Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 20
Arbre des j'aime7Aime

Fermeture d'un abattoir, si je me réjouis, suis trop extrême ?

C'est une discussion Fermeture d'un abattoir, si je me réjouis, suis trop extrême ? dans le forum Végétarisme : Informations et Discussions, dans la catégorie Protection et Mode de Vie ; ...

  1. #1
    PC Addict Avatar de Colibri72
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Sarthe
    Âge
    28
    Messages
    4 752
    Date d'inscription
    juin 2009

    Fermeture d'un abattoir, si je me réjouis, suis trop extrême ?

    Bonsoir à tous,

    J'avais envie de partager mes interrogations ...

    Je suis végétarienne.

    A un diner entre mes parents et des amis, mon père parlait de je-ne-sais-quoi et à un moment, il a dit qu'un abattoir allait fermer. J'ai tourné la tête pour écouter (sans rien dire) et il m'a regardé en disant "même si ça, ça fait plaisir à Laura".

    Du coup, le débat est parti ...

    Pour faire court, effectivement, j'ai plutôt tendance à me réjouir d'une telle fermeture. Mais pour mon père et son ami, là j'ai vraiment eu des pensées extrêmes et malsaines. Ok pour le végétarisme, mais ce n'est pas possible de dire ça ! Il y a des tas de gens qui ont besoin de travail et c'est très triste pour eux. Je n'ai pas le droit de penser que ce n'est pas grave, qu'ils n'avaient qu'à pas travailler là bas, etc.
    Et je me suis fait remonter les bretelles : certaines personnes n'ont pas le choix dans la vie, etc. ma pauvre fille j'espère pour toi que dans la vie tu pourras toujours faire un choix, mais voilà il y a des gens qui ont besoin de nourrir leur famille.

    J'ai évidemment glissé une comparaison avec les gens qui font des choses terribles pour l'argent : braconnage, fourrure, etc.

    Je me suis sentie très mal. D'habitude, j'ai toujours les arguments et les répliques. Mais j'aime beaucoup mon père, et ça m'a touché qu'il pense de moi que je vais dans une très mauvaise direction, que j'en arrive à avoir des pensées malsaines ou je ne sais quoi.

    Du coup, forcément je me suis remise en question.

    Est-ce qu'on a le droit de réagir ainsi ?
    Est-ce qu'on est devenu trop extrême et qu'on ne peux quand même pas comparer les abattoirs, même si c'est terrible avec d'autres horreurs plus grave ...

    Merci pour vos avis

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Champion du forum ! Avatar de Aynudya
    Fonction
    Indépendant
    Association
    CASF
    Localisation
    UK
    Messages
    2 068
    Date d'inscription
    avril 2012
    D'un autre côté en étant végétarienne tu ne cautionnes pas qu'on élève des animaux pour les manger. Ca veut aussi dire que tu ne cautionnes pas qu'on prenne des terres fertiles dans des pays pauvres pour pouvoir nourrir notre bétail. (ou tout du moins du agit dans ce sens là)

    Alors entre un abattoir ouvert qui permet à quelques personnes d'avoir un emploi (mais si elles ne sont pas trop stupide, elles devraient pouvoir faire un autre métier) ou agir pour que des personnes ne meurent pas de faim ou de malnutrition la comparaison ne tient pas deux secondes. Si ton père s'inquiète que tu ne te soucis plus des autres humains et bien tu pourras lui dire qu'en étant végétarienne tu agis pour le bien d'autres humains et à un niveau plus important que conserver un métier glauque (parce que oui manger à sa faim est plus important que d'avoir un emploi en France)

  3. #3
    save-animals
    Invité
    S'il y avait des abattoirs de chien, il se sentirait peut-être mal. Et tout comme les chiens, les cochons, vaches... ont des oreilles, des yeux, un système nerveux, des réactions, des désirs... Du coup, tu pourrais lui dire qu'il n'y a pas de différence.
    Est-ce qu'il serait capable de travailler en abattoir ?
    Sinon, pourquoi ?

    Aussi, les employés en abattoir gagnent peu d'argent, les conditions de travail sont durs.
    Contrairement aux animaux, eux ne vont pas mourir et en plus, finalement, ça peut leur donner une chance d'avoir un travail moins dangereux et plus acceptable.
    Les employés peuvent trouver un meilleur travail autre part.
    Bien sûr, ils ne sont pas vegan, mais quand je vois le nombre d'employés pour des entreprises vegan qui augmentent, ça me fait sourire, ça fait moins de chômage.
    Après, tout ça est un problème de société que d'être au chômage.


    Tu sais, on peut devenir vegan aussi pour les conditions de travail des gens dans les abattoirs en fait et très sérieusement.
    Aux USA, par exemple, il y a des statistiques sur ça, et la plus grande cause de morts dans le travail serait dans les abattoirs. Il y a des gens qui finissent décapités à cause d'une erreur, ou encore des employés écrasés par une carcasse et morts sur le coup. Des gens qui perdent des doigts. Tombent dans un hachoir à viande...
    J'en lis de temps en temps sans chercher.
    Un jour, je suis allée chez l'ami d'une amie une fois. Son ami était un éleveur. Et un gars devait venir pour abattre un cochon dans la ferme.
    Comme par hasard, la mise à mort a été repoussée car le gars a eu une carcasse de cochon qui est tombée sur lui et il est parti à l'hôpital dans un état grave pour y rester un à deux mois.

    Après, s'en réjouir, je ne sais pas car l'offre est en fonction de la demande. Si ces animaux ne sont pas abattus dans cet abattoir, ils seront sûrement abattus ailleurs.
    Dernière modification par save-animals ; 19/12/2012 à 00h50.

  4. #4
    Champion du forum ! Avatar de Andromaque
    Localisation
    RP
    Messages
    2 055
    Date d'inscription
    décembre 2010
    J'ai le même problème avec mon père, même si ça va un peu mieux. J'ai remarqué que la défense du steak était très masculine^^. La semaine dernière, un ami de mon père était à la maison et le premier truc qu'il a dit, en me fixant, c'était à quel point la viande est importante parce que manger de la viande est dans l'essence de la nature humaine, et puis combien il aimait manger de la viande et des trippes et des couilles de boeuf et je ne sais quoi... bref, j'étais pas plus à l'aise que toi, mais je crois que dans ce type de conversation, si les personnes en face sont trop braquées, le mieux c'est peut-être encore de ne rien dire pour ne pas passer pour une "extrêmiste".

    Pour revenir à la fermeture d'un abattoir, je pense honnêtement que ce n'est pas très sain pour la santé mentale de ces personnes de tuer toute la journée (sans parler en effet des conditions de travail), et puis, comme le dit Aynudya, manger moins de viande sauve aussi des vies humaines (paysans spoliés et tués pour réquitionner leurs terres et personnes qui meurent de faim parce que toutes les ressources alimentaires partent à l'exportation pour nourrir les élevages européens -est-ce qu'un emploi vaut plus qu'une vie ?). On est en crise, ok, mais ce n'est pas pour cela qu'il faut renoncer à ses principes moraux sous prétexte de créer des emplois. Et puis si on produisait de manière plus respectueuse des animaux et de l'environnement, par exemple en interdisant les élevages en batterie pour n'autoriser que les élevages en plein air, il y aurait plein d'emplois à créer et on mangerait de fait moins de viande ; les deux ne sont pas incompatibles.
    M'enfin, quand le volailler Doux se casse la gueule, ça me fait plaisir ; un petit abattoir, ça n'a pas vraiment d'impact sur les prix et donc la demande. Et ça reflète peut-être plus le fait qu'on importe de plus en plus de viande, abattue ailleurs.
    Eco-gestes/ecologie/permaculture/etc. : http://ecologie-du-quotidien.puzl.com/

  5. #5
    Habitué Avatar de Sakibelle
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    830
    Date d'inscription
    août 2006
    J'ai remarqué qu'il y a souvent en sous-jacent le fait qu'être végé, c'est se préoccuper des animaux et donc implicitement moins des humains, préférer les animaux aux humains, etc...
    Les propos de certains amoureux des animaux du style "je préfère les animaux aux humains, eux au moins..." y est pour quelque chose mais aussi le fait de remettre en question l'ordre établi dans nos sociétés avec l'homme au sommet.

    Et le manque d'imagination économique, car si plus de monde était végé il n'y aurait pas moins d'emploi. Moins en production animale mais plus en production et transformation et distribution végétale...

    Et pour revenir sur le cas particulier de l'abattoir çà n'a pas été une nouvelle réjouissante, car le nombre d'animaux abattu en France n'étant pas en diminution, c'est juste qu'ils sont abattus ailleurs ce qui implique peut être juste une structure plus grosse, des transports plus longs, etc...

    Et pour ma part j'essaie sans cesse de montrer que je ne me préoccupe pas plus des animaux que des humains, que je cherche juste à éviter la souffrance pour tous autant que possible. Mais çà n'empêche pas à la moindre discussion d'avoir des remarques du style "si tu te préoccupes tant du sort des SDF pourquoi tu ne fais pas tous tes dons à des associations qui s'en occupent plutôt que de donner à des assos comme L214"

    Même réflexion que lorsqu'on fait une action pour les animaux (stand ou manif) les gens qui sortent "et pour les gens vous faites quoi ?" Et de devoir expliqué à des gens qui eux ne font rien pour personne...
    Végane par amour des animaux

  6. #6
    PC Addict Avatar de Colibri72
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Sarthe
    Âge
    28
    Messages
    4 752
    Date d'inscription
    juin 2009
    Merci pour les réponses, je prend en note les arguments ^^

    Mon père aime les chevaux et ne mangera jamais de cheval.

    J'aurais tellement voulu penser à lui demander ce qu'il dirait si c'était un abattoir pour les chevaux ...

    Il n'est pas trop tard pour poser la question, mais je ne veux pas relancer le débat. Je garde cette réflexion pour la prochaine fois ...

  7. #7
    Pro du blabla !
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Bêtes de Scène
    Localisation
    Rennes
    Âge
    32
    Messages
    1 450
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Je comprends bien le dilemme, ya un peu les mêmes "altercations" entre écologie et chômage, la fermeture des centrales nucléaires notamment... c'est un faux débat, pour les raisons évoquées plus haut.

    Je compatis en tout cas, car j'approche de mon premier Noël végé, et j'imagine déjà les contre-arguments que je vais m'entendre dire... J'espère garder mon calme et pouvoir leur clouer le bec. Mais au bout d'un moment on a pas forcément envie de se justifier tout le temps ! Je suis pas forcément une grande militante végé, j'ai moi même mis du temps à prendre cette voie donc je ne peux pas l'imposer aux autres, mais c'est sur que parfois, trop c'est trop ! Et on a vite fait d'être taxés de moralisateurs voire d'extrémîîîîstes !! Brrrr

    Après venant de ton père, je comprends que ça soit particulièrement blessant, d'autant plus s'il a qualifié le végétarisme de malsain (WTF ??). Je trouve dommage qu'il réagisse de cette façon, qu'il n'adhère pas à tes idées c'est une chose, qu'ils les dévalorisent, s'en est une autre... C'est une discussion qui mériterait d'être relancée entre un père et sa fille, au calme.

  8. #8
    PC Addict Avatar de Colibri72
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Sarthe
    Âge
    28
    Messages
    4 752
    Date d'inscription
    juin 2009
    Je ne savais même pas que tu avais franchis le cap !!
    Félicitations !

    Mon père est plutôt ouvert d'esprit.

    Il comprend mes principes. Surtout quand je lui explique que lui ne mange pas de cheval, moi je ne veux pas faire de différence. Là il comprend tout à fait et respecte ce choix. Ça lui parait logique.
    En revanche, il n'admet pas certaines choses qui lui paraissent tirées par les cheveux (faim dans le monde, écologie, santé, etc etc)

    De plus, pour lui c'est utopique de croire qu'être végétarien changera quelque chose. C'est là où c'est plus difficile. "Moi aussi j'avais mes combats quand j'étais jeune ... Mais tu verra ...".
    Je suis jeune, donc voilà ...
    D'ailleurs il m'a sorti que "colibri" m'allait bien puisqu'il m'a raconté une fable que vous connaissez peut-être : http://www.nature-humaine.fr/lalegendeducolibri
    Je ne la connaissait pas ^^

    Le problème c'est qu'au repas, ils se sont mis lui et son ami à me faire la morale.
    J'avais l'impression d'être la jeune fille naïve, qui ne se rend pas compte de la réalité du monde, etc etc

  9. #9
    Habitué
    Messages
    886
    Date d'inscription
    juillet 2005
    C'est pas difficile de comprendre que y'a des emplois qui ne sont pas éthiques aux yeux de tous.
    si on raisonne comme ton père et son ami, faudrait pas se réjouir non plus de la fermeture d'un élevage pour la fourrure, d'un labo expérimentant sur les animaux, d'un cirque, d'une animalerie, etc.
    Et si la délinquance/le crime venait à disparaître (ou fortement diminuer), faudrait pas se réjouir parce qu'on aurait besoin de moins de flics et de gardiens de prison? Idem avec la médecine, si on réussissait à éradiquer toutes les maladies, faudrait pas s'en réjouir parce qu'on n'aurait (presque) plus besoin de médecins?
    Y'a plein de gens qui se sont réjouis de la peine de mort (humaine), et pourtant les bourreaux ont dû changer de travail.
    En plus comme dit plus haut par Sakibelle, c'est aussi parce que des changements de consommation se sont faits que des entreprises, des marques, des produits végéta*iens ont vu le jour et ont permis la création d'emploi.

  10. #10
    Champion du forum ! Avatar de Andromaque
    Localisation
    RP
    Messages
    2 055
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Colibri, si ton père trouve qu'il est tiré par les cheveux de croire que la viande a un impact considérable sur l'environnement et les populations des pays du sud, ou que ce n'est pas sain d'être VG, je peux te faire parvenir un article de 10 ou 11 pages que j'ai écrit sur le sujet avec une cinquantaine de références toutes des plus sérieuses (l'article traite plus largement du lien alimentation et environnement ; il ne prône pas forcément le végétarisme). Je peux aussi te faire parvenir des articles ou rapports d'associations (Oxfam par ex) ou d'organes des Nations Unies ainsi que des références d'ouvrages et des liens vers des documentaires.
    Sinon, la WWF a mis en place un "calculateur" de l'empreinte alimentaire (qui représenterait 37% de l'empreinte écologique des Français !) : http://goutons-un-monde-meilleur.fr/...-alimentation/
    On se rend tout de suite compte en regardant les résultats que la consommation de produits animaux est clairement ce qui plombe cette empreinte.

    L'article, je l'ai écrit au départ pour mon père car je perdais tous mes moyens quand j'avais une conversation avec lui. Depuis qu'il l'a lu, il comprend un peu mieux et critique moins.
    J'ai aussi déjà mis un ensemble de références sur un post de rescue il y a peu sur la question santé et végétarisme. Il s'agit d'études scientifiques (ou méta-études internationales) sur le sujet.

    Enfin là tout de suite, je finis un mémoire et mes exams et ensuite je suis à ta disposition pour plus d'infos :-)
    Colibri72 aime ça.
    Eco-gestes/ecologie/permaculture/etc. : http://ecologie-du-quotidien.puzl.com/

  11. #11
    Habitué Avatar de Sakibelle
    Fonction
    Inactif
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    830
    Date d'inscription
    août 2006
    Et pour le cas des abattoirs, il faut savoir que ce sont des conditions de travail extrêmement pénibles pour les employés
    Avec les gestes répétitifs, le sang, les charges, la violence, le froid, la préparation des intestins (dans la merde à proprement dit), etc...
    (j'avais trouvé une fois des infos plus précises sur le sujet mais là je ne remets pas la main dessus)
    http://www.cahiers-antispecistes.org...php?article239

    Et je pense que si ces gens avaient le choix entre travailler dans un abattoir ou dans une usine de production de produits végé (sojasun, sojami, soy, etc...) ils trouveraient surement de meilleures conditions dans la seconde possibilité
    Végane par amour des animaux

  12. #12
    Habitué Avatar de volcane
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Paris 13
    Âge
    30
    Messages
    865
    Date d'inscription
    septembre 2008
    J'adore la légende
    Et moi si quelqu'un me dit que ça change rien de toute façon ce que je fait, je répond qu'au moins j’essaie et que ça change mon monde.
    Nowhere Girl and Darlow aiment ça.
    « On n'a pas deux cœurs, l'un pour l'homme, l'autre pour l'animal… On a du cœur ou on n'en a pas ».
    Lamartine

  13. #13
    Pro du blabla !
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Bêtes de Scène
    Localisation
    Rennes
    Âge
    32
    Messages
    1 450
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Oui ça y est, je peux me dire "officiellement" végétarienne ^^

    Je connaissais la légende du Colibri, et je pensais que ton pseudo venait de là d'ailleurs
    Colibri72 aime ça.

  14. #14
    PC Addict Avatar de Colibri72
    Fonction
    Bénévole
    Localisation
    Sarthe
    Âge
    28
    Messages
    4 752
    Date d'inscription
    juin 2009
    Je suis contente pour toi Deliyah !

    En fait, Colibri est un pseudo que j'utilise depuis toujours, aussi loin que je me souvienne ! Je ne suis pas capable de dire pourquoi j'ai choisi ça la première fois !

    Mais j'ai tellement l'habitude qu'on m'appelle comme ça que si quelqu'un dit "Colibri" dans la rue, je suis sûre que je me retourne !

    Je sais qu'il existe aussi le mouvement des colibris basé sur cette légende.

    Merci à tous pour vos conseils !

  15. #15
    Pro du blabla !
    Fonction
    Bénévole
    Association
    Bêtes de Scène
    Localisation
    Rennes
    Âge
    32
    Messages
    1 450
    Date d'inscription
    juillet 2010
    oui voilà, avec Pierre Rabhi en tête

 

 
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien