions ^^.

    Voilà, j’ai une question qui me travail depuis un an, et la seule réponse que j’ai eu ne me satisfait absolument pas…
    C’est une question à propos du veganisme et des mouvements vegans de défense des animaux.
    TOUTES les associations vegans de ce type que j’ai pu découvrir (il y en a peut être des qui pensent autrement, mais je n’en ai pas trouvé) sur internet exigent de leurs membres de ne prôner le veganisme QUE pour les animaux (viande, fourrure, cirque… etc.)

    Je m’explique… par exemple
    - Droit des Animaux dans leur chartre :
    « À ne pas évoquer, pour justifier le mode de vie vegan, d'autres considérations (environnement, diététique...) que celles qui concernent la condition des animaux directement tués pour notre consommation (alimentation, habillement, etc.) »
    - La Veggie Pride :
    « La manifestation doit être centrée sur le refus de manger les animaux par souci pour les animaux. Les autres motivations pour être végétarien — environnement, santé, tiers monde... — doivent être absents ou occuper une place clairement secondaire. »

    … Et cela ne me parait absolument pas logique… Pour ma part, je suis vegan depuis 3 ans maintenant (donc VGL, pas de cuire, pas de laine, un lapin recueilli qui est en liberté, pas de cage…) et bien que sensible depuis toujours à la cause animal, je suis arrivé au végétalisme par souci d’écologie…
    Ensuite j’ai réfléchi bien plus profondément que par le passé au véritable « Statut » de l’animal, spécisme… etc… Cela m’a conforté dans mon choix de vie, et j’ai désormais également un discours anti-spéciste développé.
    Je me suis donc intéressée aux associations portées sur le sujet… et c’est là que je suis confronté à un problème.

    De mon côté, quand je « prône » le veganisme, j’attaque sur tous les tableaux, écologie, souffrance animale, santé, philosophie etc…
    1 – Parceque tous les sujets me touchent
    2- Parcequ’avec des arguments divers on peut toucher d’avantage de personnes.

    Alors que du côté des assos on ne veut parler que ce « qui concernent la condition des animaux directement tués pour notre consommation (alimentation, habillement, etc.) »
    Pourquoi ?! (là est ma question)
    Pourquoi pas l’écologie ? alors que l’écologie c’est la sauvegarde de l’INTEGRALITE des espèces, pas juste les vaches et les cochons !
    Pourquoi pas la santé ? La santé inclus manger bio, et donc pas d’insecticide, pas d’OGM, donc survit des insectes et de la chaine alimentaire ?
    Pourquoi pas la santé (encore) ? En expliquant qu’il est absurde de consommer des médicaments tester sur des êtres qui n’ont pas les mêmes caractéristiques que nous.
    Pourquoi pas la santé (encore encore) ? quand on dit à l’homme de se rapprocher d’une alimentation qui lui convient, on préserve son espèce en la réintégrant dans une vie de communion et non de destruction, car rappelons le anti-spéciste c’est aussi accepter l’homme (même si de mon côté j’ai un peu du mal, j’essaye de prôner ce genre de valeur qui me semble plus juste).
    ET SURTOUT, sachant qu’un des objectifs est de sauver des vies, POURQUOI ne pas prôner suivant les interlocuteurs, ce qui les touche le plus, pour les mener au végétarisme, végétalisme, veganisme…

    Non seulement, ça diminue le nombre de victimes, ça a un impact sur l’économie (diminution du commerce de la viande, fourrure…Etc…) et donc ça augmente notre impact sur les médias !
    En plus rien ne dit qu’une fois les gens sensibilisé sur le sujet, ils ne se remettraient pas en cause petit à petit sur les autres idéaux que peuvent porter leur pratique.

    Enfin voilà, beaucoup de blabla, beaucoup de questions, je ne stigmatise personne, j’ai énormément de respect envers les associations citées et les autres (Merci à eux pour toutes leurs actions de Hunt Sabotage entre autres). Mais cette « exclusion » de valeurs qui me semble juste (comme l’écologie) me déroute vraiment, et les réponses que des partisans de ces causes ont pu me donner, ne me conviennent pas du tout.

    Merci de m’avoir lu. Peace.
    " Who the more foolish ? The fool, or the fool who follows him ? "
    http://www.rescue-forum.com/general-...ogo-etc-28215/...

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Saint Bernard Avatar de ingrid-euh
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    (13) Fuveau
    Âge
    33
    Messages
    719
    Date d'inscription
    mars 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    alors là, tu m'apprends carrément qqch ! je n'avais pas lu ces lignes dans les chartes de ces assos !

    je suis tout à fait du même avis que toi.

    d'abord je mange essentiellement vgl par d'autres motivations que les animaux (en tout cas, ce n'est pas en première place), mais plutôt pour la santé. (c'est comme ça)

    quand je parle de mon mode de vie, j'en parle sous tous les aspects.

    et parler d'un aspect auquel l'interlocuteur est plus sensible me paraît bien plus logique, ouvert et intelligent que de se "borner" à un seul argument.
    Un Amour Vache - condition animale, végéta*isme, environnement
    Lapalomatriste - protection et traitement éthique des pigeons des villes

  3. #3
    Habitué Avatar de Sakibelle
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    830
    Date d'inscription
    août 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Moi je suis devenue végane pour les animaux avant tout, mais savoir que c'est bon pour l'environnement et la santé ne peut pas faire de mal.

    Et combien de personne dans la population ne seront jamais interpelé par le sort des animaux ? faut il renoncer pour autant à chercher à les sensibiliser d'abord sur la question de l'alimentation puis sur tout le reste ?

    C'est pour çà que je milite avec l'Association Végétarienne de France.

    Parce que quelqu'un qui d'abord vient pour avoir des infos pour diminuer sa consommation de viande parce qu'elle a entendu dire que c'est mieux pour sa santé ou l'environnement, et bien une fois qu'il sera rassuré sur la possibilité de le faire, qu'il commencera à le faire, son esprit se sera ouvert à autre chose que le discours générale et il pourra plus facilement s'intéresser aux animaux, parce que souvent avant, inconsciemment il se l'interdisait, parce qu'on est dans une société où la "sensiblerie" est mal vu et que ses parents lui ont appris à manger de la chair animale sans se poser de question

    Moi qu'une personne devienne végé pour la santé, les animaux ou l'environnement, l'important c'est qu'elle devienne végé et çà sauve des vies !!!

    Et des gens qui sont devenus végés par considération pour leur santé ou l'environnement puis qui se sont mis à militer POUR les animaux j'en connais pas mal...

    Comme association il y a aussi L214 qui accepte de parler des différents points k:
    Végane par amour des animaux

  4. #4
    Berger Allemand
    Localisation
    Paris
    Messages
    479
    Date d'inscription
    juillet 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Je pense que leur objectif est de délivrer un message clair: qu'il faut se soucier du sort des animaux; ne pas les exploiter...
    Si tu parles de la santé, l'objectif premier c'est toi; l'écologie pareil.
    Je ne pense pas qu'ils interdisent aux militants d'évoquer ces sujets mais tout en gardant à l'esprit principalement le sort des animaux, ce n'est pas évident, le risque étant de tergivasquer.
    En parlant des exploitations dont nous sommes directement responsables, tu délivres un message unique et clair qui reste dans la charte de ces assos.

  5. #5
    Saint Bernard Avatar de Geek_Mary
    Fonction
    Bénévole
    Association
    WWF
    Localisation
    Brest/Paris
    Messages
    675
    Date d'inscription
    juin 2009

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Je conçoit, mais (comme je l'ai déjà dit) je pense que ça risque de bloquer énormément de personne qui pourraient être approchées de façon détournées, et surtout, je l'ai déjà dit aussi, mais se soucier"d'écologie" c'est autant refuser les souffrances animales dont nous sommes directement responsables, que parler des animaux d'élevages.... je vais exagérer, mais c'est presque du spécisme justement de défendre avant tout les animaux de "consommation" humaine. (je sais pas si tu vois ce que je veux dire ?)
    " Who the more foolish ? The fool, or the fool who follows him ? "
    http://www.rescue-forum.com/general-...ogo-etc-28215/...

  6. #6
    Berger Allemand
    Localisation
    Paris
    Messages
    479
    Date d'inscription
    juillet 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Je vois ce que tu veux dire quand tu dis que "c'est presque du spécisme".
    Mais payer pour de la viande, voir un spectacle de cirque, faire une partie de chasse c'est agir directement contre ces animaux.
    Quand tu parles d'"écologie", je pense que tu parles de la destruction des espèces par les pesticides..., c'est une conséquence de l'activité humaine.
    C'est une approche différente.
    La deuxième, étant beaucoup plus difficile à résoudre puisque tu as toujours un impact sur l'environnement, que tu peux limiter bien sûre, mais c'est pas évident de savoir comment.
    Tandis que tu peux décider de ne pas être spéciste, tu peux arrêter d'un coup, cela n'a pas de raison d'être.
    L'écologie est un sujet beaucoup plus difficile à maîtriser tout en restant du côté de l'intérêt des animaux puisqu'il s'agit d'être en équilibre avec la Nature (et encore faut-il réussir à fixer une limite)

    Parler écologie c'est aussi risquer d'être associé au mouvement écologique (régulation par la chasse, tout tourné autour de l'humain....) et, non, les écologistes ne sont pas spécialement du côté des animaux.

    Du coup parler d'"écologie" c'est risquer de se perdre dans des explications qui finalement éloignent du sort des animaux.

    Je trouve l'inverse beaucoup plus étrange:
    Pourquoi les écologistes ne sont pas antispécistes ou n'ont pas un discours pour le végétalisme?

    Après relecture:

    Citation Envoyé par limane
    le risque étant de [strike:3rwg41ca]tergivasquer[/strike:3rwg41ca] tergiverser.
    :fou:

  7. #7
    Habitué Avatar de Sakibelle
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    830
    Date d'inscription
    août 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Sinon pour ma part je trouve çà bien qu'il y ait des associations différentes avec chacune des messages différents et des moyens différents.
    çà permet à chacun de militer selon sa sensibilité.
    et çà permet de toucher le public le plus large possible.

    moi ce sont les images chocs qui m'ont fait devenir végé en dernier recours, mais souvent il faut que les gens aient entendu d'autres choses avant, pour accepter de voir pour de vrai ces images.

    Si quelqu'un n'ait pas rassuré sur l'impact sur sa santé d'un régime végé, il risque de se voiler la face inconsciemment
    D'où l'interet d'avoir les infos santé

    Si quelqu'un est très sensible à l'environnement, il va pouvoir découvrir le végé sous cet angle

    Et une fois cette première barrière franchi, ils peuvent se préoccuper des animaux

    Toutes les assos se complètent k:
    Végane par amour des animaux

  8. #8
    Saint Bernard Avatar de Geek_Mary
    Fonction
    Bénévole
    Association
    WWF
    Localisation
    Brest/Paris
    Messages
    675
    Date d'inscription
    juin 2009

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Citation Envoyé par Sakibelle
    Sinon pour ma part je trouve çà bien qu'il y ait des associations différentes avec chacune des messages différents et des moyens différents.
    çà permet à chacun de militer selon sa sensibilité.
    Citation Envoyé par Sakibelle
    Toutes les assos se complètent k:
    La dessus je te rejoins totalement, mais ce qui m'embête (c'est totalement personnelle comme constatation) c'est que c'est les assos les plus "action directes" qui m'intéressent, mais ce sont elles qui ne veulent prôner "que" le refus de souffrance animale.

    Après je viens de penser à un truc (par rapport à ce que tu disais Sakibelle) c'est que quand une assos "généraliste" (on va dire ça comme ça) explique tous les points, je pense que les gens qui ont peur pour leur santé par exemple (végétarisme = carences) sont beaucoup plus confiants, alors que si c'est une assos qui ne parle que souffrance animale (donc passe pour des "extrémistes" en un sens) quand ils disent "mais si on peut manger VG sans carence" ils auront moins de "crédit" (ça fera plus illuminé qui défend sa cause coute que coute, et ça fait ressurgir des sujets genre le bébé VGL qui est mort....)

    .... Bon bien sûr quand les gens sont vraiment cons on y peut rien, mais certain ne le sont que parcequ'ils sont sur la défensive (enfin j'espère )

    Et juste (histoire de pas lâcher le morceau VS limane )
    Citation Envoyé par limane
    L'écologie est un sujet beaucoup plus difficile à maîtriser tout en restant du côté de l'intérêt des animaux puisqu'il s'agit d'être en équilibre avec la Nature (et encore faut-il réussir à fixer une limite)
    Pour moi l'écologie c'est TOUJOURS du côté des animaux... et des humains aussi bien sûr, mais c'est pas forcément un mal.... quand vous dites aux gens, refuser les élevages de porcs, comme ça pas d'algues vertes et vous pourrez aller bronzer sur la plage, ces personnes agiront de manière totalement égoïste, mais on sauve des cochons, touuuuut l'écosystème de l'eau (et donc tous les animaux y étant liés) et on sauve l'humain en bonus, car être anti-spéciste, c'est incompatible avec être anti-humain (contrairement à ce qu'en disent les détracteurs)
    " Who the more foolish ? The fool, or the fool who follows him ? "
    http://www.rescue-forum.com/general-...ogo-etc-28215/...

  9. #9
    Berger Allemand
    Localisation
    Paris
    Messages
    479
    Date d'inscription
    juillet 2006

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Citation Envoyé par Geek_Mary
    Et juste (histoire de pas lâcher le morceau VS limane )
    T'es trop méchante .

  10. #10
    Saint Bernard Avatar de Geek_Mary
    Fonction
    Bénévole
    Association
    WWF
    Localisation
    Brest/Paris
    Messages
    675
    Date d'inscription
    juin 2009

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    :ami:
    " Who the more foolish ? The fool, or the fool who follows him ? "
    http://www.rescue-forum.com/general-...ogo-etc-28215/...

  11. #11
    Membre 4 étoiles Avatar de Steph93
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    93
    Âge
    35
    Messages
    3 485
    Date d'inscription
    juillet 2008

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Je suis d'accord avec toi Geek Mary.
    Je ne suis pas aussi "avancée" que vous étant donné que je suis juste VGR et que je ne cherche pas à convaincre ceux qui m'entourent, quoique mon compagnon a considérablement réduit sa consommation de viande à mon contact.

    Mais il y a un truc que je trouve dommage au fil des différents topics (que se soit dans cette rubrique ou dans d'autres).
    C'est cette fermeture aux seuls arguments relatifs aux animaux, rien d'autres ne comptent. Peut-être parce que l'on est sur un forum de PA. :hein2:
    Et avec ce type d'argument, je pense que l'on ne peut sensibiliser que les gens qui ont déjà un lien fort avec les animaux.
    Par exemple, dans ma famille, leur parler uniquement des conditions d'élevage et/ou d'abattage n'auraient strictement aucun impact. Alors qu'un échange basé sur la santé ou la condition des habitants du Tiers-Monde serait déjà mieux perçut.

    C'est pour cela que je trouve l'Asso Végétarienne de France intéressante. A mon avis c'est avec ce genre de discours "pluridisciplinaires" que l'on peut toucher un maximum de personnes en ayant un échange sur le(s) point(s) qui les touche(nt).

    A mon avis (mais peut-être que je me trompe) les associations "actions directes" comme tu dis, s'adressent plus à des personnes déjà sensibilisées. Un peu comme une étape supérieure ou une marche supplémentaire à franchir. Cela me parait vraiment difficile de passer du "tout" à "rien", à une remise en question de tout ce que l'on nous a appris pendant des années.

    Bon cela ne répond pas vraiment à tes questions et ne fait pas avancer le truc. Désolée. :?

  12. #12
    Saint Bernard Avatar de Geek_Mary
    Fonction
    Bénévole
    Association
    WWF
    Localisation
    Brest/Paris
    Messages
    675
    Date d'inscription
    juin 2009

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    k: mais si ça fait avancer, dans la mesure ou tu amènes ta pierre à "lédifice" (si j'ose dire).

    Moi non plus je ne cherche pas particulièrement à "convaincre ceux qui m'entourent", mais forcément, le débat revient souvent vu que les gens (dans leur tolérance suprême) cherchent toujours à te "piéger" ou à te dénigrer, donc je suis continuellement obligée de me justifier.
    " Who the more foolish ? The fool, or the fool who follows him ? "
    http://www.rescue-forum.com/general-...ogo-etc-28215/...

  13. #13
    Xuelan
    Invité

    Re: Débat sur les valeurs à prôner quand on est anti-spécist

    Pour ma part, je suis venue au végétarisme (presque végétalisme, mais je consomme du miel) uniquement pour les animaux. Ma santé sur le coup je m'assoit dessus. Même si ce n'était pas bon pour mon corps au moins c'est excellent pour mon moral. En même temps je suis passé au non testé, bien sûr ni cuir, ni fourrure...
    Mais quand je parle avec des gens que je sais ne pas être particulièrement intéressés par la cause animale, je sort les arguments écologique (et je considère que ça sauve aussi des animaux, ne serait-ce que le coup de la forêt amazonienne défrichée pour faire pousser de quoi faire manger les animaux), santé, etc parce que je sais que j'aurais plus de chance de leur faire réduire leur consommation de viande ainsi. Et ça marche. Alors que le simple argument de la compassion aenvers les animaux braque une bonne partie des gens, que ce soit parce que eux-même ne se sentent pas très bien devant cet argument (au fond ils aiment bien les petits lapins, ils ne veulent simplement pas voir la vérité en face), soit parce que pour eux c'est une faiblesse. Au final les premiers deviennent agressifs et les deuxièmes vont créer une stupide page facebook...
    Au final, je n'ai pas encore adhéré à une association parce que pour moi beaucoup (pas toutes!) manquent de diplomatie.

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien