Suivez nous...
Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Facebook Google+
S'inscrire



Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Une histoire banale...

C'est une discussion Une histoire banale... dans le forum Vidéos de Sensibilisation et Information, dans la catégorie Protection et Mode de Vie ; ...

  1. #1
    Sharpei Avatar de sylviabiscotte
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Bas Rhin
    Messages
    293
    Date d'inscription
    mai 2005

    Une histoire banale...

    [center:e66tvk6u]Comme tous les ans, chaque jours des appels au refuge "avez vous des chatons" quand les abandons n'ont pas encore commencés.
    Dès les premières portées abandonnées au refuge, plus aucun appel, et les chatons restent là... le quotidien, année après année.
    J'en ai écrit une petite histoire... elle peu être diffusée en éspérant quelques prises de consciences

    J'avais envie de raconter une petite histoire. Tout le monde aime les histoires, non ?
    Ici c'est c'elle d'une portée de 3 chatons comme il y en a des centaines qui naissent tous les ans
    Mais ce n'est là qu'une histoire...

    Ces 3 petits chats étaient nés un jour, parce que leur mère n'avait pas été stérilisée. Oh elle ne sortait pas de l'appartement, alors ils n'avaient pas jugé cela important. Mais quant elle s'enfuit et revint le lendemain, ils n'eurent pas non plus le réflexe, et quand 2 mois après ils sont nés, ils décidèrent de les amener dans une SPA une fois sevrés. Ils n'envisageaient cependant même pas de la faire stériliser !

    Quand Megalos, le doyen félin de cette SPA vit arriver les personnes avec des petites choses dans la caisse de transport qu'ils avaient amené, il savait que Madeleine, la responsable de la chatterie, ne serait pas ravie.
    Tous les ans, elle répétait inlassablement :

    "faites stériliser vos chats, chaque portée est une portée de trop, et chaque chatons que vous allez prendre par petite annonce chez des particuliers, va prendre la place d'un chaton trouvé ou abandonné dans un refuge, et vous encouragerez par la même occasion, des "propriétaires" peu scrupuleux à laisser leur chatte se reproduire..."

    Megalos connaissait la chanson, il était au refuge depuis 12 ans maintenant ; quand il y avait posé sa première petite patte, il n'avait que 2 mois. Il se remémora vaguement ce jour où, sa "famille" le laissa là, parce qu'ils n'avaient trouvé personne à qui le donner, et que surtout ils avaient une chatte, mais n'avaient pas voulu de petits, mais ne voulaient pas stériliser non plus... Ils avaient expliqué ce jour là à la personne qui les avait accueilli, que, comme il était noir, et bien personne ne le voulait, qu'ils n'avaient donc d'autre choix que de le laisser dans un champ, ou l'amener au refuge.

    Megalos a attendu leur retour, mais ils ne sont jamais revenus.
    Beaucoup de gens l'ont regardé, plusieurs fois par semaine, des inconnus venaient, jetaient parfois un vague coup d'oeil sur lui, et repartaient avec d'autres chatons, eux aussi abandonnés.

    Megalos se souvint qu'il grimpait le long de la grille en braillant, en sortant une patte pour attraper les cheveux de ces gens, mais à part les personnes du refuge, jamais personne ne voulait le caresser. Il se souvint même de cette petite fille qui le regarda quelques secondes et dit à sa mère :

    "Maman, regarde, le chat là on le voit même pas au fond du box tellement il est sale"

    Ce jour là il ne sût pas ce qui le blessa le plus... être "sale", ou être invisible.

    C'était le jour de ses 6 mois.

    Quand Megalos vit arriver les 3 petits nouveaux, il savait qu'ils ne seraient sans doute pas là trop longtemps, pour l'instant il n'y avait pas encore de chatons, et presque tous les jours Madeleine recevait des coups de fil de personnes en cherchant.

    Il regarda les humains faire leurs papiers, les abandonneurs repartir, puis Madeleine installer les 3 petits dans un box.
    Elle appela le vétérinaire qui passera plus tard pour les identifier.

    Megalos se leva, s'approcha de la grille et jeta un oeil dans le box en face de lui, là où Madeleine avait mis les 3 nouveaux. Ils étaient mignons, mais leur couleur était banale... : tigrée ; par chance, se dit-il, ils ne sont pas noirs.

    Les petits étaient encore perdus, agglutinés ensemble au fond du box, ils le regardèrent de leur grands yeux apeurés. Le vieux matou retourna se coucher et observa Madeleine rassembler les téléphones de toutes les personnes qui cherchaient un chaton.
    Il ferma les yeux, son vieux coeur se fatiguait vite. Il écouta :

    "Bonjour, ici la SPA, nous venons de rentrer 3 chatons..., nous avions notés vos coordonnées pour... ah, vous en avez déjà un ? Ok, merci quand même, au revoir"

    "et voilà, comme tous les ans" pensa Megalos

    "Bonjour, ici la SPA, nous venons de rentrer 3 chatons..., pardon ? ah, vous ne cherchez plus ? D'accord, excusez moi du dérangement, au revoir"

    ...

    "Bonjour, c'est la SPA, est ce que vous cherchez toujours un chaton ? Non, ok, merci, au revoir"

    ...

    "Bonjour, c'est la SPA, nous avons rentré des chatons, est ce que vous cherchez toujours à en adopter ? ... par petite annonce ? Évitez les petites annonces, de cette façon vous encouragez des personnes à faire reproduire leur chatte, et ce sont des chatons qui attendent un foyer dans un refuge qui n'en trouvent pas. ... Ok, et pensez à stériliser votre chaton dès 5 mois. Merci, au revoir"

    ...

    Megalos écouta les autres coup de fil puis finalement le papier tomber à la poubelle. Il rouvrit les yeux : Madeleine se leva, alla voir les petits... à quoi pouvait-elle bien penser ?
    Elle se releva et se retourna, fixa Megalos et lui dit :

    "Tu vois, rien ne change... t'en sais quelque chose toi, hein ?"

    Elle ouvrit son box et lui f*t quelques caresses. Elle l'avait vu arriver, quand elle même était encore une jeune bénévole. Elle l'avait vu grandir, et lui aussi.

    Quelques jours plus tard, quelqu'un vint enfin voir les chatons ! Déjà 4 jours qu'ils étaient là, alors qu'il y a une semaine, tout le monde voulait des petits... mais Megalos savait que tous les ans le même schéma se répétait. Un des petits a eu sa chance ce jour là.
    Les deux autres étaient maintenant totalement en confiance et faisaient les fous dans leur box... mais il y avait si peu d'adoptants !

    Le lendemain, par chance, un autre des 3 petits fût adopté, mais hélas Madeleine rentra ce jour là une autre portée de chatons... abandonnés... Megalos n'écouta même plus, il savait que cette fois c'était partit, toutes les semaines verraient leur lot de chatons, et le petit dernier de la portée de 3 aurait maintenant très peu de chances d'être adopté.

    Les jours passèrent, le petit, que Madeleine avait appelé Elpida (Espoir), grimpait le long de la grille en braillant, en sortant une patte pour attraper les jambes de ces gens qui venaient les observer lui et les autres chats du refuge. Megalos se revoyait en ce petit être tigré, attendant en vain, voyant passer des adoptants avec des chatons dans les bras, attendre son tour...

    Le temps passait si vite, Megalos avait vu Elpida grandir et perdre peu à peu espoir... pourtant son nom le lui interdisait. Il avait 5 mois maintenant, fût amené chez le véto pour être castré, revint au refuge, à attendre... il ne savait plus quoi, déjà. De temps en temps Elpida venait à la grille quand il voyait Megalos, il miaulait, il s'ennuyait seul, dans son box. Le vieux matou lui s'était fait à la solitude. Elle était devenue sa meilleure amie.

    Quelques semaines plus tard Elpida tomba malade. Il ne mangeait plus, ses yeux et son nez coulaient.
    On lui donna des comprimés, le força à manger... Megalos connaissait cela, lui aussi était passé par là. Mais Elpida n'allait pas mieux. Il ne voulait pas aller mieux. Un jour, alors qu'il ne se levait quasiment plus depuis 2 semaines, il vint à la grille. Il leva ses yeux fatigués et collés vers Megalos, qui dans sa bienveillance s'assis également devant sa grille. Il écouta le "petit", qui ensuite retourna se coucher.

    Megalos baissa la tête et retourna lui aussi dans son panier. Il savait.

    Quand Madeleine arriva le lendemain, Elpida était déjà froid, mais il respirait encore.
    Megalos ne voulait pas regarder, il entendit un panier de transport, des pas rapides, une voiture partir.

    Quand Madeleine revint avec le panier, il était vide. Elle désinfecta le box d'Elpida pour y installer les 4 chatons qui venaient d'être abandonnés chez le vétérinaire et qu'elle avait ramené avec elle au refuge.

    Megalos eu une dernière pensé pour Elpida... il avait 6 mois.

    Sylvia D., 11/05/09

    [/center:e66tvk6u]
    CHERCHE UN PORTANT A ROULETTES POUR CAGES DE 1 METRE

    •   Alt

      Publicité

      Publicité


       

  2. #2
    Chihuahua
    Messages
    44
    Date d'inscription
    mars 2009

    Re: Une histoire banale...

    C'est vraiment malheureux tout ça ! La connerie des gens me bouffe !!! Ne pas faire stérilisé leur animaux ... je ne sais pas ce qu'ils pensent et pourquoi ils ne les stérilises pas ? Trop cher ? Ou ne savent il pas l'importance que ça à ? Ou tout simplement n'en n'ont strictement rien à FOUTR* ?

    Enfin ce qui me dégoute aussi c'est toute c'est conneries sur les chats noir !!!! ça me tue :grrr:

    J'ai deux chats noir il ne sont : ni sale, ni transparent !! Et il ne nous ont pas apporter 10 ans de malheur pour ceux qui croi à toutes ces superstitions sur les chat noir .. bien au contraire 7 ans de BONHEUR avec ZOZO et bientôt 6 mois de BONHEUR avec ZEPHIR :amour:

    Merci à toi pour cette petite histoire qui fera je l'espère prendre conscience à un maximum de personne de l'importance de la chose !

  3. #3
    Sharpei Avatar de Manly
    Localisation
    Var
    Messages
    113
    Date d'inscription
    décembre 2008

    Re: Une histoire banale...

    tres touchant ton texte. D'ailleurs les portees de chatons ne laissent aucune chance aux plus vieux d'etre adoptés pendant cette periode

    Pour les chats noirs, c'est completement debile, je suis ravie du mien, il est parfait

    Cette superstition remonte au moyen age car les chats avec le rat etaient les principaux vecteurs de la peste noire. L'inquisition les brulaient car c'etaient les compagnons des sorcieres . n'importe quoi...
    Mais en Angleterre , il a la reputation de porter bonheur !

  4. #4
    Sharpei Avatar de sylviabiscotte
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Bas Rhin
    Messages
    293
    Date d'inscription
    mai 2005

    Re: Une histoire banale...

    Citation Envoyé par Manly
    tres touchant ton texte. D'ailleurs les portees de chatons ne laissent aucune chance aux plus vieux d'etre adoptés pendant cette periode

    Pour les chats noirs, c'est completement debile, je suis ravie du mien, il est parfait

    Cette superstition remonte au moyen age car les chats avec le rat etaient les principaux vecteurs de la peste noire. L'inquisition les brulaient car c'etaient les compagnons des sorcieres . n'importe quoi...
    Mais en Angleterre , il a la reputation de porter bonheur !
    jusqu'a present, a chaque fois qu'un chat noir a traversé une route devant moi, j'ai eu de tres bonnes journées a ces moment là
    CHERCHE UN PORTANT A ROULETTES POUR CAGES DE 1 METRE

  5. #5
    Invité

    Re: Une histoire banale...

    Je n'ai pas pu empecher mes larmes de couler... Et je sais que le jour où je passerais la porte d'une SPA, elles ne cesseront de couler jusqu'a ce qu'un ou deux ou trois ou 4 petits êtres sortent avec moi pour les secher.
    Je ne comprend pas l'abandon... Je suis autant coupable que les personnes qui ont des portées avec leur chat, car j'ai dejà eu 3 ou 4 portée de ma chatte chipie et 1 de roxanne qui sont maintenant partie retrouver les nuages... Nous ne les stérilisions pas car pas les moyens financiers ... Enfin c'est ce que prétendaient mes parents... Aujourd'hui, je pense surtout que c'est parce qu'ils n'avaient pas envie de se casser la tête avec des chats (qui n'ont jamais vu de véto de leur vie...). Bref; même si mes chattes ont eu des portées involontaires, nous avons toujours tout fait pour les donner (a des amis ou des personnes que nous connaissions gratuitement cela va de soit...)... Jamais je ne les mettrais en SPA ou dans quelconque refuge... Et sil ne partent pas? Et bien je suis certaine que nous les aurions gardé . Je pense que si toutes les personne se décarcassaient un peu le popotin pour trouver des familles d'adoption pour leurs portées involontaires, il n'y en aurait pas autant dans les refuges... Et bien sûr, maintenant que je suis en âge de prendre des décisions etc... Il faudrait vraiment que les gens se responsabilisent au niveau des animaux...

  6. #6
    Chihuahua
    Messages
    2
    Date d'inscription
    mai 2009

    Re: Une histoire banale...

    Trés belle histoire, trés emouvante.

    Moi pour ma part Bali a eu une portée de 3 chaton nous en avaons donnée Walis a un boulanger (pour les souris)
    Quand a Indianna (tous noir) il me semble qu'il est soit a la spa soit a été adopté.
    C'est une erreur de ne pas avoir stériliser Bali directement , certe mais nous l'avons sterilisé juste apres meme si la prise de consience fut apres je ne regrette pas trop car sinon jamais on aurait eu BruceLee (le 3eme bb ) c'est comme le bébé de la famille!
    Un mal pour un bien si je puis dire.

    Mais dorenavant mais animaux soit sont stéréliser soit si une portee on en prend la total responsabilité.

    Les gens je trouve prennent les animaux comme des objets se l'offre en oubliant que sa grandi sa fait des frais des tracas ...

    La mentalité ne risque , malheuresement jamais de changer

  7. #7
    Sharpei Avatar de sylviabiscotte
    Fonction
    Indépendant
    Localisation
    Bas Rhin
    Messages
    293
    Date d'inscription
    mai 2005

    Re: Une histoire banale...

    Citation Envoyé par virginie95
    Je n'ai pas pu empecher mes larmes de couler... Et je sais que le jour où je passerais la porte d'une SPA, elles ne cesseront de couler jusqu'a ce qu'un ou deux ou trois ou 4 petits êtres sortent avec moi pour les secher.
    Je ne comprend pas l'abandon... Je suis autant coupable que les personnes qui ont des portées avec leur chat, car j'ai dejà eu 3 ou 4 portée de ma chatte chipie et 1 de roxanne qui sont maintenant partie retrouver les nuages... Nous ne les stérilisions pas car pas les moyens financiers ... Enfin c'est ce que prétendaient mes parents... Aujourd'hui, je pense surtout que c'est parce qu'ils n'avaient pas envie de se casser la tête avec des chats (qui n'ont jamais vu de véto de leur vie...). Bref; même si mes chattes ont eu des portées involontaires, nous avons toujours tout fait pour les donner (a des amis ou des personnes que nous connaissions gratuitement cela va de soit...)... Jamais je ne les mettrais en SPA ou dans quelconque refuge... Et sil ne partent pas? Et bien je suis certaine que nous les aurions gardé . Je pense que si toutes les personne se décarcassaient un peu le popotin pour trouver des familles d'adoption pour leurs portées involontaires, il n'y en aurait pas autant dans les refuges... Et bien sûr, maintenant que je suis en âge de prendre des décisions etc... Il faudrait vraiment que les gens se responsabilisent au niveau des animaux...
    En fait c'est souvent mieux de déposer les chatons dans un refuge, car si tu les donnes à n'importe qui, surtout gratuitement, ca risque de faire des portées et des portées à n'en plus finir.
    Les refuges serieux obligent a la sterilisation.

    Hier on nous a abandonné 2 portées des chatons (nous n'acceptons les abandons que si la mère est sterilisée), les mamans ont bien été stérilisées, mais du coup ces 5 chatons, si personne ne les adoptent, quel est leur avenir, comem jerry, dix ans de refuge et mourrir de maladie ???

    Une portée est toujours une portée de trop, les amis qui ont pris les chatons là auraient peu être sauvés un chaton dans une spa.

    Mais bon, heureusement certains trouvent des bonnes familles tout de meme, je ne veut pas non plus generaliser, mais je parle de mon experience et le plus souvent c'est des experiences negatives
    CHERCHE UN PORTANT A ROULETTES POUR CAGES DE 1 METRE

  8. #8
    Invité

    Re: Une histoire banale...

    Je te comprend Sylvia ne t'inquiete pas. Pour la dernière portée de Chipie (un mâle et une femelle), la personne qui a pris le mâle m'a assuré de le castré (et effectivement il a été castré il y a peu de temps); mon amie qui a pris la femelle a malheureusement pas eu le temps de l'emmener chez le véto... La chatte sortait quand elle voulait, pas remarqué les 1eres chaleurs et bim trois loupiots -_-. J'ai fait un peu de remonte bretelles ^^' et obtenue une promesse que dès qu'elle a finit le sevrage, elle l'emmene chez le véto (les petits sont déjà casé mais je ne sais pas où par contre).

    Mais garde espoir!! Il y a des futurs adultes (jle suis déjà mais bon chez papa et maman c'est pas pareil) comme moi qui aime les animaux et qui ont compris l'interet de la sterilisation (surtout au niveau des chats car moins controlable que les chaleurs d'un chien quand même).
    Et qui sait, je serais peut être une future adoptante pour tes loulous (en tout cas j'en serais ravis) :amour:

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Chien